Meilleure technique pour apprendre l'anglais

Toutes les meilleures techniques pour apprendre l'anglais !

Cela fait des années que vous étudiez l'anglais mais vous avez toujours du mal à vous exprimer et à parler ? Si c'est le cas, il est peut-être temps d'envisager une nouvelle technique ou méthode pour dépasser ces ultimes difficultés en anglais !

Pourquoi est-il important d'utiliser différentes techniques pour étudier l'anglais ?
Il est impossible de maîtriser une langue en utilisant seulement une ressource parce que vous avez besoin d'attaquer la langue sous différents angles. C'est pour cela qu'il faut utiliser des techniques et méthodes variées dans votre apprentissage !

Voici les meilleures techniques et méthodes pour progresser en anglais et nos astuces pour les appliquer :

Techniques pour apprendre le vocabulaire anglais

Les listes de fréquence

Nous gaspillons beaucoup de temps à apprendre du vocabulaire dont on n'a pas besoin ! La plupart des méthodes et manuels pour apprendre l'anglais nous enseignent des mots et expressions qui ne servent à rien lorsque l'on est débutant !

Saviez-vous que les 5 000 mots les plus courants en anglais sont utilisés 96 % du temps à l'oral ? (Loi de Pareto)

Et c'est quelque chose que la plupart des manuels ou cours d'anglais ne prennent pas en compte ; ils nous donnent des listes de vocabulaire peu utiles !

Ce n'est pas logique d'apprendre tout le lexique lié à la nourriture, aux vêtements ou aux couleurs dans nos premières leçons d'anglais, quand on ne peut même pas demander notre chemin !

Alors, utilisez des listes de fréquence : si vous êtes complètement débutant, voici une liste des 100 mots les plus courants en anglais : ils représentent à eux seuls 50 % de l'anglais écrit ! Commencez par là, puis continuez avec une liste des 500 mots les plus courants, puis les 1000, etc.

En faisant cela, vous concentrerez votre énergie sur le vocabulaire qui vous sera vraiment utile !

💡 C'est exactement l'une des techniques que Click & Speak utilise : elle vous enseigne ces 5 000 mots plus importants à l'oral que vous utiliserez 96 % du temps !

Technique pour apprendre l'anglais en commençant par les mots les plus utiles « Zut ! Mais comment dit-on bonjour en anglais ?!
Je n'ai appris que les mots pour les vêtements... »

L'étymologie et la morphologie

Si vous avez du mal à apprendre un mot important, pourquoi ne pas chercher son étymologie ? En regardant l'origine d'un mot, d'où il vient, ce qu'il signifiait au début, comment il a évolué et obtenu sa signification actuelle, vous le retiendrez plus facilement !

L'histoire des mots est absolument fascinante ! Quand on s'y intéresse, le fait de connaître l'histoire d'un mot le rend plus facile à mémoriser !

Par exemple, savez-vous d'où vient le mot anglais random ? Le verbe de l'ancien français « randir » (aller, courir vite) a donné le mot « randon » signifiant « désordre » ou « précipitation ». Celui-ci est ensuite passé dans la langue anglaise au Moyen Âge où son sens a évolué petit à petit vers « arbitraire », « fortuit » ou « au hasard ». « Randon » prend sa forme moderne random vers le XVIe siècle. Depuis, le mot a glissé vers une signification plus figurée , « bizarre » ou « dingue » !

On trouve de nombreux dictionnaires d'étymologie anglais en ligne que vous pouvez utiliser pour découvrir l'histoire des mots mais le meilleur de tous est EtymOnline.

Le morcellement

Quand vous tombez sur une phrase longue et intimidante, ne partez pas en courant ! Décomposez plutôt la phrase en petits morceaux : essayez d'identifier ce que vous connaissez et que vous savez gérer.

Cette analyse vous permettra de transformer un problème complexe qui vous dépasse en sous-parties digestes et faciles. Ça vous servira pour tous vos problèmes !

D'ailleurs… N'oubliez pas que presque 30 % du vocabulaire anglais vient du français ! En d'autres termes, vous connaissez déjà un mot sur trois. La possibilité que ces mots soient d'origine française est donc assez forte. Parfois, les anglophones aiment déguiser les mots qu'ils ont pris au français alors, avec une analyse un peu plus approfondie, vous reconnaîtrez ces mots français utilisés en anglais !

Une Google Image vaut mille mots

La plupart d'entre nous a une importante mémoire visuelle, c'est-à-dire que l'on retient davantage les informations concrètes que les informations abstraites ! Logique !

Lorsque vous apprenez un nouveau mot en anglais, essayez d'en créer un souvenir avec vos cinq sens. Représentez-vous mentalement ce que le mot signifie, mémorisez-le au sein d'une phrase, mémorisez sa prononciation et celle de la phrase entière, ainsi que la sensation qui va avec (prononciation + émotions).

C'est non seulement une excellente manière de retenir du nouveau vocabulaire mais, aussi, de ne plus penser en français quand vous parlez anglais !

Lorsque l'on débute en anglais, il est naturel de vouloir traduire dans sa tête ce qu'on veut dire du français vers anglais. Pourtant, plus vite on arrête de le faire, mieux c'est pour avancer dans notre apprentissage !

Si vous vous servez d'image pour apprendre du vocabulaire, chaque fois que vous voudrez utiliser un mot en anglais, vous penserez à l'image et à l'idée de ce que vous voulez dire, et non au mot en français !

Pourquoi est-ce important ? Parce que cela vous aidera à automatiser l'anglais et à commencer à penser en anglais.

Technique pour apprendre le vocabulaire avec Google Images Regardez ce joli paysage d'hiver
et vous retiendrez le mot winter pour toujours !

La répétition espacée

Pour mémoriser une information, il "suffit" de la répéter. Le problème est que, si vous révisez trop souvent, vous vous ennuyez. Si vous ne révisez pas assez souvent, vous oubliez !

Le système de répétition espacée ou SRS est une invention qui répond en partie à ce problème.

Un SRS vous permet d'optimiser votre temps de révision en gérant pour vous la fréquence à laquelle vous devriez réviser une information. Les plus connus sont MosaLingua, Anki ou SuperMemo, qui vous font réviser des flashcards une fois par jour et vous demandent si vous pensez connaître la réponse (avec une note entre "Facile" et "Difficile"). Vous révisez alors les cartes les plus difficiles plus souvent, tandis que les plus faciles disparaissent peu à peu de la pile.

Ces outils ont fait leurs preuves. Leurs milliers d'utilisateurs en témoignent, en étant enfin capables de retenir du vocabulaire qui leur semblait impossible à mémoriser.

💡 Click & Speak inclut aussi un système de répétition espacée. Dérivé des travaux du Professeur Pimsleur, un linguiste qui a optimisé la répétition espacée pour les langues, son système vous fait réviser l'anglais plusieurs fois par jour pour mémoriser votre vocabulaire anglais pour la vie.

Techniques pour apprendre la prononciation anglaise

La phonétique anglaise

Si vous voulez améliorer votre compréhension orale et votre prononciation en anglais, ce dont vous avez besoin, c'est de vous initier à la phonétique anglaise.

Déjà, l'anglais et le français n'utilisent pas les mêmes sons ! Pour avoir un bon accent en anglais, il ne faut pas commencer par l'alphabet mais plutôt avec la phonétique anglaise. L'alphabet est le même qu'en français, espagnol, allemand, etc. (si l'on omet les accents), pourtant, l'anglais a des sonorités uniques que l'alphabet latin ne peut pas transcrire.

C'est pour cela que vous devez vous familiariser avec la phonétique anglaise, c'est-à-dire avec ses sons. Si vous connaissez les détails de chaque son anglais, il sera beaucoup plus facile pour vous de les prononcer et les utiliser dans des mots et phrases complètes !

La phonologie et la conscience phonologique

Une fois familiarisé avec la phonétique anglaise, vous aurez une meilleure idée de comment prononcer un mot ou une phrase.

Maintenant, si vous ovulez comprendre et être compris, il faut faire attention aux autres éléments qui distinguent la prononciation du français et de l'anglais :

La conscience phonologique est définie comme la capacité à percevoir, à découper et à manipuler les unités sonores du langage telles que la syllabe, la rime, le phonème¹

Vous voudrez donc découvrir l'intonation anglaise, l'accent de la phrase, l'accent tonique et tous les phonèmes de l'anglais.

Une chose qui vous aidera énormément est d'apprendre l'alphabet phonétique international ! Et, si vous apprenez à lire la phonétique anglaise, trouver la prononciation correcte d'un mot deviendra un jeu d'enfant !

Le backchaining

C'est une excellente technique pour apprendre à prononcer des mots ou phrases plus longs. S'il est trop difficile de dire quelque chose, pourquoi ne pas essayez de l'apprendre en commençant par la fin plutôt que par le début ?

Voici une vidéo de démonstration :

[Tuto 2] La technique du Back-chaining

La technique du backchaining

Techniques pour apprendre la grammaire anglaise

Identifier la grammaire inconnue

Cela peut sembler évident mais, lorsqu'on identifie les points de grammaire et les structures que l'on ne connaît pas, il devient beaucoup plus facile de les apprendre.

Par exemple, est-ce que le verbe have seen dans la phrase suivante vous gêne un peu ?

Si la réponse est oui, c'est peut-être parce que vous ne connaissez pas très bien le Present Perfect anglais. Une fois le problème (ici, un temps anglais) bien identifié, vous pourrez cherchez plus d'informations dessus, trouver plus d'exemples et plus de manières de l'utiliser. Pourquoi ne pas lire notre article sur le Present Perfect ?

Voici un autre exemple : regardez l'expression under no circumstances dans la phrase suivante :

Si celle-ci vous est inconnue, cherchez-la dans le dictionnaire dans sa globalité, et non les mots individuels. (under, no et circumstances). Vous la trouverez dans l'article du mot principal circumstance.

En faisant cela, non seulement vous apprendrez la signification de l'expression (« en aucun cas » ou « sous aucun prétexte »), mais vous apprendrez ses détails aussi, le fait qu'elle requiert l'inversion sujet/verbe, par exemple. Remarquez qu'on dit Under no circumstances are you..., et non Under no circumstances you are....

Apprendre les parties du discours

Connaissez-vous les parties du discours ? C'est-à-dire, les catégories grammaticales. Savez-vous ce qu'est un nom, un adjectif, un verbe etc. ?

Si la réponse est non, je vous conseille de vous renseigner sur le sujet. Nous ne sommes plus des enfants et on ne peut pas apprendre comme eux, sans règles et sans explications grammaticales.

Si vous abordez l'anglais d'une manière plus analytique et le traiter comme un système avec des règles et des modèles pour fonctionner, vous le comprendrez mieux et l'apprendrez plus facilement !

Dorénavant, chaque fois que vous apprenez un nouveau mot, passez un moment à identifier si c'est un nom, un adjectif, un verbe, une préposition, etc. Chaque fois que vous apprenez une nouvelle expression, voyez si elle n'exige pas l'emploi d'un temps particulier, de l'inversion sujet/verbe, d'un verbe à l'infinitif ou un gérondif (= verbe en ing), par exemple !

En connaissant toutes les informations sur un mot, expression ou structure, vous parlerez un meilleur anglais !

Voici les principales parties du discours en anglais (Part of Speech ou PoS) :

  • fw ou function word : les mots de fonction, ce qui colle les petits mots dans une phrase (comme le ciment colle des briques)
  • v ou verb : le verbe, l'action
  • r ou adverb : l'adverbe, ils modifient les verbes ou les actions
  • n ou noun : nom
  • j ou adjective : adjectif, ce qui modifie le nom
  • abbr ou abbreviation : abréviation, au fond, ce sont des noms
  • u ou interjection : une interjection, comme oh! ou yeah!
  • m ou numeral : les nombres
  • K ou proper noun : nom propre

Apprenez en contexte !

Il est inutile de mémoriser d'interminables listes de vocabulaire sans le moindre contexte ! Vous risqueriez de ne pas reconnaître les mots lorsque vous les verrez ou les entendrez ! De plus, beaucoup de mots ont des sens différents selon le contexte.

Le sens de chaque mot dépend en effet de son contexte. C'est ce qui permet à un seul mot d'avoir plein de sens différents.

Le mieux est donc d'utiliser un dictionnaire avec des phrases d'exemple ! Ainsi, non seulement vous retiendrez le mot plus facilement, mais vous apprendrez aussi comment il s'utilise et dans quels contextes. (Parfois, on s'exprime différemment en anglais et en français !)

Je vous conseillerais de créer vos propres phrases aussi ! C'est beaucoup plus pratique de créer des phrases uniques et personnelles qui vous seront utiles. Imaginez des situations où vous aurez besoin d'utiliser le mot en question et écrivez des phrases que vous pensez utiliser !

Techniques bonus

Observer

Chaque fois que vous êtes exposé à l'anglais (peu importe si c'est à l'écrit ou à l'oral) faites attention à tout. Cela peut vous sembler un peu vague, donc voici quelques explications :

  1. Faites attention au vocabulaire que les locuteurs natifs utilisent : est-ce que ce sont les mêmes mots que vous connaissez ou utiliseriez, dans un contexte similaire, pour raconter la même chose ?

  2. Faites attention à la grammaire que vous entendez. Posez-vous la question « Est-ce que j'aurais pu produire cela seul(e) ? » ou « Comment est-ce que j'aurais dit cela, moi ? ». Cela vous aidera à identifier la grammaire et les constructions qui vous manquent encore et nous voilà revenus à notre première technique pour apprendre la grammaire anglaise !

  3. Faites attention à l'accent des locuteurs natifs. Leur intonation, où ils mettent l'accent de la phrase, l'accent tonique, et même comment leurs mots se suivent sans discontinuer, et quand ils font des pauses ! Tous ces détails qui peuvent vous sembler insignifiants vous aideront à éliminer votre accent français et à ressembler à un locuteur natif !

S'immerger

Pour pouvoir produire, il faut d'abord beaucoup emmagasiner.

Voici une technique qui vous aidera à automatiser l'anglais et à ne plus chercher vos mots. Elle est très simple : faites tout ce que vous pouvez en anglais ! Évitez d'utiliser le français autant que possible. Bien sûr, si vous habitez en France, on ne vous suggère pas de commander au restaurant en anglais. (Ce serait un peu bizarre !)

L'idée est plutôt d'utiliser l'anglais pour tout le reste : regardez ou lisez les info en anglais, regardez des films, écoutez de la musique, des podcasts, lisez, faites vos listes de courses… bref, pensez en anglais dès que vous en avez l'occasion.

Trouvez des façons d'intégrer l'anglais dans votre quotidien. Quand il fera partie intégrante de votre vie, c'est là que vous deviendrez bilingue !

Technique pour apprendre l'anglais en immersion Plongez dans l'anglais !

Un grand tout est fait de petits riens

Il nous est tous arrivé un jour d'avoir un grand élan de motivation pour quelque chose, que ce soit pour apprendre l'anglais, retrouver notre forme ou devenir riche, à 2 heures du matin, pour nous asseoir le lendemain, plein d'entrain et faire 3 heures d'anglais… juste pour nous rendre compte que c'est trop et abandonner... jusqu'à l'élan suivant !

Soyez persévérant !

C'est beaucoup mieux d'étudier seulement 15 minutes chaque jour que 3 heures toutes les deux semaines. Créez-vous des habitudes et consacrez une partie de votre journée à l'anglais ! Cela peut être le matin quand vous prenez votre café, dans les transports en commun, etc. La seule règle, c'est de ne pas abandonner !

Techniques pour mieux étudier

Pour un apprentissage efficace, il faut absolument être con-cen-tré. C'est quelque chose de très évident, mais on a parfois besoin de se l'entendre dire pour que ce soit efficace.

Voici quelques conseils pour éviter les distractions :

  • AdBlock (ou ici pour Firefox) : cette application bloque les publicités intempestives qui détournent votre attention sur le Web.
  • Coupez le son de votre portable et de votre ordinateur ! C'est normal d'être tenté de regarder les nouvelles notifications quand elles arrivent mais cela déconcentre et fait perdre un temps fou.
  • Utilisez un chronomètre pour optimiser votre temps de concentration. Expérimentez avec des temps de 50 min, voire 25 min si vous avez des problèmes de concentration. Et jamais plus de 90 min.
  • Désactivez les notifications sur votre portable pour ne pas être distrait chaque fois que quelqu'un aime une de vos photos sur Instagram !
  • Vous pouvez même mettre votre téléphone de côté : laissez-le dans une autre pièce. Au minimum, mettez votre téléphone là où vous ne pouvez pas le voir, par exemple en le cachant derrière votre ordi !

Ces techniques peuvent vous sembler extrêmes, voire ridicules, mais rester concentré est la clé pour apprendre efficacement ! La technologie est souvent bien utile mais, à certains moments, elle nous empêche d'utiliser toutes nos facultés.

Et maintenant ?

Maintenant que vous avez toutes ces informations, comment pouvez-vous les utiliser pour progresser en anglais ?

Je ne peux que vous recommander une méthode qui combine une grande partie de ces techniques, la formation d'anglais en ligne Click & Speak™ parce que c'est un produit innovant qui vous aidera à maîtriser l'anglais à l'oral.

Plus précisément, vous aurez l'opportunité d'écouter et visualiser la phonétique anglaise, d'apprendre les 5 000 mots anglais les plus importants en contexte, d'aborder la grammaire de manière intuitive et progressive, de pratiquer une tonne d'anglais pour une quasi-immersion à la maison, de rire un bon coup avec les dialogues vivants… Que dire d'autre ? Sinon que c'est énorme mais – attention ! – ça rend aussi accroc !

C'est sûrement la meilleure technique pour apprendre l'anglais !

Et vous ? Quelles sont les techniques que vous trouvez utiles et qui vous ont aidé à progresser en anglais ? Partagez vos trouvailles avec nous dans les commentaires !


¹ http://www.ac-grenoble.fr/ien.g4/IMG/pdf/conscience_phonologique.pdf

Maintenant, lisez ceci :

Règles du jeu pour commenter

J'espère que les commentaires sur BilingueAnglais.com seront énergiques, constructifs et intéressants. Cet espace est conçu pour compléter l'article et partager votre expérience ou vos ressources pour apprendre l'anglais.

Pour assurer la qualité du site, tous les commentaires sont relus avant d'être publiés. Les critiques constructives ne sont pas un problème. Les commentaires irrespectueux, mal rédigés, hors-sujets ou commerciaux seront effacés.

Relisez-vous et servez-vous du vérificateur d'orthographe de votre navigateur pour vous assurer d'écrire dans un français ou un anglais sans fautes. Aérez votre texte et utilisez les options de formattage Markdown pour le mettre en valeur. Merci de participer à la vie du site et amusez-vous bien!

Leave a comment

You are leaving a comment on 14 techniques méconnues pour apprendre l'anglais.

Your email address will not be published. Fields marked with an * are required.


Quel livre choisir ? Comment lire en anglais ?

Publié par Click & Speak™,
la formation d'anglais en ligne
la plus intelligente.
Lire en anglais

Quel livre lire en anglais pour débuter ? Et après ?

Il existe de nombreuses manières d'apprendre l'anglais et d'en améliorer sa maîtrise. Bien sûr, on peut apprendre du vocabulaire et de la grammaire, discuter avec des natifs, mais lire en anglais est également un très bon moyen de progresser. Cela permet d'associer la version écrite au mot que vous avez appris à prononcer. Cela a aussi l'immense avantage de pouvoir être fait seul et sur n'importe quel sujet. Vous vous intéressez à l'actualité ? Pourquoi ne pas lire la presse en anglais ? Passionné de cuisine ? Allez chercher les recettes du New York Cheesecake chez ceux qui l'ont inventé !

Nous allons donc voir aujourd'hui quel livre lire en anglais, quel que soit votre niveau, mais aussi des sites internet et bien d'autres ressources pour lire en anglais.

Lire en anglais : pourquoi ? comment ?

Au début de votre apprentissage de l'anglais, il peut sembler difficile de se plonger tout de suite dans un article du New York Times. Pas de panique, c'est normal ! Pour ne pas se décourager et bénéficier au mieux de votre lecture pour progresser, mieux vaut prendre les choses par étapes, et pour cela, essayer d'adapter sa lecture à son niveau. Voici quelques conseils pratiques.

Lire en anglais que vous soyez débutant ou expert

Ça y est, vous vous sentez prêt, vous avez envie de commencer à lire en anglais, mais vous ne savez pas vraiment par où ou par quoi commencer. Voici donc quelques idées et astuces pour allier plaisir de lire et progrès en anglais.

Lire et écouter en même temps

Audiobooks L'audiobook vous permet d'entendre ce que vous lisez, et ça change tout !

Pour commencer, il est utile d'allier lecture et écoute, cela vous aidera à améliorer votre prononciation en même temps que votre vocabulaire ! Pour cela, il existe un formidable outil : les audiobooks ! Le mieux est de commencer par un livre que vous avez déjà lu en français ou dont vous connaissez au moins bien l'histoire. Vous comprendrez davantage de choses, car vous serez mieux capable de deviner le sens des mots que vous ne connaissez pas. Installez-vous confortablement dans un fauteuil avec votre livre dans une main et vos écouteurs sur les oreilles et laissez-vous transporter dans un autre univers ! Si vous ne savez pas où chercher, voici un article qui pourra vous aider à trouver vos audiobooks en fonction de vos préférences.

Si vous avez peur qu'un livre soit trop long ou trop difficile, vous pouvez commencer par regarder des vidéos avec les sous-titres anglais. Regardez nos suggestions de chaînes YouTube pour apprendre l'anglais ou sur d'autres sujets. Attention, assurez-vous que les sous-titres aient été mis par l'auteur de la vidéo, et non auto-générés par le site Internet car ces derniers ne sont pas toujours exacts.

Livres pour apprenants

De nombreuses maisons d'édition ont leur propre collection de livres bilingues ou en V.O. dédiée aux apprenants. En voici quelques-unes :

  • Collection bilingue, éditions Pocket : dans ces livres, vous trouvez sur la même double-page le texte en français d'un côté et sa version originale de l'autre.
  • Le Livre de Poche, collection Lire en anglais : contrairement à la précédente, cette collection propose les textes originaux uniquement, et fournissent en page opposée non pas le texte traduit, mais le vocabulaire nécessaire à la compréhension du texte.
  • Collection Yes you can, éditions Larousse / Harrap's : cette collection propose des textes intégraux en V.O. avec la traduction des mots essentiels pour mieux comprendre le texte. La collection a été complétée pour un public jeunesse par l'adaptation de classiques tels que Tom Sawyer, Alice au Pays des Merveilles ou Sherlock Holmes, avec des textes simplifiés ; une version audio peut être téléchargée gratuitement, c'est un vrai + pour se lancer dans la lecture en anglais d'oeuvres classiques que l'on peut apprécier à tout âge.

Si ces premières collections proposent des classiques de la littérature anglophone, les suivantes proposent des textes écrits spécifiquement pour les apprenants :

  • Collection Cambridge English Readers : cette dernière classe les livres de la collection par niveau de difficulté. Le texte est uniquement dans sa version originale, mais une version audio est téléchargeable sur le site.
  • Une collection de livres en anglais pour ado qu'un texte tout en anglais pourrait effrayer, la collection TipTongue. Ces histoires mêlent très habilement le français et l'anglais et permettent au lecteur d'acquérir du vocabulaire petit à petit. Le dernier chapitre est tout en anglais, et reprend ce qui a été vu dans le reste de l'histoire. Les livres de cette collection sont classés par niveau du CECRL (Lisez notre article sur le Cadre Européen Commun de Référence pour en savoir davantage). Une version audio de ces livres est également téléchargeable depuis le site.

Livres adaptés aux apprenants Des collections de livres bilingues ou unilingues dédiés aux apprenants

Livres bilingues dédiés à la jeunesse Certaines collections sont dédiées à la jeunesse, mais appréciables par tous !

Les livres numériques...

...ou quand la technologie vous veut du bien

Quel que soit son niveau d'anglais, il y a toujours des mots que l'on ne connaît pas. Et soyons honnête, qui a réellement le courage d'ouvrir un dictionnaire chaque fois qu'un nouveau mot survient ? Il n'y a rien de plus pénible que de s'interrompre dans sa lecture pour chercher un mot dans un dictionnaire. Faire une liste des mots à chercher plus tard ? D'accord, mais on finit par oublier le contexte dans lequel il se trouvait, et on n'est parfois pas beaucoup plus avancé après.

C'est là que la liseuse et les livres numériques nous sauvent la vie ! Il vous suffit de pointer le mot mystère du doigt, et votre liseuse vous ouvre le dictionnaire à la bonne page. A vous de choisir si vous préférez un dictionnaire bilingue pour avoir la traduction du mot ou un dictionnaire unilingue pour voir la définition en anglais ! Dans les deux cas, vous y trouverez également la transcription phonétique pour bien le prononcer. Temps d'interruption de votre lecture ? 15 secondes. Nombre de mots appris à la fin de votre lecture ? Des dizaines ! Vous souhaitez les noter pour y retourner plus tard ? Il vous suffit de les surligner du bout du doigt, et vous les retrouverez dans vos notes.

Que vous soyez plutôt Fnac ou Amazon, ou devrais-je dire Kobo ou Kindle, vous trouverez sur ces liseuses un véritable confort de lecture (rien à voir avec les tablettes type iPad) sans compter que ce sont de véritables outils d'apprentissage. Pour en savoir plus sur la manière d'utiliser ces liseuses pour apprendre l'anglais, lisez l'article de notre ami Fabien pour apprendre l'anglais avec un Kindle.

Liseuse Kindle ou Kobo : l'outil pratique pour lire en anglais Kindle ou Kobo, à vous de choisir !

L'importance de la prononciation

Que l'on lise à haute voix ou dans sa tête, on est toujours amené à prononcer les mots. Si c'est facile dans sa langue maternelle, cela peut être plus difficile lorsqu'il s'agit d'une langue que l'on est en train d'apprendre. C'est la raison pour laquelle, les méthodes d'apprentissage qui donnent une grande importance à l'oral et à la prononciation sont à privilégier. Ainsi, il sera plus facile d'associer le mot écrit avec sa prononciation. C'est par exemple le cas de Click & Speak, qui vous permet d'acquérir 5000 mots de vocabulaire les plus couramment utilisés en anglais avec une méthode basée sur l'oral ET l'écrit : vous apprendrez en même temps les mots et leur prononciation.

Vous trouverez également sur le blog de nombreux articles pour vous aider à bien prononcer l'anglais.

Comment Internet peut vous aider à lire en anglais

Il n'y a pas que les livres dans la vie, il y a Internet aussi ! Et lorsque l'on sait que la moitié d'Internet est écrit en anglais, la matière ne manque pas. Alors lancez-vous ! Blog culinaire, de voyage ou beauté, actu internationale ou people, vous avez l'embarras du choix. Vous avez peur de vous perdre dans cette immensité ? Suivez le guide : nous allons vous donner des astuces pour lire en anglais sur le World Wide Web !

Des extensions pour mieux comprendre ce que vous lisez

En fait, c'est quoi une extension ? C'est une petite application qui se greffe sur votre navigateur internet pour lui ajouter des fonctionnalités. Elles peuvent être gratuites ou payantes, compatibles avec un seul navigateur ou bien tous, mais ce qui est sûr, c'est que ce sont de petits outils qui peuvent nous être bien utiles. En voici une petite sélection (en l'absence de précision, les extensions présentées sont compatibles avec les principaux navigateurs).

Mate

Mate est un très bon assistant-professeur de langue. Il vous permet d'obtenir la traduction de n'importe quel mot d'un seul clic, ainsi que de l'entendre. Il met de côté tous les mots recherchés et leur traduction pour que vous puissiez y revenir plus tard pour les réviser. Il propose également un outil de traduction très pratique et accessible : entrez le mot ou la phrase que vous souhaitez traduire et il vous propose une traduction dans la langue de votre choix.

Dictionnaire Extension Mate Mate ajoute un dictionnaire bilingue à votre navigateur

Extension Mate Traducteur Vous pouvez demander à Mate comment on dit un mot en anglais

Readlang

(disponible uniquement pour Chrome)

Readlang est une version un peu plus poussée de Mate puisque cette extension vous donne la traduction des mots que vous sélectionnés, mais également des groupes de mots (jusqu'à 6 mots pour la version gratuite). Les traductions proposées sont plutôt de bonne qualité et peuvent être très utiles pour comprendre des phrases plus complexes.

A l'inverse, vous pouvez également vous en servir dans le sens français-anglais lorsque vous lisez un texte en français et que vous vous demandez : "comment est-ce qu'on dirait ça en anglais" ? Tout comme avec Mate, vous pouvez sauvegarder vos recherches pour y revenir plus tard, sous forme de liste de mots, ou de flashcards pour exercer votre mémoire.

Extension ReadLang Traducteur Readlang traduit les termes que vous surlignez dans un texte

Readlang propose également des textes classés par niveau et par thème (littérature, actu, culture, musique, cinéma, etc.) à lire ; certains disposent même d'une version enregistrée pour écouter le texte en même temps que vous le lisez !

Extension ReadLang textes en anglais ReadLang vous propose des textes à lire en anglais de différents niveaux

Grammarly

Grammarly est à l'origine un correcteur d'orthographe anglais en ligne. Ils ont récemment développé cette extension qui permet d'obtenir la définition anglais du mot sur lequel vous cliquez, ainsi que des synonymes. Cette dernière fonctionnalité peut être très pratique également lorsque vous écrivez. Le fait qu'elle soit tout en anglais en fait un outil plutôt adapté aux personnes ayant déjà un niveau intermédiaire avancé, mais qui peut vous permettre de passer à une étape supérieure de votre apprentissage : arrêter de chercher à tout traduire et intégrer le sens dans la langue étrangère. C'est une grande satisfaction de réussir à passer ce cap !

Extensions Grammarly dictionnaire unilingue Grammarly intègre un dictionnaire unilingue à votre navigateur

Premiers livres à lire en anglais

Voici quelques idées de livres assez faciles à lire, entre grands classiques, page-turners (les livres que vous ne pourrez pas poser avant la fin), et livres récemment adaptés à l'écran.

Livres adaptés au cinéma ou en séries

Lire les oeuvres originales d'adaptations à l'écran Lisez le livre derrière le film qui vous a fait rêver !

L'avantage des livres adaptés est qu'on peut commencer à les lire tout en connaissant déjà l'histoire. Attention, les adaptations sont parfois un peu loin de l'histoire originale, mais on se sent tout de même moins perdus. Voici quelques suggestions :

  • Harry Potter, J.K. Rowling
  • Twilight, S. Meyer
  • 50 Shades of Grey, E L James
  • Pride & Prejudice, J. Austen
  • The Handmaid’s Tale, M. Atwood
  • Charlie and the chocolate factory, R. Dahl
  • The Guernsey Literary and Potato Peel Pie Society, M.A. Shaffer et A. Barrows

Retrouvez d'autres idées de premiers livres à lire en anglais adaptés à l'écran.

Oeuvres classiques

Si vous avez envie de découvrir des classiques de la littérature anglophone, voici quelques romans faciles à lire dans leur version originale :

  • The Old man and the Sea, E. Hemmingway
  • Treasure Island, R.L. Stevenson
  • Dracula, B. Stoker
  • The Hound of the Baskervilles, A. Conan Doyle
  • Animal Farm, G. Orwell
  • The Picture of Dorian Gray, O. Wilde

Classiques anglais accessibles Que vous soyez plutôt aventure ou frisson, les classiques ne vous décevront pas

Ressources en ligne

Pour commencer à lire en anglais

Vous pouvez trouver sur Internet des sites dédiés aux apprenants d'anglais proposant des textes adaptés à différents niveaux. Ces sites sont un bon moyen de sauter le pas de la lecture tout en anglais.

  • News in levels : vous y trouverez des articles traitant de sujets d'actualité. Un même sujet est décrit par trois articles de niveaux différents, avec leur support audio.
  • British Council Magazine : les articles proposés par le British Council couvrent davantage des thématiques culturelles, mais qui n'en sont pas moins d'actualité. Des questions sont proposées à la fin de l'article pour vous permettre d'évaluer votre compréhension générale du texte.
  • Learn in English : ce site propose des articles sur différents sujets (actualités, histoire, culture, etc.), classés par niveau de difficulté. Chaque article dispose d'une version audio que vous pouvez écouter en même temps que vous lisez le texte, et des vidéos additionnelles qui expliquent certains termes rencontrés. En fin d'article sont expliqués (en anglais) les termes les plus difficiles.

Pour lecteurs anglais confirmés

Internet est un lieu d'échange extraordinaire, tout le monde peut s'y exprimer, montrer ses talents. C'est aussi le cas en ce qui concerne la littérature. De plus en plus de sites proposent aux personnes qui écrivent de publier leur oeuvre sur le net. Les lecteurs sont invités à découvrir les récits en tout genre, et éventuellement dire ce qu'ils en pensent.

C'est le cas de ces deux sites :

  • CreepyPasta : les récits publiés sont des textes plutôt courts ou nouvelles sur le thème du paranormal et de l'horreur. Âmes sensibles, s'abstenir !
  • FanFiction : dans un tout autre genre, ce site propose aux fans inconditionnels de livres d'écrire et partager leurs récits en lien avec leur héro/héroïne préférés. Vous y trouverez des "sequels", "prequels" et "spin-off" de nombreux romans, y compris un grand nombre de ceux cités plus haut.

Et parce qu'Internet est aussi le lieu absolu de partage de la culture avec un grand C, le projet Guthenberg a entrepris de mettre à disposition du plus grand nombre les oeuvres tombées dans le domaine public. Vous trouverez sur leur site plus de 50 000 livres dans toutes les langues, en version numérique, et ce absolument gratuitement. De plus, des volontaires ont complété ce projet fantastique en enregistrant des versions audio de bon nombre de livres. Il existe ainsi plus de 24 000 fichiers audio de lectures de livres du projet Guthenberg (certains livres ont plusieurs versions audios, à vous de choisir le lecteur qui vous plaira le plus !).

Le Projet Guthenberg ou la plus grande bibliothèque du monde Imaginez la plus grande bibliothèque dont vous pouviez rêver :
le projet Guthenberg vous ouvre ses portes !

Si vous cherchez des oeuvres plus récentes à lire en anglais, plongez donc dans l'univers Amazon et sa section entièrement dédiée aux livres en anglais. Vous y trouverez les versions papier, Kindle et même de plus en plus de versions audios !

Conclusion

Quel que soit le sujet qui vous intéresse, le type de livre qui vous fait vibrer, lire tout ce qui vous tombe sous la main (ou plutôt sous les yeux) vous aidera à progresser en anglais, que ce soit du côté du vocabulaire, de la grammaire ou simplement de la fluidité dans l'expression.

Et vous, quel est le premier livre que vous ayez lu en anglais ? Sur quel site allez-vous chercher le prochain ? Partagez vos bons plans avec nous, et surtout n'oubliez pas : lire doit toujours rimer avec plaisir !

Voir aussi

Si malgré toutes les bonnes adresses que je vous ai données, vous en voulez toujours plus, lisez donc notre article pour trouver des livres en anglais.

Maintenant, lisez ceci :

Règles du jeu pour commenter

J'espère que les commentaires sur BilingueAnglais.com seront énergiques, constructifs et intéressants. Cet espace est conçu pour compléter l'article et partager votre expérience ou vos ressources pour apprendre l'anglais.

Pour assurer la qualité du site, tous les commentaires sont relus avant d'être publiés. Les critiques constructives ne sont pas un problème. Les commentaires irrespectueux, mal rédigés, hors-sujets ou commerciaux seront effacés.

