Apprendre l'anglais en Ecosse

En Ecosse pour apprendre l'anglais

--------------------------------------------------
Vous recevez cet e-mail suite à votre inscription
sur bilingueanglais.com Si vous souhaitez
ne plus recevoir ce courrier, cliquez sur le lien
en toute fin de page pour vous désinscrire. Merci.
--------------------------------------------------

Hello Cher lecteur,

Voici une question intéressante de la part d'un lecteur.

QUESTION

Bonjour Fabien,

Je commence juste à appliquer ta méthode avec Bob Dylan.
As-tu une version que je peux télécharger car je ne serai pas chez moi avant 2 mois? Ton bouquin est-il gros et lourd???
En ce moment je suis en Ecosse et j'essaie d'apprendre l'anglais... Mais je ne comprends vraiment rien! J'ai un gros manque de vocabulaire...

As-tu une astuce pour apprendre l'anglais efficacement à l'étranger?

Merci d'avance pour tes réponses.
Chloé


MES COMMENTAIRES :

Hello Chloé,
Tu peux télécharger Devenir bilingue en anglais ici bilingueanglais.com/boutique/
La version papier pèse autour de 200 grammes (la couverture fait environ la moitié d'une feuille A4) et est disponible ici : www.amazon.fr/gp/product/1451523394

Pour apprendre l'anglais à l'étranger, le mieux est de profiter de ces deux gros avantages dont tu ne disposes pas en France :
- Tu as BESOIN de l'anglais...
- Tu peux te faire PLEIN D'AMIS parmi les locaux...

Ce sont deux moyens que tous les expatriés ont à leur disposition mais que tout le monde n'utilise malheureusement pas... Si on ne les utilise pas, en général, on revient déçu de son séjour. Alors voici quelques conseils pour profiter!...

Débrouille-toi pour qu'utiliser l'anglais tous les jours soit UN MUST. Ca veut dire quoi? Arrange-toi pour que tu sois MALHEUREUSE si tu ne te sers pas de l'anglais tout le temps. Ca peut paraître extrême pourtant le meilleur moyen de progresser est d'en avoir méchamment besoin. Je te donne un exemple. Quand j'étais à Budapest pour apprendre le hongrois, je FUYAIS les anglophones et les francophones comme la peste... Rien de personnel, c'est juste que je savais que si je commençais à traîner avec eux je ne ferais pas de progrès en hongrois. Mon bonheur était donc comme conditionné par le fait d'utiliser la langue hongroise... C'est bien simple : si je ne me faisais pas d'amis hongrois, je n'allais pas avoir d'amis tout court sur place... Partant de là, l'envie de progresser était très forte!! Fais donc la même chose en Ecosse. Les français sont toujours un peu partout en voyage. Eh bien... Fuis-les. Rends l'anglais indispensable et tu trouveras beaucoup de motivation et d'énergie pour progresser. C'est limite de l'instinct de survie car personne n'a envie de déprimer tout seul, surtout pas à l'étranger. Ca prend un peu de courage de les éviter ainsi mais c'est une force. La même chose pour tes lectures et autres loisirs, fuis la langue française pour créer un APPEL D'AIR pour l'anglais en toi.

Ensuite, il y a le fait de se faire des amis. Beaucoup de pays sont réputés amicaux et les écossais ont cette réputation aussi, j'espère que tu vas pouvoir le vérifier par toi-même. Dans tous les cas, le mieux est à mon avis de jouer les chiffres. Si tu rencontres de nouvelles personnes chaque semaine, tu vas évidemment pouvoir pratiquer. Couchsurfing, les sorties en tout genre ou tout moyen d'organiser des rencontres en vrai sera le bienvenu. Personnellement, j'ai commencé à utiliser CouchSurfing lorsque j'étais à Budapest, pour boire des verres et discuter, et cela m'a amené à rencontrer une quinzaine de personnes très sympas dont certains sont devenus de vrais amis. Je conseille vraiment de jouer les chiffres sur ce point parce que cela te permet de pratiquer et RE-PRATIQUER ce que tu connais. Une même personne se lassera d'entendre la même conversation dix fois... En revanche, dix personnes ne se lasseront pas d'entendre ton histoire une première fois! Je veux dire par là que tu peux t'amuser et t'AMELIORER en racontant la même chose d'une rencontre sur l'autre. Il ne s'agit pas d'être un robot mais, au contraire, d'améliorer ta fluidité à l'oral et en conversation. La répétition est un élément indispensable pour progresser en anglais et de le faire avec des personnes variées te permet de répéter sans t'ennuyer. Cela t'aide à pratiquer et évite le sentiment de solitude parfois présent en voyageant... Après cela, le plus dur sera de quitter le pays!

