Reprenez le contrôle de votre cerveau !

Comment retenir le vocabulaire anglais naturellement

Comment retenir le vocabulaire anglais

Plus vous retiendrez de vocabulaire, plus vous serez à l'aise en anglais  (Photo : Swera Sunstrider)

Comment retenir le vocabulaire anglais ? Dans cet article, nous allons voir comment rendre ce que vous apprenez mémorable, naturellement. Nous nous concentrons ici sur le vocabulaire mais ce que nous allons voir s’applique aussi bien à la phonétique ou la grammaire.

La première chose à garder en tête est qu’il est naturel d’oublier. Nos cerveaux sont d’impressionnantes « machines » mais ils ne retiennent tout de même que ce qui compte. Si vous oubliez quelque chose, c’est que votre cerveau a perçu la chose comme sans importance. Or, pour RETENIR du vocabulaire, vous avez besoin de faire comprendre à votre cerveau que le vocabulaire en question est important pour vous.

Voyons comment faire cela avec la méthode C.C.A.R.E.

Retenir le vocabulaire anglais naturellement

Pour retenir, vous avez besoin du maximum d’éléments suivants que vous pouvez mémoriser avec le sigle C.C.A.R.E. : Clarté, Contexte, Apprendre en agissant, Régularité, Emotions.

C pour Clarté

Nous ne pouvons retenir correctement que ce que nous percevons clairement. Face à un mot, une expression ou une phrase nouvelle, posez-vous ces questions :

  • La prononciation est-elle claire ?
    • Arrivez-vous à entendre ?
    • Arrivez-vous à répéter à l’identique ?
  • Le sens exact est-il clair ?
  • La phrase est-elle correcte ?

Le but est d’éliminer les doutes au maximum. Avoir une version audio de ce que vous étudiez, les transcriptions phonétiques et utiliser du contenu naturel et de qualité vous aideront à clarifier tout cela.

Sur le dernier point (« La phrase est-elle correcte »), on n’en est pas forcément toujours certain. Alors, procédez ainsi : si vous apprenez la phrase en question de natifs (personne ou média en anglais — série TV, film, YouTube, etc.), alors considérez qu’elle est correcte (« Si les natifs le disent, c’est que c’est correct »).

En revanche, si vous apprenez la phrase en question d’une personne pour qui l’anglais n’est pas sa langue natale, méfiez-vous (vérifiez par vous-même si la phrase est correcte — cela fera l’objet d’un prochain article).

C pour Contexte

Si vous prenez un mot seul, il est impossible à retenir parce que, d’abord, il peut avoir divers sens et on ne sait pas duquel on parle. Ensuite, le nœud du problème est aussi que c’est très dur de raccrocher un mot seul à quoi que ce soit.

La mémoire fonctionne avant tout par association et pour retenir le vocabulaire anglais, vous avez besoin de contexte ! C’est ce qui va créer des liens entre tout ce que vous apprenez.

Le contexte, ça veut dire quoi ? Ça veut dire apprendre un mot nouveau au sein d’une phrase entière. Ça veut dire apprendre une phrase nouvelle dans le contexte d’une situation bien précise.

Par exemple, si vous apprenez le mot wand (baguette), il vaut mieux l’apprendre au sein de l’expression magic wand (baguette magique) plutôt que seul et isolé. De même, il vaut mieux apprendre cela dans le contexte d’une phrase telle que The magician used his magic wand and then: pfft! The girl was gone. plutôt qu’en dehors d’une phrase.

Pour retenir le vocabulaire anglais, agissez, parlez !Pour retenir le vocabulaire anglais, agissez, parlez !

A pour Apprendre en agissant

Apprendre en agissant ou, en anglais, le learning by doing nous aide à assimiler et mettre en pratique — il s’agit justement d’apprendre et retenir en mettant les choses en pratique. Ou comme le dit le proverbe : C’est en forgeant que l’on devient forgeron (EN: Practice makes perfect).

Pour retenir l’anglais, vous avez besoin de vous en servir ! C’est une évidence que l’école a malheureusement pu nous faire oublier (comme si tout pouvait s’apprendre en restant assis à une table à étudier du texte).

Et quand je dis pratiquer, je veux dire que vous avez besoin de PARLER anglais.

Concrètement, ça signifie parler à haute voix.

Dans l’idéal, nous aurions tous un anglophone avec qui parler, à tout moment, pour dégourdir notre anglais. Discuter est de loin la meilleure manière de retenir l’anglais parce que cela nous oblige : à nous en servir pour parler ; à écouter pour comprendre ; à vérifier que nous sommes compris et à nous débrouiller pour l’être. (Choses toutes les trois impossibles face à un livre de grammaire, par exemple).

Dans la pratique, on n’a pas toujours un anglophone sous la main mais, heureusement, s’entourer de contenus et répéter à voix haute remplit une fonction similaire. Tant que vous avez des contenus en anglais sur lesquels pratiquer, vous pouvez apprendre en agissant.

Notamment, vous voudrez vous entourer d’audio (de préférence avec transcriptions phonétiques) pour pratiquer votre oreille et votre écoute.

Vous voudrez être aussi actif que possible, soit en imaginant des situations en anglais (dialogue interne où vous pensez en anglais ; écrire à quelqu’un en anglais), soit en traduisant du français vers l’anglais.

Bref, agissez. Cela illustre toute la différence qu’il y a entre savoir et savoir-faire. (Et ne pas le faire explique pourquoi, même si beaucoup de français connaissent beaucoup de grammaire anglaise en sortant du système scolaire, ils ne savent pas parler la langue pour autant).