Relisez-vous et servez-vous du vérificateur d'orthographe de votre navigateur pour vous assurer d'écrire dans un français ou un anglais sans fautes. Aérez votre texte et utilisez les options de formattage Markdown pour le mettre en valeur. Merci de participer à la vie du site et amusez-vous bien!

Leave a comment

You are leaving a comment on Lire en anglais.

Your email address will not be published. Fields marked with an * are required.


Films, chansons, romans…

Publié par Click & Speak™,
la formation d'anglais en ligne
la plus intelligente.
deux ours en peluches et un T-shirt avec les mots « I love you »

32 citations d'amour en anglais pour vous faire fondre !

L’anglais est la langue de Hollywood et ses films romantiques, des grands auteurs des périodes romantique et victorienne comme Jane Austen, ainsi que des grandes chansons d'amour, d'Elvis à Ed Sheeran. Elle pourrait bien être vue comme une sérieuse concurrente au titre de langue de l'amour !

Vous êtes peut-être en ce moment amoureux et à la recherche d'une citation d’amour heureux pour déclarer votre flamme à votre bien-aimé(e) ? Ou même d’une citation d’amour éternel qui restera pour toujours le symbole de votre histoire sous la forme d'un tatouage ?

À l’inverse, peut-être avez-vous le cœur brisé et besoin d’une petite dose d’émotion pour raviver des souvenirs que vous chérissez avec des citations d’amour perdu.

Quelle que soit la raison qui vous a amené ici, ces citations d’amour en anglais traduites en français vous donneront l’occasion d’apprendre de nouvelles expressions idiomatiques, vous montreront l'usage des mots, et ne manqueront pas, je suis certain, de vous faire tomber amoureux de la langue anglaise.

Citations d'amour dans la littérature anglophone

Commençons par quelques brèves citations d’amour issues de la littérature classique, de Shakespeare à Jane Austen, en passant par J.K. Rowling :

Actually that’s my secret — I can’t even talk about you to anybody because I don’t want any more people to know how wonderful you are.
« En fait, c’est mon secret : je ne peux même pas parler de vous à qui que ce soit car je ne veux pas que plus de gens sachent à quel point vous êtes merveilleux. »
F. Scott Fitzgerald, Tender Is the Night (Tendre est la Nuit)

If you are not too long, I will wait here for you all my life.
« Si vous ne prenez pas trop de temps, je vous attendrai ici toute ma vie. »
Oscar Wilde, The Importance of Being Earnest

If I loved you less, I might be able to talk about it more.
« Si je vous aimais moins, je pourrais en parler davantage. »
Jane Austen, Emma

Morning without you is a dwindled dawn.
« Un matin sans toi est une aube diminuée. »
Emily Dickinson, Letters of Emily Dickinson

I loved her against reason, against promise, against peace, against hope, against happiness, against all discouragement that could be.
« Je l’aimais malgré la raison, malgré les promesses, malgré la tranquillité, malgré l’espoir, malgré le bonheur, malgré enfin tous les découragements qui pouvaient m’assaillir. »
Charles Dickens, Great Expectations

He's more myself than I am. Whatever our souls are made of, his and mine are the same.
« Il est plus moi-même que je ne le suis. De quoi que soient faites nos âmes, la sienne et la mienne sont pareilles »
Emily Brontë, Wuthering Heights (Les Hautes de Hurlevent)

Love looks not with the eyes, but with the mind, and therefore is winged Cupid painted blind.
« L'amour ne voit pas avec les yeux, mais avec l'âme ; et voilà pourquoi l'ailé cupidon est peint aveugle. »
William Shakespeare, A Midsummer Night's Dream (Songe d’une Nuit d’Eté)

It was love at first sight, at last sight, at ever and ever sight.
« Ç'avait été le coup de foudre, le coup fatal, l'amour ad vitam eternam. »
Vladimir Nabokov, Lolita

Dumbledore watched her fly away, and as her silvery glow faded he turned back to Snape, and his eyes were full of tears.
After all this time?
Always," said Snape.
« Dumbledore la regarda s’éloigner et lorsque la lueur d’agent se fut évanouie, il se tourna à nouveau vers Rogue, les yeux pleins de larmes.
Après tout ce temps ?
Toujours, dit Rogue. »
J.K. Rowling, Harry Potter and the Deathly Hallows (Harry Potter et les Reliques de la Mort)

Citations d'amour dans les films

Le cinéma et Hollywood en particulier nous ont fourni des histoires fantastiques de toutes sortes et, avec elles, des scènes de pur bonheur.

Si la liste des citations romantiques dans les films peut paraître infinie, certaines d'entre elles sont devenues mêmes plus célèbres que le film lui-même, grâce à l’immense talent des acteurs qui ont donné vie à ces répliques.

On peut dire que l’idéal romantique a été poussé toujours plus loin par ces grands personnages immortels. Voici quelques-unes de ces citations d’amour cinématographiques qui resteront dans les annales :

Gone with the Wind - You Need Kissing Badly

Clark Gable et Vivien Leigh dans une des scènes les plus connues du classique hollywoodien

You should be kissed and often, and by someone who knows how.
« Vous devriez être embrassée et souvent, et par quelqu'un qui sait comment. »
Rhett Butler, Gone With the Wind (Autant en emporte le vent) (1939)


Why do we read and write poetry? (Dead Poets Society)

Robin Williams inspire un groupe d'adolescents dans « Dead Poets Society »

Medicine, law, business, engineering, these are noble pursuits and necessary to sustain life. But poetry, beauty, romance, love, these are what we stay alive for.
« La médecine, le commerce, le droit, l'industrie sont de nobles poursuites, et sont nécessaires pour assurer la vie. Mais la poésie, la beauté, l'amour, l'aventure, c'est en fait pour cela qu'on vit. »
John Keating, Dead Poets Society (Le Cercle des Poètes Disparus) (1989)


Bram Stoker's Dracula (3/8) Movie CLIP - Oceans of Time to Find You (1992) HD

Gary Oldman et Winona Ryder dans « Dracula »

I have crossed oceans of time to find you.
« J'ai traversé des océans d'éternité pour vous trouver. »
Count Dracula, Dracula (1992)


Forrest Gump - Destiny -- Forrest Gump Best Scene

Tom Hanks et son analyse de l'existence humaine dans « Forrest Gump »

I miss you, Jenny. If there's anything you need, I won't be far away.
« Tu me manques, Jenny. Si tu as besoin de quoi que ce soit, je ne serai jamais très loin. »
Forrest Gump, Forrest Gump (1994)


Leonardo DiCaprio dit ses derniers mots à Kate Winslet dans « Titanic »

Winning that ticket, Rose, was the best thing that ever happened to me… it brought me to you.
« Gagner ce voyage, Rose, a été la meilleure chose qui me soit jamais arrivée... il m'a mené à toi. »
Jack Dawson, Titanic (1997)


06.09.2009 [City of Angels]

Nicolas Cage sur son amour perdu dans « City of Angels »

I would rather have had one breath of her hair, one kiss of her mouth, one touch of her hand, than eternity without it. One.
« Je préfère avoir connu une seule bouffée du parfum de ses cheveux, un seul baiser de ses lèvres, une seule caresse de sa main... que toute une éternité sans elle, un seul instant. »
Seth, City of Angels (La Cité des Anges) (1998)


I'm also just a girl

Le moment très candide entre Hugh Grant et Julia Roberts dans « Notting Hill »

After all... I'm just a girl, standing in front of a boy, asking him to love her.
« Tu sais... je suis aussi une fille, qui se trouve devant un garçon, et qui lui demande de l'aimer. »
Anna Scott, Notting Hill (Coup de foudre à Notting Hill) (1999)


Finding Nemo - Dory Monologue - When I Look At You, I'm Home.

Un très bel exemple d'amour familial dans « Finding Nemo »

Because when I look at you, I can feel it. And I look at you and I’m home.
« Il suffit que je te regarde pour que ça revienne, il suffit que je te regarde dans les yeux, je me sens… chez moi »
Dory, Finding Nemo (Le Monde de Némo)


I Wish I Knew How to Quit You Brokeback Mountain

L'amour interdit de Jake Gyllenhaal et Heath Ledger dans « Brokeback Mountain »

I wish I knew how to quit you.
« J’aurais aimé savoir comment te quitter. »
Jack Twist, Brokeback Mountain (Le Secret de Brokeback Mountain) (2005)


The Perks of Being a Wallflower We Accept the Love we Think we Deserve.

L'amour florissant entre Logan Lerman et Emma Watson dans « The Perks of Being a Wallflower »

We accept the love we think we deserve.
« On accepte l'amour qu’on croit mériter. »
Stephen Chbosky, The Perks of Being a Wallflower (Le Monde de Charlie) (2012)


The Fault in Our Stars: Pre-funeral speech

L'amour infini de Shailene Woodley de Ansel Elgort dans « The Fault in Our Stars »

You gave me a forever within the numbered days, and for that I'm eternally grateful.
« Tu m’as offert une éternité dans un nombre de jours limité, et j’en suis heureuse. »
Hazel Grace Lancaster, The Fault in Our Stars (Nos étoiles contraires) (2014)


The Notebook ( James Garner)

James Garner évalue l'amour de sa vie dans « The Notebook »

I am no one special, just a common man with common thoughts, I've led a common life. There are no monuments dedicated to me and my name will soon be forgotten, but in one respect I've succeeded as gloriously as anyone who's ever lived. I've loved another with all my heart and soul, and for me, that has always been enough.
« Je n’ai rien d’extraordinaire. De cela, je suis certain. Je suis un homme ordinaire, aux pensées ordinaires, et j’ai mené une existence ordinaire. Aucun monument ne sera élevé à ma mémoire, et mon nom sera vite oublié. Mais j’ai aimé un être de tout mon cœur, de toute mon âme. Et, pour moi, cela suffit à remplir une vie. »
Noah, Jr., The Notebook (N’oublie jamais) (2014)


Eternal Sunshine - Am I ugly?

L'amour oublié de Jim Carrey et Kate Winslet dans « Eternal Sunshine of the Spotless Mind ».

I could die right now, Clem. I'm just... happy. I've never felt that before. I'm just exactly where I want to be.
Je peux mourir maintenant, Clem. Je connais… le bonheur. Je n’avais encore jamais éprouvé ça. Je suis tout à fait là où j’ai envie d’être. »
Joel Barish, Eternal Sunshine of the Spotless Mind (2004)

Citations d'amour dans les chansons

Certains artistes semblent avoir la capacité de dire sans effort ce que nous ressentons. Il y a des moments où il n’y a besoin de rien ajouter à leurs paroles ; elles traduisent parfaitement nos sentiments et deviennent la bande sonore de notre histoire. Voici quelques-unes de ces chanson d’amour et leur traduction :


Ed Sheeran - Thinking Out Loud [Official Video]

'Cause, honey your soul could never grow old, it’s evergreen and, baby, your smile’s forever in my mind and memory.
« Parce que chérie ton âme ne vieillira jamais, elle a la jeunesse éternelle et, bébé, ton sourire est pour toujours dans mon esprit et ma mémoire. »
Ed Sheeran, Thinking Out Loud · paroles


Eric Clapton - Wonderful Tonight (Official Live Video)

I feel wonderful because I see the love light in your eyes. And the wonder of it all Is that you just don't realize how much I love you.
« Je me sens extraordinaire parce que je vois la lumière de l'amour dans tes yeux. Et ce qu’il y a de merveilleux dans tout ça c’est que tu ne réalises pas à quel point je t’aime. »
Eric Clapton, Wonderful tonight · paroles


Bright Eyes - First Day of My Life

Yours was the first face that I saw. I think I was blind before I met you.
« Ton visage est le premier que j'ai vu. Je pense que j'étais aveugle avant de te rencontrer. »
Bright eyes, First day of my life · paroles


Bruno Mars - Just The Way You Are [OFFICIAL VIDEO]

And when you smile, the whole world stops and stares for a while, ‘cause girl you're amazing, just the way you are.
« Et quand tu souris, le monde entier s'arrête et t’admires un moment, parce que tu es incroyable, juste comme tu es. »
Bruno Mars, Just The Way You Are · paroles


Because You Loved Me by Celine Dion [Lyrics]

Maybe I don't know that much but I know this much is true, I was blessed because I was loved by you.
« Je ne sais peut-être pas grand-chose, mais je suis au moins sûre d’une chose, j'ai été bénie parce que tu m’as aimée. »
Celine Dion, Because You Loved Me · paroles


Bob Dylan | Make You Feel My Love (ORİGİNAL)

I could make you happy, make your dreams come true. Nothing that I wouldn’t do. Go to the ends of the earth for you to make you feel my love.
« Je pourrais te rendre heureuse, réaliser tes rêves. Il n’y a rien que je ne ferais. Aller au bout du monde pour toi pour que tu sentes mon amour. »
Bob Dylan, Make You Feel My Love · paroles


John Legend - All of Me (Edited Video)

Cause all of me loves all of you. Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.
« Parce que mon être entier aime tout de toi. Aime tes courbes et tous tes contours, toutes tes parfaites imperfections. »
John Legend, All Of Me · paroles


The Beatles - Something

Something in the way she moves attracts me like no other lover, something in the way she woos me.
« Quelque chose dans sa façon de bouger m'attire comme chez aucune autre amante, quelque chose dans sa façon de me séduire. »
The Beatles, Something · paroles


Remember those walls I built? Well, baby, they’re tumbling down and they didn’t even put up a fight, they didn’t even make a sound.
« Te souviens-tu de ces murs que j'ai construits ? Eh bien, bébé, ils sont en train de s'écrouler et ils n’ont même pas essayé de résister, Ils n'ont même pas fait un seul bruit. »
Beyonce, Halo · paroles


Drake - Hold On, We’re Going Home ft. Majid Jordan

I got my eyes on you, you're everything that I see, I want your hot love and emotion, endlessly. I can't get over you, you left your mark on me.
« Mes yeux sont posés sur toi, je ne vois que toi, je veux tout ton amour et tes émotions, pour toujours. Je ne peux pas t'oublier, tu as laissé ton empreinte sur moi. »
Drake, Hold On, We're Going Home · paroles

Conclusion

Voilà un échantillon des plus belles citations romantiques de tous les temps. Ces histoires d'amours impossibles ou d'amours perdus peuvent être un peu tristes mais, au final, leur intensité doit être inspirante. Comme William W. Purkey le dit :

You've gotta dance like there's nobody watching, to love like you'll never be hurt, sing like there's nobody listening, and live like it's heaven on earth.

« Tu dois danser comme si personne ne te regardait, aimer comme si tu n’allais jamais souffrir, chanter comme si personne n’écoutait, et vivre comme si c’était le paradis sur terre. »

Voir aussi

Si ces citations de films, chansons et romans ont éveillé votre intérêt pour le sujet, allez donc jeter un œil sur ces autres sources pour aller plus loin dans votre quête d'amour… ou votre quête d'anglais :)

Sur notre blog pour apprendre l'anglais :

Sur le Web anglophone ou bilingue :

  • Goodreads · En bref, c’est le réseau social des lecteurs. Vous y trouverez non seulement plus de citations d'amour immortelles, mais vous pourrez aussi utiliser cet outil pour organiser votre lecture et découvrir de grands auteurs en fonction de vos goûts en lecture.
  • IMDB · cet outil propose un catalogue complet recensant les titres de films, citations, casting et autres faits amusants sur le septième art.
  • Lacoccinelle · Vous trouverez ici une longue liste de chansons et leur traduction avec quelques notes lorsque les paroles sont un peu complexes.

💡 Si le contenu de cet article vous a plu, inscrivez-vous à notre newsletter pour être tenu(e) informé(e), parce que nous avons des outils en préparation pour pratiquer l'anglais avec ce type de contenus.

Règles du jeu pour commenter

J'espère que les commentaires sur BilingueAnglais.com seront énergiques, constructifs et intéressants. Cet espace est conçu pour compléter l'article et partager votre expérience ou vos ressources pour apprendre l'anglais.

Pour assurer la qualité du site, tous les commentaires sont relus avant d'être publiés. Les critiques constructives ne sont pas un problème. Les commentaires irrespectueux, mal rédigés, hors-sujets ou commerciaux seront effacés.

Relisez-vous et servez-vous du vérificateur d'orthographe de votre navigateur pour vous assurer d'écrire dans un français ou un anglais sans fautes. Aérez votre texte et utilisez les options de formattage Markdown pour le mettre en valeur. Merci de participer à la vie du site et amusez-vous bien!

Leave a comment

You are leaving a comment on Citations en anglais sur l'amour.

Your email address will not be published. Fields marked with an * are required.


Podcasts pour apprendre l'anglais

Tout sur les podcasts en anglais

Cherchez-vous une méthode pour apprendre l'anglais qui soit efficace, souple et accessible ? Pourquoi ne pas essayer quelque chose de moderne et pratique, comme les podcasts ?

C'est quoi un podcast ?

C'est comme un programme radio que vous pouvez télécharger en MP3 sur votre téléphone ou votre ordinateur, sauf que c'est souvent fait par des amateurs passionnés, ce qui signifie plus de variété et moins de pub (parfois aucune) !

Beaucoup de podcasts incluent le texte sous forme de transcriptions (en anglais, transcripts) qui font office de sous-titres et sont bien pratiques pour s'entraîner à comprendre l'anglais parlé.

Et, en plus, les podcasts sont gratuits !

Comment les podcasts nous aident en anglais

Voici quelques avantages des podcasts :

  1. Super accessibles : vous pouvez les écouter sur votre téléphone, ordinateur, tablette où n'importe quel appareil !

  2. Très souples : vous pouvez en écouter autant que vous désirez ! Vous pouvez passer des heures à écouter vos émissions préférées ou seulement quelques minutes par jour : c'est vous le chef !

  3. On combine la productivité et le plaisir ! Vous pouvez choisir des sujets et des domaines qui vous intéressent et en profiter, tout en pratiquant votre anglais !

Qui a le temps pour ça ?

Quand écouter vos podcasts. Hein, qui a le temps pour ça ?!

Eh bien, avez-vous jamais entendu parler du temps mort ?

Le temps mort, temps improductif ou perdu est la raison pour laquelle on dit constamment « Je n'ai pas assez de temps ! ».

C'est quand notre corps est occupé mais que notre esprit est libre. C'est-à-dire une grande partie de notre journée : lorsqu'on se prépare le matin, fait la navette, marche, fait la queue, fait les courses, etc...

Cela peut atteindre jusqu'à 2 ou 3 heures chaque jour où l'on ne fait ... rien !

Les podcasts sont une façon intelligente de récupérer tout ce temps pour progresser en anglais !

Ainsi, il n'est plus nécessaire de consacrer une ou deux heures à l'anglais chaque jour, après être rentré chez vous, alors que vous êtes épuisé et ne voulez que vous détendre ! Franchement, on fait tous la même chose : on se dit qu'on est trop fatigué maintenant et qu'on va commencer à apprendre l'anglais demain… Puis la même chose se passe le lendemain et le sur-lendemain, et encore… Cela devient un cercle vicieux !

💡 Et combien de temps faut-il pour apprendre l'anglais ? Environ 1 000 heures !

Le « truc », c'est de s'y prendre autrement !

Imaginez : c'est le matin, vous êtes fatigué, vous avez sommeil et vous ne voulez rien faire… Eh bien, passez 15 minutes à écouter un podcast humoristique qui vous vous mettra de bonne humeur : beaucoup mieux qu'un café !

Puis, vous prenez le bus ou marchez vers le travail et vous écoutez les mêmes chansons sans cesse : vous en avez marre ! Pourquoi ne pas écouter un podcast sur l'esprit d'entreprise, par exemple, qui vous motivera à être plus productif et vous aidera à atteindre vos buts ?

Vous avez fini la journée de travail et vous devez faire les courses sur le chemin du retour ? Écoutez un podcast sur la science pour apprendre de nouvelles choses et le temps au magasin passera beaucoup plus vite !

Enfin, le soir, vous prenez un bain et vous vous détendez… pourquoi ne pas écouter un podcast de fiction pour une détente absolue !

Et voilà, l'air de rien, vous avez passé 60 minutes à apprendre et pratiquer l'anglais aujourd'hui ! Et tout cela, sans avoir sacrifié votre temps libre !

Apprendre l'anglais est beaucoup plus facile ainsi, vous ne croyiez pas ?

Podcasts pour apprendre l'anglais

Quels podcasts pour apprendre l'anglais ? Commençons par les meilleurs podcasts pour étudier l'anglais (cours et leçons).

Ce sont des podcasts qui sont créés spécialement pour les personnes qui apprennent l'anglais (on appelle aussi cette catégorie ESL pour English as a Second Language) :

Radio Kawa (France)

Non seulement c'est captivant, vous allez apprendre de nouvelles choses en anglais, mais c'est en français, aussi ! Autrement dit, si vous n'avez pas encore un assez bon niveau pour comprendre des podcasts entièrement en anglais, vous pouvez écouter celui-ci ! Voyez les émissions 1, 2 et 3 qui traitent de l'anglais comme langue étrangère !

Learning English (États-Unis)

Et on commence avec les podcasts qui sont entièrement en anglais ! Ce podcast vous propose une grande variété de sujets et les présentateurs ne parlent pas trop vite.

Même si ce podcast est conçu pour des apprenants d'anglais, le contenu est pris des actualités (news) américaines, alors c'est toujours très authentique !

BBC The English We Speak (Royaume-Uni)

Si vous êtes désireux d'améliorer votre compréhension de l'anglais British, d'apprendre de nouvelles expressions, du vocabulaire essentiel, et des expressions idiomatiques, alors vous pouvez essayer ce podcast-ci !

Elementary Podcasts by the British Council (Royaume-Uni)

Comme l'indique le nom, c'est de l'anglais élémentaire, on y parle plus lentement mais pas avec une vitesse pas naturelle ou gênante. C'est un bon podcast anglais pour les débutants. Le site propose aussi des transcriptions des enregistrements, alors vous pouvez lire et écouter en même temps. En d'autres termes, c'est le podcast parfait pour ceux qui ont longtemps étudié l'anglais mais qui ont toujours du mal à comprendre l'anglais à l'oral !

Better at English (Suède; anglais américain)

Voulez-vous améliorer votre anglais oral ? Voulez-vous parler plus naturellement, en utilisant plus d'expressions et d'argot comme les locuteurs natifs ? Alors ce podcast est fait pour vous !

Le concept est très intéressant : on enregistre les conversations de deux locuteurs natifs anglais et on donne les transcriptions. C'est-à-dire que vous pouvez profiter de conversations réelles et apprendre comment les anglophones parlent dans une situation détendue !

Business English Pod (États-Unis)

Ne laissez pas le mot business vous faire peur ! C'est un podcast conçu pour ceux qui ont besoin de l'anglais pour le travail. Cela couvre des sujets comme un entretien en anglais ou donner une présentation en anglais !

C'est très organisé, vous n'avez qu'à choisir le sujet qui vous intéresse et... écouter !

Luke's ENGLISH Podcasts (Royaume-Uni)

Luke a un accent britannique parfait ! Il parle de tout et de rien dans ses podcasts et il parle avec une vitesse naturelle, alors c'est un peu plus avancé. Si vous vous habituez à sa vitesse, vous comprendrez tout un chacun en Angleterre !

podcastsinenglish (Royaume-Uni)

Profitez d'enregistrements courts avec des transcriptions et des exercices ! C'est un podcast idéal pour profiter des 3-4 minutes que vous passez à attendre le bus ou le métro, par exemple !

6 Minute English from BBC (Royaume-Uni)

Voici un podcast anglais avec des présentateurs pleins d'énergie ! Même si on n'entend que leurs voix, elles sont tellement expressives que vous serez captivés quand même !

Comme l'indique le nom, c'est de l'anglais pour 6 minutes ! Ne me dites pas que vous ne pouvez pas trouver 6 minutes dans la journée pour pratiquer l'anglais !

Becker Accent Reduction (États-Unis)

Un podcast génial pour ceux qui veulent éliminer leur accent en anglais ! Chaque épisode se focalise sur un sujet différent de la prononciation anglaise et on nous explique comment mieux prononcer l'anglais !

Recommandé par un lecteurs de BilingueAnglais. Merci, Frédéric !

Podcasts pour pratiquer l'anglais

Et maintenant les podcasts pour pratiquer l'anglais ! Quelle est la différence ? Il ne s'agit pas de podcasts intentionnellement faciles, conçus pour que les étrangers puissent les comprendre. Non ! Avec ceux-ci, on est face a du contenu réel, authentique et captivant ! Conçus par des anglophones pour des anglophones. vous êtes dans la cour des grands :-)

Beaucoup de ces podcasts sont extrêmement populaires et totalisent des millions de téléchargements chaque semaine.

The Tim Ferris Show (États-Unis)

Dans chacun de ses épisodes, Tim partage les approches, les outils et les routines de personnes qui excellent dans leur domaine. Cela se fait sous forme d'interviews avec plein de pros de renommée internationale (entrepreneurs, sportifs, artistes…) Cela inclut leurs livres préférés, leurs rituels du matin, leurs habitudes et bien plus encore !

Écoutez-le Tim Feriss Show sur Spotify, Stitcher ou iTunes ! Cet excellent podcast est dispo avec le texte, toutes les transcriptions sont ici.

This American Life (États-Unis)

Dans chaque épisode, on entend l'histoire de différentes personnes qui sont parfois humoristiques, tristes ou qui invitent à réfléchir ! C'est un peu comme des films mais format radio/podcast !

Freakonomics Radio (États-Unis)

Ce podcast traite d'économie, développement personnel et interviews, avec des sujets qui font réfléchir comme « Qui décide combien coûte la vie ? », l'évolution, mais aussi des épisodes humoristiques ! Bref, une diversité énorme !

Global News (Royaume-Uni)

Écoutez les actualités internationales (international news) en anglais ! Vous allez pratiquer votre anglais et vous tenir au courant de ce qui se passe dans le monde !

60-Second Mind (États-Unis)

Si vous êtes passionné par la science et aimeriez en apprendre plus, vous pouvez jeter un œil (ou… une oreille !) à ce podcast ! Il propose des enregistrements très courts sur la science du quotidien. Écoutez-en quelques-uns par jour et vous remarquerez que vous progressez très vite !

Stuff You Should Know (États-Unis)

C'est peut-être le podcast le plus riche en variété ! Il couvre des sujets du quotidien auxquels on ne pense pas vraiment.

Les épingles à nourrice, la limonade et le Jeudi noir ne sont pas des sujets particulièrement intéressants au premier abord mais, avec ces présentateurs tellement sympathiques, vous pourriez écouter ça toute la journée !

Stuff You Missed in History Class (États-Unis)

Rattrapez ce que vous avez raté pendant vos cours d'histoire avec ce podcast ! Il est très organisé et très informatif : tout ce qu'il vous reste, c'est à choisir un sujet qui vous intéresse (Seconde Guerre Mondiale, les droits des femmes, le racisme, etc...) et à écouter !

My Dad Wrote A Porno (Royaume-Uni)

« Le podcast qui suit contient des sujets destinés aux adultes, des éléments à caractères sexuel et de la vulgarité ; bref, tout ce qu'il y a de mieux ! » : c'est captivant comme introduction, non ?

Profitez de ce podcast humoristique quand vous êtes de mauvais poil, pour apprendre comment faire de l'humour en anglais et ce que les Britanniques trouvent drôle !

Entrepreneur on Fire (États-Unis)

Aimeriez-vous savoir comment réussir sur les réseau sociaux, comment réussir en tant que créatif, en savoir plus sur la publicité ou le marketing ?

Une excellente façon d'en apprendre plus tout en pratiquant l'anglais est d'écouter Entrepreneur on Fire ! Vous apprendrez des choses sur le commerce, les expressions de ce domaine et beaucoup d'astuces pour votre entreprise.

Rosie Waterland (Australie)

Les podcasts de Rosie sont très drôles et on peut bien s'identifier dans ses podcasts ! Elle parle de sa vie, de ses expériences et de comment elle s'en est sortie. Quand on l'écoute, on a l'impression qu'on prend un café avec une amie !

C'est une bonne occasion – aussi – de pratiquer votre accent australien !

New Zealand History (Nouvelle-Zélande)

Découvrez l'histoire néo-zélandaise, un pays fascinant et pas très bien connu, tout en pratiquant votre compréhension de l'accent Kiwi ! (Kiwi est un mot d'argot qui signifie néo-zélandais(e) !)

Où trouver des podcasts en anglais ?

Nous espérons avoir éveillé votre intérêt pour les podcasts et que, à un moment donné, vous voudrez explorer plus loin le monde des podcasts par vous-même !

Il existe beaucoup de sources où trouver des podcasts en anglais. Voici quelques bonnes adresses pour les télécharger :

Vous pouvez souvent télécharger en MP3 ou écouter directement dans le navigateur.

Enfin, Apple Podcasts permet de télécharger des podcasts pour les écouter dans iTunes, et Google Podcasts permet de faire la même chose sur Android.

Plan d'action

« D'accord, j'ai reçu toutes ces infos… mais comment est-ce que je peux intégrer ça à ma propre vie ?! »

Parce que nous ne voulons pas que tout cela reste juste « une bonne idée » que vous n'utiliserez jamais, voici nos astuces pour progresser en anglais en utilisant des podcasts :

  1. Choisissez un sujet qui vous intéresse. Il est absolument essentiel que vous profitiez du contenu que vous écoutez ! Sinon, vous abandonnerez...
  2. Choisissez un niveau adapté pour vous. Si le podcast est trop facile, vous vous ennuierez et s'il est trop difficile vous vous sentirez perdu !
  3. Profitez des transcriptions des podcasts (quand elles sont disponibles). Lire et écouter le même texte en même temps est une excellente façon d'apprendre l'anglais seul chez soi !
  4. Écoutez le même podcast plusieurs fois. Téléchargez-le sur votre portable ou votre tablette et écoutez-le autant de fois que nécessaire jusqu'à vous compreniez chaque mot et chaque expression sans y réfléchir. Cela vous aidera à retenir tout le nouveau vocabulaire et les expressions, et il vous faudra moins de temps pour vous en souvenir quand vous parlez anglais. C'est pour cela qu'il est tellement important de choisir un podcast qui vous plaît !

Et vous ? Quels podcasts vous plaisent ? Comment les utilisez-vous pour progresser en anglais ? Dites-nous tout dans les commentaires !

Voir aussi

C'est tout pour ce qui est d'apprendre l'anglais avec des podcasts !… Si vous voulez faire toujours plus de progrès en anglais, voyez aussi, dans un esprit similaire :

  • Les dictées en anglais · Avec le texte et l'audio, les dictées sont assez proches des podcasts.
  • Click & Speak · Si vous cherchez une formation d'anglais qui vous fait écouter de l'anglais parlé enregistré par des natifs, avec des informations sur la prononciation réelle et des contenus vivants, alors Click & Speak est faite pour vous.
  • Apprendre l'anglais en utilisant YouTube · Les meilleures chaînes YouTube qui enseignent l'anglais (ou ESL – English as a Second Language).
  • Pratiquer l'anglais en utilisant YouTube · Les meilleurs YouTubers et YouTubeuses anglophones ! De vrais contenus en anglais, enregistrés et regardés par les locuteurs natifs.
  • Comment apprendre l'anglais en chanson · Comment apprendre l'anglais en musique. Comme les podcasts, la musique s'emporte partout et transforme vos temps morts en moments d'anglais.
  • Où trouver de l'audio en anglais · Les meilleures ressources audio pour pratiquer votre anglais oral avec des MP3s et des enregistrements sonores.

Règles du jeu pour commenter

J'espère que les commentaires sur BilingueAnglais.com seront énergiques, constructifs et intéressants. Cet espace est conçu pour compléter l'article et partager votre expérience ou vos ressources pour apprendre l'anglais.

Pour assurer la qualité du site, tous les commentaires sont relus avant d'être publiés. Les critiques constructives ne sont pas un problème. Les commentaires irrespectueux, mal rédigés, hors-sujets ou commerciaux seront effacés.

Relisez-vous et servez-vous du vérificateur d'orthographe de votre navigateur pour vous assurer d'écrire dans un français ou un anglais sans fautes. Aérez votre texte et utilisez les options de formattage Markdown pour le mettre en valeur. Merci de participer à la vie du site et amusez-vous bien!

Leave a comment

You are leaving a comment on Les 21 meilleurs podcasts pour apprendre l'anglais.

Your email address will not be published. Fields marked with an * are required.


Aujourd'hui, j'aimerais vous raconter comment je suis devenu bilingue en anglais.

J'espère que cette autobiographie "anglais" aidera ceux qui la lisent à trouver de l'inspiration face à leurs difficultés et à éviter les pièges dans lesquels je suis tombé en apprenant l'anglais.

Bonne lecture !


Premiers pas en anglais Premiers pas en anglais…

Soyons honnêtes, l'éducation débute avant tout en famille. Si vous avez des parents qui voyagent et vivez dans une ville cosmopolite, vous serez exposé et motivé par l'anglais bien plus que quelqu'un qui vit dans une région reculée sans Internet. Dans mon cas, je suis né dans une ville assez monotone de Normandie (Cherbourg) et ai grandi avec une seule langue : le français.

J'ai débuté l'anglais en 6ème comme la plupart de mes camarades. J'avais hâte d'apprendre l'anglais parce que cela me semblait, du haut de mes 11-12 ans, une langue utile à connaître. J'avais même pris un peu d'avance l'été précédent, avec un cahier de vacances. Mais… Je me souviens très bien de notre premier contrôle. Celui-ci portait sur le possessif, avec une séries de questions du type : « comment dire le chien de Marie ? », à quoi je répondais the dog of Mary, comme je croyais l'avoir compris de mes cahiers de vacances… Pas de chance, il fallait dire Mary's dog. Résultat des courses : 6/20, suivi d'un second 6/20…

L'anglais scolaire Que serait un manuel d'anglais sans bus rouge ?!

Je rattrapais ce faux départ pendant l'année, avec au final des notes correctes. Que faisions-nous durant ces cours d'anglais ? Le souvenir reste flou. Nous avions le nez dans le manuel mais parlions peu ou pas, c'est tout ce dont je me souviens. Je me rappelle néanmoins d'une discussion en fin de 5ème où, en petit groupe, le prof s'ouvrait un peu plus et donnait son avis sur les élèves présents. Il disait de moi que je faisais le minimum nécessaire… ce que je prenais comme un compliment, alors que ce n'était évidemment pas le sens de sa remarque.

Les années se suivent et se ressemblent… On apprend des bouts de ci et de ça. Des verbes irréguliers, de la traduction… et, surtout, beaucoup de questions de culture : les bus rouges à double étage, la Reine d'Angleterre et les gardes du Buckingham Palace viennent remplir nos manuels de leurs photos. A croire qu'il serait impossible d'apprendre l'anglais sans parler d'apple pie. La nécessité de prendre la parole à voix haute s'impose à nous une fois de temps en temps, le temps d'une phase, quand le prof nous interroge – peut-être une fois tous les trois ou quatre cours. Les élèves alors soient pataugent, balbutiant à formuler une phrase ; soit parlent rapidement pour se débarrasser de la corvée ; et il y a aussi l'exception : un ou deux élèves par classe par an, qui prennent la parole avec aise et un accent convaincant, et n'hésitent pas à enchaîner les phrases. Quel est leur secret ?

I didn't choose the nerd life, the nerd life chose me! I h4ve 1337 sk!llz & my c0mpμter r0ckz!

