Combien de mots pour parler anglais ?

Quel objectif viser pour parler anglais à un niveau basique, courant, bilingue ?

Après avoir répondu à la question combien de temps pour apprendre l'anglais, répondons à celle-ci : combien de mots faut-il connaître pour parler anglais ?

La réponse variera bien sûr selon le niveau que vous visez. La réponse courte :

  • Visez 600 mots d'anglais pour pouvoir tenir des conversations basiques.
  • Visez 5 000 mots d'anglais pour être autonome et ne plus avoir besoin du français pour comprendre ou vous exprimer.

Dans ce contexte, un mot signifie un mot tel qu'on le trouve dans le dictionnaire :

  • am, are, is, was, were, be comptent tous comme un seul mot, le verbe to be.
  • man, men comptent comme un seul mot, le nom man.
  • Par contre, to book (le verbe réserver) et a book (un livre) comptent comme deux mots différents.

C'est utile à garder en tête car l'anglais compte énormément de mots qui s'écrivent pareil mais dont la catégorie grammaticale (verbe, nom, adjectif, adverbe…) varie selon le contexte. C'est ce qui fait que, lorsqu'on débute en anglais, on ne comprend parfois pas des mots que l'on pensait connaître.

Voyons quelques statistiques supplémentaires pour être précis, puis voyons comment attaquer l'immensité du vocabulaire anglais.

Combien de mots par niveau

Les langues vivantes suivent la loi de Pareto : les 20% de mots les plus courants sont utilisés 80% du temps.

Différentes études montrent que comprendre de 95 à 98% de la langue est souhaitable pour pouvoir quasiment tout comprendre, deviner le sens des mots que l'on ne connaît pas et pouvoir se passer de sa langue natale pour comprendre l'anglais.

De mes travaux sur le sujet, j'ai pu confirmer que les 5 000 mots les plus courants à l'oral en anglais recouvrent 96% de l'anglais parlé. En répartissant cela par niveaux européens, on obtient :

Niveau CECRL Combien de mots nouveaux Vocabulaire cumulé Couverture
A1 600 mots 600 mots 85%
A2 1 000 mots 1 600 mots 91%
B1 1 100 mots 2 700 mots 94%
B2 1 000 mots 3 700 mots 95%
C1 1 000 mots 4 700 mots 96.13%
C1+ 300 mots 5 000 mots 96.30%

Source : Fabien Snauwaert, Liste de fréquence (2014)

Concrètement, cela signifie que, en ciblant le vocabulaire anglais que l'on apprend, on peut assez vite atteindre les 80% de compréhension. C'est exactement à cela que servent les listes de fréquence : elles nous donnent la liste des mots les plus courants en anglais, pour nous permettre de nous concentrer dessus et d'apprendre des choses qui servent tout de suite !

On voit aussi dans le tableau que, plus on avance, plus on avance lentement – c'est normal, c'est ainsi que les langues fonctionnent, les mots nouveaux deviennent de plus en plus rares.

Pour info, à partir du niveau C1+ (autour de 4 700 mots), il se passe quelque chose d'intéressant : les synonymes deviennent de plus en plus présents.

Enfin, avec 5 000 mots de vocabulaire, vous n'avez plus besoin d'un dictionnaire bilingue anglais-français et vous pouvez regarder directement dans le dictionnaire anglais, où vous comprendrez toutes les définitions.

Dans un instant, je vous dirai quoi faire pour mettre tout cela en pratique. Avant cela, j'aimerais répondre à une question qui revient souvent sur le sujet.

Combien de mots en anglais ?

Combien de mots en anglais

Combien y a t il de mots dans la langue anglaise ? Et, question liée, combien de mots connaissent les natifs ?

Prenons simplement quelques chiffres indicatifs :

  • Un dictionnaire anglais tel que le Oxford English Dictionary (en vingt volumes) donne la définition de 171 476 mots en usage en anglais moderne.
  • A l'âge adulte, les natifs connaissent environ 15 000 mots et, pour les plus éduqués, entre 25 000 et 35 000 mots.
    • Ce chiffre varie selon l'âge et le niveau d'éducation.
    • L'estimation inclut tous les mots que la personne connaît, y compris ceux qu'elle n'utilise qu'une fois dans l'année ou qu'elle n'a pas utilisés depuis l'enfance.
  • On estime qu'il existe plus d'un million de mots en anglais mais cela inclut une avalanche de termes techniques et spécialisés, propres à des domaines très précis (chimie, médecine, informatique…).