Ensuite, un ou des bons professeurs particuliers, de savoir décomposer la langue en éléments plus faciles à digérer et beaucoup d'autres astuces peuvent t'aider. J'en parle, basé sur mon expérience et mes recherches, dans mon dernier livre, Le don des langues. Je te dirige vers la boutique pour le commander bilingueanglais.com/boutique/

Amuse-toi bien en Ecosse!!
Fabien


QUESTION

Bonjour,

J'adore les conseils que tu envoies par mail, mais je ne peux pas acheter tes livres car mes parents ne le trouve pas utile, même si j'adorerais les lire.
Mais la question que je voulais te poser, c'est : Est-ce qu'il faut réellement "plonger" dans l'anglais pour réussir à le parler ? Je pose cette question, car je ne peux pas être à fond dans l'anglais, 1èrement, il faut parfois payer (pour regarder les sitcoms, pour les livres audio...), et comme je suis mineure et que mes parents ne voient pas l'intérêt, je ne peux pas. 2èmement, je ne peux pas m'investir dans l'anglais car je passe la moitié de mon temps au lycée, et l'autre moitié avec ma famille qui ne parle pas vraiment anglais.
Y a t-il des méthodes qui font qu'on a pas besoin de "plonger" dans l'anglais pour parvenir à le maîtriser ?
En attente d'une réponse.

Marie, Nantes


MES COMMENTAIRES :

Hello Marie,
Premièrement, tu peux toujours essayer de trouver de nouveaux parents! Ou attendre d'avoir 18 ans...
Pour ce qui est de la question de "plonger" ou d'y aller plus ou moins intensément... Maîtriser un sujet quel qu'il soit prend du temps. C'est une réalité. C'est vrai chez les sportifs, c'est vrai chez les musiciens et c'est vrai en langues. Ceci dit, ce que les gens ne voient pas toujours est que LA REGULARITE paye plus que les heures mises en bloc. Il est plus avantageux de faire 5 min d'anglais 3 fois par jour, tous les jours, que de bosser 3 heures tous les 15 jours (par exemple). Le cerveau est une machine dont on perd l'usage et le contrôle si on ne s'en sert pas. C'est vrai en anglais également. Il faut solliciter le cerveau, le STIMULER, pour qu'il nous donne ce que l'on désire. Reprendre l'anglais tous les 3 mois n'amènera jamais aucun résultat. En revanche, en faire un peu tous les jours, oui.
Alors est-ce qu'il faut appeler ça un plongeon ou non? Honnêtement je ne sais pas. On peut commencer en douceur et augmenter naturellement les quantités par goût. A toi de voir ce que tu es prête à investir en anglais pour commencer. Si tu m'écris, j'imagine que c'est quelque chose qui te tient suffisamment à cœur? Ceux qui aiment l'anglais en feront naturellement de plus en plus et s'investiront de plus en plus jusqu'à maîtriser cette langue. Pour l'heure, à toi de voir par quoi tu désires mettre le pied à l'étrier en anglais.
Fabien




Vous désirez plus d'aide de ma part pour apprendre l'anglais ? Trois moyens :

Bons progrès en anglais !
Fabien Bilingue en anglais Snauwaert