En 4ème, je me prends de passion pour l'informatique. Encouragé par mon acné naissant et mon appareil dentaire, je passe des heures à jouer à des jeux vidéo ou à apprendre comment bidouiller un ordi. Les jeux vidéos sont alors quasiment tous en anglais. Je suis un pauvre ado sans le sous et je consacre des tonnes de temps à jouer à diverses démos de jeux en anglais. Je les épuise jusqu'à la dernière goutte, voire même leurs donne une seconde vie en apprenant à utiliser les cheat codes ou à éditer les sauvegardes de jeux pour tricher. J'apprends aussi d'autres choses telles qu'à retoucher une image dans Photoshop ou d'autres tâches liées à ce que l'on appelle à l'époque l'outil informatique. Je n'en ai pas conscience alors mais cela m'expose à beaucoup d'anglais quotidiennement (dans les menus des programmes en anglais, dans l'interface des jeux, dans le texte des jeux d'aventure…). Le Harrap's n'est jamais bien loin de mon ordi et, quand je ne comprends pas, je cherche le mot dans le dictionnaire. Je ne compte pas les heures.

Nous sommes dans les années 90 et c'est la grande époque de la presse magazine. Je suis quelques magazines, en français, qui distribuent des CD-ROM jetés sur leurs couvertures. Sur ces galettes, les rédactions partagent leurs meilleurs trouvailles. Les contenus (logiciels, e-zines) sont essentiellement en anglais et, entre ma curiosité (mon désir de comprendre) et ma flemmardise (l'effort à fournir pour comprendre !)… heureusement, c'est la curiosité qui l'emporte :-)

Veste en tweed typique d'un prof d'anglais vieille école Oh, yes, parle-nous anglais dans ta veste en tweed !

En 3ème, mon prof d'anglais me fait un peu l'effet d'une blague. Avec sa vieille veste en tweed et sa passion admirative pour un auteur anglais, dont il ne cesse de nous rabattre les oreilles, combinés à la tonne de textes chiants qu'il nous force à étudier, j'ai du mal à accrocher. Après l'école, en revanche, je suis toujours heureux de faire quelques trucs en anglais sur l'ordi ; l'ordi me fournit une sorte d'immersion où je n'étudie pas tant l'anglais que je l'utilise. Ce prof perd pour moi toute crédibilité le jour où il me corrige une faute qui n'en est pas une (l'emploi du mot business au pluriel, businesses), sous le prétexte fallacieux que ce serait de l'anglais américain et non pas britannique. Cette année, je me dis que, si jamais je rate ma vie, je pourrais toujours faire prof d'anglais parce que je suis apparemment meilleur que mon prof.

Arrivés au lycée, la mascarade, le cirque, la routine des cours d'anglais continue avec son obsession pour la grammaire et la conjugaison. A la différence, du moins ma première année, que le prof d'anglais semble de plus en plus énervé du niveau déplorable de ses élèves. Le prof cette année-là n'est pas des plus agréables mais je suis de plus en plus curieux de savoir pourquoi on dit telle ou telle chose plutôt qu'une autre et à distinguer ce qui est correct et ce qui ne l'est pas. Le prof essaye de nous faire comprendre, à son grand désespoir, la différence entre le preterit et le present perfect. Pour ma part, je m'accroche parce que j'ai envie de progresser, et je fais cette année-là, je pense, de bons progrès en grammaire.

Der 56k Modem Klang - The 56k dialup modem sound

Le son mythique des années 90 !

Malheureusement, le lycée m'insupporte. J'ai 16 ans et je sais ce que je veux : c'est programmer des jeux vidéo et les vendre sur Internet ! Mais tout le monde s'en fout. Pourtant longtemps bon élève, je ne prête plus attention en cours et le manque de sommeil n'aide pas. Je passe en effet mes nuits à naviguer une invention alors nouvelle en France (nous sommes en 1997) : de quoi s'agit-il ? Non, pas du Minitel… Bien mieux : Internet ! Tout le monde en parle. Pour ma part, je passe des nuits à surfer et investis tout mon argent de poche dans le coût de ma connexion.

Internet permet de découvrir plein de contenus, de télécharger une tonne de choses illégalement (mais, en 56K, il faut être patient !) ou encore de rejoindre des « communautés » en ligne. Un système nommé Hotline me permet, par exemple, de créer mon propre serveur et d'en rejoindre d'autres, pour partager des fichiers et rejoindre des salles de discussion. L'air de rien, je me mets à discuter avec des quidams des quatre coins du monde. Si je n'ai aucun souvenir mémorable de la chose, je dois bien reconnaître que c'est sans doute ainsi que j'ai parlé avec des anglophones pour la première fois !

The doors - Break On Through ( To The Other Side )

Les Doors… ou plutôt Les Torses,
comme je les surnomme à l'époque

A cette époque, je lis mon premier livre bilingue : un recueil de paroles, emprunté à ma sœur aînée. Il s'agit des paroles, traduites, de Jim Morrison, le chanteur des Doors. Je me mets ainsi à découvrir et chanter les paroles de ce groupe mythique. J'apprends l'anglais en m'amusant, en chantant. J'enchaîne avec plus de musique des années 60 et les paroles de la comédie musicale Hair. Je chante les paroles trouvées sur le Net, j'en comprends le plus gros et le dictionnaire m'éclaircit le sens de ce que je ne comprends pas encore. Je connais les paroles par cœur – et m'en souviens des années plus tard !

Mais le lycée se passe mal. Ma famille ne va pas très bien non plus. En plus de cela, mes compétences sociales sont inversement proportionnelles au temps que j'ai passé faire de l'informatique… Je démarre néanmoins un petit business lié à l'électronique avec un camarade de classe. Il est premier de la classe, je suis dernier de la classe. Et, à la réflexion, nous n'aurions jamais pu développé cette affaire si nous ne parlions pas anglais, vu que tout reposait sur des informations trouvées sur le Net. Notre affaire prend de l'ampleur. Pas dans des proportions suffisantes pour quitter le lycée et prendre mon indépendance mais suffisamment pour mettre de l'argent de côté… Quel rapport avec le fait d'apprendre l'anglais ? Nous y reviendrons…

Sur mes dernières années de lycée, ma prof d'anglais est beaucoup plus vivante et agréable que mon prof précédent. Je suis mauvais dans à peu près toutes les matières, sauf l'anglais. Je décroche mon Bac tant bien que mal et – surtout – soulagé de pouvoir sortir du lycée. J'obtiens 17 à l'épreuve d'anglais (qui est écrite uniquement) avec, sur un des exercices, une histoire à suspense. Le correcteur signe sur ma copie « Excellents réflexes linguistiques ». Mais est-ce que je sais parler anglais ? Nous allons voir que cela dépend vraiment à qui on demande !…

« Vous êtes bilingue en anglais ! »

Arrivé à l'université, je passe un test d'anglais obligatoire. En me donnant le résultat (j'ai décroché un score parfait), mon interlocuteur me dit « Bravo, vous êtes bilingue en anglais ! », ce qui ne manque pas de me faire sourire, vu que je n'ai encore jamais parlé anglais de vive voix avec qui que ce soit !

Mais ce test d'anglais aura un résultat très bénéfique : il me place non pas en cours d'anglais normal (essentiellement du rattrapage) mais en cours de phonétique anglaise. Celui-ci a lieu dans un labo de langues : nous écoutons des enregistrements en anglais au casque et devons les retranscrire en texte.

Après une dizaine d'années d'anglais, j'ai la chance de me rendre compte que je ne comprends rien à l'oral !! Ou, du moins, je ne comprends clairement pas tout et suis un peu handicapé. Mais le cours est justement conçu pour y remédier. Nous faisons des dictées simples puis des dictées phonétiques ; nous apprenons les symboles de l'alphabet phonétique anglais et à les retranscrire.

A la même période, je passe toujours beaucoup de temps sur Internet. Je me suis pris de passion pour deux choses : un jeu vidéo ultra-violent (Soldier of Fortune, où le but est de dégommer l'adversaire à coups de fusil à pompe en faisant des headshots) et – encouragé en cela par ce cours de phonétique et le développement du haut-débit et du peer2peer – une sérié télé en anglais : la série Friends.

FRIENDS - S04E01 - We were on a break!

We were on a break!

Aidé de mon fidèle dictionnaire en ligne (qui a remplacé le Harrap's dans mon exploration de l'anglais), je passe beaucoup de temps à chercher des mots dans le dictionnaire pour voir comment ils se prononcent réellement et comment ils s'écrivent en phonétique. Concrètement, lorsque je regarde un épisode de Friends en VO sans sous-titres, je fais retour rapide quand je ne comprends pas… je persiste à essayer de comprendre en répétant quinze fois… Et, quand ça ne passe pas, j'essaye d'écrire le mot pour le trouver dans le dictionnaire en ligne. Ça ne marche pas à tous les coups mais ça fait bien travailler mon oreille à chaque fois ! En quelques semaines, je fais des progrès gigantesques en compréhension orale.

En principe à Paris pour faire mes études, plein de lacunes en maths et saisi d'un ennui mortel par nos cours d'informatique (ce qui fout quand même mal pour un diplôme Mathématiques et Informatique Appliqués aux Sciences), je passe au final de plus en plus de temps à jouer à ce jeu vidéo en ligne… Les seuls cours où je me rends encore sont un cours de développement personnel (!), un cours de linguistique et le cours de phonétique sus-cité. Comme j'ai de l'argent de côté, je n'ai pas non plus de pression pour étudier plus que cela, du moins pas dans l'immédiat :

Eh oui ! On peut apprendre l'anglais grâce à ça !

Ce jeu vidéo occupe bientôt le plus clair de mon temps. Je joue d'abord avec des français sur des serveurs exclusivement français (ZoneJeux pour les nostalgiques). Puis, nous formons une équipe et allons jouer, en tournois, avec des anglophones et, à vrai dire, le reste de la planète ! Il y a de tout : Britanniques, Allemands, quelques Espagnols, beaucoup de Hollandais… Lorsqu'il se fait tard, les serveurs se vident en Europe. Puis, sur le coup d'une heure du mat', ce sont les Américains qui débarquent ! Les joueurs les plus passionnés (hardcore gamers) ou les plus « no life » (selon le point de vue) peuvent ainsi jouer à peu près toute la journée… et toute la nuit. Je me couche souvent au petit matin, épuisé mais heureux d'avoir bien joué, de m'être amélioré à ce jeu.

Mais quel rapport avec l'anglais ?

Tout ce petit monde communique évidemment dans la langue de Shakespeare John Carmack ! Que ce soit à l'intérieur du jeu ou dans toute l'organisation autour du jeu.

Même s'il s'agit d'un jeu vidéo violent, il n'en reste pas moins que le mode de jeu le plus populaire se joue par équipes. Et le gamer, même seul dans sa chambre, reste un animal social ! Nous sommes ainsi très organisés. Les forums créés pour l'occasion permettent de discuter du jeu et d'organiser des tournois. IRC (un système chat rooms) permet de rester en contact avec les membres de son clan ou de discuter avec d'autres équipes, au format texte (détail qui aura son importance).

Je finis par mettre un terme à mon équipe francophone (car la plupart des joueurs ont une vie et ne sont pas aussi fanatiques que moi !) et par rejoindre une équipe que j'admire. Avec un Allemand, une poignée d'Américains et un Écossais, c'est pour moi une dream team, mon meilleur co-équipier français suit peu de temps après. Avec cette équipe, nous discutons évidemment en anglais. Dès que nous sommes en ligne (ce qui est une grande partie du temps !), nous sommes connectés à la même salle de discussion. Nous parlons du jeu évidemment mais pas uniquement, chacun raconte un peu sa vie et les blagues ne sont pas en reste.

Ce faisant, j'apprends l'argot utilisé sur Internet, l'argot anglais tout court, et les différences entre anglais américain et anglais britannique. Surtout, je me retrouve vite à communiquer en anglais à peu près 24h/24. Cela me donne une tonne d'expérience en anglais.

A force de pratique, j'apprends à comprendre tout ce que l'on me dit. J'apprends aussi à trouver mes mots et à trouver de meilleurs moyens d'exprimer mon idée lorsque je ne suis pas compris ; j'apprends à avoir le mot juste, plutôt qu'exprimer mon idée de manière approximative. Rien ne peut remplacer la quantité ! Et, à force de communiquer en anglais, je n'avais plus besoin de chercher mes mots, ils venaient tout seul (et, soyons honnêtes, nous disons tous à peu près la même chose d'une journée à l'autre ; la répétition forgeait l'anglais dans mon cerveau). Je pensais en anglais. Je faisais plus d'anglais que de français.

🎶 Le téléphone pleure… 🎶

En parallèle, je continuais à regarder de plus en plus de séries télé et m'étais mis aux films en anglais. Au fil du temps, je comprenais à peu près tous les contenus qui se faisaient en anglais américain. Quand je ne comprenais pas quelque chose, je n'étais plus certain si c'était dû à mon anglais ou non (tout comme, en français, on peut ne pas comprendre tout simplement parce que quelque chose est mal articulé, bizarrement formulé, bruyant, etc.) Je commençais à avoir l'impression d'être réellement bilingue au sens d'être capable de tout comprendre et tout exprimer. Mais qu'en était-il vraiment ?

Un joueur britannique que je connaissais vaguement est alors de passage à Paris et évoque l'idée de se rencontrer. Je finis par l'avoir au téléphone mais l'échange est tellement compliqué que la rencontre ne se fait pas. Le fait est que, malgré tout ce temps passé à écrire et trouver le mot juste en ligne, mon anglais parlé, lui, souffrait encore de lacunes énormes : mon accent était fort, trop fort, et à peine compréhensible !

Les mois se suivent et se ressemblent… Tant et si bien que je finis par passer environ trois ans à jouer à ce jeu vidéo violent… mais extrêmement sociable, même si virtuel.

Lorsque l'on demande à ses enfants de ne pas jouer autant au jeu vidéo et de prendre leurs études sérieusement, on le fait souvent avec, en arrière-pensée, que s'ils échouent ils vont finir clodo ou par faire le pire des métiers au monde… On ne songe pas à ce qu'ils puissent en ressortir bilingues.

La tête des gens face à mon accent anglais incompréhensible La tête des gens face à mon accent anglais incompréhensible

Vers la fin de cette période, un joueur hollandais de passage à Paris me rend visite. Si mon souvenir est exact, il avait passé beaucoup de temps aux Etats-Unis. Bref, son anglais est impeccable. Mais, alors que nous pouvions communiquer sur un pied d'égalité en ligne, à l'écrit, la communication à l'orale est très compliquée. Mes cours de phonétique m'ont enseigné à comprendre l'anglais parlé mais pas à le prononcer ! Je le comprends mais il ne me comprends que difficilement et je dois tout répéter.

En fait, j'ai passé des années à renforcer ma prononciation incorrecte en lisant mentalement tout l'anglais que j'écrivais avec, non pas une prononciation anglaise (ou américaine) mais une prononciation franco-imaginée ! C'est donc une rencontre en demi-teinte. Si je suis content d'avoir échangé en anglais alors que je viens de vivre un peu en ermite, je dois aussi réaliser a) que mon accent est très, très dur à comprendre, à cause d'erreurs de prononciation énormes ; mais aussi b) que je ne suis pas à l'aise socialement. Mes cours de phonétique m'avaient permis de comprendre l'anglais oral mais cela n'avait pas transféré à ma propre prononciation.

Etais-je bilingue à ce moment-là ? Chacun jugera ; et il faudra se poser la question de ce que veut vraiment dire être bilingue. Certains grands auteurs ont maîtrisé une langue étrangère et publié de grands romans dans cette langue… tout en gardant un très fort accent. On songera notamment à Joseph Conrad (l'anglais était sa troisième langue) ou à Samuel Beckett (qui traduisait lui-même ses œuvres). La question est très bien étudiée par François Grosjean dans son livre Parler plusieurs langues: Le monde des bilingues.

Exit

Les jeux vidéo sont un peu comme une drogue et, après plusieurs périodes où je quitte puis reprends le jeu… Je finis pas décrocher pour de bon. Cela commençait à tourner en round et, surtout, j'avais besoin de me faire une vie en dehors de l'écran de mon ordinateur.

Un jour, je participe à mon premier MeetUp. Entouré majoritairement d'anglophones, je suis excité à l'idée de pouvoir discuter en anglais et rencontrer de nouvelles personnes. Je les comprends bien… mais, en retour, je les fais souvent froncer des sourcils ! A vrai dire, je commettais encore des erreurs de prononciation tout bonnement horribles (et sortir du système scolaire avec de telles erreurs devrait amener à réfléchir sur la manière dont l'Education Nationale s'y prend). Par exemple, je prononçais le mot great comme le mot greet parce que, pour moi, -ea- se prononçait /i/ comme dans eagle. Un exemple d'erreur pris tant d'autres.

Le problème est évidemment que je n'avais pas conscience de toutes ses fautes sur le moment. Au fil du temps, des rencontres comme celles-ci m'amenèrent à me remettre en cause, à prendre conscience de certaines erreurs, et à en corriger beaucoup.

Travailler en anglais Now get a job you little wanker!

Ayant fini par épuisé mes réserves d'argent et après avoir essayé un ou deux business qui n'ont pas marché, je me résous à chercher du travail. Ce n'était honnêtement pas facile (j'avais dénombré une bonne centaine de CVs envoyés, pour des entretiens qui se comptent sur les doigts d'une main).

Après des mois de recherche, deux compagnies semblent enfin intéressées. L'une vend des produits informatiques et aime le fait que je sois bilingue. L'autre m'intéresse encore plus de part la bonne humeur qui s'en dégage mais je ne sais pas encore quelle est leur décision ; elle a aussi besoin de quelqu'un qui parle anglais. Je fais jouer l'une pour l'autre en indiquant que je préférerais bosser avec eux mais que, si la réponse est négative, j'aurais besoin de le savoir rapidement afin d'accepter la première offre. Cela marche et je décroche le boulot que je voulais !

L'essentiel du travail se fait en français mais, de temps en temps, il s'agit de discuter en anglais avec un technicien hollandais (encore eux !). Je suis alors heureux de décrocher le combiné et de pratiquer mon anglais, alors que mes collègues rechignent un peu et sont contents de me refiler l'appel. Tout le monde y gagne ! A l'occasion, nous échangeons par e-mail ou recevons un appel des USA ; cela se passe bien mais les occasions sont trop rares.

La boîte m'envoie un jour en Suisse. J'en profite pour rencontrer un joueur que je connaissais qui habitait la région. Nous avions souvent joué ensemble, puis dans la même équipe. Je savais que son anglais écrit était bon mais pensais aussi que mon anglais était meilleur, plus riche, que le sien. Ce jour-là, il m'avoua qu'il me pensait totalement bilingue en raison du langage que j'utilisais (argot, expressions idiomatiques et autres expressions fleuries)… mais, en face à face, il se rendait compte à quel point j'avais un fort accent français ! Ma prononciation s'était améliorée et était devenue plus claire mais mon accent n'avaient encore rien de convaincant. Si avoir un accent peut avoir du charme, je devais me rendre à l'évidence : mon accent français me jouait encore des tours ! Cette nouvelle rencontre en demi-teinte me motivait à réduire mon accent davantage.

Carte des pubs anglais Carte des pubs anglais

Après deux ans dans la boîte, la filiale anglaise du groupe a besoin d'un coup de main. On pense alors à moi, ce qui m'arrange aussi car je commençais à m'ennuyer. Mais, avant cela, je dois passer un « test » sous la forme d'un appel téléphonique avec la responsable de l'équipe technique anglaise. Je m'isole alors dans un bureau pour un échange téléphonique avec une certaine Fiona. J'anticipais un peu cet échange avec une Britannique car j'étais surtout habitué à l'accent américain neutre de la télévision américaine et redoutais de me retrouver face à un accent que je ne comprends pas, à devoir faire répéter… Mais, au final, l'appel passe comme une lettre à la poste ! Fiona indique à mon responsable que mon anglais est impeccable et je me retrouve à passer quelques jours au Royaume-Uni !

J'ai déjà écrit sur le sujet dans une ancienne newsletter. Mais, en somme, si tout n'est pas parfaitement facile (les échanges téléphoniques avec les Écossais sont redoutables… mais on peut se rassurer en se rappelant que c'est aussi le cas pour les Anglais eux-mêmes), je peux faire mon boulot et sympathiser, le soir venu (au pub, évidemment !), avec mes collègues British.

A la même époque, je profite de mes temps de trajet pour écouter de nombreux livres audio (en anglais, évidemment) dans le métro.

Entre les livres audio, les séries télé le soir et d'autres projets, je fais de l'anglais chaque jour sans compter mais y consacre sans doute des dizaines ou vingtaines d'heures par semaine. Je ne fais pas de l'anglais pour l'anglais ; l'anglais est un moyen de faire des choses qui m'apportent quelque chose : développement personnel, marketing, livres sur le business, livres sur la communication, programmation, guitare…

Tour du monde pour parler anglais et d'autres langues Avec l'anglais, le monde s'ouvre à vous

Les années se suivent… et ne se ressemblent pas. Je partage mon expérience à apprendre l'anglais dans mon livre Comment devenir bilingue en anglais (publié en indépendant et vendu à plusieurs milliers d'exemplaires). Puis voyage beaucoup… m'ouvre beaucoup… Me mets au Hongrois… pars pour un tour du monde d'un an (qui me fait passer entre autres par la Nouvelle-Zélande, l'Australie et les États-Unis) et finit par en durer plutôt trois !… Me mets par la suite au russe. Dans l'intervalle, je publie Le don des langues (un Personal MBA pour les langues vivantes), puis un cours de phonétique, donne une vingtaine de webinaires et conçois enfin la formation dont j'aurais aimé disposer pour apprendre des langues – la formation d'anglais en ligne Click & Speak™ – maintenant utilisée par un millier de personnes.

Tout cela… parce que je n'écoutais pas à l'école, préférais apprendre des choses EN anglais, et en passant trois ans à jouer à un jeu vidéo en ligne !

Non, ce n'est pas la méthode traditionnelle enseignée à l'école.


Voilà, j'espère que cette histoire vous a plu et qu'elle n'a pas été trop longue !

Ce n'est évidemment qu'une histoire – mon histoire – and there's more than one way to skin a cat (« il y a plusieurs manières de plumer le canard »).

Si c'était à refaire, je changerais évidemment bien des choses, notamment par rapport à l'expression orale (peut-être aurons-nous l'occasion de les évoquer dans un prochain article ?).

D'ici là, si j'ai pu le faire, vous pouvez le faire vous aussi !… et en commettant moins d'erreurs !

S'il y a un « secret », c'est d'arrêter de procrastiner et de trouver l'angle qui vous plaît – le but, la motivation – qui vous amènera à faire de l'anglais tous les jours sans voir le temps passer ! Le seul moyen d'échouer, c'est d'abandonner.

En vous souhaitant bonne continuation en anglais et sur ce blog !

P.S.: si vous êtes nouveau ici, inscrivez-vous absolument à la newsletter pour ne pas manquer les nouveaux articles et mes nouveaux produits (dont beaucoup de gratuits).
P.P.S.: une histoire à raconter ? Contactez-moi par e-mail.

Maintenant, lisez ceci :

Règles du jeu pour commenter

J'espère que les commentaires sur BilingueAnglais.com seront énergiques, constructifs et intéressants. Cet espace est conçu pour compléter l'article et partager votre expérience ou vos ressources pour apprendre l'anglais.

Pour assurer la qualité du site, tous les commentaires sont relus avant d'être publiés. Les critiques constructives ne sont pas un problème. Les commentaires irrespectueux, mal rédigés, hors-sujets ou commerciaux seront effacés.

Relisez-vous et servez-vous du vérificateur d'orthographe de votre navigateur pour vous assurer d'écrire dans un français ou un anglais sans fautes. Aérez votre texte et utilisez les options de formattage Markdown pour le mettre en valeur. Merci de participer à la vie du site et amusez-vous bien!

Leave a comment

You are leaving a comment on Comment je suis devenu bilingue en anglais (Fabien).

Your email address will not be published. Fields marked with an * are required.

  1. What a wonderful article!
    As an English teacher working with engineers and future engineers here is my recipe for overcoming the eventual shortcomings of a lycée education in English:

    • Fluency - speak continuously at least two minutes today, even if it’s with your bathroom mirror!
    • Precision – write in English, at least one paragraph per day.
    • Prosody - tell lots of stories. Entertain. Play with the music of the language.
    • Pronunciation – dictate to your telephone! If you get it right it writes what you say. If it doesn’t start again :-) .
    • Interaction – meet lots of people. Go to meetup, pubs and anywhere else where you can speak English. Create an English-speaking world yourself.
    • Vocabulary and culture – watch television series, go to the movies, go to the theatre, read books, travel, sing songs, play video games etc. etc. The more you explore the world the more your vocabulary and your understanding will grow. In any language.

Alphabet, symboles, tableaux et transcriptions…

Publié par Click & Speak™,
la formation d'anglais en ligne
la plus intelligente.
Ressources pour la phonétique anglaise

Pour que la phonétique anglaise ne vous passe plus en travers de la gorge !

Apprendre la phonétique peut facilement être intimidant avec trop de symboles à mémoriser d'une traite. J'aimerais donc vous proposer ici un concentré des meilleures ressources pour la phonétique anglaise, que j'utilise depuis des années, ainsi que quelques ressources qui n'existaient pas il y a quelques années de cela.

L'article se concentre sur la phonétique anglaise mais les apprenants d'autres langues trouveront des ressources qui leur seront utiles à eux aussi.

Phonetic charts (Tableaux phonétique)

La base de tout cours de phonétique, c'est le tableau phonétique ou phonetic chart en anglais. Alors voyons les meilleurs d'entre eux :

ipachart.com

ipachart.com vous présente tous les sons et symboles utilisés en phonétique, de manière interactive (avec le son). Cliquez juste sur un symbole pour écouter sa prononciation ! Retenez l'URL de ce site car il vous resservira.

C'est une version interactive de ce que l'on peut trouver un peu partout ailleurs. La centaine de symboles présentés pourrait être utilisée pour transcrire phonétiquement à peu près toute langue au monde ! (Sur les plus de 7 000 qui existent sur Terre – pour Mars, on repassera.)

Infographie sur l'API américain

Un produit maison, notre infographie sur les sons de l'anglais américain présente les 39 sons employés en anglais américain standard ou General American.

Le document est interactif et permet d'écouter chaque son de l'anglais américain en cliquant sur chaque symbole. Vous pouvez aussi écouter chaque exemple à vitesse normale (en cliquant une fois) ou à vitesse lente (la seconde fois que vous cliquez).

Les mots y sont tous transcrits en phonétique. L'orthographe anglaise du mot est disponible dans l'animation, de même que sa traduction française.

Les professeurs d'anglais peuvent télécharger la version PDF pour l'afficher en classe (format A3 ou A4).

Notez que cette infographie utilise un moyen mnémotechnique pour retenir les voyelles et les consonnes ! Les consonnes sont toutes illustrées par un nom d'animal (pig, bear, turtle, dog, cat, goat, panther, feather, frog, beaver, snake, zebra, sheep, television, chicken, giraffe, wolf, lion, mouse, dinosaur, penguin, rabbit, yak, horse) et les voyelles par un nom de couleur (green, pink, wood, blue, dust, red, purple, mauve, sand, coffee; jade, lime, turquoise, brown, gold).

Wikipédia

Les pages d'aide Wikipédia en anglais disposent de tableaux phonétiques pour de nombreuses langues. C'est très utile pour rapidement comparer la prononciation de diverses langues, que vous appreniez la langue sérieusement ou prévoyez juste de dire quelques mots lors d'un voyage à l'étranger.

Voici quelques pages dont je me suis souvent servi :

…et, vous l'aurez deviné, ces tableaux sont disponibles pour de nombreuses autres langues (148 !). Voyez le sommaire en fin de page ou éditez simplement l'URL.

Toujours sur Wikipédia, ces deux pages valent le détour :

Elles reprennent ce que l'on peut trouver sur ipachart.com mais incluent, en plus, des liens vers la page Wikipédia pour chaque son. J'utilise souvent ces articles comme point d'entrée lorsque je veux en savoir plus sur l'articulation de tel ou tel son.

Exercice de phonétique

« Exercice », oui, au singulier.

En préparant cet article, je me suis rendu compte que de nombreuses personnes cherchaient des exercices de phonétique anglaise. Si j'en ai faits par le passé, je dois dire que l'exercice est toujours le même.

L'exercice de base

L'exercice est très simple (ce qui ne veut pas dire « facile » au début) :

  1. Prenez de l'audio ;
  2. Essayez de transcrire ce que vous entendez, symbole par symbole ;
  3. Vérifiez si vous avez bon.

…puis répétez l'opération avec un nouvel audio ou un nouveau mot !

Pour ce qui est de retranscrire, cela peut signifier soit essayer d'écrire le mot en toutes lettres (la dictée classique) ; soit, évidemment, essayer de l'écrire dans l'alphabet phonétique international, avec les symboles corrects (dictée phonétique).

On peut aussi inverser le sens de l'exercice : prenez une transcription phonétique et essayez de la prononcer, puis vérifiez votre réponse avec l'audio anglais.

Pas encore assez concret ? Alors soyons direct :

a. Dès que vous ne comprenez pas un mot à l'oral, essayez de vous représenter comment il s'écrit en phonétique.

Et :

b. Dès que vous ne savez pas prononcer un mot écrit, essayez de deviner sa transcription phonétique, et comparez-la avec sa prononciation.

Faites toujours cela avec un dictionnaire en ligne, pour avoir systématiquement l'audio à disposition.

Avant de revenir à l'exercice, parlons un peu du dictionnaire.

Quel dictionnaire ?

Comme dictionnaire d'anglais en ligne, je vous recommande :

  • en.wiktionary.org qui contient presque toujours une transcription phonétique et, très souvent, l'audio et la transcription sont disponibles et en anglais américain, et en anglais britannique (voir même dans d'autres accents et dialectes).
  • Quand ça ne suffit pas, le Cambridge ou MacMillan font aussi bien l'affaire.

Ces dictionnaires utilisent tous des transcriptions en API (pas le cas de tous les autres !). Il y a aussi toujours d'ennuyantes différences de conventions d'un dictionnaire à l'autre, celles de Wiktionary font le plus sens, et celles de Cambridge et MacMillan ne sont pas mal non plus.

Exemples

Le but de cet article est de partager des ressources, pas un cours de phonétique. Mais voici quelques exemples de mots anglais intéressants pour vous lancer :

  • boat et bought, quelle est la différence ? Quels symboles diffèrent ?
  • heart ou hurt, quelle est la différence ? Quels symboles diffèrent ?
  • iron, comment le mot s'écrit-il (et se prononce-t-il) ? Dans quel ordre sont les symboles et les sons ?
  • sun et son, quelle est la différence ? Quels symboles diffèrent ? (…exactement ;-))

Et, bien sûr, ne pas oublier le mot colonel.

Vérifier continuellement

Cet exercice de base, vous pouvez et vous devriez l'appliquer à toutes les sauces !
C'est-à-dire :

  • Vous regardez une série télé et ne comprenez pas un mot ?
    • Faites retour rapide pour essayer de le discerner.
    • Essayez de l'écrire et de le chercher dans le dictionnaire en ligne, pour comparer l'audio de la série à l'audio du dictionnaire. (Le sens vous aidera aussi à déterminer si vous êtes sur la bonne piste).
    • Essayez, répétez, persistez !… Vous finirez par percer cette énigme !
    • Si nécessaire, finissez par vérifier dans le fichier sous-titres de la série (pas besoin de regarder la série avec les sous-titres, avoir le fichier sous-titres ouvert dans un éditeur de texte suffit) pour en avoir le cœur net.
  • Vous écrivez un mail en anglais mais n'êtes pas certain de la prononciation d'un mot ?
    • Demandez-vous comment le mot s'écrirait en phonétique.
    • Vérifiez le mot dans le dictionnaire en ligne pour confirmer.
  • Vous n'êtes pas sûr d'un mot prononcé dans votre livre audio ou MP3 ?
  • Vous vous demandez si deux mots se prononcent pareil ou différemment ?
  • Vous vous demandez s'il y a plusieurs manières de prononcer un même mot ? (bass est un bon exemple)

…vérifiez, vérifiez et vérifiez !

Vous pouvez faire de ce rituel un petit jeu, tout au long de la journée. Si vous êtes curieux et aimez les jeux d’enquête, vous allez faire un carton. (Et cela permet de faire de l'anglais oral une activité habituelle).

L'exercice peut sembler très ingrat au début mais il est vite valorisant de constater nos progrès en écoute (puis en prononciation, mais le transfert de l'un à l'autre n'est pas automatique).

Gardez bien en tête que l'on ne peut reproduire correctement que les sons que l'on perçoit correctement ! Donc tout travail sur l'accent est peine perdue si vous n'apprenez pas à distinguer correctement les sons de l'anglais.

Bien sûr, vous voudrez adapter cette pratique à votre niveau (par exemple, sur les séries télé, un débutant voudra comprendre les mots qui lui semblent les plus importants, qui se répètent le plus, et ignorer le reste ; alors qu'un niveau C1 voudra être de plus en plus obsessif pour finir par vérifier absolument tous les mots qu'ils ne comprend pas). Mais la règle de base reste la même :

Plus vous vérifiez, plus vous progressez à l'oral !

Convertisseur

Une ressource supplémentaire qui vous sera bien utile est un convertisseur, pour convertir un texte en phonétique anglaise. Je peux recommander ce site :

Converter on EasyPronunciation.com

L'outil vous permet de choisir entre anglais américain et anglais britannique. Vous mettez votre texte en anglais et récupérez votre transcription phonétique en sortie. Il est dispo aussi pour le français et quelques langues supplémentaires.

L'outil n'est pas parfait parce qu'il ne comprend pas la grammaire (par exemple, il ne distingue pas la différence entre PRESent le nom, « le cadeau » et preSENT le verbe, « présenter ») mais reste quand même bien pratique à l'occasion.

Chaînes YouTube pour la phonétique

Faire travailler ses oreilles est à la base du travail sur la phonétique. Pouvoir profiter de la vidéo en plus et, en prime, le faire tout en anglais est un gros plus.

Nous avons déjà couvert, tout récemment, les meilleures chaînes YouTube pour étudier l'anglais. J'aimerais juste prendre un instant pour mentionner des chaînes spécialement dédiées à la phonétique anglaise :

Rachel's English

La figure de proue, la reine, que dis-je… la légende !… de la prononciation anglaise (américaine), elle-même !

Rachel produit depuis plusieurs années maintenant sur YouTube des vidéos sur la prononciation anglaise et des conseils pour, en somme, parler clairement. Exemple ici avec can vs. can't:

How to Pronounce Can vs. Can't -- American English Accent

can vs. can't

Amy Walker

Amy Walker AKA 21 Accents.

What's her name again? ;-)

Amy Walker adore les accents et sa passion est communicative. Sa vidéo ci-dessus est devenue virale, puis ce succès lui a permis de continuer son exploration des accents anglais (et pas uniquement).

Son assistant, Alex, pourtant né en Espagne, a un accent américain incroyable.

Amy est actrice et fait beaucoup de choses différentes sur sa chaîne. Pour l'accent et la phonétique : retrouvez sa liste de lecture American Accent Tutorials and Tips et consultez ses vidéos Accents: How to… où elle couvre divers accents.

Nos ressources

Prosodie

Pour rappel, la prosodie est l'étude de l'intonation, du rythme et de l'accentuation d'une langue. Elle s'étend tout au long de la phrase et confère à chaque langue sa musique si particulière.