Si vous avez du mal à trouver vos mots en anglais, vous devez vous entraîner à être davantage actif et commencer à apprendre en agissant.

R pour Régularité

Dès que nous découvrons quelque chose, le souvenir de cette chose disparaît rapidement de notre mémoire (on dit que l’information se dégrade).

Par exemple, si vos chances de vous rappeler d’une nouvelle expression anglaise sont de 100% quand vous la découvrez… Eh bien, cela risque de tomber à 80% quelques minutes plus tard, puis continuera de se dégrader davantage. Grosso modo, en moins d’une semaine, vos chances de vous souvenir d’une nouvelle expression seront de zéro.

Donc, si vous pratiquez l’anglais trop peu souvent, vous oublierez tout ce que vous apprenez ! Si jamais vous pensez avoir une mauvaise mémoire, vérifiez d’abord à quelle fréquence vous faites de l’anglais.

Pour ne pas oublier : revoyez ce que vous faites.

La manière la plus naturelle de faire cela est de faire de l’anglais toute la journée – matin, midi et soir ! Ce sera une corvée si vous le faites sur des choses ennuyeuses (voyez comment ne pas vous ennuyer en anglais) mais ce sera un plaisir et un investissement en vous si vous le faites sur des choses intéressantes.

Vous pouvez varier les plaisirs :

  • étudiez l’anglais le matin ;
  • révisez à midi ;
  • puis détendez-vous en anglais le soir.

Les moments perdus tout au long de la journée et de configurer votre environnement en anglais (téléphone, ordinateur, recherches en anglais plutôt qu’en français) se chargeront de combler les trous.

Et pour que ce soit efficace et être sûr de vous y tenir, soyez organisé !

Chaque dimanche soir, préparez les contenus que vous allez utiliser pendant la semaine. Mettez le podcast ou le livre audio que vous voulez écouter sur votre smartphone, placez un livre en anglais sur votre oreiller, préparez de quoi pratiquer à vos moments perdus (transports, salle d’attente) que ce soit sur votre téléphone ou bien au format papier (flashcards, dico de poche).

Comment retenir le vocabulaire anglais ? Mettez des émotions !Comment retenir le vocabulaire anglais ? Mettez des émotions !

E pour Emotions

Enfin, ce dernier point est susceptible de court-circuiter tous les autres. Si vous voulez rendre quelque chose mémorable et le retenir aussi longtemps que possible, ajoutez-y des émotions !

L’exemple type est la question : « Que faisiez-vous le 11 septembre ? » Vous faisiez peut-être quelque chose de très banal ce jour-là mais vous vous rappelez certainement de ce que vous faisiez lorsque vous avez entendu la nouvelle. Quand le monde et les infos prennent des airs de Troisième Guerre mondiale… Eh bien, oui, cela a tendance à marquer les esprits.

Pour rendre les choses mémorables, utilisez des ressources naturellement riches en émotions (contenus vivants, sitcoms, drames – oui, je sais, encore un mauvais points pour les ressources traditionnelles du type scolaire !).

En plus de cela, mettez-vous même de l’émotion dans ce que vous apprenez en anglais. Voyez cela comme un travail de comédien. Jouez sur l’intonation de votre voix et utilisez votre imagination pour rendre l’anglais que vous apprenez plus vivant et donc plus mémorable.

La suite : les outils et techniques pour nous aider

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui et pour les moyens naturels de mémoriser du vocabulaire. Dans un prochain article, nous compléterons ces approches en faisant le tour des outils et techniques qui peuvent nous aider à retenir l’anglais.

Règles du jeu pour commenter

J'espère que les commentaires sur BilingueAnglais.com seront énergiques, constructifs et intéressants. Cet espace est conçu pour compléter l'article et partager votre expérience ou vos ressources pour apprendre l'anglais.

Pour assurer la qualité du site, tous les commentaires sont relus avant d'être publiés. Les critiques constructives ne sont pas un problème. Les commentaires irrespectueux, mal rédigés, hors-sujets ou commerciaux seront effacés.

Relisez-vous et servez-vous du vérificateur d'orthographe de votre navigateur pour vous assurer d'écrire dans un français ou un anglais sans fautes. Aérez votre texte et utilisez les options de formattage Markdown pour le mettre en valeur. Merci de participer à la vie du site et amusez-vous bien!

Leave a comment

You are leaving a comment on Comment retenir le vocabulaire anglais naturellement.

Your email address will not be published. Fields marked with an * are required.

  1. Merci, la lecture de ce texte m’encourage. Je sors mon roman anglais et mettrai en pratique vos bons conseils dont celui d’actrice. À la prochaine.

  2. Merci Fabien pour tous les informations précieuses. Juste le côté émotionnel, il est un peu ambigu pour moi, il manque d’illustration.

    Merci infiniment, prof.

  3. Merci Fabien

    J’ai vraiment apprécié tes conseils avec la méthode C.C.A.R.E.

    Pour ma part, je suis parfois dans le doute en ce qui concerne la claire compréhension d’un mot ou la compréhension de mes interlocuteurs quand je leur parle en anglais. Donc puisque  practice makes perfect  je réfléchis déjà à tes précieux conseils.

    J’adhère complètement à l’idée du contexte pour retenir un mot. Aussi, maintenant pour retenir un mot, je le mettrai dans une phrase qui a du sens pour moi et qui en même temps dégage de l’émotion. Du travail qui en vaut la peine.

    J’ai la chance de pouvoir parler avec des natifs régulièrement et quand je ne comprends pas toute une phrase, je répète les premiers mots et j’ajoute and et ça marche, ils répètent gentiment sans être agacés…! Merci encore.