Peur, compréhension et expression en anglais...

Peur, compréhension et expression en anglais...

--------------------------------------------------
Vous recevez cet e-mail suite à votre inscription
sur bilingueanglais.com Si vous souhaitez
ne plus recevoir ce courrier, cliquez sur le lien
en fin de page pour vous désinscrire. Merci.
--------------------------------------------------

Bonjour Cher lecteur,

Voi un nouveau courrier de questions-réponses.

Je reçois beaucoup de questions sur les principes à appliquer pour devenir bon en anglais, à tel ou tel niveau (oral versus écrit, etc.), c'est sans doute parce que c'est le sujet qui me plaît le plus! Je crois beaucoup au fait de donner des moyens aux gens plutôt que des réponses toutes faites. Ceci dit, voici des questions bien concrètes qui, je l'espère, Cher lecteur, vont t'aider. Elles sont aussi l'occasion de glisser davantage d'anglais pur & dur dans ce courrier.


QUESTION

Bonjour Fabien.
Voici mes 5 loisirs préferés. (Dites moi si j'ai fait des fautes d'orthographe, comme ça il ne me reste qu'à les apprendre). Merci.

I'm going to clean my room like every week. / Je vais nettoyer ma chambre comme
toutes les semaines.
Dad, whould you a cup of coffee or tea? / Papa, tu veux du café ou du thé?
Can i to go to the bakery? / Je peux aller à la boulangerie?
Like you to go with me in the swimming this morning? / Aimes-tu venir à la piscine
avec moi ce matin?
I'm playing in the computer. / Je joue à l'ordinateur

J'ai mis tout ce qui me vient à l'esprit.

"them" et "then" : comment on les prononce?

Friendly
Vincent
Thank you for everything!

MES COMMENTAIRES :

Bonjour Vincent,

J'aime beaucoup tes loisirs! Si tu veux, tu peux venir faire le ménage dans mon appartement aussi, il en aurait besoin plus régulièrement :) j/k ("just kidding", je plaisante)

Il y a encore de petites fautes... Alors voici les corrections ... Juste après avoir mentionné quelque chose d'important...

NE PAS TRADUIRE!

Sérieusement. Tu verras pourquoi dans une prochaine newsletter mais, pour l'heure : sache que c'est une mauvaise habitude de penser en français pour ensuite traduire en anglais. C'est bien mieux d'essayer de penser, tout le temps, en anglais directement ; même si, au début, il ne s'agit que de "bribes" de pensées.

Je me prête au jeu. Voici les versions améliorées :

- I'm going to clean my room, just like every week. (Le "just" est optionnel mais il exprime mieux l'idée que cela est répétitif ; et ne pas oublier la virgule.)

- Dad, would you rather have tea or coffee? (Exprime l'idée qu'il faut faire un choix, qu'il faut exprimer sa préférence pour l'un ou pour l 'autre en fait. "thé"/"café".)
ou :
- Dad, would you like a cup of tea? Or coffee maybe? (Alors on ne demande pas tant de choisir entre l'un et l'autre, on propose simplement une boisson. "oui"/"non".)

- "Can I go to the bakery" est bon. On peut aussi dire : "May I go to the bakery", qui exprime davantage le fait que l'on demande la permission.

- Would you like to go swimming with me this morning? (ce qui ne précise pas s'il s'agit d'une piscine ou de la mer... mais lorsqu'on discute avec les gens de choses pareilles, en général c'est implicite, ils savent de quoi on parle.)
ou :
- Would you like to take a swim with me this morning [in the swimming-pool]? (La même chose, en plus familier, chaleureux.)

- I'm playing on the computer. ("in" ce serait vraiment être dans le PC lui-même. On utilise "on", pour dire "sur" ou "à" quelque chose.)


Pour ce qui est de la prononciation de "them" et "then"...