Le sujet est trop négligé et nous essayons de corriger cela avec ce blog. Voyez notamment :

Il existe quelques autres articles sur ces sujets sur le blog mais commencez par ces deux-là si vous souhaitez apprendre la phonétique anglaise, car ils sont très riches en exemples.

Sons et articulation

Quels sons existent en anglais ? (Et, notamment, quels sons anglais n'existent pas en français ?) Pour rappel, on appelle les sons unitaires et distinctifs d'une langue les phonèmes.

On voudra apprendre à distinguer ces phonèmes les uns des autres, c'est ce que l'on appelle la discrimination auditive.

Cela peut se faire en travaillant avec des paires minimales, c'est-à-dire des sons proches les uns des autres niveau perception mais suffisamment différents pour constituer deux sons bien distincts dans la langue qui nous intéresse. Par exemple, le son TH /θ/ comparé au son S /s/ ou bien le son TH /ð/ comparé au son Z /z/.

Voyez cet outil pour vous entraîner à distinguer les phonèmes anglais les uns des autres :

Ensuite, pour apprendre à articuler les sons anglais, j'ai compilé l'article de référence suivant qui constitue un véritable cours de phonétique articulatoire pour les francophones, avec l'articulation des 14 sons anglais qui n'existent pas en français :

La phonétique anglaise chaque jour

Comme vous l'aurez compris plus haut, on avance en phonétique anglaise en ré-apprenant chaque jour à prononcer le vocabulaire anglais. Cela se fait en se détachant du texte anglais (l'orthographe) pour se concentrer sur les sons (phonèmes et symboles phonétiques).

Vous pouvez faire cela gratuitement avec le dictionnaire en ligne et des tonnes de contenus (séries télé, films, etc.)

Si vous souhaitez le faire de manière structurée, dans le cadre d'une formation d'anglais en ligne (avec des heures d'audio enregistré par des natifs, une progression grammaticale et beaucoup d'autres choses), voyez le travail que j'ai effectué sur Click & Speak™, parce que les transcriptions phonétiques y sont présentes absolument partout.

Livres et liens

En français :

En anglais :


J'espère que cet article vous aura aidé à mieux comprendre la phonétique anglaise. Qu'avez-vous appris d'utile aujourd'hui ? Y a-t-il des ressources par lesquelles vous jurez en phonétique ? Dites-nous tout dans les commentaires !

Règles du jeu pour commenter

J'espère que les commentaires sur BilingueAnglais.com seront énergiques, constructifs et intéressants. Cet espace est conçu pour compléter l'article et partager votre expérience ou vos ressources pour apprendre l'anglais.

Pour assurer la qualité du site, tous les commentaires sont relus avant d'être publiés. Les critiques constructives ne sont pas un problème. Les commentaires irrespectueux, mal rédigés, hors-sujets ou commerciaux seront effacés.

Relisez-vous et servez-vous du vérificateur d'orthographe de votre navigateur pour vous assurer d'écrire dans un français ou un anglais sans fautes. Aérez votre texte et utilisez les options de formattage Markdown pour le mettre en valeur. Merci de participer à la vie du site et amusez-vous bien!

Leave a comment

You are leaving a comment on Ressources pour la phonétique anglaise.

Your email address will not be published. Fields marked with an * are required.

  1. Bonjour, super article comme toujours !

    Depuis que je travaille depuis mai 2018 avec Click and Speak je me suis beaucoup intéressé à la phonétique et à ce qui l'entoure (merci Fabien : ) )

    J'ai testé presque tous les dictionaries en ligne, et celui que j'ai retenu est l'Oxford Learner : https://www.oxfordlearnersdictionaries.com/ j'ai la chance d'avoir trouvé un "conversation partner" qui est américain, docteur en phonétique et qui travaille pour Cambridge. Il m'a avoué à son grand désarroi que L'Oxford était meilleur au niveau des sons.

    J'ai trouvé aussi une super ressource avec laquelle je bosse tous les jours : http://www.macmillanenglish.com/pronunciation/interactive-phonemic-charts/ Les sons British et américains. Quand j'ai un doute sur un son il me suffit de cliquer : )

    A ne pas manquer une vidéo géniale (British) d'1 heure qui vous explique très simplement comment ressentir et faire les sons anglais : https://www.youtube.com/watch?v=1kAPHyHd7Lo

    Enfin pour vous entraîner gratuitement : "Free Pronunciation Podcast": https://beckeraccentreduction.com/free-podcasts/

    J'espère que toutes mes trouvailles pourront vous aider autant que Fabien m'aide depuis 7 mois : )


YouTube (pour apprendre l'anglais)

Tout le monde connaît YouTube : cette plate-forme énorme et ses 300 heures de vidéo publiées chaque jour ! Mais comment l'utiliser pour apprendre l'anglais ?

Nous avons recensé pour vous les meilleures chaînes pour à apprendre l'anglais, améliorer votre accent américain ou britannique, ainsi que des chaînes avec des astuces et des techniques pour progresser en anglais à tous les niveaux !

Choisissez votre niveau et découvrez les chaînes qui sont faites pour vous :

Chaînes pour débutants

En français

Apprendre l'anglais avec les Tutos de Huito

Vous trouvez encore difficile pour vous d'apprendre l'anglais... en anglais ? C'est bien normal ! Huito fait des vidéos sur les sujets essentiels pour vous donner les bases en anglais de manière claire, analytique et amusante !

Se présenter en anglais

Réapprenez comment vous présenter en anglais !

En anglais

Si vous voulez vous exposer à l'anglais dès le départ, ces chaînes-ci sont parfaites pour vous en tant que débutant ou faux débutant :

Speak English with Christina

Les vidéos de Christina couvrent des sujets aussi bien de grammaire comme La différence entre l'infinitif et la forme en -ing, que des sujets qui vous aideront à comprendre l'anglais oral ou à penser en anglais !

Secrets to Understand Fast-talking Americans : English Listening Practice

Les astuces de Christina pour comprendre l'anglais américain à l'oral

Daily English Conversation

Vous préférez les méthodes traditionnelles et scolaires ? Cette chaîne vous propose des vidéos avec des phrases et du vocabulaire courants, avec de l'audio que vous pouvez écouter n'importe où ! Cela vous aidera à vous habituer aux sons anglais et à comprendre l'anglais en contexte ! Un peu comme si vous écoutiez des podcasts.

Speaking English Practice Conversation | Questions and Answers English Conversation With Subtitle

Chaînes intermédiaires

Aux apprenants de niveau intermédiaire, je recommanderais de regarder des vidéos entièrement en anglais. Je suis sûr que vous avez déjà un niveau assez bon pour les comprendre. Ne soyez pas modeste !

En anglais britannique

Easy English

Commençons par ma chaîne préférée :

Vous aimeriez avoir du contenu authentique ? Écouter comment les vrais gens parlent l'anglais dans la rue ? Si c'est le cas, je ne peux que vous recommander la chaîne Easy English !

Promenez-vous dans les rues anglaises et découvrez ce que les anglophones pensent des sujets intéressants et actuels : vous écoutez des conversations réelles, sans oublier que les sous-titres sont disponibles !

Talking to people in York | Easy English 1

Qu'est-ce que les gens de York aiment le plus dans leur ville ?

Speak English with Misterduncan

Avec son humour, sa personnalité et, bien sûr, son accent britannique, Misterduncan retient l'attention de tous les apprenants !

Dans ses vidéos, il couvre des sujets plutôt basiques comme l'alphabet anglais ou comment dire « bonjour » et « au revoir » mais aussi des sujets qui peuvent intéresser les apprenants intermédiaires comme l'argot anglais :

English Slang Words - Learn English Slang - Why do we use slang in English??

English with Lucy

Apprenez à parler anglais avec le bel accent britannique de Lucy ! Elle partage des techniques pour apprendre du vocabulaire efficacement, comment tenir une conversation en anglais plus facilement, mais surtout, elle fait des vidéos sur la prononciation britannique.

3 Ways to Sound More British | Pronunciation Lesson #Spon

3 manières d'améliorer votre accent britannique

BBC Learning English

Apprendre l'anglais avec la BBC vous semble une bonne idée ? Et c'est bien logique ! La chaîne YouTube de la BBC propose des vidéos sur des sujets intéressants et authentiques avec des questions pour tester votre compréhension !

Si vous avez un niveau plus avancé, elle offre aussi la rubrique News Review, où ils analysent le langage utilisé dans les actualités et vous expliquent comment comprendre des sujets plus poussés :

60% drop in global wildlife: News Review

Apprenez comment utiliser la langue des info au quotidien !

British Council | LearnEnglish Kids

Vous avez des enfants ? Vous voudriez leur apprendre l'anglais dès leur plus jeune âge ? Avec la chaîne YouTube du British Council, vous pouvez exposer vos enfants à l'anglais avec des vidéos passionnantes, intéressantes et très éducatives ! Et si cela vous intéresse, vous pouvez aussi apprendre l'anglais avec les petits : écouter des contes de fées en anglais ou des chansons pour enfants en anglais !

Goldilocks and the three bears - Kids Stories - LearnEnglish Kids British Council

Histoire pour enfants : Boucles d'or et les trois ours

Chanter en anglais peut vous mener loin dans votre apprentissage ! Vous voulez savoir comment ? Découvrez comment apprendre l'anglais en chanson !

En anglais américain

Les meilleures chaînes YouTube pour apprendre l'anglais américain :

Rachel's English

Rachel est véritablement la reine de la prononciation américaine ! Si vous voulez améliorer votre accent américain, regardez ses vidéos sur la prononciation, la position de la bouche pour produire chaque son en anglais américain et comment comprendre l'anglais américain à l'oral. Par exemple, elle nous explique la différence de prononciation entre les mots six et sex… cela peut être gênant si vous les confondez !

How to Pronounce SEX vs. SIX - American English

Si les vidéos de Rachel focalisées sur la prononciation américaine vous intéressent, je suis sûr que vous trouverez nos articles sur la phonétique anglaise très utiles !

Accent's Way English with Hadar

Hadar vient d'Israël, mais elle parle anglais avec un accent américain parfait. Dans ses vidéos, elle partage ses astuces pour prononcer les sons de l'anglais américain et elle nous enseigne comment prononcer des mots difficiles en anglais. Si elle peut le faire, pourquoi pas vous ?

5 Words You're (probably) Pronouncing Wrong

5 mots difficiles à prononcer en anglais américain

engVid

Cette chaîne couvre la grammaire, le vocabulaire, l'accent, l'argot, les expressions idiomatiques, la culture et bien d'autres sujets ! Profitez des explications claires, des leçons structurées et de 11 professeurs différents venant des quatre coins du monde !

Improve your Vocabulary: Stop saying VERY!

Arrêtez d'utiliser le mot very ! Parlez comme un natif et utilisez ces mots et expressions-là !

JenniferESL

Avez-vous besoin de réapprendre les notions de bases de l'anglais ? Vous pouvez le faire avec les vidéos de Jennifer : une professeur calme, souriante et bienveillante ! Elle fait des vidéos sur la prononciation anglaise, les bases en anglais, mais aussi sur des sujets plus avancés comme les expressions idiomatiques ou l'argot, par exemple !

Lesson 1 - Learn English with Jennifer - Greetings

Apprenez à bavarder en anglais !

Business English Pod

Si vous avez besoin de l'anglais pour votre travail et pour faire du business en anglais vous trouverez cette chaîne YouTube très utile ! Elle couvre des sujets spécifiques et spécialisés comme Faire une offre en anglais ou l'anglais financier !

Business English Lesson 1 - Business English for Meetings | Business English Conversation

Comment exprimer son opinion à une réunion ?

VOA Learning English

Vous avez envie de regarder des vidéos en anglais mais vous avez encore un peu de mal à les comprendre ? Si c'est le cas, cette chaîne est parfaite pour vous ! Dans ces vidéos, on parle plus lentement et on articule davantage ! Cela pourrait vous servir de tremplin pour atteindre un niveau avancé !

News Words: Stereotype

Qu'est-ce que c'est un stéréotype ?

En anglais australien

Aussie English

Vous êtes intéressé par l'Australie ou l'accent australien ? Pete vous montrera comment prononcer les voyelles australiennes, les différents accents australiens et il vous enseignera l'argot australien !

The Different Aussie Accents | Learn Australian English

Les différentes variations de l'accent australien

En anglais néo-zélandais

Malheureusement, il n'y a pas de chaîne consacrée à l'accent néo-zélandais (ou kiwi), mais nous avons rassemblé pour vous les meilleures vidéos sur YouTube pour vous montrer ce qu'est l'anglais néo-zélandais et à quoi ressemblent l'accent néo-zélandais et l'argot néo-zélandais !

Playlist: Anglais de Nouvelle-Zélande (Kiwi!)

Chaînes avancées

Si vous avez un niveau avancé en anglais, nous vous recommandons de regarder du contenu authentique et réel !

Pour cela, voyez notre article sur les meilleurs Youtubers anglais. Vous profiterez ainsi des mêmes chaînes que les locuteurs natifs ! Vous apprendrez à mieux comprendre l'anglais, à avoir une meilleure intonation, à améliorer votre accent et à parler d'une manière plus authentique.


Nous avons oublié quelque chose ? Aidez-nous à compléter notre liste des meilleures chaînes YouTube pour apprendre l'anglais ! Partagez vos chaînes préférées dans les commentaires !


Voir aussi

Si vous avez apprécié cet article sur YouTube, sachez que nous avons d'autres bonnes choses pour vous…

Règles du jeu pour commenter

J'espère que les commentaires sur BilingueAnglais.com seront énergiques, constructifs et intéressants. Cet espace est conçu pour compléter l'article et partager votre expérience ou vos ressources pour apprendre l'anglais.

Pour assurer la qualité du site, tous les commentaires sont relus avant d'être publiés. Les critiques constructives ne sont pas un problème. Les commentaires irrespectueux, mal rédigés, hors-sujets ou commerciaux seront effacés.

Relisez-vous et servez-vous du vérificateur d'orthographe de votre navigateur pour vous assurer d'écrire dans un français ou un anglais sans fautes. Aérez votre texte et utilisez les options de formattage Markdown pour le mettre en valeur. Merci de participer à la vie du site et amusez-vous bien!

Leave a comment

You are leaving a comment on Les meilleures chaînes YouTube pour apprendre l'anglais.

Your email address will not be published. Fields marked with an * are required.


Merci / De rien / Pas de problème…

Publié par Click & Speak™,
la formation d'anglais en ligne
la plus intelligente.
Comment dire de rien en anglais ? (You're welcome)

Comment on dit de rien en anglais ? => You're welcome!

Connaître plusieurs façons de dire la même chose est une des étapes pour devenir vraiment bilingue dans une langue : cela enrichira votre expression et vous cesserez d'utiliser les mêmes phrases apprises lors de votre première leçon d'anglais il y a des lustres ! Aujourd'hui, nous allons donc voir comment dire « De rien ! » en anglais.

Les différentes manières de dire « de rien » et ses synonymes :

You're welcome

C'est peut-être la première manière de dire « de rien » en anglais que vous ayez apprise. Littéralement, cette expression veut dire « Volontiers ! ». C'est la plus populaire car elle peut être utilisée dans n'importe quelle situation : avec des amis, dans la rue ou au bureau.

Notez que les anglophones ont tendance à écrire cette expression comme : « Your welcome », ce qui est une faute à éviter ! (Eh oui, les anglais aussi font des fautes d'orthographe !)

Variations de You're welcome

Il existe aussi quelques variations de cette expression comme :

La différence, avec ces variations-là, c'est que vous insistez sur le fait que ce n'était vraiment rien, qu'il n'y a pas de problème. Elles ont exactement le même sens et sont donc parfaitement interchangeables !

No problem!

Une expression très proche de « Pas de problème » est mot à mot « Aucun problème ! ».

Not a problem!

Un synonyme de l'expression précédente, sans aucune différence d'utilisation !

No problemo!

C'est une variation marrante de No problem. C'est la manière la plus sympa de dire « de rien » en anglais familier. Vous pouvez l'utiliser avec vos amis ou votre famille mais à éviter avec votre chef !

Not at all!

C'est une manière typiquement britannique de dire « De rien » en anglais ; littéralement elle veut dire « Pas du tout ! », dans le sens « Ce n'est pas du tout un problème ! ».

Don't mention it!

Cette expression se traduit mot à mot par « Ne le mentionne pas ! », dans le sens où ce que vous avez fait pour une personne est tellement insignifiant, qu'elle ne doit même pas en parler.

My pleasure!

Quand quelqu'un vous remercie, vous pouvez aussi lui dire que c'était « votre plaisir » de l'aider !

It's my pleasure!

Comme vous pouvez le deviner, ces deux manières de dire avec plaisir en anglais sont deux parfaits synonymes !

No worries!

Voilà comment dire « Pas de souci ! » en anglais : cela peut être la réponse à Thank you! mais aussi à Sorry. Une expression très utile, mais assez familière aussi !

It's nothing!

Comme Don't mention it!, vous pouvez utiliser cette expression quand vous ne pensez pas avoir fait grand chose ; littéralement, elle se traduit par « Ce n'est rien ! ».

Sure!

Quand c'est naturel, voire normal (presque attendu !) d'aider quelqu'un et il/ elle vous remercie quand même, vous pouvez lui dire Sure!, quelque chose comme « Bien sûr ! » en français.

Sure thing!

Une variation de l'expression précédente :

I'm happy to help!

Si vous voulez être encore un peu plus aimable, vous pouvez dire à quelqu'un : « Je suis ravi(e) de vous aider ! ».

Anytime!

Littéralement cette expression se traduit par « N'importe quand », en d'autres termes, cela signifie que la personne serait ravie de refaire ça à n'importe quel moment ! Gardez à l'esprit que c'est une expression assez familière !

That's OK!

Si quelqu'un vous répond That's OK!, il vous dit littéralement « Ça va ! ».

That's alright!

C'est également une variation de l'expression That's OK!, les deux expressions voulant dire strictement la même chose !

Voilà… 19 différentes manières de dire « De rien ! » en anglais. Vous remarquerez tout de suite que vous parlerez anglais plus couramment et avec plus d'assurance une fois que vous commencerez à utiliser des expressions aussi variées qu'en français !

Voir aussi

Si vous souhaitez apprendre à varier votre vocabulaire anglais, vous serez intéressé par :

Règles du jeu pour commenter

J'espère que les commentaires sur BilingueAnglais.com seront énergiques, constructifs et intéressants. Cet espace est conçu pour compléter l'article et partager votre expérience ou vos ressources pour apprendre l'anglais.

Pour assurer la qualité du site, tous les commentaires sont relus avant d'être publiés. Les critiques constructives ne sont pas un problème. Les commentaires irrespectueux, mal rédigés, hors-sujets ou commerciaux seront effacés.

Relisez-vous et servez-vous du vérificateur d'orthographe de votre navigateur pour vous assurer d'écrire dans un français ou un anglais sans fautes. Aérez votre texte et utilisez les options de formattage Markdown pour le mettre en valeur. Merci de participer à la vie du site et amusez-vous bien!

Leave a comment

You are leaving a comment on 19 manières de dire « De rien ! » en anglais.

Your email address will not be published. Fields marked with an * are required.


Accent de phrase en anglais

En anglais, selon le mot sur que vous accentuez, vos phrases auront un un sens différent !

Nous avons déjà vu dans de précédents articles que, avec l'accent tonique (word stress), l'accent de phrase (sentence stress) est l'un des éléments qui donnent à l'anglais parlé son rythme qui lui est propre et qui est différent du français. C'est-à-dire :

  • On accentue toujours au moins une syllabe dans les mots de plus d'une syllabe (l'accent tonique, ou word stress) ;
  • On accentue toujours au moins un mot dans une phrase (l'accent de phrase, ou sentence stress).

Une lecture de notre guide sur les principales règles de l'accent tonique sera indispensable avant de vous pencher sur l'accent de phrase, qui est the icing on the cake (la cerise sur le gâteau) en ce qui concerne les règles de base de l'accentuation anglaise.

L'accent de phrase

Nous vous donnons dans cet article les règles d'accentuation vous permettant d'enchaîner plusieurs mots dans une phrase (à moins que vous n'ayez l'intention de formuler des phrases composées d'un seul mot, c'est quand même plus pratique, non ?).

L'accent de phrase, qu'est-ce que c'est exactement ?

C'est le fait d'accentuer certains mots dans une phrase et de ne pas en accentuer d'autres. Avec l'accent tonique, l'accent de phrase caractérise le rythme de l'anglais parlé, composé de pics et de vallées. Autrement dit :

Dans une phrase, certains mots sont plus importants que d'autres et, de ce fait, ils sont accentués : ils sont plus forts et plus longs que les mots non-accentués. De surcroît, chaque phrase contient un focus word – qui sera encore plus fort et plus haut que tout le reste !

Comment savoir quels mots accentuer ?
Comment identifier le focus word dans votre phrase ?

C'est ce que nous allons voir aujourd'hui ! :-)

L'erreur fatale à ne pas commettre !

IMAGE-ROBOT Dear-read-er-Please-do-not-speak-like-a-ro-bot !

Comme tout bon élève, vous vous efforcez peut-être à bien prononcer chaque mot en anglais. Erreur fatale ! Vous avez tort ! Dans une phrase en anglais, tous les mots n'ont pas la même valeur. Rappelez-vous bien que, à la différence du français, l'anglais parlé suit un rythme morse, composé de sons longs et de sons courts. Le français parlé suit un rythme de mitraillette, où toutes les syllabes ont à peu près la même durée. Pour bien parler l'anglais, il faut oublier ce rythme de mitraillette et adopter le rythme morse.

Vous aurez beau énoncer la plus belle phrase qui soit en anglais – si vous la prononcez en utilisant un rythme « français », tous vos efforts seront en vain. Accentuer chaque mot dans une phrase vous donnera un air de robot. Soit votre interlocuteur ne vous comprendra pas du tout, soit il sera obligé de bien tendre l'oreille pour déchiffrer votre belle phrase. Un peu dommage, non ?

Voici l'exemple que nous avons utilisé dans un article précédent. Écoutez cette phrase en anglais mais accentuée à la française :

Milk chocolate is made of thirty percent of cocoa.

Et maintenant avec le bon rythme anglais :

Milk chocolate is made of thirty percent of cocoa.

Ou plus flagrant encore :

Can you get something for me in town while you're there?

Et avec le rythme anglais:

Can you get something for me in town while you're there?

Vous entendez bien la différence, non ? Bien, dans chaque cas, il faut imiter la prononciation du second exemple.

Que faire donc pour éviter une situation pour le moins embarrassante ? Pour reproduire cette musicalité anglaise, il faut accentuer certains mots et ne pas en accentuer d'autres. Piece of cake ! On accentue les mots lexicaux (content words) et on n'accentue pas les mots-outils (function words).

Réécoutez la deuxième phrase (celle avec le rythme anglais) et notez qu'il n'y que certains mots qui sont mis en relief. Ce sont des content words (en gras ci-dessous).

Can you get something for me in town while you're there?
(da da DA DA da da da da DA da da DA)

En associant l'accent tonique et l'accent de phrase, nous avons un enchaînement de sons courts [da] et de sons longs [DA] pour produire une phrase rythmée, voire chantante.

Qu'est-ce qu'un content word et comment le distinguer d'un function word ? C'est justement ce que nous allons découvrir dans la première étape.

Content word ou Function word?

IMAGE-WALL Briques ou ciment ?

Les content words, il faut les accentuer. Mais comment les identifier ?

Les content words, ce sont comme les briques de la phrase. Ce sont les mots qui donnent du sens à votre message. Quant aux function words, ils agissent comme du ciment. Ils relient la phrase, mais à l'oral, on les perçoit à peine. Ceux-ci sont nécessaires pour la grammaire mais ils ne sont pas accentués quand vous parlez.

Un exemple :

Imaginez que vous discutez avec quelqu'un dans une soirée où il y a beaucoup de bruit de fond. De la part de votre interlocuteur, vous n'entendez que les mots suivants : LIKEGLASSBESTCHAMPAGNE. À votre place je lui répondrais par un « oui » car on vient de vous proposer une coupe de champagne ! Nul besoin d'entendre les autres mots, à savoir : Would you LIKE a GLASS of their BEST CHAMPAGNE ?

Content words (Les briques)

En règle générale, sont accentués à l'oral :

  1. Les noms : garden, knife, Thomas, Eiffel Tower…
  2. La quasi-totalité des verbes principaux : work, eat, play…
  3. Les adjectifs : beautiful, interesting…
  4. Les adverbes : often, carefully, forcefully…
  5. Les mots d'interrogation : who, what, when…
  6. Les nombres : fourteen, 123…
  7. Les négations, y compris les contractions avec « not » : haven't, don't, won't, couldn't, nowhere, nothing…

Function words (Le ciment)

En règle générale, ne sont PAS accentués à l'oral :

  1. Les articles: the, a, an
  2. Le verbe be : is, are, was…
  3. Les verbes auxiliaires, dont les modaux : does, can, were, have, would, will, could…
  4. Les prépositions : before, next to, opposite...
  5. Les pronoms : they, she, us...
  6. Les adjectifs possessifs : my, your, our...
  7. Les déterminants : some, any...
  8. Les conjonctions : and, or, because...

Petit rappel : Quand un mot ou une syllabe n'est pas accentué, le plus souvent on utilise le son du schwa /ə/. Voir bien articuler les syllabes (non-)accentuées en anglais.

[Quiz] Content word ou function word ?

Dans la liste de mots ci-dessous, arrivez-vous à distinguer entre les content words ( C ) et les function words ( F ) ? Utilisez les règles ci-dessus pour vous aider. Les réponses sont en bas de l'article mais, ne trichez pas ! Essayez tout seul d'abord.

  1. difficult
  2. with
  3. just
  4. quickly
  5. the
  6. hard
  7. next to
  8. television
  9. open
  10. had
  11. or
  12. information
  13. in order to 
  14. went
  15. much
  16. explaining
  17. in front of
  18. Jack
  19. he
  20. however

Phrases-exemples

Ça donne quoi si on met tout ça ensemble dans une phrase ? Écoutez par vous-même et essayez d'imiter la musicalité de pics et de vallées, de sons courts et de sons longs. Pour vous aider à visualiser la différence et à imiter le rythme, les content words apparaissent en gras. N'oubliez pas également de faire attention à l'accent tonique dans les content words polysyllabiques (● représente une syllabe accentuée ; · indique une syllabe non-accentuée).

  1. Tea for two. (●·●)
  2. Wait for hours. (●·●)
  3. Wait four hours. (●●●)
  4. He's in room 121 [one-two-one]. (··●●●●)
  5. We had a one-to-one meeting. (···●·●●·)
  6. I was walking my dog in the park. (··●··●··●)
  7. I'll send you an email as soon as the report's ready. (·●··●··●···●●·)
  8. Philip bought new shoes today. (●·●●●·●)
  9. Why didn't you tell me the store was open on Sundays ? (●●··●··●·●··●·)
  10. Which client offered five French wines? (●●·●·●●●)

Lorsque vous avez prononcé les phrases 7 et 8, avez-vous remarqué qu'on met à peu près le même temps à les prononcer alors que la phrase 7 est plus longue (onze mots contre cinq mots)? Comment ça se fait ? Tout simplement parce que les deux phrases contiennent cinq content words. Autrement dit, en tant qu'auditeur, il suffit de bien entendre ces cinq mots-là pour comprendre le message que me transmet mon interlocuteur. Les sept autres mots dans la phrase 7 sont importants d'un point de vue grammatical, mais ils ne sont pas essentiels à la compréhension. Idem pour les phrases 9 et 10, qui contiennent chacune six content words.

Voilà pour la première étape : Pour bien respecter l'accent de phrase anglais (et donc respecter le rythme de l'anglais, et donc se faire comprendre), il faut à tout prix identifier les content words et les accentuer ; quant aux function words, en général, ceux-ci ne sont pas accentués. Jusqu'ici, tout va bien ? Très bien. Nous sommes prêts pour la prochaine étape. On va laisser les function words de côté pour le moment pour nous concentrer sur les content words.

C'est la fin qui compte

IMAGE-END

En principe, on accentue un peu plus le dernier mot dans une phrase. Ceci dit, comme vous le verrez plus loin, dans beaucoup de situations, vous pouvez (et vous devez) dévier de cette règle.

Dans les exemples ci-dessous, notez que c'est le dernier mot qu'on entend le plus. Les content words sont en gras ; les mots en MAJUSCULES correspondent au dernier mot, qu'on accentue le plus (le son est plus long et plus fort). Si le dernier mot est polysyllabique on n'accentue pas toutes les syllabes (accent tonique oblige) ; dans ces cas-là, la syllabe accentuée est en MAJUSCULES. (Bien sûr, on n'écrit pas les mots de cette manière, en mélangeant majuscules et minuscules – c'est juste pour vous montrer quel mot/quelle syllabe accentuer.)

  1. He's waiting for his FRIEND.
  2. He's waiting for his friend at the STAtion.
  3. I use my cell phone on the TRAIN.
  4. I use my cell phone on the train to read my Emails.
  5. Betty applied for a JOB.
  6. Betty applied for a job in the finance INdustry.

Exceptions : Content words

Dans certaines situations, il se peut que vous n'ayez pas envie de mettre l'accent sur le dernier content word parce que, à votre avis, celui-ci ne correspond pas au mot le plus important pour donner du sens à votre message. Pas de problème ! Vous avez tout à fait le droit de mettre en relief un autre mot (on l'appellera notre focus word), par exemple pour :

Insister

Parfois, on voudra insister sur la nature extraordinaire de quelque chose. Dans ces cas-là, le focus word est souvent un adjectif ou un adverbe.

Ici, comme dans tous les exemples, les content words sont en gras ; les mots en MAJUSCULES correspondent au focus word qu'on accentue le plus (le son est plus long et plus fort). Cette présentation est uniquement pour illustrer l'accentuation. N'écrivez pas ces mots comme ça à la maison (pour éviter des ennuis avec votre prof d'anglais !).

Apporter une nouvelle information

Pour développer ce qu'on vient de dire ou ce qui vient d'être dit. La première phrase dans ces exemples suit la règle du « dernier mot » ; pour la deuxième phrase, le focus word est celui qui apporte la nouvelle information.

Les questions

Pour souligner l'information que l'on veut savoir (pour la personne qui pose la question) ou pour souligner la réponse (pour la personne qui y répond).

Corriger

Contraster

L'accent contrastif souligne un mot dans une phrase par rapport aux autres. Comment choisir le mot à accentuer ? C'est à vous de décider ! Votre choix de focus word changera du tout au tout le sens de votre phrase. Par exemple, les trois phrases ci-dessous sont identiques, à une chose près. Le fait de changer le focus word change complètement le sens du message. Écoutez et observez :

Et on peut faire mieux. On peut même choisir un function word comme focus word (j'explique pourquoi dans la section suivante) :

Vous entendez la différence et vous comprenez le sens particulier de chacune de ses phrases, identiques à l'écrit mais complètement différentes à l'oral ? Le focus word changera en fonction de ce que vous voulez souligner, et donc c'est à vous de décider à chaque fois.

[Exercice] I never said she stole the money

On joue une dernière fois pour démontrer à quel point le pouvoir est entre vos mains lorsqu'il s'agit de l'accent contrastif ?

Une phrase (je n'ai jamais dit qu'elle a volé l'argent), mais sept messages différents. Écoutez chaque phrase (1-7) et identifiez le sens qui pourrait correspondre à chaque situation (a-g). Les réponses se trouvent en bas de cet article. Pour vous faciliter la tâche, je n'ai identifié que le focus word cette fois-ci (en gras, avec le mot/la syllabe accentué(e) en MAJUSCULES).

  1. I NEVer said she stole the money.
  2. I never said she stole the MONey.
  3. I never said she stole the money.
  4. I never said she STOLE the money.
  5. I never said SHE stole the money.
  6. I never said she stole THE money.
  7. I never SAID she stole the money.

Et trouvez maintenant quel sens associer à chaque phrase :

  1. Someone else said it. (Quelqu'un d'autre l'a dit.)
  2. How dare you accuse me of such a thing! (Comment osez-vous m'accuser d'avoir dit ça !)
  3. I didn't say it; I wrote it. (Je l'ai révélé par écrit.)
  4. I accused someone else, not her, of stealing it. (J'ai accusé quelqu'un d'autre de l'avoir volé.)
  5. Maybe she just borrowed it. (On le lui a prêté peut-être.)
  6. She didn't steal the money I was putting aside to buy a Porsche; it was another stash of money. (Il ne s'agit pas de ce magot que je mettais de côté pour m'acheter une Porsche ; c'était une autre somme d'argent.)
  7. She stole my car, not my money. (Elle a volé ma voiture, non pas l'argent.)

Exceptions : Function words pas si faibles que ça

IMAGE-KETTLEBELL Parfois, les function words ont du poids !

Au début de cet article, je vous ai dit que les function words ne sont pas accentués, mais ce n'est qu'à moitié vrai. Parfois, il sera nécessaire d'accentuer un function word parce que celui-ci est le mot le plus important pour donner du sens à votre message (pour toutes les raisons évoquées dans la section précédente, surtout pour contraster le function word en question avec un autre mot), ou parce que celui-ci se trouve en fin de phrase.

En gros, ça veut dire que la syllabe (ou une des syllabes si c'est un mot polysyllabique) du function word important sera accentuée. Par exemple :

A) She doesn't smoke or drink. – Accentuation normale; she non-accentué.

B) At least that's what SHE told you.She accentué; on insiste sur le fait qu'elle vous ment.

Dans la première phrase, la syllabe, non-accentuée, de « she » est prononcée /ʃi/ ; dans la deuxième phrase, où l'on veut suggérer qu'elle vous ment, on accentue la syllabe de « she », qui sera prononcé /ʃiː/. En anglais, on parle de weak form (forme faible) si le mot n'est pas accentué et de strong form (forme forte) si, au contraire, celui-ci est accentué. Voici quelques exemples où un function word, d'ordinaire non-accentué, est mis en relief. (Le function word en question apparaît en gras et en MAJUSCULES.)

Pronoms

Articles, possessifs, conjonctions et prépositions

Verbe to be

Quand on parle anglais, on n'accentue pas le verbe to be (am, is, are, was, were) à l'affirmatif. On utilise une contraction au présent (par ex. I'm, you're, she's…) et le son schwa au passé (was /wəz/; were /wər/).

Par contre, il faut accentuer le verbe to be a) dans les contractions négatives, b) pour contraster ou c) lorsqu'il apparaît en fin de phrase. Quelques exemples:

Attention ! On ne met jamais la forme contractée à la fin d'une phrase affirmative.
You're not ready. Yes, I'm I am.
I'm not very good at English. Of course you're you are.
Learning English is not difficult. Well, I think it's it is.

Verbes auxiliaires

Les verbes auxiliaires, dont les modaux, sont accentués a) dans les contractions négatives, b) pour contraster ou c) lorsqu'ils apparaissent en fin de phrase. Quelques exemples:

Attention ! Pour certains verbes auxiliaires, il existe une forme affirmative de la contraction (par ex. I've = I have; I'd = I had ou I would; I'll = I will. On ne met jamais la forme contractée à la fin d'une phrase affirmative.
Of course I'll I will. I don't think we've we have.

Les réponses

Petit quiz – content word ou function word ?

