Cher lecteur, est-il trop tard pour apprendre l'anglais?

Cher lecteur, est-il trop tard pour apprendre l'anglais?

--------------------------------------------------
Vous recevez cet e-mail suite à votre inscription
sur bilingueanglais.com Si vous souhaitez
ne plus recevoir ce courrier, cliquez sur le lien
en fin de page pour vous désinscrire. Merci.
--------------------------------------------------


COMMENTAIRE

Hi Fabien, i'm gonna tell you a little story. ( it's mine)

How are you? do you remember is there few months, i told you that i'm in irlande for work experience to learn English.
I'm here since four months now. When i was coming here, i was so exciting like a girl who go to meet his prince charmant, my prince charmant because, even if i never learn this language before, i use to dream and love it but, i was afraid in same time because, i didn't know anything about English before come here, i was just try to say " hello", believe me it was really dificult. Do you know irish people? they speak to fast and got a really bad accent, i couldn't understand and talk with them, i was like a deaf- mute. i was think ho god! how to do,how to start, where? i have so many things to learn in same time!! I WANT TO SPEAK ENGLSH!. In my case, i didn't really have choice because i was going to stay during six months. So i went to the library looking for books and then i started to learn myself every single day. Today i think my dream is come true, my English is really guetting better, i'm so happy about that. thanks for your newsletter. see you soon

Salut Fabien, surtout dis moi si tout ce que tu viens de lire a un sense, je me doute bien que j'ai encore du boulot, mais n'hésites pas à me corriger.

Je sais que mon expérience est certainement avantageuse mais, mais laisses- moi te dire que beaucoup n'en seraient pas capable! partir par amour pour une langue... faut juste savoir ce que l'on veut dans la vie car ya que le travail qui paye avec une bonne dose de volonté et de sacrifices.

Pour ceux qui aiment vraiment cette langue, faites de temps en temps des séjours à l'étranger, ou bien mettez vous en contacte avec des anglophones. Ton livre est vraiment super, parce que j'étais vraiment perdu, ne sachant pas par ou commencer à apprendre, et je voulais apprendre vite et bien, erreur de ma part. un conseil: lentement mais sûrement S.V.P. La régularité fini toujours par payer. donc étape par étape, je viens de commencer à lire mon premier livre en anglais, et c'est tout bonnement fabuleux.

Petite anecdote: l'on me dit que je n'ai pas de FRENCH ACCENT!! Gros bisou à bientot
Stéphanie

MES COMMENTAIRES :

Hey Stéphanie!

Sorry for the delay!

What a great story! That's really cool to see you're both progressing and enjoying yourself there. I like the part where you say "i didn't really have a choice" because that's actually what makes us GO after what we want, often times. Americans call it "burning a bridge". You've forced yourself to do what you had to do while knowing it would be a great story. Nice.

(Plus I'm a little jealous because I've heard Ireland is a great place to party but I haven't been there yet! Enjoy!)

Here are a few ways you can improve what you wrote. There are a number of simple mistakes in the original but what's funny is that, at the same time, what you wrote feels very vivid. Talking to truly English-speaking people every day can only help make your English sound true/natural I guess :)

Here goes (most important ones marked with stars):

"How are you? Do you remember, a few months ago, I told you that I'd be going to Irlande for a work experience and to learn English.
I've been here for four months now. When I got here, I was so excited, like a girl who would get to meet her prince charming, my prince charming because, even if I've never learned this language before, I used to dream and love it but, I was afraid at the same time because, I didn't know anything about English before coming here. Just trying to say " hello", believe me, was really dificult. Do you know Irish people? They speak too fast and have a really bad accent, I couldn't understand and talk with them, I was like a deaf-mute. I was thinking "Oh God! How do I start? Where? I have so many things to learn at the same time!! I WANT TO SPEAK ENGLISH!". In my case, I didn't really have a choice because I was going to stay for six months. So I went to the library, looking for books, and then I started to teach myself every single day. Today I think my dream is finally coming true, my English is really getting better, I'm so happy about that. Thanks for your newsletter. See you soon"

Et tout à fait d'accord avec toi sur le fait d'oser y aller lentement et sûrement. Je te recommande "Mastery" par George Leonard pour une lecture passionnante sur le sujet et pour, peut-être, creuser cette sorte de "rêve Américain" qui transparaît dans ton courrier.