Alors, il s'agit du fameux "th-" anglais... Ce son si typique, quelque part entre le son "seeuuuu" et le son "zeeeuuu" et qui traîne comme sur le bout de la langue et contre les dents de devant. (Je suis sérieux, au sens où la prononciation, prononcer correctement, c'est quelque chose de très physique, au sens où cela sollicite divers muscles. -- Voir le chapitre 6 et l'annexe 2 de mon livre sur le sujet.)

J'aimerais commencer à utiliser la vidéo pour mes courriers... Genre une courte newsletter avec un lien vers une vidéo de mon cru pour de petites explications-démonstrations sur des points précis, et qui permettent donc d'utiliser le son et l'image... Ce serait super pour la prononciation et la bascule du français à l'anglais. Cela se fera j'en suis sûr, j'ai juste besoin du temps et des moyens pour cela.

Entre temps, tu peux utiliser tout simplement Answers.com pour cela. Et ainsi tester, assimiler, la pratique de ce mot et d'un tas d'autres.
Answers.com : www.answers.com

Un dernier point, concernant "them". Le début (la consonne) se prononce donc comme "the"... En revanche, il y a des exceptions à cela.

Exemple :

On parlait de PC tout à l'heure... Il existe un genre de jeux vidéo nommé le "shoot 'em up". Cela est en fait la forme contractée de "shoot them up". (Ca veut dire "descend-les tous", littéralement : "tire sur-tous-ceux du-dessus". Mais oui, tu sais, le genre de jeu rétro où on tire sur des centaines de vaisseaux spatiaux et astéroïdes avec notre propre p'tit vaisseau spatial!).

La prononciation est donc "shoot 'em up" (+/- "chou-taim-eup"). Il y a donc une liaison : et pas de son "th-". C'est en fait logique, car fait pour rendre les choses plus simples : comme un son en "t" suivi d'un son en "th" n'est pas commode à prononcer, on fait la liaison à la place, c'est plus joli.

Voilà!

J'espère que cela s'avèrera utile pour toi et te dis à bientôt.

Bonne continuation,
Fabien


On me dit souvent que j'ai l'air honnête. Je ne sais pas pourquoi. Ce doit être les yeux bleus de bébé ou le regard soutenu. Bref. En tout cas j'ai été très honnête avec le lecteur ci-dessous... A vos risques et périls :)

QUESTION
Bonjour, avez-vous quelques adresses de sites, où je peux pratiquer les PHRASAL VERBS?
MERCI BEAUCOUP!

MES COMMENTAIRES :

Bonjour Sébastien,

A vrai dire... J'ai beau être devenu bilingue et recevoir sans cesse des compliments de la part des anglophones... Je ne sais même pas ce qu'est un "phrasal verb"!

...Mais comme je suis curieux, j'ai regardé à l'instant :)

[Exemples ici www.englishpage.com/prepositions/phrasaldictionary.html - ce sont les verbes composés avec un adverbe ou une préposition qui en change le sens. NDLR.]

Dans ma tête, il y a en effet "up", "out", "down" et compagnie qui permettent de moduler le sens d'un verbe. (Je ne savais pas qu'il y avait un nom pour, car la grammaire ne m'a jamais intéressé en dehors de la nécessité d'avoir de bonnes notes en français à l'école...)

Alors...? Comment être totalement à l'aise avec ces tournures?

Alors, "up", "out", down" et compagnie ont tous, pour moi, un sens évident. Comprendre leur utilisation, et l'acquérir côté expression, se sont fait tout naturellement : en baignant dans de l'anglais.

C'est très imagé en fait... Et c'est sans doute une des choses très appréciables avec l'anglais. (On dit parfois que l'anglais est une langue simple comparée au français (qui serait une langue plus riche, plus subtile, etc.). Pour moi, c'est un débat qui n'a pas de sens.) Ce que l'on peut dans tous les cas reconnaître c'est que l'anglais, notamment grâce à ce type d'expressions, est une langue qui a le mérite d'être directe!