  1. difficult – C
  2. with – F
  3. just – F
  4. quickly – C
  5. the – F
  6. hard – C
  7. next to – F
  8. television – C
  9. open – C
  10. had – F (s'il s'agit d'un verbe auxiliaire, dans ce cas, vous utiliseriez le plus souvent la forme contractée, p. ex I'd read, you'd gone, he'd seen etc.) ou C (s'il s'agit d'un verbe principal – par ex. I had money once but now I'm broke)
  11. or – F
  12. information – C
  13. in order to – F
  14. went – C
  15. much – F
  16. explaining – C
  17. in front of – F
  18. Jack – C
  19. he – F
  20. however – C

Retour au quiz

I never said she stole the money

Q Phrase R Sens de la phrase
1 I NEVer said she stole the money. b How dare you accuse me of such a thing! (Comment osez-vous m'accuser d'avoir dit ça !)
2 I never said she stole the MONey. g She stole my car, not my money. (Elle a volé ma voiture, non pas l'argent.)
3 I never said she stole the money. a Someone else said it. (Quelqu'un d'autre l'a dit.)
4 I never said she STOLE the money. e Maybe she just borrowed it. (On le lui a prêté peut-être.)
5 I never said SHE stole the money. d I accused someone else, not her, of stealing it. (J'ai accusé quelqu'un d'autre de l'avoir volé.)
6 I never said she stole THE money. f She didn't steal the money I was putting aside to buy a Porsche; it was another stash of money. (Il ne s'agit pas de ce magot que je mettais de côté pour m'acheter une Porsche ; c'était une autre somme d'argent.)
7 I never SAID she stole the money. c I didn't say it; I wrote it. (Je l'ai révélé par écrit.)

Exercice sur l'accent de phrase (contraste)

Retour à l'exercice

Récapitulatif

Pour conclure sur l'accent de phrase anglais :

  • Le rythme de l'anglais parlé est composé de sons courts et de sons longs.
  • L'accent de phrase (sentence stress) est le fait d'accentuer certains mots dans une phrase et de ne pas en accentuer d'autres. L'accent tonique (word stress) est le fait d'accentuer toujours au moins une syllabe dans un mot polysyllabique. Les deux éléments sont essentiels pour produire la musicalité de l'anglais parlé.
  • On accentue les mots lexicaux (content words) – noms ; verbes principaux ; adjectifs et adverbes ; mots d'interrogation ; nombres ; négations.
  • En général, on n'accentue pas les mots-outils (function words) – articles ; verbe « to be » ; verbes modaux et auxiliaires ; prépositions ; pronoms ; adjectifs possessifs ; déterminants ; conjonctions).
  • En règle générale, le dernier content word dans une phrase est mis en relief par rapport aux autres content words.
  • Il est possible de dévier de cette règle et de choisir un autre content word comme focus word pour: insister sur la nature extraordinaire de quelque chose ; apporter une nouvelle information ; poser ou répondre à une question ; corriger ; ou contraster.
  • Il est aussi possible d'accentuer un function word, si celui-ci a une importance particulière pour votre message (surtout pour contraster le function word en question avec un autre mot) ou si, dans le cas des verbes modaux et auxiliaires, il se trouve en fin de phrase. Pensez alors à utiliser la « forme forte » (c'est-à-dire, la forme accentuée) du mot.

Voir aussi

IMAGE-YODA

Voilà ! Vous connaissez désormais les principales règles de l'accent de phrase, indispensable à une prononciation claire, correcte et naturelle de l'anglais.

Pour comprendre l'anglais parlé, et surtout pour vous faire comprendre quand vous parlez la langue de Shakespeare, il faut appliquer ces règles. Pour reprendre le sage Yoda : Do or do not. There is no try. (« Fais-le ou ne le fais pas. Il n'y a pas d'essai. »)

Nous espérons que ce cours de phonétique consacré à l'accent de phrase vous a plu. Pour aller plus loin, lisez nos autres articles sur la phonétique et la prononciation anglaises, surtout:

Nos deux articles qui posent les jalons de l'accentuation en anglais :

Le petit guide de l'accent tonique, la « sœur » de cet article :

Et puisque nous avons parlé de contractions et de verbes auxiliaires :

Et pour le fun – JOEY DOESN'T SHARE FOOD!

Regardez ce clip sous-titré de la série Friends. Vous remarquerez que ne sont accentués que certains mots et certaines syllabes. Un bel exemple du rythme morse qui caractérise l'accentuation anglaise :


Bibliographie

Les règles présentées dans cet article sont tirées de plusieurs sources, notamment :

Maintenant, lisez ceci :

Règles du jeu pour commenter

J'espère que les commentaires sur BilingueAnglais.com seront énergiques, constructifs et intéressants. Cet espace est conçu pour compléter l'article et partager votre expérience ou vos ressources pour apprendre l'anglais.

Pour assurer la qualité du site, tous les commentaires sont relus avant d'être publiés. Les critiques constructives ne sont pas un problème. Les commentaires irrespectueux, mal rédigés, hors-sujets ou commerciaux seront effacés.

Relisez-vous et servez-vous du vérificateur d'orthographe de votre navigateur pour vous assurer d'écrire dans un français ou un anglais sans fautes. Aérez votre texte et utilisez les options de formattage Markdown pour le mettre en valeur. Merci de participer à la vie du site et amusez-vous bien!

Leave a comment

You are leaving a comment on Les règles de l'accent de phrase en anglais.

Your email address will not be published. Fields marked with an * are required.

  1. Bonjour,
    Ne me dites plus jamais que l’apprentissage de la langue anglaise est plutôt facile !
    Cet article m’a quasiment fait comprendre que je serais très inspiré d’arrêter tout de suite.
    Il me semble que la prononciation ne peut s’acquérir qu’en grandissant dans un monde anglophone, mais sans doute pas en l’apprenant.

    Après le vocabulaire (5000 mots quand même), la grammaire, les contractions, le slang, quelle motivation peut résister à la lecture de votre lettre ?

    Sans rancune, mais le retour à la réalité est dur après avoir rêvé (quelques mois...) de devenir un jour - presque - bilingue.
    Félicitations pour votre travail.

    PS : j’utilise Lingvist & MosaLingua depuis environ 10 mois, autour d’une heure d’anglais par jour , les 5000 mots sont quasiment acquis; j’envisageais très sérieusement de switcher vers Click & Speak, mais j’avoue être presque décidé à tout arrêter, et peut-être retourner à des loisirs moins stressants.

    Avec toute ma considération.
    Yvon Dorso.

    1. …et, pourtant, vous faites des choses aussi compliquées en français !

      • Vous savez alterner entre la prononciation détendue de [ché pas] et [je ne sais pas] selon que vous parliez à un ami autour d'un verre ou à un important client ;
      • Vous savez quand ignorer toutes ces lettre muettes qui pullulent en français (-ent, -ant, etc.) ;
      • Vous savez que l'on dit "j'ai vendu" et non pas "j'ai vendre" même si acheté/acheter se prononcent pareil dans "j'ai acheté" et "je vais acheter"…
        Et bien d'autres choses compliquées dont on ne se rend même plus compte à force d'utiliser le français, parce que, comme on dit « le poisson n'a pas conscience de l'eau ».

      Ce n'est pas la magie de l'endroit où vous êtes né qui a produit ce résultat.
      C'est la masse de pratique qui vous a permis d'absorber la langue. D'abord inconsciemment, c'est vrai (entourage), puis consciemment aussi ! (Ne négligeons pas le temps passé sur les bancs de l'école à étudier la grammaire française).

      Mais voilà, avec les enfants, on ne les décourage pas de la quantité de travail qu'ils vont avoir à fournir pour apprendre à parler et écrire le français correctement. (On ne les assomme heureusement pas avec un bouquin de grammaire dès leur premier mot !)

      Les enfants – qui n'ont pourtant rien à désapprendre – mettent des années à apprendre leur langue natale. En polonais, on considère apparemment que les enfants maîtrisent la grammaire de leur langue natale vers l'âge de 16 ans. SEIZE ANS!


      Alors, quel rapport avec l'anglais ?

      C'est qu'apprendre TOUT l'anglais "rapidement, facilement", n'a rien de raisonnable. On a mis une bonne décennie à apprendre le français et on voudrait maîtriser l'anglais en un an ?! Soyons sérieux un peu.

      Le marketing, l'idée de la pilule magique, l'attrait de la solution de facilité… sont tous trompeurs.


      Alors, quelle est la solution pas magique ?

      • Une masse de pratique.
        • Et pas uniquement en mode conscient / scolaire (linéaire / cerveau gauche).
        • Aussi en en mode inconscient / "naturel" (en parallèle / cerveau droit), en multipliant les angles d'attaque et les manières de pratiquer.
        • (Parce qu'on apprend pas tout consciemment et apprendre consciemment est lent).
        • Soit : baigner dans de l'anglais¹.
      • Décomposer le sujet (indigeste, tentaculaire) en sous-partie digestes (on appelle cela le chunking ou morcellement, c'est la base des méthodes pour apprendre à apprendre).
        • Les listes de choses à faire sont souvent décourageantes (en tout cas pour moi) alors que se concentrer sur ce que l'on peut faire tout de suite et maintenant est très encourageant – parce que tangible.
        • Cela évite de saturer.

      Inspirons-nous des enfants : ils n'hésitent pas à parler, ils apprennent par le jeu… nous pouvons en faire autant. La stratégie du plaisir permet de se concentrer sur le processus et de ne plus obséder sur le résultat².


      Ma vision pour le blog est de produire des articles complets et sérieux sur des sujets utiles et négligés (+ de signal, - de bruit).

      Ça veut aussi dire que l'on produit aussi beaucoup d'articles de référence qui sont plus des chapitres de livre que de p'tits blogposts à lire d'une seule traite.

      Revenons à la prononciation anglaise et l'accent de la phrase en particulier…

      L'article d'Allison présenté ici, très complet, est donc à lire à son rythme. Peut-être, oui, en une traite la première fois pour en avoir fait le tour… mais, ensuite, en y revenant, partie par partie, pour digérer point par point.

      On n'apprend pas l'anglais d'une seule traite. On s'y habitue. Et si vous n'observez et ne retenez pas tout aujourd'hui ce n'est pas grave. L'essentiel est d'observer pour retenir certains points parce que ça va vous aider à les observer ailleurs dans votre pratique.

      Les langues sont parfois un peu comme de résoudre un puzzle… Ça semble incompréhensible et insurmontable, bien trop compliqué… Puis on finit par saisir le "truc". Dans le cas de l'accent en anglais (tonique ou de phrase), le "truc" c'est d'observer :

      Comment l'anglais varie entre parties longues/articulées/énergiques et courtes/inarticulées

      Les deux articles d'Allison sont des variations (très complètes) sur ce sujet mais ça ne reste bien que des facettes qu'un seul et même phénomène. Une fois que l'on perçoit bien ce phénomène, c'est un peu comme de voir la « Matrice » de l'anglais oral :

      « Je vois la Matrice !… »

      Ça prend peut-être du temps (et en étant obsédé par le texte au lieu de la prononciation ça n'arrive pas) mais une fois que c'est saisi les choses ne sont plus les mêmes.


      I can't resist ending with a few quotes…

      He who has a why to live for can bear almost any how. – Friedrich Nietzsche (il faut savoir pourquoi on apprend l'anglais)

      Simply, we are motivated to do something when we accept what is necessary to achieve it. - Kató Lomb (polyglotte qui apprenait, dans son temps libre, en lisant des romans de gare !… pas du jour au lendemain mais le travail, cumulé au fil d'années, finit par devenir impressionnant. Le plaisir peut être une fin en soi.)

      Rome wasn't built in a day… (mais ça vaut la peine de construire une belle Rome dans notre cerveau, non ? ;))

      Bonne soirée, Yvon!


      ¹ en cela, l'immersion est un leurre. Quantité de français s'expatrient sans être en immersion réelle… Tandis que de plus en plus de personne se créent des bulles d'immersion en anglais et apprennent l'anglais sans quitter leur pays. Le coût se mesure en heures et en choix de vie. Il faut délaisser le français pour faire de la place à l'anglais.
      ² Résultat nécessairement éloigné dans le temps. C'est vrai en sport, en musique… On ne peut récolter que ce que l'on a planté.

    2. Bonjour Yvon.
      Cet article est long, je vous l’avoue, mais pour une bonne raison. L’accent de phrase constitue l’une des bases fondamentales de la prononciation anglaise. Avec cet article, vous avez toutes les règles (ou presque) du sentence stress. Ne cherchez pas à tout comprendre après une seule lecture. Voyez-le plutôt comme un chapitre dans un livre de référence, que vous pouvez consulter quand vous en avez besoin, ou que vous pouvez lire en plusieurs petites fois. Ne vous découragez pas. Don’t give up ! I know you can do it.

      Bonne continuation !
      Allison


Formules de politesse en anglais

Quelles formules de politesse utiliser pour conclure (ou débuter) un courrier ? Pour qui ? Quand ?

Fermez les yeux et imaginez le scénario suivant : il est onze heures du soir, votre cerveau ne fonctionne plus très efficacement mais vous devez absolument écrire un mail en anglais. Argh ! Comment débuter une lettre ? Comment dire « cordialement » en anglais ? Quelle est la différence entre les salutations formelles et amicales ?

Si vous vous sentez stressé, voire même perdu, ne vous inquiétez plus ! Cet article comprend toutes les formules de politesse en anglais les plus courantes. Nous allons nous intéresser non seulement aux salutations formelles pour un mail professionnel mais aussi aux expressions amicales, y compris celles utilisées à l'oral. Ajoutez cette page à vos favoris pour que vous puissiez la consulter facilement la prochaine fois que vous en aurez besoin !

Au passage, comment dit-on « formule de politesse en anglais » ? Il n'y a pas d'équivalent exact. L'expression la plus proche sera salutations en début ou en fin de lettre. Pour parler de la formule de politesse qui conclut un message, on pourra parler plus précisément de closing formula ou de valediction.

Formules de politesse formelles / professionnelles

Commençons d'abord par les formules formelles qu'on peut trouver dans un mail professionnel ou administratif. Sachez qu'il y a différents niveaux de politesse dans cette catégorie qui dépendent de la profession ou du statut du destinataire. Par exemple, on ne s'adresse pas à un juge comme si on parlait avec son client ; si on envoie un courrier à son collègue, on ne va pas non plus utiliser la formule la plus formelle qui soit.

Début de la lettre / du mail

Si vous ne connaissez pas le nom de la personne, les adresses suivantes sont les plus courantes pour un destinataire inconnu ou plusieurs destinataires :

Si vous écrivez à votre collègue, il est préférable d'utiliser une expression plus neutre, sans connotation particulièrement formelle.

La formule de politesse pour un client est classique, rien de difficile :

Si parmi vous il y a quelqu'un qui souhaite écrire une lettre au président, quelle qu’en soit la raison, vous trouverez ces expressions utiles :

Enfin, les formules de politesse qui sont employées lorsqu'on s'adresse à un juge sont différentes de celles mentionnées précédemment ! Ayez en tête l'importance de la formalité :

Fin de la lettre / du mail

Pour les formules de politesse à la fin de la lettre ou du mail, nous allons les voir par ordre décroissant de formalité.

Voici d'abord les expressions de politesse très formelles et fondamentales. Si vous hésitez un jour sur quelle formule utiliser, les quatre suivantes peuvent être placées dans presque n'importe quel contexte professionnel :

Les expressions de politesse formelles :

Attention ! Si on écrit à quelqu'un qui travaille dans l'armée, l’expression de rigueur est Very Respectfully (source).

Enfin, voyons des expressions qui sont plus neutres ou un peu plus "chaleureuses" mais qui ne peuvent pas être considérées comme complètement informelles :

Autres expressions utiles…

Outre les formules de politesse qui apparaissent au début ou à la fin d'une lettre ou d'un mail, on peut avoir besoin de formules de politesse dans le corps de la lettre, pour s’excuser ou remercier son correspondant, par exemple.

Pour s'excuser, on peut écrire (du plus formel, au moins formel) :

Si au contraire, on veut remercier quelqu'un poliment, on peut choisir une des phrases suivantes :

Et je vous prie d'agréer, monsieur, mes salutations distinguées…?!

Mais quel est l'équivalent de la fameuse formule de Je vous prie d'agréer, monsieur, mes salutations distinguées ? En fait, il n'y a pas de traduction directe de français en anglais pour ce type de phrases. N'oublions pas que la traduction ne se fait pas toujours mot à mot. Chaque langue a ses propres formules de politesse et la traduction directe pourrait sembler étrange…. La formule dépend du contexte et du contenu de la lettre ou du courrier.

Linguee nous donne ces exemples. Vous remarquerez qu’il n’y a pas de grande formule compliquée mais, plutôt, des remerciements pour le temps, l’attention ou l’intérêt accordé, suivis d'une formule de conclusion comme nous avons vu un peu plus haut.

Lettre de motivation

Parlons un peu des lettre de motivation (cover letters).

Vous pouvez y utiliser les formules de politesse listées ci-dessus. Vous ne risquez rien en employant des formules comme Sincerely ou Yours Faithfully car elles sont parmi les plus courantes. Voyons quelques formules qui pourraient aussi vous être utiles !

Introduction

La fin de la lettre

Formules de politesse informelles

Voyons maintenant les formules de politesse informelles ! Vous verrez qu'il peut y avoir quelques ressemblances avec les formules vues précédemment mais, lorsque vous écrivez une lettre ou un mail à des amis, à vos proches ou connaissances, évitez les formules trop professionnelles. Pour éviter des maladresses, utilisez plutôt les expressions suivantes :

Début de la lettre / du mail

Fin de la lettre / du mail

Les formules de politesse à la fin de la lettre ou du mail en anglais ont tendance à contenir souvent le mot love mais elles ne sont pas pour autant réservées à votre amoureux(se) :

Dans une lettre amicale, vous ne risquez rien non plus avec un Have a nice day! = Bonne journée.

Formules de politesse à l'oral

Voilà pour la liste des formules de politesse à l'écrit en anglais !

Cette dernière section se focalise sur les expressions à l'oral et concerne le langage informel. Comme elles sont plutôt familières, ne les utilisez pas dans un environnement professionnel ou avec votre client !

En revanche, vous pouvez très bien les employer dans des textos ou sur les réseaux sociaux. Même si elles sont normalement employées à l'oral, cela ne vous empêche pas de les utiliser dans un contexte informel à l'écrit.

Les salutations courantes en anglais quand on voit un ami, un proche ou quelqu'un de familier :

Formules de politesse pour dire au revoir à un ami, un proche ou quelqu'un de familier :

Et enfin, si vous êtes d'humeur joueuse, vous pouvez dire See you later, alligator! – à quoi on peut vous répondre, In a while, crocodile!

Autres formules utiles

Voici quelques formules et expressions qui pourront vous être utiles aussi :

  • Get well soon! = Bon rétablissement.
  • Keep up the good work! = Continue comme ça !
  • Please find attached = Veuillez trouver ci-joint – voir comment écrire un mail.

Si vous songez à des formules de politesse supplémentaires qui vous seraient bien utiles, partagez-les dans les commentaires.

Petit exercice

Après toutes ces formules de politesse en anglais, combien en avez-vous retenu que vous pourriez utiliser à l’avenir ? Testons vos connaissances dans ce petit QCM !

  1. Si on s'adresse à un juge, on écrit…
    A. Dear + prénom
    B. Your honor,
    C. Hello + prénom

  2. Dans un mail professionnel dont le destinataire est votre client et dont vous connaissez le nom, le début sera…
    A. Dear + prénom
    B. To Whom It May Concern,
    C. Dear Mr./ Mrs./ Miss X,

  3. Dans une lettre ou un mail amical, la formule de politesse à la fin peut être…
    A. Best regards,
    B. Sincerely,
    C. With love from + prénom

  4. L'équivalent de Je vous prie, monsieur, d'agréer mes salutations distinguées en anglais…
    A. N'existe pas vraiment.
    B. Please accept my distinguished salutations
    C. Yours truly

  5. Si on voit un ami dans la rue, on peut dire…
    A. Hey!
    B. Dear + prénom!
    C. Peace

Rien de compliqué

Écrire un mail ou une lettre professionnelle en anglais peut paraître effrayant au début, mais sachez que les formules de politesse se répètent beaucoup donc vous ne risquez pas de faire d’erreurs fatales. Ayez en tête le niveau de politesse qui est exigé et utilisez les expressions correspondantes.

Pensez à ajouter cette page à vos favoris pour la retrouver plus rapidement la prochaine fois ! :)

Voir aussi

Si cet article de fond sur les formules de politesse en anglais vous a été utile, vous aimerez :

Ce blog essaye d'être le meilleur sur l'anglais. Inscrivez-vous à notre newsletter comme plus de 28 000 lecteurs pour ne pas en louper une miette !

Règles du jeu pour commenter

J'espère que les commentaires sur BilingueAnglais.com seront énergiques, constructifs et intéressants. Cet espace est conçu pour compléter l'article et partager votre expérience ou vos ressources pour apprendre l'anglais.

Pour assurer la qualité du site, tous les commentaires sont relus avant d'être publiés. Les critiques constructives ne sont pas un problème. Les commentaires irrespectueux, mal rédigés, hors-sujets ou commerciaux seront effacés.

Relisez-vous et servez-vous du vérificateur d'orthographe de votre navigateur pour vous assurer d'écrire dans un français ou un anglais sans fautes. Aérez votre texte et utilisez les options de formattage Markdown pour le mettre en valeur. Merci de participer à la vie du site et amusez-vous bien!

Leave a comment

You are leaving a comment on Formules de politesse en anglais.

Your email address will not be published. Fields marked with an * are required.


Séries britanniques pour apprendre l'anglais British

God Save the Queen! Ne jetez pas votre télé, regardez juste des séries en anglais d'Angleterre !

Voici les 25 séries britanniques qu’il vous faut pour travailler votre accent British ! Elles font partie des meilleures séries, les plus connues, sur la liste des must-watch.

Vous pouvez les trouver sur Netflix ou Amazon Prime. L'avantage de Netflix est que vous avez la possibilité de les regarder en anglais avec des sous-titres anglais. Nous vous conseillons d'éviter les sous-titres français car vous auriez tendance à vous concentrer dessus – et cela risquerait de vous empêcher de bien entraîner votre oreille à la compréhension orale de l'anglais.

Pourquoi ?

Pourquoi est-ce une bonne idée de regarder des séries télévisées britanniques ? Dans votre apprentissage de l'anglais, il est nécessaire de vous habituer à une variété d'accents. Le fait que vous n'ayez pas de problème de compréhension avec l'accent américain ne signifie pas nécessairement que vous serez à l'aise avec les accents britanniques (les Américains eux-mêmes sont parfois déconcertés par l’accent de nos amis d’outre-Manche !).

La meilleure façon de s'entraîner, à part vivre en Angleterre ou trouver un correspondant anglais, est donc de regarder ces séries anglaises cultes… éventuellement jusqu'à que votre accent anglais adopte, lui aussi, des teintes britanniques :)

Voici la liste des meilleures séries britanniques de tous les temps ! Sans ordre de préférence. Elles sont organisées par genres, donc plongez-vous dans la diversité ! Il serait bien surprenant que vous n'arriviez pas à trouver au moins une série dont vous ne puissiez plus décrocher !!…

Séries policières ou thrillers

Luther (2010-présent)

La première série britannique sur notre liste présente un inspecteur de police qui est plongé dans le désespoir absolu : il vient de se séparer de sa femme et doit se concentrer sur les crimes qui ravagent la ville. Il est alors partagé entre son devoir de résoudre les crimes ténébreux et l’envie de sauver sa relation avec son ex-femme. L'intrigue, pleine de suspens, vous saisira à chaque épisode.

Luther a reçu 89% d’avis positifs sur Rotten Tomatoes. Parmi ses cinq saisons, la deuxième en a même reçu même 100%.

Luther 2015 Special: Trailer - BBC One

Broadchurch (2013-2017)

La mort d'un jeune garçon déclenche une complexe affaire de meurtre, sur laquelle enquête un officier de la police locale, affublé d’un nouveau venu assez douteux. Les deux découvrent petit à petit les secrets de la communauté qui les forcent à percevoir la ville sous un nouveau jour.

Broadchurch a reçu 94% d’avis positifs sur Rotten Tomatoes.

Broadchurch Official Trailer HD

Sherlock (2010-présent)

Sherlock fait sans doute partie des séries les plus connues. Cette série British et policière transpose à notre époque les fameux Sherlock Holmes et Dr John Watson. Ensemble, ils enquêtent sur les mystérieux événements se produisant à Londres. L'intelligence exceptionnelle de Sherlock fait de lui une célébrité qui reçoit des demandes d'aide même de la part du gouvernement.

Sherlock a été note 9,2/10 sur IMDb.

Sherlock and John's First Meeting | A Study In Pink | Sherlock | BBC

Pour ceux qui hésitent, disons que le charme de Benedict Cumberbatch et son jeu d'acteur sont en elles-mêmes de très bonnes raisons pour regarder au moins un épisode de Sherlock...

Line of Duty (2012-présent)

L'unité de police AC-12 combat la corruption au sein de ses propres rangs. Les agents de police corrompus sont soumis à des enquêtes rigoureuses qui constituent une intrigue fascinante.

Toutes les saisons de Line of duty a reçu 100% d’avis positifs sur Rotten Tomatoes !

Line of Duty: Series 4 | Trailer - BBC One

Séries de science-fiction

Doctor Who (2005-présent)

Il est très probable que vous soyez au moins une fois tombé sur une référence au Doctor Who dans votre vie ! La série suit les aventures de « The Doctor », un extraterrestre qui découvre l'univers dans une machine à voyager dans le temps et vient en aide avec son équipe à des civilisations en temps de crises.

Doctor Who a reçu 92% d’avis positifs sur Rotten Tomatoes.

Vincent Van Gogh Visits the Gallery | Vincent And The Doctor | Doctor Who

Black Mirror (2011-présent)

Black Mirror est absolument à voir. Aucune excuse ! Cette série de science-fiction nous offre un aperçu du futur de nos vies, pleines de technologie. Si cette vision des choses est plutôt horrifiante, elle se pourrait bien être prémonitoire ! C’est un regard perturbant qui donne à réfléchir sur notre société actuelle et le pouvoir que l’on est prêt à donner à la technologie.

Black Mirror a reçu 89% d’avis positifs sur Rotten Tomatoes.

Black Mirror - Season 3 | Official Trailer [HD] | Netflix

Les épisodes de cette série britannique sont totalement indépendants les uns des autres, donc vous pouvez les regarder dans n’importe quel ordre. Ceux que je vous conseille fortement sont Nosedive, San Junipero, Shut Up and Dance et Hang the DJ.

Torchwood (2006-2011)

Torchwood est une série dérivée (en anglais, spin-off) de Doctor Who, fait par le même réalisateur. Un groupe d'enquêteurs équipé de technologies alien est chargée de résoudre les crimes perpétrés non seulement par des êtres humains, mais aussi par des extraterrestres.

Torchwood a reçu 94% d’avis positifs sur Rotten Tomatoes

Torchwood Season One Trailer

Comédie ou sitcoms

L'humour britannique est très spécifique et est au cœur de grand nombre de conversations entre les Britanniques eux-mêmes. Celles-ci comportent toujours une forme d'ironie, de sarcasme, d’euphémisme, d’auto-dérision ou de moqueries. Ces séries anglaises vous aideront à mieux comprendre leur humour un peu décalé.

Red Dwarf (1988-présent)

Si Red Dwarf est une série de science-fiction, c’est aussi et avant tout une comédie. Les personnages principaux sont Dave Lister, le dernier être humain encore en vie, et Arnold Rimmer, un hologramme de son colocataire décédé. Avec d'autres personnages, ils font un séjour dans un vaisseau spatial vers la Terre.

Red Dwarf a été noté 8,5/10 sur IMDb.

Red Dwarf - Series 1 Trailer

Black Books (2000-2004)

Black Books est une sitcom britannique classique. Elle met en scène le propriétaire alcoolique d'une librairie qui déteste ses clients car il n'aime pas dire au revoir à ses précieux livres.

Black Books a été noté 8,6/10 sur IMDb.

Bernard Black hates people

Keeping up appearances (1990-1995)

Hyacinth Bucket est une femme au foyer de la classe moyenne. Elle tente par tous les moyens de gagner accès à la haute société, mais ses origines modestes et sa famille, un peu grotesque, la rattrapent systématiquement. Regardez cette série britannique et des fous rires vous seront garantis !

Keeping up appearances a été noté 7,8/10 sur IMDb.

Keeping Up Appearances: This is not the Chinese takeaway.

Séries historiques et dramatiques

Downtown Abbey (2010-2015)

Les séries historiques britanniques font partie des indispensables pour apprendre l’anglais ! Downtown Abbey nous offre un aperçu de la vie de la famille Crawley, riche famille aristocrate, et de leurs domestiques de 1912 jusqu'à 1925.

Downtown Abbey a été noté 8,7/ 10 sur IMDb.

Downton Abbey Season 1 - Trailer

Peaky Blinders (2013-présent)

À Birmingham en 1919, une famille de gangsters, dont Tommy Shelby est à la tête, fait face à l’inspecteur Chester Campbell, chargé d’enquêter sur les crimes et exploits de cette famille.

Peaky Blinders a reçu 95% d’avis positifs sur Rotten Tomatoes.

Peaky Blinders || Series 1 (Official Teaser)

The Crown (2016-présent)

L'histoire vraie de la reine Elizabeth II nous est révélée dans la série britannique The Crown, en commençant par son mariage suivi de son accession au trône. On y découvre ses conflits, ses moments d’émotions et de romance, sa vie à Buckingham Palace, et ses relations avec le 10 Downing Street.

The Crown a reçu 90% d’avis positifs sur Rotten Tomatoes.

The Crown | Official Trailer [HD] | Netflix

Adaptations de l’œuvre de Charles Dickens

Charles Dickens est un des plus grands écrivains anglais. Connu pour sa vive critique de la société de l'époque, ses livres marquent l'esprit du public encore aujourd'hui. C’est la raison pour laquelle la BBC a décidé d’adapter ses œuvres les plus célèbres au petit écran.

Ces séries sont parfaites pour apprendre l'anglais, car elles présentent une grande variété d'accents britanniques et du vocabulaire intéressant. De plus, elles vous donneront l'occasion d’en apprendre davantage sur le contexte historique et les problèmes de la société britannique au XIXe siècle.

Little Dorrit (2008)

Dans cette série britannique qui s'appelle Little Dorrit, Claire Foy, qui joue la reine dans The Crown, incarne le personnage principal dans Little Dorrit. On y suit les événements de la vie dAmy Dorrit, qui essaie de gagner de l'argent et de s'occuper de son père qui est en prison pour dettes.

Little Dorrit a été noté 8,2/10 sur IMDb.

Little Dorrit Preview - BBC One

Bleak House (2005)

Bleak House critique le système juridique du XIXe siècle en Angleterre dont l’injustice entraîne des problèmes perpétuels, la contestation des plaignants et même la mort d’innocents.

Bleak House a été noté 8,4/10 sur IMDb.

Bleak House (Preview)

Great Expectations (2011)

La dernière série basée sur les œuvres de Dickens est Great Expectations : histoire de l'orphelin crédule Pip qui rêve de devenir un véritable gentleman. L'intrigue traite les thèmes de la richesse et de la pauvreté, de l'amour et du rejet, et du combat entre le Bien et le Mal.

Great Expectations a été noté 7,6/10 sur Rotten Tomatoes.

Great Expectations Trailer - BBC One

Soap operas et feuilletons

Les feuilletons constituent une partie importante de la culture britannique. On entend souvent des références, dans la vie quotidienne, qui viennent de ces soap operas anglais.

S'il ne s'agit pas toujours de grands moments de télévision, gardez en tête que devenir accroc à soap opera britannique signifie des heures et des heures de pratique en perspective – pas mal, non ?

Coronation Street (1960-présent)

Coronation Street est le feuilleton britannique le plus regardé de l'histoire. Avec plus de 9500 épisodes, il nous présente la vie quotidienne de la classe ouvrière à Manchester.

Coronation Street a été noté 5,7/10 sur IMDb.

Coronation Street - Secrets Unleashed | TRAILER

EastEnders (1985-présent)

C’est une autre série britannique qui raconte la vie de la classe ouvrière, mais cette fois-ci dans le quartier Est de Londres (« l’Est End ») où chacun vit les uns sur les autres, dans des petites maisons mitoyennes.

EastEnders a reçu la note de 5/10 sur IMDb.

Il s'agit d'une série de la BBC. Vous pouvez regarder gratuitement et légalement les épisodes les plus récents ici.

EastEnders: Spring Trailer - BBC One

Emmerdale (1972-présent)

Emmerdale est un autre classique britannique, dont l'intrigue se déroule dans le village fictif de Yorkshire Dales. Les résidents de la ferme et leurs voisins du village font face aux joies et aux drames que la vie leur amène.

Emmerdale a été noté 4,9/10 sur IMDb.

Emmerdale - Maya Snaps and Tells Leanna She Was an Accident

Hollyoaks (1995-présent)

Hollyoaks suit le parcours d'un groupe d'amis qui expérimentent la difficile transition de la vie d’adolescents à la réalité des adultes. La série aborde des thèmes comme le viol, l'infidélité ou les substances illicites.

Hollyoaks a reçu la note de 5,1/10 sur IMDb.

British Soap Awards 2018: Best Single Episode Nominee - Three Mothers, Three Daughters

Cette série anglaise est dans la section des soap-opéras mais elle peut être considérée comme une bonne série pour les ados aussi, ce qui nous amène à la dernière catégorie de cette liste :

Séries pour les ados

Cette dernière section concerne les séries anglaises cultes qui sont populaires auprès des ados. Les personnages sont variés, les intrigues se déroulent dans des contextes aussi divers que l'école ou la prison, mais l’élément central de toutes ces séries est la volonté de contestation des adolescents.

Skins (2007-2013)

L’histoire de Skins pourrait se résumer en ces quelques mots : un groupe d'adolescents, Bristol, beaucoup de fêtes. L'éducation des enfants peut paraître assez douteuse, mais il s’agit, au fond, de la quête éternelle du bonheur et de l'amour.

Skins a été noté 8,2/10 sur IMDb.

Skins Series 1 Preview Trailer

The Inbetweeners (2008-2010)

Le titre de cette série vient de l’expression in-between, qui signifie « entre-deux » : les héros de cette série sont des ados qui essaient de survivre à leurs dernières années de lycée et de régler leurs problèmes liés à leurs hormones dévastatrices.

The Inbetweeners a reçu 91% d’avis positifs sur Rotten Tomatoes.

The Inbetweeners (2012 TV Series) - Series Trailer

Misfits (2009-2013)

Un groupe de jeunes délinquants est condamné à des travaux d'intérêt général. Lors d'un orage violent, ils sont touchés par la foudre et se rendent compte qu'ils ont acquis des superpouvoirs.

Le terme misfit signifie « marginal, inadapté ».

Misfits a reçu 92% d’avis positifs sur Rotten Tomatoes.

Misfits - Series Trailer

My Mad Fat Diary (2013-2015)

Une jeune fille perturbée essaie de lutter contre ses problèmes mentaux. Après quatre mois à l'hôpital psychiatrique, elle rentre en contact avec ses amis qui ne sont absolument pas au courant de son état de santé mentale.

My Mad Fat Diary a reçu 94% d’avis positifs sur Rotten Tomatoes.

My Mad Fat Diary | Trailer

The end of the f***ing world (2017)

Avec des personnages comparables à Bonnie et Clyde, cette série britannique nous raconte une histoire qui bouleverse la conception typique des séries pour les ados.

The end of the f***ing world a reçu 98% d’avis positifs sur Rotten Tomatoes.

