Newsletter Pratiquer l'anglais avec la TV et avec la musique

Pratiquer l'anglais avec la TV et avec la musique

--------------------------------------------------
Vous recevez cet e-mail suite Ă  votre inscription
sur bilingueanglais.com. Pour ne plus
recevoir ce courrier, ni tous les prochains,
rendez-vous tout en bas de cette page. Il n'y a
pas de piĂšge, vous ne recevrez plus ces e-mails.
--------------------------------------------------

Bonjour Cher lecteur,

PrĂȘt Ă  progresser en anglais?! Voici une question de lecteur sur deux de mes sujets favoris... La tĂ©lĂ© (pour le quotidien) et la musique (pour se remettre Ă  l'anglais)...


QUESTION

Bonjour Fabien,

Je voulais vous remercier de votre ouvrage qui m'apporte beaucoup de choses mais j'aurais quand mĂȘme quelque question Ă  vous poser qui m'empĂȘche d'avancer :

Je n'arrive pas Ă  mettre en place les activitĂ©s de la pratique de l'anglais grĂące aux sĂ©ries TV (j'ai pourtant fait l'acquisition de plusieurs coffrets DVD dont celui de Friends) mais je ne sais vraiment pas comment m'y prendre; mettre les sous-titre en anglais d'accord, mais je devrais m'arrĂȘter rĂ©guliĂšrement pour trouver des mots que je ne connais pas dans le dictionnaire; il ma fallut 7 visionnages pour comprendre le 1er Ă©pisode :/

Pour ce qui de la traduction des musiques je ne sais vraiment pas comment m'y prendre non plus, quel artiste choisir?... car il est vrai que sur ma premiÚre musique j'ai passé plusieurs jours pour vraiment bien comprendre le morceaux.

Je suis en train de perdre ma motivation que j'avais au début car je réalise que cela me demande vraiment beaucoup de travail difficile, je voulais juste que tu m'aide a me redonner un rythme, une motivation pour l'anglais et à m'aider pour le mode et la techniques de travail pour les musiques/séries.

Encore un grand merci pour ton ouvrage ainsi que d'avoir pris le temps de lire mon message,
Thomas


MES COMMENTAIRES :

Bonjour Thomas,

Au vu de votre tĂ©moignage, le plus important Ă  adopter pour progresser me semble d'abord ĂȘtre : ARRETER D'ESSAYER DE TOUT COMPRENDRE.

Cela peut sembler contre-intuitif et est pourtant indispensable : POUR BIEN PARLER anglais, il faut d'abord accepter de comprendre un anglais qui soit basique, limité et forcément incomplet.

Vous le dites vous-mĂȘme : Ă  essayer de TOUT comprendre, vous vous fatiguez, vous vous dĂ©motivez et vous ĂȘtes Ă  la limite d'arrĂȘter. Au delĂ  de ça : l'Ă©cole nous apprend qu'il faut avoir "bon partout", qu'il faut "finir ses devoirs" et autres Ă©lĂ©ments suivant l'idĂ©e d'aller jusqu'au bout et d'ĂȘtre perfectionniste. Il est Ă©vident que finir ce que l'on commence a Ă©normĂ©ment de valeur... Qu'en est-il pour l'anglais?

Pour l'anglais, il s'agit de rĂ©aliser qu'une langue ne s'apprend pas mĂ©caniquement : il s'agit de digĂ©rer la langue progressivement, morceau par morceau. Il faut rendre la langue accessible. Pour cela, lorsqu'on dĂ©bute, que ce soit avec des anglophones ou des sĂ©ries TV, il faut ĂȘtre humble et se contenter du peu que l'on comprend. Pourquoi? Parce que cette base constitue une ressource, un "anglais basique", que l'on peut exploiter ensuite. Il vaut mieux ĂȘtre heureux de comprendre peu de mots et les retenir... que malheureux de ne pas comprendre beaucoup de mots et ne rien retenir. Si vous ressortez d'une session d'anglais en ayant compris que 10% de ce qu'il s'est passĂ©, vous ĂȘtes dĂ©jĂ  en train de rĂ©ussir... Tout simplement parce que, cumulĂ©, jour par jour, cela devient quelque chose d'Ă©norme. C'est un cercle vertueux qui ne se produira pas tant que vous visez trop gros et ĂȘtes mĂ©content de vous. Ce 10% Ă©voluera avec le temps en 20%, 30%, etc... Pourvu de vous concentrez sur ce que vous comprenez et devinez.