Votre but n'est pas de tout connaître car c'est tout bonnement impossible. Personne ne connaît tous les mots présents dans le dictionnaire ! Votre but est de connaître le vocabulaire anglais qui vous sert et qui vous intéresse pour pouvoir communiquer et utiliser l'anglais dans votre vie.

A quoi vous attendre

Pour toutes ces raisons, le chiffre de 5 000 mots reste un objectif très réaliste. Il signifie être autonome et maîtriser l'anglais.

Puis ensuite ? Passés ces 5 000 mots, vous voudrez vous concentrer sur vos spécialités (passe-temps, travail ou autre) car suivre une liste de fréquence deviendrait d'une utilité limitée (mots trop rares pour être utiles).

Au fil du temps, vous continuerez à accumuler du vocabulaire anglais, facilement (parce que vous aurez des fondations solides), jusqu'à atteindre la dizaine de milliers de mots.

Parmi tout cela, avoir un niveau bilingue en anglais signifie pour moi utiliser l'anglais tous les jours et connaître au moins une dizaine de milliers de mots, avec un niveau d'aise similaire à celui des natifs.

A l'attaque !

Vous avez une idée des chiffres, maintenant :

  • Comment apprendre vos 600 premiers mots d'anglais ?
  • Ou bien, comment atteindre ce cap tant convoité des 5 000 mots ?

Voyons voir.

Liste de fréquence

Vous voudrez commencer avec une liste de fréquence, pour connaître les mots prioritaires. Cela vous permet d'attaquer le vocabulaire de manière intelligente et organisée, plutôt que hasardeuse et chaotique.

Les bonnes listes regroupent les mots par entrée du dictionnaire (comme vu en début d'article) pour éviter les doublons et apprendre toutes les formes du mot d'une traite. Aussi, les bonnes listes de fréquence se concentrent sur l'oral car c'est ce qui est le plus utile pour communiquer – l'anglais parlé et l'anglais écrit sont différents.

Les listes de fréquence sont la clef de voûte qui permet d'apprendre une langue efficacement. La recherche en linguistique a démontré leur efficacité il y a des décennies maintenant mais, malheureusement, trouver une bonne liste de fréquence s'avère difficile. C'est ce qui m'a amené à passer plus de six mois à développer ma propre liste de fréquence pour pouvoir enseigner l'anglais judicieusement.

Citons comme listes de fréquence :

  • Le travail de Mark Davies, de l'université de BYU.
    • Vous pouvez consulter une liste des 5 000 mots les plus courants gratuitement.
    • Vous pouvez également acheter la liste complète ($90 pour le grand public, $45 pour les étudiants), pour voir les mots les plus utilisés à l'oral.
    • La limite de ces listes est que le corpus (l'ensemble de textes utilisé pour analyser la langue) est trop orienté politique et reflète trop peu l'anglais du quotidien.
  • Mes produits pour apprendre l'anglais.
    • Si vous êtes client de mes Cours d'été, ma liste de fréquence est incluse en cadeau. (Allez sur la page d'accès aux cours puis cliquez sur Frequency List en haut de page).
    • Tous les mots de vocabulaire enseignés dans Click & Speak™ ont été choisis en fonction de cette liste, pour enseigner le vocabulaire anglais de manière progressive.

Les autres listes sont désorganisées avec trop de doublons et un vocabulaire irréaliste.

Dictionnaire de poche

Une autre option qui coûte une bouchée de pain est d'acheter un dictionnaire de poche.

Les dictionnaires de poches sont conçus pour être compacts et incluent donc uniquement les mots les plus courants, sélectionnés par les éditeurs du dictionnaire. (Par exemple, celui que j'utilise pour apprendre le hongrois contient 5 000 mots pour 10 000 définitions). Ce n'est pas aussi pratique qu'une liste de fréquence mais cela permet de faire le tour des 5 000 mots les plus courants.

Je n'ai pas de dictionnaire en particulier à recommander pour l'instant. Je ferai le tour de la question la prochaine fois que je repasse en France. D'ici là, libre à vous de partager vos recommandations dans les commentaires.

L'erreur à éviter

Une fois que vous avez une bonne liste de fréquence sous la main, lisez-la pour voir où vous vous situez. Cela vous donne des repères sur le travail à faire et vous permet de vous organiser, en vous disant quels mots apprendre maintenant.

Maintenant, la grosse erreur à éviter est d'apprendre les mots seuls ! Maîtriser l'anglais, ça ne signifie pas connaître cinq mille mots isolés avec leur traduction français, non !