THE END OF THE F**** WORLD : Best scenes [NO SPOILER]

Cette série anglaise brillante a reçu de très bonnes critiques de la part du public pour ses personnages non-conventionnels, pour son esthétique cinématographique et pour son intrigue bien construite. Honnêtement, si on me demandait quelle est la meilleure série de 2017, je répondrais sans doute que c'est The end of the f***ing world. Elle est réellement à voir par tous.

Voir aussi

Pour ceux qui veulent aller plus loin et toujours plus de séries British, voici quelques listes de séries TV britanniques conseillées !

Et quelques articles à lire :

Nous espérons que cet article vous aura motivé à travailler votre anglais ! Si vous avez envie de découvrir encore plus de séries anglaises et faire votre propre recherche, utilisez des mots-clés comme British TV series ou best British tv shows pour trouver des listes pertinentes.

Et bien sûr, n’hésitez pas à partager avec nous en commentaires vos séries britanniques préférées !

Maintenant, lisez ceci :

Règles du jeu pour commenter

J'espère que les commentaires sur BilingueAnglais.com seront énergiques, constructifs et intéressants. Cet espace est conçu pour compléter l'article et partager votre expérience ou vos ressources pour apprendre l'anglais.

Pour assurer la qualité du site, tous les commentaires sont relus avant d'être publiés. Les critiques constructives ne sont pas un problème. Les commentaires irrespectueux, mal rédigés, hors-sujets ou commerciaux seront effacés.

Relisez-vous et servez-vous du vérificateur d'orthographe de votre navigateur pour vous assurer d'écrire dans un français ou un anglais sans fautes. Aérez votre texte et utilisez les options de formattage Markdown pour le mettre en valeur. Merci de participer à la vie du site et amusez-vous bien!

Leave a comment

You are leaving a comment on 25 séries britanniques pour travailler votre accent British.

Your email address will not be published. Fields marked with an * are required.


Comment apprendre l'anglais seul ?

Comment apprendre l'anglais chez soi, en France, tout seul ?

Nous vivons dans un monde plein de ressources, d'informations et d'opportunités. Celles-ci rendent l'apprentissage de l'anglais beaucoup plus facile et accessible. Aujourd'hui, nous allons donc voir ensemble comment apprendre l'anglais seul ! Nous vous donnerons des conseils, des techniques utiles et les ressources pour rendre cela possible !

Est-ce possible ? Mon histoire personnelle

Est-il réellement possible d'apprendre l'anglais de chez soi ?

Une langue étrangère est un outil que l'on utilise essentiellement pour communiquer. Bien sûr, il serait très difficile d'apprendre une langue sans jamais l'utiliser ou la parler. Pourtant, vous pouvez aller très loin dans son apprentissage tout seul : vous pouvez atteindre un niveau de compréhension (orale et écrite) presque parfait dans le confort de votre maison. Vous pouvez maîtriser la langue écrite et vous pouvez obtenir un très bon niveau de production orale grâce à Internet. Vous pouvez aussi vous familiariser avec l'histoire, la géographie et la culture générale du pays dont vous apprenez la langue.

Je vais commencer avec mon histoire personnelle : comment ai-je appris deux langues, l'anglais et le français, (presque) tout seul ?

Tout a commencé quand j'avais 6 ou 7 ans. J'adorais regarder les dessins animés sur Cartoon Network. Pourtant, à l'époque, tous ces dessins animés étaient en anglais : je ne pouvais regarder aucun de ces programmes en bulgare (ma langue maternelle). Même si je ne comprenais pas tout, petit à petit, j'ai commencé à saisir l'idée générale, j'ai appris quelques mots et phrases mais, surtout, j'ai acquis une impression générale de la langue anglaise : sa prononciation, l'intonation, comment elle est utilisée, etc.

Puis enfin, j'ai commencé à étudier l'anglais à l'école et, en Bulgarie, c'est très intensif (je vous jure, à un moment j'avais 20 cours d'anglais par semaine !). J'ai appris beaucoup de vocabulaire, beaucoup de grammaire, j'ai commencé à pouvoir utiliser l'anglais, comprendre tout ce que je lisais ou regardais et dire ce que je voulais.

Pouvoir parler une deuxième langue m'a ouvert les yeux : le monde est beaucoup plus grand que notre propre pays ! Il y a tant de choses à découvrir, tant de personnes à rencontrer, tant de nourriture à goûter, de littérature à lire !… et la connaissance de l'anglais m'a permis de vivre tout ça.

Cela a ainsi éveillé mon intérêt pour les langues étrangères, et je ne voulais pas m'arrêter là : au lycée on devait choisir une deuxième langue étrangère et mon choix a été le français. Malheureusement, ce n'était pas aussi intensif, ni exhaustif que pour l'anglais : je n'ai appris que des mots et phrases basiques et cela ne me suffisait pas ! Je voulais comprendre les chansons françaises, je voulais lire les classiques en version originale et je voulais communiquer avec les francophones ! J'ai donc acheté des manuels, fait des tas d'exercices grammaticaux, appris du vocabulaire chaque jour…

C'était difficile, frustrant et j'avais l'impression de ne pas progresser, mais c'était aussi inspirant, amusant et je fêtais chaque petite victoire.

Ce qui m'a le plus aidé dans mon parcours, c'était ma motivation : j'ai toujours été fasciné par les langues étrangères et la perspective de communiquer avec des personnes d'autres pays et cultures, qui ont des idées, des modes de vie et des états d'esprit totalement différents des miens. Parler l'anglais et le français m'a ouvert l'esprit : je ne regrette en rien temps et l'énergie que j'ai consacrés à l'apprentissage des langues étrangères !

J'utilisais tout ce que j'avais sous la main : livres, manuels, vidéos, chansons, films, séries, chats en ligne, etc. J'étudiais seul chez moi durant des heures et je n'en avais jamais assez : je voulais devenir bilingue et parler l'anglais et le français couramment.

Je pense avoir atteint un niveau assez élevé dans les deux langues, sans même avoir jamais visité un pays francophone et seulement passé une semaine en Écosse. (Pourtant, l'anglais écossais est presque une langue différente !) Alors je me considère, en ce qui concerne la plupart de mes connaissances en anglais et en français, comme un autodidacte.

Je vous le jure, si j'ai réussi, vous pouvez le faire aussi !

Comment commencer ?

Objectifs et mentalité

Il est extrêmement important d'être réaliste quand on se fixe des objectif, notamment pour apprendre l'anglais chez soi. Mieux vaut se dire qu'on va étudier 15 ou 20 minutes par jour, mais être persévérant et s'y tenir, que de fixer un objectif de 2 heures par jour, qui n'est pas raisonnable. De plus, chaque fois que vous ne tiendrez pas ces 2 heures, vous vous sentirez découragés et risquez davantage d'arrêter.

Fixez des buts S.M.A.R.T. :

  • Specific : des objectifs qui sont bien définis et clairs.
  • Measurable : des objectifs clairs et tangibles ; vous devez savoir clairement s'ils sont atteints ou non
  • Action-oriented : vos objectifs doivent vous être utiles une fois atteints; apprenez du vocabulaire dont vous aurez besoin, lisez des livres qui vous intéressent.
  • Realistic : vous devez être sûr de disposer d'assez de ressources et de temps pour atteindre vos objectifs.
  • Time-based : vous devez consacrer assez de temps pour atteindre votre objectif, mais pas trop car vous finiriez par perdre votre temps.

Avoir des objectifs S.M.A.R.T. et un état d'esprit sain est aussi important qu'apprendre le vocabulaire ou la grammaire. Je vous recommande de lire Le don des langues, si vous êtes motivés, mais ne savez pas par où commencer ni comment avoir une mentalité saine pour apprendre l'anglais !

Le temps

Combien de temps faut-il pour apprendre l'anglais ? Beaucoup !

Apprendre l'anglais est une activité prenante. Toutes les méthodes type « Apprenez l'anglais en 30 jours » sont un mensonge, une perte de temps et d'argent. Si vous ne pensez pas avoir assez de temps pour étudier l'anglais, lisez nos conseils pour trouver du temps pour faire de l'anglais.

La motivation

Avoir des objectifs réels, une mentalité saine et assez de temps est important, mais la clé pour réussir est la motivation. Si vous n'êtes pas motivé, si vous n'avez pas une bonne raison d'apprendre l'anglais, non seulement il serait extrêmement difficile d'apprendre l'anglais en France, mais ce serait tout aussi difficile dans un pays anglophone !

Prenez le temps d'y réfléchir : pourquoi voulez-vous apprendre l'anglais ? Est-ce un hobby ? Pour votre travail ? Pour voyager ? Pour lire les classiques en version originale ? Pour profiter des films et séries anglophones sans sous-titres ? Les raisons sont sans fin ! Chaque fois que vous vous découragez rappelez-vous de vos raisons d'apprendre l'anglais pour retrouver motivation et inspiration !

Voici quelques raisons d'apprendre l'anglais :

  • La lingua franca.
    • L'anglais est vraiment devenu LA langue universelle dans le monde. Peu importe où vous allez, si vous rencontrez un étranger, il est presque certain qu'il vous parlera en anglais automatiquement.
  • Les opportunités d'emploi.
    • Votre domaine de travail n'a pas d'importance : la connaissance de l'anglais sera toujours un avantage pour vous. Presque toutes les entreprises internationales utilisent l'anglais comme langue de communication interne !
  • Les informations.
    • Le saviez-vous ? Environ 25 % des sites Internet sont en anglais. C'est la langue la plus populaire en ligne, alors que seulement 2,8 % des sites sont en français. Cela veut dire que vous aurez accès à presque 10 fois plus d'information une fois que vous maîtrisez l'anglais !

…et bien d'autres raisons, ici : Pourquoi apprendre l'anglais ! Et vous ? Pourquoi voulez-vous apprendre l'anglais ?

C'est la base pour quiconque veut apprendre l'anglais seul chez soi. Voyons maintenant des conseils pratiques sur comment apprendre…

Conseils

Le début : la prononciation

Il est impératif de se familiariser avec la prononciation anglaise : le plus tôt sera le mieux. Une faute très courante des francophones est d'appliquer la phonétique française et d'utiliser des sons français quand ils parlent anglais. Bien sûr, cela ne marche pas très bien !

Premièrement, il sera difficile pour les anglophones de vous comprendre si vous ne prononcez pas l'anglais correctement, et, deuxièmement, il sera difficile pour vous de comprendre l'anglais si vous n'êtes pas familier avec les sons anglais.

Chaque personne a des problèmes différents avec la prononciation anglaise : peut-être butez-vous sur les sons qui n'existent pas en français, comme /ɹ/, /h/ et /θ/ par exemple ? A moins que ce ne soit l'accent tonique qui vous pose problème ?

Quelle que soit votre difficulté, vous trouverez la réponse en lisant nos articles sur la phonétique et la prononciation anglaises, qui sont la grande spécialité de ce blog !

Évitez de traduire

…ou plus précisément, de traduire mot à mot !

Une des choses les plus difficiles dans l'apprentissage d'une nouvelle langue est le fait qu'on pense différemment, et l'anglais ne fait pas exception. On utilise des expressions idiomatiques différentes, l'ordre des mots est différent, l'usage des temps grammaticaux est différent, même les blagues qui sont drôles en français ne marchent pas toujours en anglais !

Si vous vous préparez mentalement au fait qu'il y aura des choses (surtout au début !) que vous ne comprendrez pas entièrement, mais que vous devez les accepter ainsi, ce sera plus facile pour vous !

Acceptez une nouvelle manière de voir les choses. Acceptez que, par exemple, dans les pays anglophones, parfois, il « pleut des chats et des chiens »…

Le vocabulaire

Apprendre du vocabulaire nécessite beaucoup d'énergie et de temps. Alors, soyez raisonnables ! N'apprenez pas des mots que vous n'utilisez que peu souvent : c'est une perte de temps ! Réfléchissez-y : est-ce que vous parlez souvent des animaux ? Parlez-vous de vaches, de chevaux ou de singes tous les jours ? (Peut-être, si vous travaillez dans un zoo ou que vous êtes vétérinaire ?)

Ou des objets de la maison ? Je suis presque sûr que vous ne parlerez pas de brosses à dents ou de plafonds pendant votre prochain séjour aux États-Unis ! C'est pour cela que c'est à vous de choisir le vocabulaire que vous allez apprendre ! Décidez ce qui vous servira dans votre quotidien !

La méthode Click & Speak™ applique la loi des 20-80 (aussi dite loi de Pareto), qui dit que 20% des mots sont utilisés 80% du temps ! Vous ne perdez pas de temps en apprenant du vocabulaire dont vous n'aurez pas besoin, mais vous vous focaliserez sur du vocabulaire authentique et utile !

La grammaire

Connaissez-vous les parties du discours ? Savez-vous ce qu'est un nom, un adjectif, un verbe, etc. ? Si la réponse est non, je vous conseille de vous renseigner sur le sujet, car cela vous aidera énormément dans votre apprentissage de l'anglais (et de n'importe quelle langue). On n'est plus des enfants, on ne peut pas apprendre comme eux, sans règles et sans grammaire. Si vous abordez l'anglais plus analytiquement, vous le comprendrez mieux.

Heureusement, la grammaire anglaise n'est pas trop difficile. Les noms n'ont pas de genre (comme en français), ni de cas grammatical (comme en russe). On n'accorde pas les adjectifs avec les noms, c'est-à-dire que le mot blue reste le même, quel que soit le nom qu'il décrit. (Alors qu'en français, il y a des variations : bleu, bleue, bleus, bleues !)

La partie de la grammaire qui peut être un défi sont les verbes. Il existe un certain nombre de temps en anglais dont certains n'ont pas d'équivalent en français, ce qui peut être troublant pour les apprenants.

Des éléments comme choisir le prétérit ou le Present Perfect, comment apprendre les verbes irréguliers en anglais ou les verbes irréguliers eux-mêmes sont les principaux problèmes.

Je vous conseille, tout d'abord, d'accepter que la grammaire anglaise est différente de celle du français. Cela peut paraître très évident pour certains, mais pas pour tous. Il faut du temps pour s'habituer à une nouvelle manière de s'exprimer : ce sera difficile au début mais super gratifiant après !

Quand vous apprenez un nouveau temps en anglais, lisez toutes les manières dont il peut être utilisé et cherchez des exemples ! C'est bien de connaître la théorie, mais c'est en voyant et en utilisant ce que vous avez appris que vous allez maîtriser les règles.

Autres conseils

Savoir comment apprendre l'anglais seul, c'est savoir s'organiser. Ainsi…

Savoir ce qu'il faut faire pour apprendre l'anglais est important, mais savoir ce qu'il ne faut PAS faire dans votre apprentissage de l'anglais peut même être encore plus bénéfique !

Comment savoir comment vous vous en sortez dans votre apprentissage de l'anglais ? Comment bien apprendre l'anglais ? Découvrez les 7 étapes pour mieux apprendre l'anglais !

Techniques et ressources

Nous vivons à une époque où l'on a accès à tout ce que l'on veut, y compris à des locuteurs natifs anglais ! On peut profiter du même contenu qu'eux et s'exposer à la langue au maximum, pour apprendre l'anglais en France, sans partir et sans prof.

Voici donc quelques manières de pratiquer l'anglais chez soi :

Films et séries

Les films américains et les comédies britanniques sont sans doute les meilleurs du monde ! Je vous conseille de ne pas regarder les films en version française, mais de vous exposer à la langue originale. Il y a plusieurs raisons à cela : vous vous habituerez à la prononciation et l'intonation des locuteurs natifs, vous commencerez à les imiter (peut-être inconsciemment), vous pratiquerez votre compréhension orale, vous travaillerez votre vocabulaire et, bien sûr, vous profiterez de la version originale des films !

Vous pouvez regarder des sitcoms en anglais ! C'est bien plus drôle qu'en français car la plupart des blagues ne sont pas traduisibles.

Lorsqu'on choisit d'apprendre l'anglais avec les séries et les films en version originale, il peut être difficile de comprendre. Alors, vous pouvez les regarder avec des sous-titres. Petit à petit, vous vous habituerez à l'anglais oral et vous n'en aurez plus besoin !

Compréhension orale

Comment améliorer sa compréhension orale seul ? Voici quelques techniques que vous pouvez utiliser :

Des chansons

Il est possible d'aller très loin dans votre apprentissage en chantant et en s'amusant ! Les pays anglophones produisent de la musique de très bonne qualité. Apprenez donc les paroles de vos chansons préférées et chantez-les à haute voix. Cela vous aidera à améliorer votre prononciation énormément !

Si cette méthode vous intéresse, vous pouvez lire comment apprendre l'anglais en chanson et où travailler l'anglais en chanson !

De l'audio

L'anglais, comme le français, n'est pas une langue phonétique. C'est-à-dire que l'on ne peut pas toujours savoir comment prononcer un mot juste en le voyant. C'est pour cela qu'il est indispensable d'entendre les mots nouveaux ou les phrases nouvelles pour les apprendre, surtout lorsque l'on apprend seul, coupé des natifs.

Une bonne façon de s'habituer à la prononciation anglaise est de faire des dictées en anglais ou d'écouter les enregistrements audio des dictionnaires en ligne comme WordReference, par exemple.

Films sans sous-titres

Bien sûr, regarder des films en VO serait la meilleure manière de pratiquer votre compréhension orale, mais… c'est difficile ! Notamment au début, on ne comprend presque rien. C'est pour cela, qu'il est recommandé de regarder ces films avec des sous-titres anglais ! Ce sera difficile aussi, mais je vous jure, vous vous habituerez très vite ! Soyez patient et persévérant et vous réussirez !

Le manque de sous-titres bulgares pour mes films et séries préférés est la raison pour laquelle je me suis habitué à l'anglais parlé. C'était pénible à l'époque, mais maintenant je ne regrette pas du tout que ça ait été le cas – a blessing in disguise !

Lire et écouter en même temps

La langue parlée est assez différente de la langue écrite, c'est sûr. Mais que faire si on comprend bien la langue écrite mais que l'on a des problèmes à comprendre la langue parlée ? Vous pouvez par exemple écouter un livre audio anglais tout en le lisant. En faisant cela, vous vous habituerez plus vite à la manière dont les locuteurs natifs parlent en voyant les mots que vous entendez : petit à petit, vous n'aurez plus besoin du support écrit !

La lecture et la compréhension écrite

Comment enrichir massivement son vocabulaire et améliorer son orthographe en anglais ? En lisant beaucoup.

Cela peut être des romans et poèmes, mais aussi des recettes, des histoires courtes, des articles, même des… mèmes Internet !

Que vous appreniez l'anglais en France ou à l'étranger, cela ne fait pas de différence – lire, c'est lire !

Peut-être que vous voudriez lire plus en anglais mais que vous ne savez pas où trouver du contenu ? Heureusement, on s'en est occupé pour vous ! Découvrez où trouver des livres en anglais !

La production orale et écrite

Je sais, je sais, vous lisez cet article parce que vous voulez apprendre l'anglais seul ! Mais, est-ce vraiment possible ? En fin de compte, la langue existe pour communiquer avec les autres. Il faut l'utiliser pour progresser !

Quelques excellentes manières de pratiquer l'anglais écrit peuvent être de tenir un journal intime, où vous écrivez tous les jours en anglais, ou de trouver un correspondant anglais. Si vous avez déjà un assez bon niveau d'anglais et que vous voulez pratiquer la conversation, vous pouvez y arriver sans même quitter votre ville ! Vous pouvez parler anglais à Paris ou avoir des conversations sur Skype, par exemple !

Parlez-vous à vous-même !

…ou pensez en anglais.

Cela peut paraître un peu bizarre au début, mais ça vous aidera sur le long terme ! Même si vous n'apprenez rien de nouveau, vous vous habituerez à utiliser l'anglais : à exprimer vos pensées et à former vos phrases plus vite. Peut-être que vous pensez ne pas parler assez bien l'anglais pour le faire, mais si vous y réfléchissez la plupart de nos pensées sont très basiques : « Il faut acheter du pain. », « Je n'ai pas appelé mes parents aujourd'hui. », « Je me demande ce que fait mon ami… », etc. Vous n'avez pas besoin d'un niveau C2 pour faire ces phrases ! Et vous pouvez le faire seul, à la maison ou en vadrouille.

En faisant cela, vous remarquerez quels mots vous manquent et vous pourrez les chercher dans le dictionnaire. Cette méthode est géniale parce qu'elle met en avant les trous dans vos connaissances, et vous montre ce dont vous avez réellement besoin pour parler anglais !

Il est difficile d'acquérir un bon niveau d'anglais sans parler avec quelqu'un, mais vous pouvez aller très loin en utilisant la 1e méthode d'anglais phonétique au monde : Click & Speak™.

Cette méthode vous entraînera à trouver vos mots, à mémoriser tout le vocabulaire indispensable avec la bonne prononciation, et à assimiler la grammaire de manière intuitive, le tout bien au chaud chez vous !

Si vous êtes toujours perdu et que vous ne savez pas comment aborder l'apprentissage de l'anglais, je vous conseille de lire Le don des langues : ce livre vous aidera à comprendre comment apprendre une langue, à trouver ce qui fonctionne pour apprendre une langue et comment l'appliquer dans votre cas personnel !

Évidemment, il est impossible de couvrir tout sur le sujet dans un seul article. N'hésitez donc pas à partager avec nous vos propres histoires, ressources, techniques et conseils pour apprendre l'anglais à la maison ! Commencez vos commentaires par « J'ai appris l'anglais tout seul en… »

Maintenant, lisez ceci :

Règles du jeu pour commenter

J'espère que les commentaires sur BilingueAnglais.com seront énergiques, constructifs et intéressants. Cet espace est conçu pour compléter l'article et partager votre expérience ou vos ressources pour apprendre l'anglais.

Pour assurer la qualité du site, tous les commentaires sont relus avant d'être publiés. Les critiques constructives ne sont pas un problème. Les commentaires irrespectueux, mal rédigés, hors-sujets ou commerciaux seront effacés.

Relisez-vous et servez-vous du vérificateur d'orthographe de votre navigateur pour vous assurer d'écrire dans un français ou un anglais sans fautes. Aérez votre texte et utilisez les options de formattage Markdown pour le mettre en valeur. Merci de participer à la vie du site et amusez-vous bien!

Leave a comment

You are leaving a comment on Comment apprendre l'anglais seul ?.

Your email address will not be published. Fields marked with an * are required.


1st, 2nd, 3rd, etc.

Publié par Click & Speak™,
la formation d'anglais en ligne
la plus intelligente.
Les nombres ordinaux en anglais

1er ? 2e ? 3e ?… Ou millième en anglais ?! Premier, évidemment :)

Même si on ne s'en rend pas toujours compte, les nombres ordinaux tiennent un rôle essentiel en anglais. On s'en sert pour parler d'ordre, de dates, de siècles, et bien d'autres choses encore. Pourtant, ils sont parfois un peu négligés par le système éducatif, les manuels, voire les professeurs eux-mêmes !

Aujourd'hui, nous allons voir ensemble comment écrire en toutes lettres, comment prononcer et, surtout, comment utiliser les nombres ordinaux en anglais !

Tout d'abord, commençons par un bref rappel sur la différence entre les nombres cardinaux et les nombres ordinaux en anglais :

  • On utilise les nombres cardinaux quand on parle de quantité. Ainsi, lorsque vous voulez dire « un, deux, trois, etc. », vous utilisez les nombres cardinaux – ce sont les chiffres et les nombres « normaux ».
  • On utilise les nombres ordinaux quand on parle d'ordre (d'où leur nom). Ainsi, lorsque vous voulez dire « premier, deuxième, troisième, etc. » en anglais, ce sont les ordinaux qu'il faut connaître.

Voyons maintenant quand et comment on utilise ces ordinaux dans la langue de Shakespeare :

Utilisation des nombres ordinaux en anglais

D'abord, les nombres ordinaux permettent d'exprimer :

L'ordre en anglais

Pour dire « premier, deuxième, troisième, etc. », on a besoin des nombres ordinaux. Vous ne pourrez pas dire que vous êtes le premier en anglais, que ce soit de la classe, du bureau ou de votre groupe, sans les connaître !

Les dates en anglais

Au lieu d'utiliser les nombres cardinaux comme en français, en anglais, on utilise les nombres ordinaux pour dire des dates. Par exemple, pour dire « le vingt-trois mars » en anglais, on ne dira pas « March twenty-three », mais March, twenty-third. C'est-à-dire, littéralement : « le vingt-troisième [jour] de mars ».

Vous l'aurez compris, connaître les nombres ordinaux est indispensable pour savoir dire la date en anglais ! Une fois que vous savez les noms des mois, vous voudrez en effet savoir dire le jour dans le mois et apprendre les nombres ordinaux en anglais de 1 à 31.

Les siècles

Vous êtes passionné d'histoire ? Vous aimez discuter de faits historiques avec vos amis anglophones ? Pour dire que quelque chose s'est passé au Xe siècle, on se sert également des nombres ordinaux :

Les rois, reines, etc.

Savez-vous qui a régné le plus longtemps le Royaume-Uni ? Oui, c'est bien la reine Élizabeth II : cela fait presque 67 ans qu'elle est montée sur le trône ! Et savez-vous prononcer son nom en anglais ? C'est Queen Elizabeth II.

Pour prononcer son nom et n'importe quel autre nom de roi ou de reine, on utilise les nombres ordinaux en anglais !

Comment former les ordinaux en anglais

Règle principale

Commençons par la règle de base : pour former les ordinaux en anglais, on ajoute -TH à la fin du nombre cardinal. Par exemple :

Exceptions

Quels sont les nombres ordinaux irréguliers ? Les seules exceptions à la règle principale sont « premier, second et troisième » en anglais :

*Gardez à l'esprit que la prononciation de second en anglais est un peu différente du français : on ne prononce pas /se-'gənd/, mais /ˈse-kənd/ !

Cette exception est également valable pour tous les nombres finissant par one, two ou three : vingt-troisième, trente-et-unième, etc. Voir un peu plus loin pour l'ensemble des nombres ordinaux au-delà de dix.

Cas particuliers

Si on a déjà vu les seules exceptions à la règle, il existe aussi quelques cas particuliers, sur le plan de l'orthographe. Si on suit la règle principale, il serait logique que « cinquième » devienne « fiveth » mais, pour des raisons phonétiques, on dit et écrit fifth /fɪfθ/.

Autre cas particulier : huit ; en anglais, il se termine par un T : « eight ». Il serait très difficile de lire quelque chose comme « eightth » donc on n'ajoute qu'un seul -H à la fin eighth.

Enfin, pour dire « neuvième », on ne dit pas « nineth », mais ninth /naɪnθ/ : juste une syllabe !

Compter avec les nombres ordinaux

Les nombres ordinaux de 1er à 20e

Après avoir appris les nombres jusqu'à 20e, vous remarquerez que cela devient beaucoup plus facile car l'anglais est assez régulier.

Nombre En lettres Phonétique
1st first /ˈfɝst/
2nd second /ˈse-kənd/
3rd third /'θəɹd/
4th fourth /fɔːɹθ/
5th fifth /fɪfθ/
6th sixth /sɪksθ/
7th seventh /ˈsev.ənθ/
8th eighth /eɪtθ/
9th ninth /naɪnθ/
10th tenth /tenθ/
11th eleventh /əˈlev.ənθ/
12th twelfth /twelfθ/
13th thirteenth /θɝːˈtiːnθ/
14th fourteenth /ˌfɔːɹˈtiːnθ/
15th fifteenth /ˌfɪfˈtiːnθ/
16th sixteenth /ˌsɪkˈstiːnθ/
17th seventeenth /ˌsev.ənˈtiːnθ/
18th eighteenth /ˌeɪˈtiːnθ/
19th nineteenth /ˌnaɪnˈtiːnθ/
20th twentieth /ˈtwɛn·i·əθ/

Les dizaines, centaines et milliers

La seconde étape est d'apprendre les nombres ordinaux jusqu'à 1000 ! Comme vous pouvez le remarquer, on ne fait qu'ajouter -TH à la fin des nombres cardinaux !

La seule particularité est dans l'orthographe : si le nombre cardinal se termine par -Y (comme thirty, forty, fifty etc.), le -Y est remplacé par -IE et cela donne thirtieth, fortieth, fiftieth

Nombre En lettres Prononciation (normale) Prononciation (articulée)
30th thirtieth /ˈθɝ·di·əθ/ /ˈθɝ·ti·əθ/
40th fortieth /ˈfɔɹ·di·əθ/ /ˈfɔɹ·ti·əθ/
50th fiftieth /ˈfɪf·ti·əθ/
60th sixtieth /ˈsɪks·di·əθ/ /ˈsɪks·ti·əθ/
70th seventieth /ˈsɛv·ən·i·əθ/ /ˈsɛv·ən·ti·əθ/
80th eightieth /ˈeɪ·di·əθ/ /ˈeɪ·ti·əθ/
90th ninetieth /ˈnaɪn·di·əθ/ /ˈnaɪn·ti·əθ/
100th one hundredth /wən ˈhən.dɹətθ/
200th two hundredth /tu ˈhən·dɹətθ/
... ... ...
900th nine hundredth /naɪn ˈhən·dɹətθ/
1000th one thousandth /wən ˈθaʊ·zənθ/
2000th two thousandth /tu ˈθaʊ·zənθ/
... ... ...
9000th nine thousandth /naɪn ˈθaʊ·zənθ/

Jusqu'à 100

Comme les nombres cardinaux, de 21e à 99e, les nombres composés s'écrivent avec un tiret entre les mots. Gardez à l'esprit que, généralement, on n'écrit pas ces nombres en toutes lettres.

Il existe deux manières de les prononcer : la manière plus courante est moins articulée (la colonne de gauche) et l'anglais avec une articulation plus soignée mais moins courante (la colonne de droite) :

Nombre En lettres Prononciation (normale) Prononciation (articulée)
20th twentieth /ˈtwɛn·i·əθ/ /ˈtwen.ti.əθ/
21st twenty-first /ˌtwen.iˈfɝːst/ /twen.tiˈfɝːst/
22nd twenty-second /ˈtwɛn·iˈse-kənd/ /twen.tiˈse-kənd/
23rd twenty-third /ˈtwɛn·i'θɝːd/ /twen.ti θɝːd/
24th twenty-fourth /ˈtwɛn·i fɔːɹθ/ /twen.ti fɔːɹθ/
25th twenty-fifth /ˈtwɛn·i fɪfθ/ /twen.ti fɪfθ/
26th twenty-sixth /ˈtwɛn·i sɪksθ/ /twen.ti sɪksθ/
27th twenty-seventh /ˈtwɛn·i ˈsev.ənθ/ /twen.ti ˈsev.ənθ/
28th twenty-eighth /ˈtwɛn·i eɪtθ/ /twen.ti eɪtθ/
29th twenty-ninth /ˈtwɛn·i naɪnθ/ /twen.ti naɪnθ/
30th thirtieth /ˈθɝ·di·əθ/ /ˈθɝ·ti·əθ/
31st thirty-first /ˈθɝ·diˈfɝːst/ /ˈθɝ·tiˈfɝːst/
32nd thirty-second /ˈθɝ·diˈse-kənd/ /ˈθɝ·tiˈse-kənd/
33rd thirty-third /ˈθɝ·di θɝːd/ /ˈθɝ·ti θɝːd/
34th thirty-fourth /ˈθɝ·di fɔːɹθ/ /ˈθɝ·ti fɔːɹθ/
35th thirty-fifth /ˈθɝ·di fɪfθ/ /ˈθɝ·ti fɪfθ/
36th thirty-sixth /ˈθɝ·di sɪksθ/ /ˈθɝ·ti sɪksθ/
37th thirty-seventh /ˈθɝ·di ˈsev.ənθ/ /ˈθɝ·ti ˈsev.ənθ/
38th thirty-eighth /ˈθɝ·di eɪtθ/ /ˈθɝ·ti eɪtθ/
39th thirty-ninth /ˈθɝ·di naɪnθ/ /ˈθɝ·ti naɪnθ/
40th fortieth /ˈfɔɹ·di·əθ/ /ˈfɔɹ·ti·əθ/
41st forty-first /ˈfɔɹ·diˈfɝːst/ /ˈfɔɹ·tiˈfɝːst/
42nd forty-second /ˈfɔɹ·diˈse-kənd/ /ˈfɔɹ·tiˈse-kənd/
43rd forty-third /ˈfɔɹ·diˈθɝːd/ /ˈfɔɹ·tiˈθɝːd/
44th forty-fourth /ˈfɔɹ·di fɔːɹθ/ /ˈfɔɹ·ti fɔːɹθ/
45th forty-fifth /ˈfɔɹ·di fɪfθ/ /ˈfɔɹ·ti fɪfθ/
46th forty-sixth /ˈfɔɹ·di sɪksθ/ /ˈfɔɹ·ti sɪksθ/
47th forty-seventh /ˈfɔɹ·di ˈsev.ənθ/ /ˈfɔɹ·ti ˈsev.ənθ/
48th forty-eighth /ˈfɔɹ·di eɪtθ/ /ˈfɔɹ·ti eɪtθ/
49th forty-ninth /ˈfɔɹ·di naɪnθ/ /ˈfɔɹ·ti naɪnθ/
50th fiftieth /ˈfɪf·ti·əθ/
51st fifty-first /ˈfɪf·tiˈfɝːst/
52nd fifty-second /ˈfɪf·tiˈse-kənd/
53rd fifty-third /ˈfɪf·tiˈθɝːd/
54th fifty-fourth /ˈfɪf·ti fɔːɹθ/
55th fifty-fifth /ˈfɪf·ti fɪfθ/
56th fifty-sixth /ˈfɪf·ti sɪksθ/
57th fifty-seventh /ˈfɪf·ti ˈsev.ənθ/
58th fifty-eighth /ˈfɪf·ti eɪtθ/
59th fifty-ninth /ˈfɪf·ti naɪnθ/
60th sixtieth /ˈsɪks·di·əθ/ /ˈsɪks·ti·əθ/
61st sixty-first /ˈsɪks·diˈfɝːst/ /ˈsɪks·tiˈfɝːst/
62nd sixty-second /ˈsɪks·diˈse-kənd/ /ˈsɪks·tiˈse-kənd/
63rd sixty-third /ˈsɪks·diˈθɝːd/ /ˈsɪks·tiˈθɝːd/
64th sixty-fourth /ˈsɪks·di fɔːɹθ/ /ˈsɪks·ti fɔːɹθ/
65th sixty-fifth /ˈsɪks·di fɪfθ/ /ˈsɪks·ti fɪfθ/
66th sixty-sixth /ˈsɪks·di sɪksθ/ /ˈsɪks·ti sɪksθ/
67th sixty-seventh /ˈsɪks·di ˈsev.ənθ/ /ˈsɪks·ti ˈsev.ənθ/
68th sixty-eighth /ˈsɪks·di eɪtθ/ /ˈsɪks·ti eɪtθ/
69th sixty-ninth /ˈsɪks·di naɪnθ/ /ˈsɪks·ti naɪnθ/
70th seventieth /ˈsɛv·ən·i·əθ/ /ˈsɛv·ən·ti·əθ/
71st seventy-first /ˈsɛv·ən·iˈfɝːst/ /ˈsɛv·ən·tiˈfɝːst/
72nd seventy-second /ˈsɛv·ən·iˈse-kənd/ /ˈsɛv·ən·tiˈse-kənd/
73rd seventy-third /ˈsɛv·ən·iˈθɝːd/ /ˈsɛv·ən·tiˈθɝːd/
74th seventy-fourth /ˈsɛv·ən·i fɔːɹθ/ /ˈsɛv·ən·ti fɔːɹθ/
75th seventy-fifth /ˈsɛv·ən·i fɪfθ/ /ˈsɛv·ən·ti fɪfθ/
76th seventy-sixth /ˈsɛv·ən·i sɪksθ/ /ˈsɛv·ən·ti sɪksθ/
77th seventy-seventh /ˈsɛv·ən·i ˈsev.ənθ/ /ˈsɛv·ən·ti ˈsev.ənθ/
78th seventy-eighth /ˈsɛv·ən·i eɪtθ/ /ˈsɛv·ən·ti eɪtθ/
79th seventy-ninth /ˈsɛv·ən·i naɪnθ/ /ˈsɛv·ən·ti naɪnθ/
80th eightieth /ˈeɪ·di·əθ/ /ˈeɪ·ti·əθ/
81st eighty-first /ˈeɪ·diˈfɝːst/ /ˈeɪ·tiˈfɝːst/
82nd eighty-second /ˈeɪ·diˈse-kənd/ /ˈeɪ·tiˈse-kənd/
83rd eighty-third /ˈeɪ·diˈθɝːd/ /ˈeɪ·tiˈθɝːd/
84th eighty-fourth /ˈeɪ·di fɔːɹθ/ /ˈeɪ·ti fɔːɹθ/
85th eighty-fifth /ˈeɪ·di fɪfθ/ /ˈeɪ·ti fɪfθ/
86th eighty-sixth /ˈeɪ·di sɪksθ/ /ˈeɪ·ti sɪksθ/
87th eighty-seventh /ˈeɪ·di ˈsev.ənθ/ /ˈeɪ·ti ˈsev.ənθ/
88th eighty-eighth /ˈeɪ·di eɪtθ/ /ˈeɪ·ti eɪtθ/
89th eighty-ninth /ˈeɪ·di naɪnθ/ /ˈeɪ·ti naɪnθ/
90th ninetieth /ˈnaɪn·di·əθ/ /ˈnaɪn·ti·əθ/
91st ninety-first /ˈnaɪn·diˈfɝːst/ /ˈnaɪn·tiˈfɝːst/
92nd ninety-second /ˈnaɪn·diˈse-kənd/ /ˈnaɪn·tiˈse-kənd/
93rd ninety-third /ˈnaɪn·diˈθɝːd/ /ˈnaɪn·tiˈθɝːd/
94th ninety-fourth /ˈnaɪn·di fɔːɹθ/ /ˈnaɪn·ti fɔːɹθ/
95th ninety-fifth /ˈnaɪn·di fɪfθ/ /ˈnaɪn·ti fɪfθ/
96th ninety-sixth /ˈnaɪn·di sɪksθ/ /ˈnaɪn·ti sɪksθ/
97th ninety-seventh /ˈnaɪn·di ˈsev.ənθ/ /ˈnaɪn·ti ˈsev.ənθ/
98th ninety-eighth /ˈnaɪn·di eɪtθ/ /ˈnaɪn·ti eɪtθ/
99th ninety-ninth /ˈnaɪn·di naɪnθ/ /ˈnaɪn·ti naɪnθ/
100th one hundredth /wən ˈhən.dɹətθ/

Si la manière moins articulée vous paraît encore en peu difficile à comprendre, c'est peut-être parce que vous n'êtes pas encore habitué à l'anglais courant : lisez notre article sur l'anglais parlé pour améliorer votre compréhension orale !