Voici quelques pistes sur comment procéder :

- Suivez vos sĂ©ries TV, au rythme d'au moins 1 Ă©pisode par jour (2-3 si vous en avez le temps). Acceptez de ne pas tout comprendre. Essayez de DEVINER le maximum. L'important n'est pas dans tout ce que vous ne comprenez pas (approche nĂ©gative)... L'important est dans tout ce que vous devinez et comprenez, mĂȘme petit (approche constructive). Utilisez le bouton pause le moins possible. L'essentiel est de pratiquer tous les jours en s'amusant. S'amuser est mĂȘme plus important que comprendre : si vous vous amusez, les progrĂšs suivent; si vous dĂ©primez, c'est l'abandon qui guette. C'est quelque chose qui est difficile Ă  accepter en sortant du systĂšme scolaire ; c'est pourtant ce qui fait la diffĂ©rence entre ceux qui rĂ©ussissent et ceux qui abandonnent. Vous comprendrez naturellement beaucoup de choses et le temps est votre alliĂ© (le temps permet d'accumuler les connaissances).

Si ces visionnages sont vraiment trop difficiles (au sens de non amusants) : utilisez UNIQUEMENT des épisodes que vous connaissez déjà, pour les avoir déjà vus en français.

Faites-vous confiance : mĂȘme sans sous-titres, vous comprenez beaucoup de ce qu'il se passe. (A vrai dire, mĂȘme sans le son, vous comprendriez beaucoup de ce qu'il se passe; c'est pour cela que je recommande les sitcoms.)

- Pour la musique, il s'agit de profiter de ce support pour vous remettre à l'anglais et/ou apprendre du vocabulaire, de maniÚre détendue. Utilisez simplement vos groupes anglophones favoris. Faites 1 chanson par semaine. 2-3 si cela ne vous demande pas trop d'efforts. Cumulé, c'est une énorme ressource en vocabulaire AVEC prononciation. Là, je vous autorise l'usage du dictionnaire mais, pitié, pas sur les sitcoms (ou alors juste à la fin de l'épisode, sur quelques mots, et non pas systématiquement car cela dégoûte des séries).

Dans un cas comme dans l'autre, cela devient plus facile avec le temps (des automatismes se mettent en place pour deviner le sens ET vous bénéficiez de l'expérience déjà acquise). Comme vous progressez, songez à revenir sur des épisodes ou chansons déjà vues (il y a 1 mois par exemple), pour réaliser les progrÚs parcourus. On ne se voit pas évoluer au quotidien et prendre du recul est indispensable pour constater les progrÚs réalisés.

Enfin, je sais que certains d'entre vous me disent : "mais n'est-ce pas trop difficile de commencer par la tĂ©lĂ©vision?". J'ai placĂ© la musique en premier dans mon livre car c'est un bon moyen de se remettre Ă  l'anglais ET parce que, dans un cadre scolaire, c'est ce qu'utilisent en gĂ©nĂ©ral les meilleurs Ă©lĂšves (la mĂ©thode a fait ses preuves mĂȘme en niveau scolaire selon moi). J'ai placĂ© la tĂ©lĂ©vision en second parce que c'est une des deux techniques les plus efficaces au monde pour entretenir son anglais (l'autre, plus difficile, est les livres audio) ET parce que, pour quelqu'un ayant de solides bases Ă  l'Ă©crit, c'est en fait trĂšs facile avec les sous-titres.

Pour quelqu'un qui devrait encore renforcer ses bases Ă  l'Ă©crit et/ou niveau vocabulaire, je conseille de pratiquer le chapitre sur la lecture, puisque la lecture constitue le meilleur moyen d'accumuler du vocabulaire dans une langue, natale ou Ă©trangĂšre.

Pour COMMENCER A MAITRISER le chapitre sur la télévision, suivre un cours de phonétique est indispensable. C'est ce qui rendra le visionnage de séries sans sous-titres réellement simple. La phonétique, c'est simplement connaßtre les sons qui constituent la langue anglaise, afin de pouvoir les reconnaßtre lorsqu'on les entend. C'est quelque chose de trÚs simple sur le principe et de fondamental pour maßtriser l'oral. Malheureusement... C'est l'aspect le plus négligé en cours (à l'école ou ailleurs) alors qu'il s'agit pourtant d'un des trois piliers de la langue, avec la grammaire et le vocabulaire. On parle souvent d'oral en cours mais c'est souvent, à ma connaissance, sans toujours savoir de quoi on parle ou sans savoir le rendre accessible... La PHONETIQUE rend l'oral accessible, en donnant de vrai clés pour décomposer et s'approprier les mots étrangers entendus.

Je vous renvois au chapitre 6 de "Devenir bilingue en anglais", pour l'oral, y compris la phonétique, et au chapitre 7 pour la lecture.

Je vous encourage dans l'ensemble à prendre du recul et à réaliser que vos efforts n'ont pas été vains. Réalisez simplement que vous n'avez PAS besoin de fournir autant d'efforts ou des efforts aussi gourmands en énergie pour progresser. Le temps est TOUJOURS votre allié en anglais si vous l'utilisez intelligemment... et cela passe par une approche harmonieuse : faites-vous plaisir avant tout ; revoyez les fondamentales (phonétique; vocabulaire; grammaire) et arrangez-vous pour que CHAQUE jour vous soyez content d'avoir fait de l'anglais. Les progrÚs ne peuvent suivre que naturellement en procédant ainsi.

Bonne continuation et bons progrĂšs en anglais!
Fabien