Merci pour un courrier enthousiasmant et bonne continuation!
A bientôt,
Fabien


QUESTION

Bonjour Fabien, et oui c'est moi Gaétan celui à qui tu écris depuis près de un mois. Si je comprends bien toi tu te trouves en Europe et moi je suis au Québec, Canada, Ville de Mascouche pour être plus exact.
J'ai 52 ans et je décide maintenant de briser le silence et de m'aventurer dans l'apprentissage de l'anglais. Est-il encore possible pour moi d'y arriver?? J'espère que oui. J'adore le lien de communication que nous avons créé et je l'apprécie beaucoup je lis attentivement tous tes courriels. J'ai acheté ton livre et je l'ai regardé partiellement car j'en ai pris possession ce matin (06h45 heure du Québec) et je trouve chaque page enrichissante. Mon inquiétude, avec toute ma volonté, es-ce que je serai capable d'y arrivée??

En anglais je me classe 2/15 comme note d'évaluation ce qui démontre facilement ma
difficulté de dialoguer et écrire en anglais. Je pars de loin et je suis convaincu que
je vais y arrivée avec ton aide de grand maître. Mon objectif n'est pas de faire des
conférences et de me venter à qui veux bien l'entendre mais plutôt me débrouiller
facilement en anglais (assez pour me faire comprendre et assez pour comprendre).

Je te laisse là-dessus et espérant que tu vas avoir du temps pour me répondre.
À la prochaine.

MES COMMENTAIRES :

Bonjour Gaëtan!

Désolé pour le temps de réponse et merci beaucoup de ta confiance!

Je viens de découvrir que Mascouche se situait près de Montréal... C'est une occasion de rencontrer des anglophones en personne facilement, tu as de la chance!

Dans ta situation, mon livre ne se suffira pas pour ton apprentissage de l'anglais (en raison de la grammaire) ; en revanche, il va te permettre de faire des progrès plus rapides que la plupart des (faux-)débutants.

De mon expérience, tout le monde peut apprendre une langue étrangère. Le programme pour réussir :

1. Se lancer.
2. Persévérer et être régulier, pour cela :
2a. Accepter que les progrès viennent par étapes... Une période d'apparente stagnation n'est qu'une période de préparation qui précède un progrès prochain.
2b. Ces apparentes périodes de stagnations (ou "plateaux") peuvent paraître décourageantes. Il faut les recadrer comme des périodes de préparation ET trouver de quoi les rendre plaisantes.
3. Apprendre est un voyage sans fin et, avec le recul, on réalise l'importance du chemin parcouru.

Chaque petit progrès que tu effectueras, aussi petit soit-il, constitue ainsi une étape décisive vers un plus gros progrès.

Avec mon livre, tu as de quoi rendre cette aventure variée, équilibrée et enrichissante. Le seul moyen d'échouer en anglais est d'abandonner.

Suis donc les conseils donnés dans la préface sur l'utilisation du livre et mets de l'anglais dans ton quotidien.

Pratique bien les mises en application données dans chaque chapitre et reviens aux conseils qui y sont donnés, comme tu gagnes en aise... Tu y trouveras des astuces qui nous échappent au début, à la première lecture du livre.

Enfin, dis-moi ce qui te bloque lorsque cela se produit!

Bonne continuation :)
Fabien


COMMENTAIRE

Bonjour Fabien,

Tout d'abord je tenais à te remercier car j'ai vraiment apprécié ton livre qui m'a donné pas mal d'idée sur la bonne méthode à suivre. Par ailleurs tes newsletters me permettent de me booster surtout quand j'ai l'impression que je ne vais pas y arriver. Ca redonne du courage. Pas à pas on avance... Auparavant je me focalisais sur la grammaire et de ce fait, je baissais vite les bras (ce n'est pas bien passionnant il faut dire !). Depuis peu, je me suis mise à lire des magazines en anglais ou des livres pour enfant, des podcasts sur internet (audio)... et il est vrai que ça motive énormément.

Je voulais également te raconter qu'hier je me suis présentée à un entretien d'embauche et évidemment ils auraient bien aimé que je sois bilingue !! Du coup nous avons tout de même tenté un essai ; je me suis lancée quoi ! Evidemment ce n'était pas génial vu qu'il n'y a que 2 mois que je me suis remise à l'anglais. Toutefois, c'est une sacrée étape pour moi car auparavant je n'aurais même pas essayé tant la peur m'aurait bloquée.

Au plaisir de te lire !!
Sylvie

MES COMMENTAIRES :

Bonjour Sylvie,

C'est avec un peu de retard que je réagis mais : félicitations!! Le plus dur est souvent de se lancer... et de rester régulier. Tu as su faire les deux, c'est parfait.

Bonne continuation!
Fabien




Vous désirez plus d'aide de ma part pour apprendre l'anglais ? Trois moyens :

Bons progrès en anglais !
Fabien Bilingue en anglais Snauwaert