Jusqu'à 1000

Nombre En lettres Phonétique
100th one hundredth /wən ˈhən.dɹətθ/
200th two hundredth /tu ˈhən·dɹətθ/
300th three hundredth /θɹi ˈhən·dɹətθ/
400th four hundredth /fɔɹ ˈhən·dɹətθ/
500th five hundredth /faɪv ˈhən·dɹətθ/
600th six hundredth /sɪks ˈhən·dɹətθ/
700th seven hundredth /ˈsɛv·ən ˈhən·dɹətθ/
800th eight hundredth /eɪt ˈhən·dɹətθ/
900th nine hundredth /naɪn ˈhən·dɹətθ/
1000th one thousandth /wən ˈθaʊ·zəntθ/

Plus de 1000

Nombres ordinaux : 9999th…

Nombre En lettres Phonétique
10,000th ten thousandth /tenˈθaʊ·zəntθ/
100,000th one hundred thousandth /wən ˈhən.dɹədˈθaʊ·zəntθ/
1,000,000th one millionth /wən ˈmɪɫ·jənθ/
1,000,000,000th one billionth /wən ˈbɪɫ·jənθ/

Espace ou virgule ?

Selon les pays, l'espace ou la virgule peut être utilisé comme séparateur de milliers.

Aux États-Unis et au Royaume-Uni, on utilise la virgule comme séparateur de milliers, alors qu'en France, on utilise l'espace.

On aura ainsi :

  • 10,000th aux États-Unis et au Royaume-Uni ;
  • 10 000e en France.

Exercices

Maintenant que vous connaissez toutes ces règles, exceptions et cas particuliers, on va pouvoir regarder quelques exemples de nombres ordinaux !

Comment dire 151e ? Puisque le dernier chiffre est 1, naturellement, on prononce ce nombre ordinal one hundred and fifty-first. Faites bien attention au dernier chiffre du nombre car c'est là que se situe la seule différence entre les nombres cardinaux et les nombres ordinaux en anglais !

Nombre cardinal Nombre ordinal En lettres Prononciation du nombre ordinal
1500 1500th one thousand and five hundredth /wən ˈθaʊ·zənd ən(d(1ˈfaɪv hən.dɹətθ/
10,087 10,087th ten thousand eighty-seventh /ten ˈθaʊ·zənd ˈeɪ·ti ˈsev.ənθ/
100,003 100,003 one hundred thousand and third /wən ˈhən.dɹəd ˈθaʊ·zənd ən(d) θəɹd/
999,999 999,999th nine hundred ninety-nine thousand nine hundred ninety-ninth /naɪn ˈhən·dɹəd ˈnaɪn·ti naɪn ˈθaʊ·zənd naɪn ˈhən·dɹəd ˈnaɪn·ti naɪnθ/
200,000,000 200,000,000th two hundred millionth /tuˈhən.dɹədˈmɪɫ·jənθ/

Évidemment, on parle rarement de la « cent mille troisième » chose, mais c'est pour vous montrer que le système des nombres ordinaux en anglais est très régulier et facile à utiliser une fois que l'on connaît les bases !

Vidéos et chansons

Apprenez les nombres ordinaux comme les enfants, en écoutant et en chantant !

Ordinal Numbers Song

Chanson sur les nombres ordinaux

Si chanter n'est pas vraiment votre truc, vous pouvez écouter cette courte histoire d'une course à pied !

Ordinal Numbers From 1st to 10th | Maths Concept For Kids | Grade 1 | Periwinkle

Histoire avec les nombres ordinaux

Enfin, si vous cherchez une approche plus traditionnelle, vous pouvez regarder la vidéo de Rachel, pour voir et entendre comment un locuteur natif prononce les nombres ordinaux :

How to Pronounce ORDINAL NUMBERS -- American English

Vidéo sur les nombres ordinaux

Et voilà, vous venez d'apprendre tout ce qu'il y a à savoir ! On espère que cette leçon sur les nombres ordinaux en anglais vous a aidé et que ces nombres ne vous poseront plus jamais problème !

Voir aussi

Si cette leçon sur les nombres ordinaux en anglais vous a plu, vous voudrez voir aussi :

  • Chiffres en anglais · C'est-à-dire, les nombres cardinaux en anglais. Tout pour apprendre les nombres en anglais et savoir comment les écrire en toutes lettres et les prononcer. Tous les nombres en anglais de 1 à 1000 et plus. Inclus : l'audio, la prononciation et la traduction.
  • Les dates en anglais · Comment écrire la date en anglais ? Comment dire les dates en anglais ? Au menu : date du jour, formats britannique et américain et comment prononcer les dates (avec audio US et british).
  • Les années en anglais · Comment dire les années en anglais ? Comment écrire les années en anglais ? Au menu : année 2019, année 2018, années 60, années 2000 et ainsi de suite. Inclut comme toujours la prononciation avec l'audio et la traduction.
Maintenant, lisez ceci :

Règles du jeu pour commenter

J'espère que les commentaires sur BilingueAnglais.com seront énergiques, constructifs et intéressants. Cet espace est conçu pour compléter l'article et partager votre expérience ou vos ressources pour apprendre l'anglais.

Pour assurer la qualité du site, tous les commentaires sont relus avant d'être publiés. Les critiques constructives ne sont pas un problème. Les commentaires irrespectueux, mal rédigés, hors-sujets ou commerciaux seront effacés.

Relisez-vous et servez-vous du vérificateur d'orthographe de votre navigateur pour vous assurer d'écrire dans un français ou un anglais sans fautes. Aérez votre texte et utilisez les options de formattage Markdown pour le mettre en valeur. Merci de participer à la vie du site et amusez-vous bien!

Leave a comment

You are leaving a comment on Les nombres ordinaux en anglais.

Your email address will not be published. Fields marked with an * are required.


Halloween en anglais

Date, origines, costumes, vocabulaire… Nous vous dirons tout sur Halloween en anglais !

Halloween est le temps des grands frissons (thrills and chills) et des bonbons (candy), qui a lieu tous les 31 octobre October 31st !

Nous allons aujourd’hui découvrir les origines d'Halloween ainsi que les traditions d'Halloween aux États-Unis avec, bien sûr, une petite série de vocabulaire pratique pour Halloween afin d’agrémenter tout cela ! Mais mettons-nous d’abord dans l'ambiance festive et effrayante de cette fête, dont les origines remontent à plus de 2000 ans.

Spooky Halloween Music Playlist 2017 🦇 Eerie Halloween Music Instrumental Mix 🎃 Halloween Sounds

Playlist d'Halloween, pour l'ambiance…

Origine de la fête d'Halloween

Halloween, une tradition celte

Halloween /ˌhæl·əˈwin/ est une fête d'origine celte vieille de plus de 2000 ans, nommée alors Samain, qui célébrait la fin de l'été et le début de l'hiver, mais aussi le dernier jour de l’année. Ainsi, selon la légende, le passage de l'été à l'hiver, et d’une année à l’autre, crée un espace-temps où le monde des vivants et le monde des morts se rejoignent.

Pendant ce laps de temps, les habitants célébraient le festival de Samain : pour leurs proches disparus, les habitants déposaient devant leur maison de la nourriture ainsi que des bougies, pour les guider dans l’obscurité. Cependant, pour se protéger des mauvais sorts, des fantômes (ghosts) ou autres corps maléfiques, il était de tradition de se déguiser (to dress up) et de faire un feu, afin de faire fuir les esprits diaboliques.

Ainsi, le 31 octobre, jour de la fête de Samain, les morts entrent dans le monde des vivants jusqu'au lendemain, 1er novembre. Le terme « Halloween » est apparu au cours du XVIIIe siècle. Il vient de « All Hallows Eve », qui signifie « veillée de tous les Saints ». En effet, le christianisme reprit ce jour , veille du 1er novembre, pour débuter la fête des Saints, la Toussaint, suivie de la Commémoration des fidèles défunts, le 2 novembre. Ce sont ainsi près de 3 jours qui honorent les Saints et invitent à prier pour les personnes disparues.

Halloween importé aux États-Unis

La tradition a été importée aux États-Unis au XIXe siècle par les Irlandais, et pour faire participer les enfants à cette fête terrifiante, la tradition « un bonbon ou un sort » (Trick or treat) apparut après la première guerre mondiale.

Halloween Les bonbons, c'est beau la vie, pour les grands et les petits !

La tradition des bonbons a été adaptée : à l’origine de ce rituel, c’étaient les pauvres, et parfois les enfants, qui tapaient aux portes des habitants pour recueillir de la nourriture ou de l'argent, et, en échange, priaient pour les personnes disparues. On les appelait les soulers, du terme soul, l’âme : ceux qui priaient pour les âmes disparues.

Aux États-Unis, la population considère presque Halloween comme une religion. Chaque année près de 175 millions d'Américains participent à cette fête (environ 1 Américain sur 2 !). Ils dépensent, en moyenne, près de 9 milliards de dollars pour la réussite de cet événement annuel ! Amazing!

Voyons maintenant comment est célébré Halloween aux États-Unis.

Traditions d'Halloween aux États-Unis

Halloween Euh... moi, c'est Sébastien, enchanté...

Comment se préparer pour Halloween ?

Après le boulot, le 31 octobre, les habitants peuvent découvrir chaque maison de leur quartier amplement redécorée en scène apocalyptique, sortie tout droit du clip de Thriller de Michael Jackson : un décor de cimetière (cemetery ou graveyard), l'entrée d'un château hanté (haunted castle) ou encore les pénombres d'une forêt sombre remplie de chauves-souris (bats), de loups-garous (werewolves) ou de sorcières (witches)… Sans oublier la très célèbre citrouille d'Halloween (Halloween pumpkin), communément appelée Jack-O'-Lantern.

Halloween « Et sinon, on peut avoir un os ? »

Le saviez-vous ? D’après la légende, la citrouille servait à un personnage légendaire, Jack, à s'éclairer dans l'obscurité. Après avoir joué un mauvais tour au Diable, il fut condamné à errer dans l’obscurité, avec pour seule lumière une braise provenant de l’enfer. Pour pouvoir la transporter et s’éclairer, il évida le navet qu’il avait avec lui (il paraît que c’était son légume préféré). Par la suite, la citrouille vint remplacer le navet, du fait de l'abondance de ce légume outre-Atlantique. Elle est aujourd'hui devenue le symbole international d'Halloween.

Si les Américains décorent leur jardin, ils n’en négligent pas pour autant le style intérieur de la maison. Si l'on reçoit, il est de tradition de rendre sa maison aussi inhabitable et troublante que possible. Une araignée (spider) sur la table ? Un serpent (snake) ou un cerveau (brain) dans le chaudron (cauldron) rempli de bonbons ? Des toiles d'araignées (spider webs) dans la cuisine ? L'imagination glauque des Américains est telle que chaque maison offre un style unique à ses hôtes.

Some Americans Go All Out Decorating Homes for Halloween

Une idée de l'importance d'Halloween aux U.S.A.

Quel costume pour Halloween ?

Halloween est synonyme de costumes (costumes) très variés (pas forcément effrayants !), de décorations troublantes et de sucreries (sweets). Pour les puristes, cependant, les costumes effrayants et les décorations qui donnent la chaire de poule (creepy decorations) sont de mise, et lors des chasses aux bonbons dans la rue, les habitants se prennent au jeu avec plaisir.

Halloween « Vous ne toucherez pas à mes bonbons ! »

Et vous, vous êtes plutôt flic (cop), infirmière (nurse) ou clown maléfique (evil clown) ? Même si l'on s'est éloigné de la tradition celte, le déguisement effrayant est plus devenu une alternative qu'une obligation. Si, pendant toute l'année, vous brûlez d’envie de vous transformer en momie (mummy) ou en diable (devil), rien ne vous en empêchera, mais avec le temps et la volonté de faire participer les enfants à cette célébration, les costumes se sont parfois « assagis » : à présent, combien de jeunes princesses (princesses) et de pirates (pirates) peut-on apercevoir le soir du 31 octobre ?!

Halloween Et encore moins à mes bonbons !

Et puis, il y a les fans de comics, qui ne peuvent pas sortir sans leur costume de Cap'tain America, Harley Quinn ou autre superhero ! Bref, il y aura toujours une idée de costume pour chacun et pour tous les âges (un aperçu sur ce site de déguisements américain pour continuer à développer votre vocabulaire anglais).

Lorsque les adultes se rassemblent, si possible sans enfants, le thème d'Halloween est poussé toujours plus loin ; on hésite moins à se faire peur entre adultes, déguisés en scientifique fou (mad scientist) ou en épouvantail (scarecrow). Et si les adultes veulent être tranquilles, sans enfant, certains ont des idées très efficaces pour les faire fuir !

En quoi consiste le Trick-or-treat ?

Halloween En avant toute !

S’ils l'osent, après avoir traversé les séries de squelettes (skeletons) semi-enterrés dans le jardin, les enfants s'approchent de la porte d'entrée pour demander des bonbons ou une farce. D'où l'exclamation consacrée, dès que la porte s'ouvre : Trick or treat! (alternative : a trick or a treat).

Les habitants ne refuseront jamais de donner des friandises aux jeunes monstres, telle est la tradition moderne (du moins si la maison est décorée). Le principe de « trick » est une menace : soit les propriétaires de la maison donnent des sucreries, soit les enfants leur joueront un mauvais tour ! Mais la menace n'est généralement pas suivie des faits.

Les enfants frappent à la porte pour réclamer des sucreries ou peuvent se servir dans un bol rempli de bonbons laissé à vue des jeunes monstres, mais en général dans un décor fait pour dissuader les moins téméraires.

Parallèlement, les adultes adorent jouer des tours aux enfants, en particulier en essayant de les effrayer : une farce très populaire de nos jours est probablement la personne déguisée en vampire (vampire), en faucheuse (Grim Reaper) ou autre, qui surprend les enfants déjà bien effrayés (afraid), en train de piocher dans la réserve de bonbons posée volontairement à portée de main. Fous rires (ou pleurs) garantis !

Best Halloween Scare Pranks on Trick or Treaters

L'âme diabolique des Américains à Halloween !

Halloween et culture pop

Le soir d’Halloween, les programmes TV ou les cinémas proposent bien souvent de quoi agrémenter la soirée de quelques frissons supplémentaires. Les séries les plus populaires proposent souvent un épisode spécial Halloween.

Films d'Halloween en anglais (Public averti)

Pour les plus avertis, ce sont les films d'horreurs (horror movies) qui animent la soirée !

Rien de tel qu’un bon film glauque, où l'on retrouve une ambiance lugubre (gloomy atmosphere), des disparitions paranormales, des cris de désespoir, des corps déshumanisés pour se plonger dans l’ambiance…

Bien sûr, on est (encore une fois !) un peu loin de la tradition celte, mais quoi de mieux qu'une liste de films d'Halloween en anglais pour pimenter la soirée ? Âmes sensibles s’abstenir !

Halloween

Sleepy Hollow - La légende du cavalier sans tête
Un film réussi, par le maître des ambiances noires et des histoires glauques, Tim Burton. Le film se base sur la légende américaine du cavalier sans tête. Ici, c’est le merveilleux Johnny Depp, alias l’inspecteur Ichabod Crane, qui s'aventure dans la ville mythique de Sleepy Hollow pour enquêter sur d'étranges assassinats...

Sleepy Hollow - Trailer

Bande-annonce Sleepy Hollow

Blair Witch (2016)
Un film revisité du classique Projet Blair Witch, qui va encore plus loin dans l'épouvante…

BLAIR WITCH Bande Annonce (Horreur - 2016)

Blair Witch (2016)

Et ce n'est pas tout ! Retrouvez une liste des 40 films sélectionnés parmi les plus effrayants de l’histoire du cinéma pour célébrer Halloween comme il se doit : sueurs froides et cris d’effroi garantis !

Sitcoms d'Halloween en anglais (pour tous)

Vous n’êtes pas trop fans de films effrayants ? Vous êtes plutôt humour ? Choisissez les sitcoms ! On perd l'esprit lugubre au profit du rire et de l'apprentissage de l'anglais, et il y en a pour tout le monde !

The Simpsons: Treehouse of Horror
Les Simpsons, c'est symbolique, c'est la sitcom préférée, toutes générations confondues. Et chaque année, un nouvel épisode spécial Halloween est proposé : ce sont les épisodes Horror Show des Simpson ou The Treehouse of Horror en anglais. Ambiance Halloween, l'humour Simpson en prime !

The Simpsons - Treehouse of Horror III (Part 2)

Faire peur façon Simpson

Modern Family
Comment bien réussir une soirée d'Halloween ? Demandez à Claire Dunphy ! Reine des farces d'Halloween, on est en plein dans le sujet de cet article, merci Claire !

Modern Family Halloween Claire's Prank HAHAHAHA

Modern Family et la médaille d'or de la farce !

Friends, The One With the Halloween Party
Déguisé ou non, farces ou bonbons (ou les deux), Halloween est un moment convivial, où l'on s'invite pour passer un bon moment, avec Monica, Chandler et toute la famille Friends.

Friends - Halloween Party, Part 1

Fêter Halloween avec Friends

Histoires d'Halloween en anglais

Saisissantes et accessibles à tous, voici une série d'histoires courtes d'Halloween en anglais conçues pour les enfants et qui se lisent très rapidement. Le vocabulaire se veut abordable pour tous (justement pour viser la jeunesse anglophone), ce qui rend la lecture d'autant plus accessible pour les étrangers. Et, comme nous le savons tous, il n’y a pas que les enfants qui raffolent des histoires d'Halloween ! ;-)

Ou bien, pour travailler votre oreille en anglais, en plus de votre résistance émotionnelle, écoutez ces histoires audio :

3 True Disturbing Halloween Horror Stories

Horreurs d'Halloween (histoires audio)

Hé hé, vous croyiez que j'allais oublier les fameuses histoires d'Halloween qui font peur et qui vous font paniquer ? Bien sûr que n...

---la suite est manquante, l'auteur de cet article ne répond plus et est porté disparu---

Halloween Suuurpriiiiiise !

Happy Halloween!

Voir aussi

En bonus, voici le vocabulaire anglais sur le thème d'Halloween, en PDF (sous forme d'imagier avec la prononciation). Super pour les salles de classe !

Vocabulaire anglais sur Halloween (PDF)

Et voici la liste des ressources utilisées ayant aidé à préparer cet article :

Maintenant, lisez ceci :

Règles du jeu pour commenter

J'espère que les commentaires sur BilingueAnglais.com seront énergiques, constructifs et intéressants. Cet espace est conçu pour compléter l'article et partager votre expérience ou vos ressources pour apprendre l'anglais.

Pour assurer la qualité du site, tous les commentaires sont relus avant d'être publiés. Les critiques constructives ne sont pas un problème. Les commentaires irrespectueux, mal rédigés, hors-sujets ou commerciaux seront effacés.

Relisez-vous et servez-vous du vérificateur d'orthographe de votre navigateur pour vous assurer d'écrire dans un français ou un anglais sans fautes. Aérez votre texte et utilisez les options de formattage Markdown pour le mettre en valeur. Merci de participer à la vie du site et amusez-vous bien!

Leave a comment

You are leaving a comment on Halloween en anglais.

Your email address will not be published. Fields marked with an * are required.


Mots français utilisés en anglais

Dur dur l'anglais ? Découvrez votre super-pouvoir : les mots français qui s'utilisent en anglais !

Presque 30 % ! C'est la proportion de mots français utilisés en anglais. Cela veut dire que, statistiquement, vous connaissez déjà un mot sur trois en anglais du simple fait de parler français. Cela vous donne un avantage énorme par rapport aux apprenants d'autres pays.

Mais, comment profiter de cela pour progresser en anglais ?

Aujourd'hui, nous allons voir les mots anglais empruntés du français les plus couramment utilisés !

Faites cependant attention à la prononciation de ces mots identiques en français et en anglais : bien souvent, si vous prononcez ces mots-là à la française, on ne vous comprendra pas. C'est pour cela que je vous conseille de lire nos articles sur la phonétique anglaise !

Catégories

Selon la terminaison

Une fois que vous savez comment convertir des mots français en mots anglais, vous remarquerez tout de suite que vous parlez anglais plus couramment que vous ne pensiez !

Les mots finissant par -tion

Presque tous les mots se terminant par -tion en français sont identiques en anglais, avec une petite différence : la prononciation. Cette terminaison se prononce /sjɔ̃/ en français, mais /ʃən/ en anglais.

Voici les mots en -tion les plus courants :

Mot Prononciation anglaise Prononciation française
question /ˈkwɛs·tʃən/ /kɛs·tjɔ̃/
attention /əˈtɛn·ʃən/ /a·tɑ̃·sjɔ̃/
conversation /ˌkɑn·vərˈseɪ·ʃən/ /kɔ̃·vɛʁ·sa·sjɔ̃/
situation /ˌsɪtʃ·uˈeɪ·ʃən/ /si·tɥ·a·sjɔ̃/
action /ˈæk·ʃən/ /ak·sjɔ̃/
information /ˌɪn·fərˈmeɪ·ʃən/ /ɛ̃·fɔʁma·sjɔ̃/
option /ˈɑp·ʃən/ /ɔp·sjɔ̃/
condition /kənˈdɪʃ·ən/ /kɔ̃·di·sjɔ̃/
direction /dɪˈrɛk·ʃən/ /di·ʁɛk·sjɔ̃/
emotion /ɪˈməʊ·ʃən/ /emosjɔ̃/

Au début, il sera peut-être un peu difficile de vous habituer à la prononciation différente, mais voici quelques phrases avec des mots en -tion pour vous y aider :

Les mots finissant par -ence ou -ance

La différence de prononciation ici, comparée à la catégorie précédente, est légère. On dit /ɑ̃s/ en français, mais plutôt /əns/ en anglais.

Mot Prononciation anglaise Prononciation française
chance /tʃɑːns/ /ʃɑ̃s/
silence /ˈsaɪ·ləns/ /si·lɑ̃s/
distance /ˈdɪs·təns/ /di·stɑ̃s/
presence /ˈprɛ·zəns/ /pʀezɑ̃s/
romance /rəˈmæns/ /ʀɔmɑ̃s/
intelligence /ɪnˈtɛl·ɪ·dʒəns/ /ɛ̃·te·li·ʒɑ̃s/
conscience /ˈkɑn·ʃəns/ /kɔ̃·sjɑ̃s/
existence /ɪɡˈzɪ·stəns/ /ɛgzistɑ̃s/
ambulance /ˈæm·bjʊ·ləns/ /ɑ̃bylɑ̃s/
consequence /ˈkɑn·sɪ·kwəns/ /kɔ̃sekɑ̃s/

« Alors, maintenant je sais comment dire "Bonne chance !" en anglais : ce doit être "Good chance!", n'est-ce pas ? »

Eh bien, non ! Gardez à l'esprit que même si un mot s'écrit de la même façon et se prononce de la même façon, cela ne veut pas nécessairement dire qu'il a exactement le même sens dans les deux langues ! C'est ce qu'on appelle un faux ami, autrement dit des mots qui ont l'air très similaire dans deux langues, mais qui ont des significations parfois complètement différentes ! Pour apprendre les faux amis les plus courants, lisez notre article sur le sujet !

Et maintenant voici quelques exemples :

Les mots finissant par -age

En français, cette terminaison se prononce toujours /aʒ/, mais en anglais elle n'est pas aussi régulière. La plupart du temps, ce sera /ɪdʒ/ ou /eɪdʒ/ mais, dans certains cas, les anglophones ont décidé de garder la prononciation originale /aʒ/, souvent légèrement accentuée en /ɑːʒ/. Très gentil de leur part, n'est-ce pas ?

Mot Prononciation anglaise Prononciation française
age /eɪdʒ/ /ɑʒ/
message /ˈmɛs·ɪdʒ/ /me·saʒ/
marriage (attention, il y a 2 -r en anglais) /ˈmær·ɪdʒ/ /maʀjaʒ/
page /peɪdʒ/ /paʒ/
massage /ˈmæ·sɑːʒ/ /masaʒ/
image /ˈɪm·ɪdʒ/ /i·maʒ/
garage /gəˈrɑʒ/ /ɡa·ʁaʒ/
advantage /ədˈvɑːn·tɪdʒ/ /avɑ̃taʒ/
village /ˈvɪl·ɪdʒ/ /vi·laʒ/
courage /ˈkɜr·ɪdʒ/ /ku·ʁaʒ/

Quelques phrases d'exemple :

Les mots finissant par -ment

Ici, ce changement de prononciation est parfaitement régulier : en français la terminaison -ment se prononce /mɑ̃/, tandis qu'en anglais ce sera /mənt/.

Mot Prononciation anglaise Prononciation française
apartment* /əˈpɑrt·mənt/ /apaʀtəmɑ̃/
moment /ˈmoʊ·mənt/ /mɔmɑ̃/
instrument /ˈɪn·strə·mənt/ /ɛ̃s·tʁy·mɑ̃/
argument /ˈɑr·gjə·mənt/ /aʁ·ɡy·mɑ̃/
compliment /ˈkɑm·plɪ·mənt/ /kɔ̃plimɑ̃/
environment* /ənˈvaɪ·rən·mənt/ /ɑ̃viʀɔnmɑ̃/
judgment* /ˈdʒədʒ·mənt/ /ʒyʒmɑ̃/
document /ˈdɑk·jə·mənt/ /dɔ·ky·mɑ̃/
monument /ˈmɑn·jə·mənt/ /mɔ·ny·mɑ̃/
movement* /ˈmuːv·mənt/ /muvmɑ̃/

*Notez les quelques variations orthographiques de certains mots dans leur version anglaise mais ne les laissez pas vous gêner, elles ont tendance à raccourcir légèrement les mots.

Quelques phrases d'exemple :

Les mots finissant par -ture

En français cette terminaison se prononce /tyʁ/, et en anglais c'est /tʃər/.

Mot Prononciation anglaise Prononciation française
nature /ˈneɪ·tʃər/ /na·tyʁ/
adventure /ədˈvɛn·tʃər/ /avɑ̃tyʁ/
culture /ˈkəl·tʃər/ /kyl·tyʁ/
creature /ˈkriːtʃər/ /kʁeatyʁ/
signature /ˈsɪg·nə·tʃər/ /si·ɲa·tyʁ/
temperature /ˈtɛm·prɪ·tʃər/ /tɑ̃peʁatyʁ/
architecture /ˈɑr·kɪˌtɛk·tʃər/ /aʁ·ʃi·tɛk·tyʁ/
torture /ˈtɔ:r·tʃər/ /tɔʁtyʁ/
structure /ˈstrək·tʃər/ /stʁyk·tyʁ/
capture /ˈkæp·tʃər/ /kap·tyʁ/

Quelques phrases d'exemple :

Les mots finissant par -al

Encore une fois, la différence de prononciation de la terminaison est légère : elle se prononce /al/ en français et /əl/ en anglais.

Observez :

Mot Prononciation anglaise Prononciation française
final /ˈfaɪ·nəl/ /final/
special /ˈspɛ·ʃəl/ /spesjal/
total /ˈtəʊ·təl/ /tɔtal
national /ˈnæʃ·ə·n(ə)l/ /na·sjɔ·nal/
social /ˈsoʊ·ʃəl/ /sɔ·sjal/
legal /ˈliːɡəl/ /legal/
original /əˈrɪdʒ·ə·n(ə)l/ /ɔ·ʁi·ʒi·nal/
central /ˈsɛn·trəl/ /sɑ̃·tʁal/
global /ˈɡloʊ·bəl/ /glɔbal/
mental /ˈmɛn·t(ə)l/ /mɑ̃·tal/

Quelques phrases d'exemple :

Les mots finissant par -ble

Dans ce cas-ci, la différence de prononciation est bien plus importante. En effet, en anglais, c'est une syllabe distincte, qui se prononce /bəl/, alors qu'en français le son /bl/ termine simplement la syllabe précédente.

Mot Prononciation anglaise Prononciation française
table /'teɪ·bəl/ /tabl/
terrible /ˈtɛr·ə·bəl/ /teʁibl/
horrible /ˈhɔr·ə·bəl/ /ɔ·ʁibl/
possible /ˈpɑs·ə·bəl/ /pɔ·sibl/
comfortable /ˈkəm·ftə·bəl/ /kɔ̃fɔʁtabl/
impossible /ɪmˈpɑs·ə·bəl/ /ɛ̃·pɔ·sibl/
double /ˈdəb·əl/ /dubl/
responsible /rɪˈspɑn·sə·bəl/ /ʁɛspɔ̃sabl/
adorable /əˈdɔːrə·bəl/ /adɔʁabl/
capable /ˈkeɪ·pə·bəl/ /ka·pabl/

Quelques phrases d'exemple :

Les noms de personnes

Beaucoup de mots utilisés pour nommer des personnes en anglais viennent du français.

Voici quelques exemples :

Mot Prononciation anglaise Prononciation française
cousin /ˈkəz·ən/ /ku·zɛ̃/
parent /ˈpɛər·ənt/ /pa·ʁɑ̃/
fiancé (avec l'accent, même en anglais) /fiːɑːnˈseɪ/ /fjɑ̃se/
entrepreneur /ˌɑːn·trə·prəˈnʊr/ /ɑ̃tʀəpʀənœʀ/
dentist /ˈdɛn·tɪst/ /dɑ̃tist/
agent /ˈeɪ·dʒənt/ /a·ʒɑ̃/
client /ˈklaɪ·ənt/ /kli·jɑ̃/
immigrant /ˈɪm·ɪ·grənt/ /i·mi·ɡʁɑ̃/
Madam* /ˈmæ·dəm/ /madam/

Notez qu'aux États-Unis, ce mot est souvent prononcé /ˈmæəm/, en omettant le D et… cela ressemble beaucoup au mot man.

Donc, mesdames, si jamais vous pensez que quelqu'un vous appelle « homme » aux États-Unis, ne vous inquiétez pas : votre interlocuteur a simplement dû mal prononcer le mot « Madame » !

Quelques phrases d'exemple :

Dans la ville

Vous pouvez également pratiquer votre anglais en vous promenant simplement dans votre quartier : beaucoup de bâtiments et d'institutions ont aussi des noms français en anglais !

Mot Prononciation anglaise Prononciation française
restaurant /ˈrɛs·tər·ənt/ /ʁɛs·tɔ·ʁɑ̃/
café (pas la boisson, mais le lieu !) /ˈkæ·feɪ/ /kafe/
cinema /ˈsɪ·nɪ·mə/ /sinema/
theater /ˈθiː·ə·t̬ɚ/ /teɑtʁ/
hotel /həʊˈtɛl/ /ɔtɛl/
hospital /ˈhɑ·spɪ·təl/ /ɔpital/
gallery /ˈɡæ·lə·rɪ/ /galʁi/

Quelques phrases d'exemple :

La cuisine

Tant de mots anglais liés à la gastronomie ont été empruntés au français que vous pourriez vous rendre dans un restaurant américain et commander votre repas sans connaître un seul mot d'anglais. Ou, du moins, sans réaliser combien de mots vous connaissez déjà ! Vous ne me croyez pas ?

Mot Prononciation anglaise Prononciation française
menu /ˈmɛn·juː/ /məny/
picnic /ˈpɪk·nɪk/ /piknik/
salad /ˈsæ·ləd/ /salad/
soup /suːp/ /sup/
omelette /ˈɑm·lɪt/ /ɔmlɛt/
alcohol /ˈæl·kə·hɑl/ /alkɔl/

Quelques phrases d'exemple :

Des expressions

Vous seriez surpris du nombre d'expressions françaises que les anglophones utilisent régulièrement ! Ils essaient alors de les prononcer le plus près possible du français, avec juste une pointe d'accent anglais.

Expression Prononciation anglaise Prononciation française
Déjà vu /ˌdeɪ·ʒæ ˈvuː/ /deʒavy/
Bon appétit /ˌbɑːn·æp·əˈtit/ /bɔn apeti/
C'est la vie /ˌseɪ lə ˈviː/ /sɛ la vi/
Bon voyage /ˌbɑːn vwaɪˈɑːʒ/ /bɔ̃ vwajaʒ/
touché /tuːˈʃeɪ/ /tuʃe/
voilà /ˌvwɑːˈlɑː/ /vwala/
rendezvous /ˈrɑːn·deɪ·vuː/ /ʀɑ̃devu/

Comme toujours, faites très attention à la prononciation et surtout à l'accent tonique en anglais !