Connaître le vocabulaire, c'est connaître les mots dans le contexte de phrases au sens clair pour pouvoir vous en servir à la demande dès que vous en avez besoin. (Voyez sur ce sujet mon article Comment retenir le vocabulaire anglais).

Combien de mots apprendre par jour en anglais

Combien de mots apprendre par jour en anglais ? Avant de répondre à la question pour les francophones qui apprennent l'anglais, jetons un œil aux anglophones.

Chez les anglophones

English native speaker vocab by age and surveypercentile

Source : TestYourVocab (blog)

Vous pouvez voir une version interactive du graphique sur le site pour plus de détails mais, en somme :

  • La moyenne est de 382 mots par an.
  • De 4 ans à 15 ans, les enfants et adolescents apprennent environ 1 300 nouveaux mots par an.
    • Le pic le plus important se fait autour de 13 ans, avec près de 2 500 mots appris en un an.
  • Entre 16 et 20 ans, les jeunes adultes apprennent de 600 à 800 mots par an.
  • De 20 à 50 ans, cela oscille entre 300 et 400 mots appris par an.
  • Il y a beaucoup de variation à partir de 50 ans environ : alors que certains perdent du vocabulaire, d'autres continuent d'apprendre des centaines de mots.

Là où beaucoup seront tentés de tout expliquer par la biologie (et d'ignorer les variations qui montrent le contraire), je préfère expliquer ces chiffres par les comportements : si on fait toujours la même chose, on n'apprend rien de nouveau ; si on ne sert pas de ce que l'on a, on le perd. Ce qui est malheureusement ce qui se passe pour beaucoup trop d'adultes.

Comparons cela avec le sport, si vous arrêtez d'en faire vous serez forcément moins en forme que quelqu'un qui continue. C'est un choix de vie. Ça ne signifie pas que l'on ne vieillit pas, ça signifie juste que l'on récolte ce que l'on sème. Pensez que vous êtes trop vieux pour apprendre, ne faites rien pour, et la vie vous donnera raison. Pratiquez l'anglais parce que vous savez que l'on est jamais trop vieux pour apprendre et qu'il est important d'utiliser son cerveau pour le maintenir en forme, et la vie vous donnera raison aussi.

Au passage, pourquoi les enfants apprennent-ils autant de mots ? Parce qu'ils n'ont pas le choix ! Enfants et adultes vivent dans des mondes différents. Les enfants ont beaucoup de temps libre, ils ont la nécessité de découvrir le monde qui les entoure et ils ont grosso modo comme mission de bien apprendre à l'école. Les adultes connaissent déjà beaucoup de choses – ce qui est un atout pourvu que cela n'amène pas à être fermé d'esprit – mais disposent typiquement de moins de temps libre. Alors que l'environnement des enfants les amène à apprendre, celui des adultes les amène à stagner de plus en plus.

A nous de remplacer cette stagnation par l'action.

Chez les étrangers qui apprennent l'anglais

L'avantage des adultes est qu'ils ne sont plus dans la découverte du monde qui les entoure. Si vous devez appeler un chat a cat en anglais, ce n'est pas un nouveau concept (même si ça l'est pour un enfant en bas âge). Pareil pour une tonne de sujets.

En tant qu'adulte, vous voudrez d'abord apprendre à vous exprimer sur des choses que vous connaissez déjà. Puis vous voudrez continuer à apprendre en anglais, plutôt qu'en français, pour pratiquer et enrichir votre vie.

Comparé aux natifs, un avantage des adultes qui apprennent l'anglais de nos jours est que la technologie a fait de beaux progrès. Les systèmes de répétition espacée vous permettent d'optimiser vos temps de révision pour dévorer plus de vocabulaire et mémoriser l'anglais dans votre mémoire à long terme.

Si, en plus, on apprend de manière intelligente en apprenant le vocabulaire le plus important en premier (listes de fréquence), dans le contexte de phrases bien choisies, avec une grammaire progressive, je crois sincèrement que l'on peut apprendre les mots bien plus rapidement en anglais que nous l'avons fait dans notre langue natale.

Enfin, si ce que nous apprenons est clair et parfaitement compréhensible, aussi bien niveau sens que niveau oral et phonétique, eh bien, je pense que l'on peut pousser cette limite encore plus loin.

Pour toutes ces raisons, je situe actuellement le nombre de mots que l'on peut apprendre en anglais à :

14 mots par jour.
Soit : 5 000 mots de vocabulaire en 1 an.