Petites mises en pratique...

Sachant que...

- "up" signifie "debout / vers le haut".
- "out" signifie "dehors / en sortie".
- "down" signifie "baissé / vers le bas".
- "away" signifie "loin de".

On peut rapidement s'adapter aux expressions de ce type :

- "to get up" c'est, littéralement, "prendre vers le haut"... C'est-à dire se lever. ("get" = obtenir/devenir/"chopper"/passer... Il faut s'imaginer le verbe en action(s) ; c'est facile avec l'expérience)

- "to get out" c'est évidemment "sortir". Et lorsque quelqu'un dit à autrui "get out of here!" cela peut vouloir dire : "sors de là!" mais, aussi, "arrête-ça!" (c'est-à-dire : "sors (de ce sujet) là").

- "to talk down to somebody" c'est, littéralement, "parler vers le bas à quelqu'un"... C'est-à-dire, le prendre de haut. (Notez que c'est la même image en français!)

- "to take away" c'est, littéralement, "prendre au loin", sous-entendu, avec soi. De manière imagée, cela peut vouloir dire "être emportée" (par des sentiments, etc.).

Il y a évidemment une infinité d'autres exemples, dans tous les registres de langue (soutenu ou argotique).

Voilà, j'espère que ceci t'aide à y voir plus clair. Ce que je veux vraiment communiquer ici c'est qu'il vaut mieux assimiler la capacité à décoder ce genre d'expressions (en baignant dans de l'anglais pur et dur)... plutôt que de se faire des listes de vocabulaire ou d'étudier des bouts de phrases à longueur de temps.

Le meilleur investissement en temps en anglais, c'est de s'en imprégner grâce à la culture (produits et personnes anglophones).

Bonne continuation! :)
Fabien



Une question qui me plaît bien! "Peur" + "Relations Sociales" + "Anglais" = un de mes cocktails préférés...

QUESTION

Bonjour,
J'apprécie énormément vos conseils pour l'anglais et ce qui m'aide le plus, c'est de regarder des émissions en anglais. Maintenant, mon problème, c'est que j'ai peur de parler en anglais. J'ai peur de bloquer et que les gens ne me comprennent pas. J'ai aussi peur que les gens rient de mon accent. Donc comme je ne parle pas souvent en anglais, je ne peux pas pratiquer.
Auriez-vous des conseils à me donner?
Merci pour tout!
Virginie

MES COMMENTAIRES :

Bonjour Virginie,

Désolé pour le temps de réponse, j'ai été submergé de travail pour le site et en dehors !

Je comprends bien ta peur de parler anglais. Je suis passé par là et je sais ce que cela fait.

Le "pire" c'est que, plus l'on est bon en anglais (hors oral), plus on aura peur de l'oral! Pourquoi? Parce que, à devenir excellent à l'écrit, on en gagne une certaine fierté et assurance, qui peuvent être totalement remis en cause par le fait d'attaquer l'oral.

Après avoir essuyé les plâtres, ce qui m'a décomplexé en anglais à l'oral, pour parler, c'est d'avoir appris les principes de la phonétique anglaise.

Mais la question ne s'arrête pas là!

Parler en anglais, ce n'est pas juste changer de "mode d'expression".

Lorsqu'on travaille l'écrit ou la compréhension orale, il s'agit de pratiques : soit solitaires/individuelles ; soit distantes. Il s'agit de lire, écrire ; voire échanger avec autrui... mais avec la distance que procurent le courrier ou le chat ; ou d'être en mode "écoute" face à la télé ou un livre audio.

Alors que...

Lorsqu'on se met à parler en anglais, il y a tout le côté social qui entre en jeu!

Une statistique sur les plus grandes peurs des gens indique que les gens ont davantage peur de parler en public que de mourir! (Comme le fait remarquer le comique Jerry Seinfeld, cela veut dire, pris au pied de la lettre, que les gens préfèrent encore être dans le cercueil que de faire l'éloge funèbre!)

