Cher lecteur, réussir en anglais -- qu'est-ce que c'est au juste?

Cher lecteur, réussir en anglais -- qu'est-ce que c'est au juste?

--------------------------------------------------
Vous recevez cet e-mail suite à votre inscription
sur bilingueanglais.com Si vous souhaitez
ne plus recevoir ce courrier, rendez-vous en bas de
page pour vous désinscrire. Merci.
--------------------------------------------------

Hey Cher lecteur,

J'ai une question toute simple mais importante pour toi.

Quelle est, pour toi, la définition de la réussite en anglais? TA définition stp. C'est une question très individuelle.

La bonne réponse?... Eh bien, justement, c'est déjà d'avoir SA réponse à la question parce que cela signifie que l'on sait ce que l'on veut.

Trop de personnes (et j'en suis évidemment coupable à l'occasion) disent vouloir beaucoup de choses sans jamais pour autant être précises sur ce qu'elles désirent, ni même vraiment savoir pourquoi ou comment elles veulent ces choses. Rends-toi un fier service : ne tombe pas dans cette catégorie.

Tu veux progresser en anglais? Avoir un certain niveau? Peut-être même devenir bilingue. Il te faut prendre conscience de quelque chose au risque, sinon, de perdre ton temps...

C'est que, même en te disant TOUT ce qu'il y a à savoir en anglais, tous les concepts, toutes les techniques, toutes les recommandations de lectures, visionnages, formations, sites Web, tout ce que je pourrais "télécharger" de ma tête vers la tienne en somme...

...si tu ne sais pas ce que tu veux en faire, cela ne te servirait absolument à rien. Peut-être à avoir une bonne note à un examen, mais est-ce une fin en soi? C'est comme d'avoir un livre super intéressant sur son étagère sans jamais l'avoir ouvert, c'est bien joli mais ça ne sert à rien. Dans une société où l'on est débordé et assailli de tous les côtés, c'est pourtant ce qui a tendance à arriver. Les gens avancent de manière plus ou moins aveugle, forcés par les événements plutôt qu'auteur de leurs décisions.

Pour te rapprocher de ce que tu veux, jusqu'à l'obtenir, il te faut déjà bien le définir. Afin que tu saches où tu veux aller en anglais, pose-toi ce type de questions :

--- EXERCICE ---
Prends quelques minutes pour faire le point sur ce que tu désires en anglais.
Note la réponse quelque part. Un journal est une bonne idée, utilisé comme une sorte de tableau de bord. Fais-le pour toi. Prends le temps de la précision et de la clarté :

- Pour quoi faire as-tu besoin de l'anglais?
- Quelles portes désires-tu ouvrir en améliorant ton anglais?
- A quoi veux-tu que cela t'amène à terme?

En somme, qu'est-ce que tu veux vraiment toi, Cher lecteur, personnellement.

Fait?

Bien. Les étapes toutes simples à suivre pour atteindre ton objectif sont :

1. Savoir ce que tu veux en anglais et pour quoi faire.
2. Pratiquer d'une manière qui te garantisse de ne jamais abandonner.
3. Avoir les connaissances, techniques et astuces pour gagner un temps précieux.

Exécuter le plan se fait alors naturellement.

On vient de faire l'étape 1.

Pour ce qui est de l'étape 2, la meilleure approche à ma connaissance est de cadrer ce que l'on apprend comme un loisir agréable, relaxant, qui permet à la fois de s'enrichir et de se changer les idées. Cela n'empêche pas d'alterner périodes d'effort et moments détendus, mais il faut que cela reste un plaisir... ce qui permet aussi d'y retourner fréquemment. C'est exactement le fil conducteur de mon livre.

Pour ce qui est de l'étape 3, il s'agit de connaître les principes et les techniques qui permettent de continuer à appliquer les points 1 et 2 en continu, sans se décourager mais en restant à la place motivé et orienté vers son but.

Quand tout cela est en place en même temps, apprendre est un jeu d'enfant.


---Exemples---

Avant de finir, quelques exemples pris de personnes qui sont sur la bonne voie ou qui ont déjà réussi.

Certains objectifs vus régulièrement :
- S'expatrier dans de bonnes conditions (études, PVT, emploi).
- Réussir à communiquer avec son ou sa petite amie étrangère.
- Etre à la pointe du progrès dans son boulot.
- Etre à l'aise au travail avec les collègues étrangers.
- Réussir ses études de LEA.

Le "piège" est d'étudier l'anglais uniquement pour avoir de bonnes notes dans ses études. Cela manque d'ambition. Il faut avoir envie de faire de l'anglais pour réussir sa vie, même si l'anglais n'en est qu'une facette. Maîtriser l'anglais a un impact extrêmement important pour tous les exemples ci-dessus. Cela fait la différence entre se sentir bien dans ce que l'on fait et avoir l'impression d'être perdu, d'avoir échoué.

En anglais, on peut discerner différents caps, comme nos besoins et envies varient au fil du temps et de nos progrès.

Certains caps intermédiaires pourraient être :
- "être capable de comprendre tous ces trucs en anglais, dont j'ai besoin en cours de médecine, mais sur lesquels j'ai du mal".
- "être capable de comprendre tous ces termes d'informatique qui me semblent actuellement chinois".
- "être capable de comprendre les questions des touristes dans ma boutique".
- "être vraiment à l'aise à l'oral avec cet anglophone que je vois souvent et pouvoir me faire comprendre aussi bien à l'oral que je le fais à l'écrit".
- "comprendre des séries télé sans sous-titres parce que ça m'énerve de ne pas y arriver".
- "réussir mon entretien d'embauche dans la boîte X".
- "ne pas paniquer, être détendu et souriant lorsque je reçois un appel en anglais".

...les prendre un à un comme des challenges peut être une très bonne approche.

Un mot d'avertissement... Tant que j'y suis.

Pour maîtriser un sujet, on passe toujours pas diverses étapes... Il y a des plateaux, où il semble que rien ne bouge... Et il y a des moments quasi-euphoriques où l'on réalise que, ça y est, on a passé un cap. C'est un processus naturel.

La même chose est vraie en anglais. Tu te prépares à des moments où tu as l'impression que ce que tu fais ne sert à rien, que cela ne t'avance pas... Et à des épiphanies où tu découvres un nouveau toi, un meilleur toi, en anglais.

La bonne nouvelle c'est que ma philosophie a pour principe que ces "plateaux" soient en fait divertissants et agréables. Que tu ne vois pas le temps passer.

Sache que c'est à tout cela que tu te prépares en continuant l'anglais. Sache que le seul moyen d'échouer, c'est abandonner. Sache enfin que, en étant persistant, tu t'obliges à réussir, c'est automatique. C'est une loi de la nature. Il ne faut pas de don pour parler anglais, juste les idées claires.

Merci de m'avoir lu Cher lecteur et à dans quelques jours pour la suite.

Amicalement,
Fabien




Vous désirez plus d'aide de ma part pour apprendre l'anglais ? Trois moyens :

Bons progrès en anglais !
Fabien Bilingue en anglais Snauwaert