Cela est un rythme soutenu mais faisable pour qui veut se donner un an pour maîtriser l'anglais.

Voilà pour la théorie… mais quant est-il dans la pratique ?

Cet objectif d'apprendre 5 000 mots d'anglais en un an est devenu une réalité le jour où les premiers utilisateurs de Click & Speak™ ont bouclé leur formation d'anglais, un an après l'avoir débutée. Ça a été beaucoup de travail mais ils l'ont fait ! Ils ont appris ces 5 000 mots dans le contexte de 7 066 phrases (voir les Statistiques), avec 365 Dialogues pour les aider.

Alors, la question que certains se posent peut-être est : peut-on faire plus ? A moins d'en faire un boulot à plein temps, non.

Je mets au défi quiconque d'apprendre plus de 5 000 mots d'anglais en un an avec le sens, la prononciation et en étant capable de construire des phrases correctes avec tout ce vocabulaire, pas juste de comprendre.

A vrai dire, je mets même quiconque au défi d'apprendre 5 000 mots d'anglais en un an sans Click & Speak™ car la formation est optimisée pour vous mâcher le travail et vous dire exactement quel vocabulaire étudier chaque jour.

Conclusion

Apprendre le vocabulaire anglais est un travail tentaculaire. Maîtriser l'anglais signifie savoir utiliser 5 000 mots. Il faut savoir comment s'y prendre.

  • Si vous êtes pressé et voulez maîtriser l'anglais en un an, visez d'apprendre 14 nouveaux mots par jour.
  • Si vous voulez y aller à un rythme plus modéré, visez d'apprendre la moitié soit 7 nouveaux mots par jour.

Dans tous les cas, gardez bien en tête que, au-delà des chiffres, c'est la régularité qui compte – car, sans elle, impossible de retenir quoi que ce soit, vous perdez votre temps.

En étant régulier, tout deviendra plus facile et les mots que vous étudiez répondront à l'appel le jour où vous en avez besoin.

Visez donc de faire de l'anglais tous les jours. Nous verrons comment rendre cela possible dans de prochains articles.

Combien de mots faut-il connaître pour parler anglais ? Combien de mots pour parler anglais ?

Voir aussi

Si vous avez aimé cet article sur le nombre de mots en anglais, vous aimerez aussi :

Commentaires sur Combien de mots pour parler anglais ?

3 commentaires à date 👏

  1. Bonjour Fabien! And warm greetings from Melbourne, where it is indeed very warm [and unpleasantly humid as well] ? …as ever, another very insightful, interesting and thoughtful treatise [I want to call it a homily, but I don’t want the tone to be misunderstood]… I really enjoyed the conceptual development of your discussion. Many thanks for that! à bientôt…
    Bronwen
    Melbourne, Australia
    ???☔️☔️

  2. "Une alternative qui coûte une bouchée de pain est d’acheter un dictionnaire de poche." dites-vous : erreur, en anglais certes, alternative désigne chacune des possibilités parmi lesquelles on peut choisir. En français, alternative désigne un ensemble de deux solutions.
    Bien cordialement, Diego Jorquera

    1. Ça me fait penser à cette blague sur les architectes… La maison est prête, beaucoup d'énergie a été dépensée dans le fait de concevoir une maison belle et agréable… Puis une tonne d'énergie supplémentaire a été investie dans le fait de construire la maison elle-même. La maison est enfin prête… Et tout ce que l'on trouve à dire à notre cher architecte, c'est : « la porte du garage grince ».

📜Règles du jeu pour commenter

Cet espace est conçu pour compléter l'article, en partageant votre expérience, vos questions ou vos ressources pour apprendre l'anglais ensemble. Merci de vos commentaires énergiques, constructifs et intéressants !

Pour assurer la qualité du site, les commentaires sont relus avant d'être publiés. (Les messages kikoolol, hors-sujets ou commerciaux seront effacés). Soyez respectueux des autres lecteurs SVP.

Vous pouvez écrire en français ou en anglais ; relisez-vous et profiter de nos conseils pour s'autocorriger en anglais. Aérez votre texte grâce aux options de mise en forme (Markdown).

Qu'avez-vous appris aujourd'hui ? A vos ⌨️ et amusez-vous bien ! 🤓

Leave a comment

You are leaving a comment on Combien de mots pour parler anglais ? · Vocabulaire anglais et nombre de mots.

Your email address will not be published. Fields marked with an * are required.