Qu'est-ce que cela implique, cette peur sociale très répandue :
- La peur de dire une bêtise.
- La peur de ne pas se faire comprendre.

Et j'en passe. Personne n'a envie de bafouiller ou de passer pour un idiot (ce qui est toujours injuste car les idiots qui veulent apprendre les langues ne sont à mon avis pas légion :)).

Comme on pratique en général l'anglais avec des inconnus, au début, un ensemble d'autres peurs peuvent ressortir. On est toujours plus à l'aise avec des amis.

Le mieux serait donc de pratiquer avec des amis véritablement anglophones...

...mais si l'on en avait, on parlerait déjà plus souvent anglais, non?!

Alors, comment sortir de ce cercle vicieux.

En se préparant.

=== Se préparer à l'oral ===

Il y a bien davantage de détails sur comment faire pour se préparer dans mon livre mais voici un petit programme pour démarrer, pour te guider :

1 - Se préparer à la prononciation anglaise. (Savoir QUELS sons sont anglais et lesquels ne le sont pas ; savoir les percevoir (entendre) ; savoir les prononcer).

2 - Se préparer aux ACCENTS anglais. (Savoir comment les sons mentionnés ci-dessus varient légèrement d'un accent/d'une région à l'autre et savoir s'y attendre et donc s'y adapter.)

3 - Prendre l'habitude de pratiquer l'écoute pour être sûr de soi en compréhension (Bien communiquer, c'est d'abord bien ECOUTER. 2ème effet : bien écouter, c'est ensuite améliorer sa propre prononciation.)

4 - Prendre l'habitude de former des phrases complètes. C'est-à-dire : commencer à penser en anglais et, avec l'aide du point 1, être capable de prononcer ces idées proprement.

5 - SAISIR les opportunités d'aller vers des anglophones. C'est normal d'avoir peur. -ET- C'est GENIAL de franchir le cap de la peur et de gagner en expérience. (Cette partie-ci n'a plus rien à voir avec l'anglais. C'est juste aimer avancer vers l'inconnu et faire des rencontres.)*

Voilà. J'espère que ce petit guide s'avérera utile pour toi et n'hésite pas à me dire ce que donnent tes prochains échanges verbaux en anglais ! (Je suis très curieux!)

A bientôt,
Fabien

* Une lecture en anglais sur le sujet : "Feel the Fear & Do It Anyway", un best-seller par Susan Jeffers. Je découvre qu'elle a un site Web, si tu désires tester : www.susanjeffers.com

P.S. : en relisant cette réponse, je me dois de faire du hors-sujet et de parler des relations sociales en général et de l'apprentissage. C'est normal d'avoir peur de dire n'importe quoi... C'est ce qui nous rend humains. Pour dépasser cela, il faut reconnaître et accepter deux choses :

1) Il y a plus à perdre à NE RIEN FAIRE qu'à faire quelque chose et commettre des erreurs. Les erreurs font parties INTEGRANTE de l'apprentissage. Y aller et essayer permet de progresser et ne coûte rien ; ne rien faire ne permet que d'être frustré et de se ralentir soi-même. Choisir de réussir, c'est accepter de faire des erreurs en chemin.

2) Faire des erreurs face à autrui ne nous fait perdre en VALEUR à ses yeux que si l'on assume pas. Il faut assumer le fait de ne pas être parfait pour commencer. Ne pas se faire d'excuses (même si l'on débute) et aller au charbon pour progresser, engendrent le respect d'autrui. Il y a plus de mérite à parler lorsqu'on débute que lorsqu'on est devenu bilingue. Et qu'importe le regard d'inconnus? C'est notre affaire, pas la sienne.




Vous désirez plus d'aide de ma part pour apprendre l'anglais ? Trois moyens :

Bons progrès en anglais !
Fabien Bilingue en anglais Snauwaert