Autres mots français dans la langue anglaise

Il y a bien d'autres mots français empruntés à l'anglais, qui ne rentrent dans aucune des catégories précédentes. Nous les avons donc regroupés dans leur propre catégorie !

Mot Prononciation anglaise Prononciation française
coupon /ˈkuːpɑn/ /kupɔ̃/
role /rəʊl/ /ʁol/
cliché /kliːˈʃeɪ/ /kliʃe/
accent /ˈæk·sɛnt/ /ak·sɑ̃/
bizarre /bɪˈzɑr/ /bi·zaʁ/
effort /ˈɛf·ərt/ /e·fɔʁ/
opinion /əˈpɪn·jən/ /ɔ·pi·njɔ̃/
surprise /sərˈpraɪz/ /syʁ·pʁiz/
queue /kjuː/ /kø/

Quelques phrases d'exemple :

Nous avons vu dans cet article un peu plus de 100 mots parmi les 5 000 mots les plus couramment utilisés en anglais. Cela veut dire que vous avez appris environ 2 % du vocabulaire quotidien en anglais, juste à la lecture de cet article ! Si vous souhaitez continuer de découvrir des mots français utilisés en anglais, vous pouvez acheter notre livre audio Réussir à l'oral en anglais. En faisant cela, vous aurez accès au cours au format MP3 et PDF avec plusieurs bonus, y compris une liste complète de mots français employés en anglais !


Crédits : rendons à César ce qui est à César !… Comme mentionné, les mots-exemples de cet article sont issus de Réussir à l'oral en anglais. Le format de cet article, lui (avec les mots regroupés par terminaisons), est inspiré d'un article de notre ami Benjamin Houy, qui enseigne le français aux anglophones. L'article s'appelle 53 French Words You Regularly Use in English – jetez-y un œil pour pratiquer votre anglais sur le sujet que nous venons de voir !

Règles du jeu pour commenter

J'espère que les commentaires sur BilingueAnglais.com seront énergiques, constructifs et intéressants. Cet espace est conçu pour compléter l'article et partager votre expérience ou vos ressources pour apprendre l'anglais.

Pour assurer la qualité du site, tous les commentaires sont relus avant d'être publiés. Les critiques constructives ne sont pas un problème. Les commentaires irrespectueux, mal rédigés, hors-sujets ou commerciaux seront effacés.

Relisez-vous et servez-vous du vérificateur d'orthographe de votre navigateur pour vous assurer d'écrire dans un français ou un anglais sans fautes. Aérez votre texte et utilisez les options de formattage Markdown pour le mettre en valeur. Merci de participer à la vie du site et amusez-vous bien!

Leave a comment

You are leaving a comment on Mots français utilisés en anglais.

Your email address will not be published. Fields marked with an * are required.


Windows, Mac, Google… iPhone, Android… Firefox, Chrome…

Publié par Click & Speak™,
la formation d'anglais en ligne
la plus intelligente.
Comment mettre son ordinateur en anglais

Quelle est votre réaction face à l'idée de mettre votre ordinateur en anglais ? Surpris ? Intrigué ? Inquiet ?

Changer la langue de son ordinateur et de son téléphone vers l'anglais, c'est franchir une étape fondamentale vers une stratégie d'immersion en anglais, pour apprendre l'anglais seul.

Mettre son ordi en anglais, c'est se créer une bulle d'immersion qui va nous aider à baigner dans de l'anglais (c'est le but). Ce faisant, nous allons absorber une tonne de vocabulaire que l'on n'aurait pas vu – et pas si souvent ! – si nous n'avions pas franchi le pas.

Au-delà de ça, modifier la langue de son ordinateur (parce que, soyons honnêtes, nous passons beaucoup de temps devant nos écrans !) cela rend l'anglais – après un temps d'adaptation – familier et naturel. A force de voir de l'anglais partout, cela le grave dans notre cerveau et nous amène inconsciemment à penser puis réfléchir en anglais. C'est un gros pas vers le succès en anglais.

Bref, si vous voulez que l'anglais fasse partie de votre quotidien, commencez par là. Let's go!

Comment mettre son ordinateur en anglais

Au début, on risque de se sentir indécis (juste un petit peu), car lorsque l'on passe de sa langue maternelle à une langue nouvelle, il y a toujours un choc d'adaptation, que ce soit sur son ordinateur, ou bien en discutant en anglais avec une personne. Mais c'est en franchissant cette étape essentielle que l'on peut s'approprier cette langue inconsciemment et l'utiliser avec plus d'aisance et durablement.

Voyons à présent concrètement comment mettre son ordi et son telephone en anglais pour apprendre, sans aucun risque pour vos données.

Mettre son ordinateur en anglais

Introduction : nous sommes en 2018.
Conclusion : la plupart d'entre nous possède un ordinateur sous Windows 10, sous Mac OS, ou bien, phénomène rarissime, sous Linux.
(Boum, excellente thèse, félicitation du jury !)

La manipulation pour changer la langue de son ordinateur est toute simple et sans risque :

Windows Mac Linux
Menu démarrer
► Paramètres
Préférences Système Paramètres
Heure et langue
► Région et langue
Langue et région Prise en charge des langues
Ajouter une langue
► « English »
Langues préférées
► +
►« English »
Installer/supprimer des langues
► « Anglais »
Langue d'affichage Windows : « English » Redémarrez votre ordinateur. Appliquer les changements.
Redémarrez votre ordinateur.

Si nécessaire, voici les explications en images pour Windows :

…et pour le Mac (OS X / macOS) :

Welcome to your new computer set entirely in English!

Attention : Sur Windows, le fuseau horaire n'a pas été modifié... mais votre clavier est passé en format QWERTY !

Pas de soucis, dans la taskbar (barre des tâches) en bas à droite, à côté de l’heure, vous devriez voir les lettres ENG, initiales de la langue du clavier en cours d'utilisation. Donc le clavier est en anglais : choisissez simplement les lettres FRA pour retrouver notre merveilleux clavier national AZERTY, cocorico !

Mettre son navigateur Internet en anglais

Changer la langue de son navigateur représente la seconde phase de la démarche parce que l'on passe des heures et des heures à surfer le Web (tiens tiens, comme vous le faites maintenant !)

Ce changement ne va pas influencer les résultats de recherche Google (voir plus bas) mais nous permettra de voir de l'anglais partout.

Alors voyons comment mettre notre navigateur Internet en anglais :

Mozilla Firefox (MF) Google Chrome (GC) Opera
Ouvrez cette page Paramètres
► Paramètres avancés
Paramètres
► Avancé
« English »
► Windows 64-bits (ou 32-bits si ordinateur plus lent)
Langues
► Ajouter des langues
► « English »
Langues
► Ajouter des langues
► « English »
Ouvrez le fichier
► Firefox setup
3 petits points
► Afficher Google Chrome dans cette langue
3 petits points
► Afficher Opera dans cette langue
Installez le logiciel
► Ouvrez MF en anglais !
Redémarrez GC. Redémarrez Opera.

J'ai volontairement ignoré la procédure pour Safari sur Mac, pour une raison simple : Safari s'adapte automatiquement à la langue de l'ordinateur, donc l'anglais si vous avez fait la manipulation précédente.

Une nouvelle fois, voici la manipulation en images pour chaque navigateur :

Mettre Google en anglais

Voilà, on s'est mis dans le bain plus ou moins tranquillement, nous avons réussi à mettre notre ordinateur et notre navigateur Internet dans la langue de Bill Gates !

Maintenant, nous allons personnaliser notre page d'accueil Google pour (enfin !) pouvoir réaliser ses recherches et recevoir les résultats en anglais.

Changer la langue de son compte Google Réaliser ses recherches uniquement en anglais Paramètres de géolocalisation*
Votre compte Google
► Langue et outils de saisie
Dans le menu Paramètres de recherche, précisez « English » Sur cette page
► Paramètres de région (plus bas)
Ajouter une langue
► « English »
Rendez-vous sur la page d'accueil de Google :
https://www.google.fr/webhp?hl=en&gl=en : enregistrez cette page dans vos favoris.
Choisissez
« région actuelle » ou « France » *
Ajouter comme langue principale
► Flèche vers le haut.
Sauvegardez.

* En choisissant « France » ou « Région actuelle », vous adaptez les résultats de recherche selon votre localisation actuelle. Ainsi, si vous voulez effectuer des achats en ligne, Google vous proposera des magasins situés en France, et pas ailleurs. Cette option n'a aucun impact sur la langue de vos recherches.

Changer la langue de son compte en Google en images :

Mettre son téléphone en anglais

Surprise ! On reste plus souvent devant son téléphone que devant son ordinateur, alors pourquoi tenir éloigné cet outil fabuleux de notre bulle d'immersion ?

Apple Android
Réglages
► Général
► Langue et région
Paramètres
► Paramètres supplémentaires
Langue de l'iPhone
► « English »
Langue et saisie
► Langue
► « English »
Validez. La langue s'applique immédiatement.

Et bien sûr, toujours les instructions en images :-)

Vocabulaire informatique anglais

Lorsqu'on réalise un changement important (comme changer la langue de son ordinateur, par exemple… :-)), on se dit toujours :

Rhaaa…, mais c'était comment avant ??

Dans notre cas, certaines actions évidentes, qu’on avait l'habitude de réaliser avant, changent soudainement de nom du fait d’être passées en anglais. Et là... Gros doute, on ne sait plus trop à quoi ça correspond !

Pas de soucis, je vous ai préparé une liste de vocabulaire informatique anglais, que vous serez susceptible de rencontrer lors du redémarrage et que vous serez content d'avoir sous le coude :-)

Vocabulaire en anglais Traduction en français
apply appliquer, confirmer
background fond d'écran
bookmark marque-page, favori
copy copier
cut couper
desktop bureau
device périphérique, appareil
expand agrandir, étendre
file fichier
folder dossier
fullscreen plein écran
hibernate mettre en veille prolongée
keyboard shortcut raccourci clavier
lock verrouiller
pair connecter (sans fil), associer
paste coller
pick sélectionner
recycle bin corbeille
restart redémarrer
save enregistrer, sauvegarder
settings paramètres
shut down éteindre
sleep mettre en veille
tab onglet
taskbar barre des tâches
tool outil
toolbar barre d'outil
unlock déverrouiller
window fenêtre

Vocabulaire informatique anglais

J'ai oublié un mot essentiel ? Notez-le dans les commentaires, je le rajouterai !

J'espère que ces quelques étapes rapides, mais très efficaces, ne vous auront pas découragé !

Ce serait vraiment dommage : si ça vous fait (un peu) peur de tout basculer ainsi, c'est justement que vous avez beaucoup à gagner à le faire !

Après quelques jours à patauger dans cette flaque de mots, vous nagerez à grande brasse à travers le fleuve translucide d'informations en anglais, puisque vous vous serez habitué à ce nouvel environnement English !

Si vous n’êtes pas trop sûr de vous, commencez peut-être une étape à la fois, et choisissez une période où vous êtes tranquille : en week-end ou pendant les vacances, par exemple. Mieux vaut ne pas sauter dans le grand bain un dimanche soir, veille d’une semaine particulièrement stressante au travail ! Mais surtout, ne reculez pas ! Accrochez-vous quelques jours, vous vous habituerez rapidement, et vous verrez très vite les bénéfices de cette démarche : votre cerveau aussi commencera à se mettre en anglais !

So, boot up, log in, and enjoy your new learning machine!

Voir aussi

Si cet article sur comment mettre son ordinateur en anglais vous a plu, nous vous recommandons :

  • Comment apprendre l'anglais en immersion : découvrez la success story de Fabien pour comprendre les énormes bénéfices qu'il y a à créer une bulle d'immersion pour maîtriser l'anglais, ainsi que d'autres langues vivantes.

  • Les meilleurs sites pour apprendre à partir de l'anglais : utiliser l'anglais au lieu du français pour apprendre une nouvelle compétence sur Internet est l'atout ultime pour faire d'une pierre deux coups et continuer à développer son anglais intelligemment.
Maintenant, lisez ceci :

Règles du jeu pour commenter

J'espère que les commentaires sur BilingueAnglais.com seront énergiques, constructifs et intéressants. Cet espace est conçu pour compléter l'article et partager votre expérience ou vos ressources pour apprendre l'anglais.

Pour assurer la qualité du site, tous les commentaires sont relus avant d'être publiés. Les critiques constructives ne sont pas un problème. Les commentaires irrespectueux, mal rédigés, hors-sujets ou commerciaux seront effacés.

Relisez-vous et servez-vous du vérificateur d'orthographe de votre navigateur pour vous assurer d'écrire dans un français ou un anglais sans fautes. Aérez votre texte et utilisez les options de formattage Markdown pour le mettre en valeur. Merci de participer à la vie du site et amusez-vous bien!

Leave a comment

You are leaving a comment on Comment mettre son ordinateur en anglais ?.

Your email address will not be published. Fields marked with an * are required.


Les meilleurs chaînes YouTube pour PRATIQUER l'anglais

Publié par Click & Speak™,
la formation d'anglais en ligne
la plus intelligente.
YouTubers anglais · Les meilleurs chaînes YouTube pour pratiquer l'anglais

Nous aimons tous regarder des vidéos sur YouTube : c'est devenu un des médias les plus populaires et influents. Mais savez-vous que YouTube peut aussi être une des meilleures techniques qui soient pour apprendre et pratiquer l'anglais ? Aujourd'hui nous allons voir comment vous pouvez améliorer votre anglais tout en profitant des vidéos de YouTube, et quels Youtubers anglais sont les plus populaires, même chez les anglophones !

Mais attention, nous n'allons pas parler des chaînes YouTube pour ceux qui apprennent l'anglais, des vidéos sur la grammaire ou le vocabulaire... Non! Nous allons parler des chaînes que les anglophones aiment et regardent régulièrement. Pourquoi donc ?

Pourquoi regarder ces vidéos ?

Pour moi, YouTube est une des techniques les plus agréables, mais aussi une des ressources les plus efficaces pour pratiquer une langue. Réfléchissez-y : ce sont de vraies personnes qui parlent en utilisant des mots, de l'argot, de l'intonation et des expressions authentiques. C'est la manière dont les vraies personnes que vous rencontrerez dans la rue parlent. Si vous vous habituez à la façon dont les youtubers parlent, vous comprendrez mieux les locuteurs natifs.

C'est mieux qu'utiliser un manuel pour apprendre l'anglais, dans lesquels on peut trouver des mots et expressions que les gens utilisaient il y a 20-30 ans ou même plus ! La langue évolue très rapidement et si vous n'habitez pas dans un pays anglophone, une des meilleures manières de vous exposer à l'anglais est de lire et écouter les mêmes choses que les anglophones.

Je peux vous dire que c'est grâce à YouTube que j'ai appris une grande partie de mon anglais et de mon français. (Je suis bulgare !)

C'est pour cette raison que nous avons créé une liste de Youtubers anglais à la fois populaires, intéressants et, surtout, qui vous aideront à améliorer votre anglais – tout en profitant de vidéos que vous regarderiez aussi volontiers en français !

Puisque les États-Unis sont les leaders dans le domaine du divertissement, la plupart des chaînes sur cette liste sont américaines. Lorsque ce n'est pas le cas, nous indiquerons le pays d'origine entre parenthèses.

Il y a beaucoup de contenu dans cet article, vous pouvez donc l'ajouter à vos favoris ou vous inscrire à notre newsletter pour rester informé de ce que nous faisons de mieux.

Alors, choisissez le genre de vidéos que vous aimez regarder et découvrez les meilleures chaînes YouTube disponibles dans ce domaine !

Comédie

Sans doute le genre de vidéos le plus populaire chez les anglophones. En regardant des youtubers comiques, vous allez non seulement rire, mais vous apprendrez aussi comment faire de l'humour en anglais, comment faire des jeux de mots en anglais et comment faire des blagues en anglais !

Voici les humoristes youtubers les plus populaires :

JennaMarbles

Jenna fait des vidéos qui montrent la réalité : comment les gens conduisent, prennent une douche ou s'endorment, par exemple. Tout le monde peut s'identifier à ses vidéos !

What Girls Do In The Car

Shane Dawson

Shane est un youtuber qui relève des défis, parle beaucoup de théories du complot et de ragots dans le milieu de YouTube. C'est peut-être à cette diversité de contenu qu'il doit ses plus de 17 millions d'abonnés !

MIND BLOWING CONSPIRACY THEORIES

Smosh

Smosh est un groupe de youtubers qui fait des vidéos parodiques sur des scènes du quotidien comme les gens sur Internet, Instagram ou au fast-food, par exemple.

Voici une publicité parodique sur le bœuf, bon appétit :

nigahiga

Ryan Higa, également connu sous le nom de sa chaîne nigahiga, fait des vidéos humoristiques, souvent en se moquant de certains groupes de personnes. Par exemple, « Comment être "emo" », « Comment être un gangster » et sa vidéo la plus populaire « Les hommes gentils » :

Des sous-titres sont aussi disponibles !

IISuperwomanII (Canada)

Lilly Singh est née au Canada, mais ses parents viennent d'Inde. C'est pour cela qu'elle fait beaucoup d'imitations de ses parents dans ses vidéos et on entend souvent l'accent indien. D'autres vidéos populaires qu'elle fait sont les « Types de XXX », par exemple « Types de parents » ou « Types de publicités ».

How Girls Get Ready...

Liza Koshy

La raison pour laquelle les gens aiment Liza Koshy est qu'elle fait des vidéos très drôles et... un peu bizarres ! Pour vous donner une idée : dans sa vidéo la plus populaire, elle nous montre tout ce qu'on peut acheter pour seulement un dollar. Elle danse et elle chante au milieu d'un « Tout à un dollar » !

DOING THIS AGAIN. DOLLAR STORE WITH LIZA PART 2!

AmazingPhil (Angleterre)

Phil et son ami Dan font des challenges, comme imiter des plants, chanter des lézards ou dessiner ses abonnés, par exemple. C'est sûrement cette originalité qui lui vaut d'être un des Youtubers britanniques les plus populaires !

Phil is not on fire 6

Joey Graceffa

Les vidéos de Joey sont très variées : il fait des challenges, essaie toute sorte de produits bizarres, fait de la musique et, surtout, il présente la série Youtube « Escape the Night », une collaboration avec plusieurs Youtubers qui est mystérieuse, fantastique et... un peu flippante !

Voici le premier épisode de cette série :

An Invitation - Escape the Night

Jacksfilms

L'humour de Jack est tout à fait unique : non seulement il fait des vidéos parodiques, mais aussi plusieurs séries comme « YIAY (Yesterday I asked you) » (hier je vous ai demandé) où il modifie des photos, des drapeaux et des tableaux avec Photoshop et les rend plus drôles. Une autre série qui peut vous aider énormément dans votre apprentissage de l'anglais : « Your grammar sucks » (ta grammaire craint) : il y lit des commentaires avec des fautes qui n'ont aucun sens !

YOUR GRAMMAR SUCKS #100

CollegeHumor

CollegeHumor font des sketchs, des vidéos réalistes de la vie quotidienne et aussi des vidéos parodiques :

The Six Girls You'll Date in College

Troye Sivan (Australie)

Peut-être connaissez-vous déjà Troy du fait de sa carrière musicale, mais saviez-vous qu'il a commencé avecsur YouTube ? Il fait des vidéos très drôles comme s'épiler les jambes et se peindre le visage :

WAXING MY LEGS WITH ZOELLA

Jamie's World (Nouvelle-Zélande)

Jamie pourrait sans doute faire des one-woman show car elle raconte des histoires sur sa vie d'une manière à la fois drôle et intéressante :

SOMEONE FOLLOWED ME HOME | Jamie's World

Caspar Lee (Afrique du Sud)

Des parodies, des challenges et des canulars : voilà seulement une petite partie des vidéos de Caspar :

GIRLFRIEND PRANKS MY ROOMMATE

Gaming

Étonnamment, les vidéos les plus populaires sur YouTube sont les vidéos dites de gaming dans lesquelles les gens jouent à des jeux vidéo et nous montrent comment dépasser les niveaux difficiles !

PewDiePie (Suède)

Peut-être avez-vous déjà entendu parler de PewDiePie : c'est le Youtuber le plus connu, avec plus de 66 millions d'abonnés ! Il est très difficile de le mettre dans une catégorie car ses vidéos sont vraiment variées, mais on a estimé que ce sont ses vidéos de gaming qui montrent le mieux sa personnalité :

FUNNY MONTAGE (bonus)

VanossGaming (Canada)

Evan Fong, également connu sous le nom de sa chaîne YouTube « VanossGaming », est un des Youtubers les plus populaires avec plus de 9 milliards de vues ! C'est grâce à ses commentaires drôles et ses montages de haute qualité qu'il les a méritées !

Gmod Sandbox - The Toys Escape! (Garry's Mod Skits & Funny Moments)

Markiplier

La spécialité de Mark est sans doute les vidéos « Let's play » (« Jouons ») : ce sont des vidéos longues qui documentent le playthrough d'un jeu vidéo et incluent souvent les commentaires du joueur :

WARNING: SCARIEST GAME IN YEARS | Five Nights at Freddy's - Part 1

Jacksepticeye (Irlande)

C'est sûrement grâce à la combinaison de son talent pour les jeux vidéo et de son humour que Jack a obtenu presque 20 millions d'abonnés et 10 milliards de vues sur sa chaîne YouTube. Comme Markiplier, il fait des vidéos de « Let's play » :

YOU ARE WHAT YOU EAT! - The Visitor & The Visitor Returns

DanTDM (Angleterre)

Daniel a joué à beaucoup de jeux sur sa chaîne, mais il est surtout connu pour ses vidéos de Minecraft et Spiderman PS4. Il est un des youtubers les plus populaires du Royaume-Uni.

We've Been Betrayed! (Spiderman PS4 #4)

TheSyndicateProject (Angleterre)

Tom, le créateur de la chaîne TheSyndicateProject, doit sa célébrité en grande partie aux vidéos où il joue à Call of Duty et Minecraft.

Non seulement vous pouvez utiliser l'anglais pour vous amuser, mais vous pouvez aussi l'utiliser pour apprendre. Avec le contenu abondant sur YouTube, vous pouvez trouver de l'information sur tout ce qui vous intéresse.

Sciences

Même si le sujet est un peu complexe, si vous aimez la science, essayez ces chaînes-là pour améliorer votre connaissance de la langue anglaise et du monde qui vous entoure !

Vsauce

Vsauce est une chaîne qui propose des vidéos sur des sujets comme les sciences, la psychologie, les mathématiques, la philosophie et beaucoup d'autres ! Vous êtes-vous déjà demandé ce qui se passerait si toutes les personnes sur Terre sautaient en même temps ? Vous trouverez la réponse ici :

What If Everyone JUMPED At Once?

AsapSCIENCE (Canada)

Avec des animations très cools et des vidéos informatives sur divers sujets, la chaîne AsapSCIENCE nous donne les réponses à beaucoup de questions. Par exemple, vous souvenez-vous de l'audio « Yanny or Laurel » sur Twitter ? C'est un enregistrement sonore qui est entendu différemment selon les personnes : certains entendent « Yanny » et d'autres entendent « Laurel ». Voici l'explication du mystère :

Do You Hear "Yanny" or "Laurel"? (SOLVED with SCIENCE)

(Moi, personnellement, j'ai toujours entendu « Yanny »... et vous ?)

SmarterEveryDay

Destin Sandlin est ingénieur et en 2007 il a décidé de créer sa chaîne SmarterEveryDay. Dans ces vidéos, Destin nous explique comment marchent les choses de la vie quotidienne auxquelles nous n'avons sans doute jamais pensé ! Savez-vous comment on fait un tatouage et pourquoi ils sont aussi durables ?

TATTOOING Close Up (in Slow Motion) - Smarter Every Day 122

Big Think

Avec des experts comme Bill Clinton et Bill Nye, cette chaîne YouTube vous offre de milliers de vidéos sur divers sujets pour devenir plus intelligents et plus responsables.

Voulez-vous comprendre comment fonctionne l'univers ? Regardez la présentation de Michio Kaku sur le sujet :

Michio Kaku: The Universe in a Nutshell (Full Presentation)

Kurzgesagt - In a Nutshell (Allemagne)

Le nom de cette chaîne vient de l'allemand : kurz gesagt qui se traduit par « dit en résumé » ou, tout simplement, « bref ». En effet, cette chaîne propose des vidéos sur divers sujets dans le domaine des sciences « en un mot », le plus important. On utilise tous le mot « addiction », mais savez-vous ce que c'est en réalité ?

SciShow

« Nous vivons dans un univers fascinant... et ici, à SciShow, nous détestons ne pas savoir » : ceci est la devise de la chaîne. Apprenez ce qu'est en fait le gluten, pourquoi les chats ronronnent, comment les dinosaures ont disparu et beaucoup d'autres choses encore !

The Deepest Hole in the World, And What We've Learned From It

Veritasium

Lui aussi ingénieur de profession, Derek Muller est passionné des sciences et veut partager cela avec le monde. Savez-vous ce qu'est l'effet Magnus et comment vous pouvez l'appliquer dans votre propre vie ?

Surprising Applications of the Magnus Effect

minutephysics

En montrant des dessins et des illustrations, Henry Reich nous explique les phénomènes physiques. Que se passe-t-il si un objet immobile rencontre une force inarrêtable ?

Immovable Object vs. Unstoppable Force - Which Wins?

It's Okay To Be Smart

« Comment les gens se réchauffent-ils dans un igloo ? » « Sommes-nous tous de la même famille ? » « Pourquoi février n'a que 28 jours ? » Voici quelques questions très intéressantes dont vous trouverez les réponses en regardant les vidéos de It's Okay To Be Smart !

How An Igloo Keeps You Warm

Home Science

Aimez-vous faire des expériences scientifiques chez vous ? Comme son nom l'indique Home Science est une chaîne YouTube réservée à la science à la maison !

10 Amazing Science Experiments! Compilation

Big History Project

Voici une chaîne qui analyse la société tout au long de ses 13,8 milliards d'années d'histoire ! Elle nous aide à mieux comprendre les gens, les civilisations et comment tout autour de nous est lié, de la formation des planètes à la vie en société !

Making Stone Tools | Big History Project

Histoire

Simple History

Comme l'indique son nom, Simple History est une chaîne qui présente des événements historiques de façon simple, intéressante et avec des illustrations qui nous aident à mieux comprendre les informations !

The Man who Fought with a Longbow and a Sword in WWII

Crash Course - History

Crash Course est en fait une chaîne YouTube qui offre des cours sur divers sujets comme la biologie, la chimie, le théâtre et beaucoup d'autres, mais nous avons décidé ici d'inclure leur cours sur l'histoire. Présenté par le fameux écrivain John Green, ce cours a 42 épisodes, sur des sujets qui vont de la Révolution Agricole à la Globalisation.

The Agricultural Revolution: Crash Course World History #1

The Great War

Une chaîne consacrée à la Première Guerre mondiale, qui suit les événements semaine par semaine.

The Outbreak of WWI - How Europe Spiraled Into the GREAT WAR - Week 1

Epic History TV (Angleterre)

Les guerres mondiales, l'histoire de la Russie et d'Alexandre le Grand sont juste une petite partie des vidéos qu'Epic History propose.

World War One (ALL PARTS)

Feature History (Australie)

Découvrez des sujets moins connus comme la Guerre Civile en Chine ou la guerre entre l'Union Soviétique et l'Afghanistan tout en profitant de l'humour du narrateur !

Feature History - Chinese Civil War

... et si ces chaînes ne vous suffisent pas, vous pouvez voir nos recommandations de sites pour apprendre en anglais !

Voyage Voyage !

Découvrez la beauté de notre monde en regardant les youtubers voyage anglais les plus populaires !

FunForLouis (Angleterre)

Louis fait des vidéos de haute qualité et nous montre ses voyages autour du monde. Dans sa vidéo la plus populaire, il rencontre une tribu africaine et nous fait découvrir ses traditions :

I'VE FOUND A WIFE!

Hey Nadine (Canada)

Non seulement Nadine documente ses voyages et les partage avec nous, mais elle nous enseigne aussi comment voyager de façon économique, ce qu'il faut éviter quand on voyage, comment faire ses valises et bien plus encore !

The Spontaneous, Fantastic, Apptastic, RoadTrip

Mr Ben Brown

Mr Ben Brown nous montre la beauté des pays comme le Canada ou les États-Unis, mais il montre aussi pourquoi il est important de porter sa ceinture de sécurité et ce qui se passe lors d'un accident de voiture :

CAR CRASH CAUGHT ON GOPRO

Mark Wiens (Thaïlande)

Les vidéos de Mark sont concentrées sur la nourriture dans le monde. Il nous montre la cuisine de chaque pays qu'il visite :

The Ultimate DUBAI FOOD TOUR - Street Food and Emirati Cuisine in Dubai, UAE!

Wolters World

L'objectif de cette chaîne est de doter les voyageurs de toutes les informations dont ils ont besoin pour aller dans un pays : le meilleur et le pire d'une ville, comment voyager économiquement pour avoir plus d'argent pour le voyage suivant etc. Si vous voulez visiter les États-Unis, ce serait une bonne idée de savoir les choses à faire et à ne pas faire là-bas :

Visit America - The DON'Ts of Visiting The USA

Kristen & Siya

Dans ses vidéos, Kristen et Siya nous emmènent en Inde, en Finlande, en Thaïlande et nous donnent des conseils pour survivre pendant un vol long-courrier ou comment faire ses valises !

ICE STORM IN TORONTO

Lifestyle

Tyler Oakley

Il est difficile de mettre Tyler dans une seule catégorie car ses vidéos sont très variées : beaucoup de comédie, beaucoup de challenges, mais aussi des vidéos sur la cuisine, la carrière, des tests de produits et beaucoup d'autres !

The Photobooth Challenge (ft. MirandaSings) | Tyler Oakley

CaseyNeistat

La diversité de contenu de Casey est juste incroyable : sur sa chaîne vous trouverez des vidéos de voyage, des tests de produits et de services, des canulars et beaucoup d'autres choses ! Dans sa vidéo la plus populaire, il nous montre à quoi ressemble un siège de première classe qui coûte 21 000 dollars !

THE $21,000 FIRST CLASS AIRPLANE SEAT

Zoella (Angleterre)

Zoella est peut-être la youtubeuse anglaise la plus populaire. Dans ses vidéos, elle essaie des produits (parfois bizarres), donne des conseils sur l'anxiété, le stress et la vie, montre ses achats et, comme la plupart des youtubers, fait beaucoup de challenges amusants !

7 Second Challenge With Miranda Sings | Zoella

David Dobrik

Vous vous amuserez bien en regardant les vidéos de David où il nage dans 1400 livres de neige carbonique, fait des canulars ou mange la plus grande pizza du monde !

EATING THE WORLD RECORD PIZZA!!

Ingrid Nilsen

Visites d'appartements, routines du matin et du soir, des challenges amusants et des recettes saines sont quelques sortes de vidéos que vous pouvez trouver sur la chaîne d'Ingrid !

Ingrid's Apartment Tour!!!

The ACE Family

Cette chaîne suit la vie d'une famille très charmante : de la demande en mariage à la naissance et la vie des enfants !

THE BEST PROPOSAL OF ALL TIME!!! (JUMPING OUT OF A PLANE)

Wengie (Australie)

Wengie attire les spectateurs avec ses vidéos aux couleurs vives, son humour et leur fait découvrir ses astuces, des tests de produits et ses vidéos de bricolage !

DIY Edible School Supplies - 8 Pranks for Back to School

Politique

VisualPolitik EN (Angleterre)

Cette chaîne couvre des sujets comme la politique, l'économie et ce qui se passe dans le monde. Saviez-vous pourquoi le Qatar est le pays le plus riche du monde ou pourquoi l'armée israélienne est aussi puissante, par exemple ?

Why is QATAR the RICHEST Country on EARTH? - VisualPolitik EN

The Daily Wire

The Daily Wire est une chaîne youtube politique qui poste des vidéos exprimant les opinions de ses créateurs sur divers sujets.

How To Bridge The Political Divide

C-Span

Si vous êtes intéressés par la politique américaine, cette chaîne vous plaira !

CLIP: President Obama's Anger Translator (C-SPAN)

Jordan B Peterson (Canada)

Jordan est professeur et psychologue clinicien et, dans ses vidéos, il parle de politique, de religion, de personnalités et beaucoup d'autres sujets.

Biblical Series I: Introduction to the Idea of God

LiberalViewer

Un avocat, passionné par la politique et la société, qui croit fortement à la liberté d'expression partage ses opinions et ses analyses de l'actualité.

David Letterman Makes Fun of Bush in Front of Bush

Cuisine

Gordon Ramsay (Royaume-Uni)

Gordon Ramsay est sans doute un des chefs les plus connus du Royaume-Uni. Dans ses vidéos, il partage des techniques de cuisine, des astuces pour devenir un meilleur cuisinier et des recettes intéressantes et exotiques !

How To Master 5 Basic Cooking Skills - Gordon Ramsay

Binging with Babish

Babish mélange sa passion pour la réalisation et la cuisine dans sa chaîne YouTube. Apprenez comment préparer une pizza style New York, une ratatouille ou le fameux « Krabby Patty » du dessin animé « Bob l'Éponge » !

Binging with Babish: Krabby Patty from Spongebob Squarepants

Food Wishes

Améliorez vos talents culinaires en regardant les vidéos de Chef John !

Inside-Out Grilled Cheese Sandwich - Ultimate Cheese Sandwich

Munchies

Munchies propose des vidéos qui montrent comment préparer un cheeseburger, des crêpes légères ou comment manger des sushis correctement !

How to Eat Sushi: You've Been Doing it Wrong

Bon Appétit

Cuisinez avec assurance en regardant les vidéos de Bon Appétit qui propose des recettes faciles, des astuces de la cuisine et des guides de restaurant. Regardez comment un chef professionnel prépare des Oreos gastronomiques !

Pastry Chef Attempts To Make Gourmet Oreos | Gourmet Makes | Bon Appétit

Laura in the Kitchen

Laura partage sa passion de la cuisine et nous montre des recettes faciles à suivre et vraiment délicieuses !

How to Make Homemade Cupcakes From Scratch - Recipe by Laura Vitale Laura in the Kitchen Episode 61

Beauté

Rclbeauty101

Rachel propose un grand éventail de vidéos : des astuces, du bricolage, de la comédie et, bien sûr, des vidéos sur la beauté !

Disney Princess Pool Party

Bethany Mota

Bethany fait des vidéos où elle montre ses achats, donne des astuces et des idées de tenues et des tutoriels de maquillage et de coiffure.

Morning Routine: Fall Edition!!

NikkieTutorials (Pays-Bas)

Nikkie de Jager, qui est en fait néerlandaise, est une des youtubeuses beauté les plus populaires au monde. Elle est devenue célèbre en ligne grâce à sa vidéo « The Power of MAKEUP! » qui a inspiré beaucoup d'autres youtubeuses pour montrer leur visage avec et sans maquillage.

The Power of MAKEUP!

Tanya Burr (Angleterre)

Tanya est non seulement passionnée de maquillage, mais aussi écrivain et, actrice. En 2014 elle a lancé sa propre marque de cosmétique « Tanya Burr Cosmetics » !

3 Minute Makeup Challenge With Zoe | Tanya Burr

Shaaanxo (Nouvelle Zélande)

Exercez votre compréhension de l'accent néo-zélandais tout en profitant des vidéos sur le maquillage, la cosmétique et la beauté !

Does This Really Work?! ♡ Full Lips w/ No Injections!