Etudier en Australie pour apprendre l'anglais!

Etudier en Australie pour apprendre l'anglais!

--------------------------------------------------
Vous recevez cet e-mail suite à votre inscription
sur bilingueanglais.com. Pour ne plus
recevoir ce courrier, ni tous les prochains,
rendez-vous tout en bas de cette page. Il n'y a
pas de piège, vous ne recevrez plus ces e-mails.
--------------------------------------------------

Qui n'a jamais eu envie d'aller à l'autre bout du monde, que ce soit pour le plaisir de voyager ou pour apprendre l'anglais? C'est le cas de Didier...


QUESTIONS

Bonjour Fabien,

Je suis étudiant, et d’ici deux semaines je vais poursuivre mes études en Australie. Inutile de le cacher, que le stress monte de plus en plus chaque jour. En effet, j’ai peur de ne pas pouvoir comprendre, mais surtout, me faire comprendre. Bien entendu, avant d’entrer dans ma future Université des cours d’anglais sont obligatoires. Je prépare donc en ce moment l’IELTS (International English Language Testing System), c’est à la suite de cette examen que mon entrer dans ma fac sera officielle. J’ai donc quatre mois de cour pour le moins « intensif » qui m’attendent **.

De plus, pour ne pas trop me « taper la honte » (pardonne moi l’expression) en arrivant dans ma Homestay (ma famille d’accueille), j’ai travaillé dure mon anglais. Je n’ai pas de difficultés particulières dans la grammaire anglaise, j’ai un bon vocabulaire, cependant, et ceci est ma grande faille…… ma prononciation est pour le moins ridicule. C’est d’ailleurs pour régler ce problème que j’ai connu ton site. Et je dois te le dire de suite, qu’il est merveilleux, tes conseils me sont très utiles.

Cependant, un problème persiste, et c’est d’ailleurs l’objet de mon mail. Comme tu la si bien expliquer, écouter des films en V.O, et écouter des audiobooks, sont les meilleures moyens d’arrivés à comprendre et parler anglais. C’est évidement la dessus que je me suis lancé. J’adore la langue anglaise, étudier de la grammaire durant des heures ne m’effraie pas et ne me dégoute pas. Voici donc mes questions :

- Pour améliorer « mon oreille », faut t’il que j’écoute mes audiobooks avec ou sans support écrit ? (sachant que je n’ai pas l’impression d’exercer mon oreille quand j’ai le texte sous les yeux. Mais en revanche je rate beaucoup d’information utile sans le texte:/) Que faire ?

- Ensuite, j’ai du mal à lire une phrase parfaitement. Les accents toniques, ainsi que les coupures dans la phrase me font défaut. Penses-tu qu’en écoutant assidument mes audiobooks, je pourrais améliorer mon « parler » ? Aurais-tu un meilleur conseil ?

Merci d’avance,

All the best,
Très cordialement,
Didier.

MES COMMENTAIRES

Bonjour Didier,

Je vais te confier un secret : je n'ai que très peu voyagé. Et, pourtant, lorsque je vais en Angleterre, on arrête pas de me dire que mon anglais est excellent et personne n'a besoin de me faire répéter. Les idées claires, associées à une connaissance de la phonétique, permettent de s'exprimer de façon parfaitement compréhensible. [Edit : ce mail date de 2009, depuis j'ai fait le tour du monde au moins une fois et demie pour pratiquer ou apprendre d'autres langues.]

La vie sur place va te pousser à pratiquer, je ne t'apprends rien. En revanche : rends-toi un grand service, fuis les Français, au grand minimum, voire les étrangers, au moins dans un premier temps. Ton immersion est maintenant contrainte, et c'est une bonne chose :)

En phonétique, il y a une règle :

On ne peut produire que les sons que l'on sait percevoir.

Cela signifie qu'il te faut connaître la phonétique, pour savoir identifier (consciemment ou inconsciemment) les sons que tu entends, ce qui permet ensuite à ta personne (cerveau + système vocale) de reproduire les dits sons. Percevoir - puis - Produire.

L'ensemble est bêtement physique et musculaire. Physique : s'habituer aux sons spécifiques à la langue anglaise (à l'accent que tu pratiques, plus précisément). Musculaire : savoir reproduire ces sons, ce qui implique le positionnement de ta langue et de ta mâchoire et la manière dont tu fais passer l'air dans ta bouche. Rassure-toi, c'est plus facile que d'apprendre à siffler, ou à siffler avec les doigts, ou à faire des bulles avec du chewing-gum! Nous sommes faits pour être en mesure de percevoir et reproduire les sons d'une langue.

Concrètement : un bon phonétique" href="https://bilingueanglais.com/reussir-a-l-oral-en-anglais/">cours de phonétique et un peu de ré-adaptation. Par ré-adaptation, je veux dire : bien comprendre que nos vieilles habitudes (cours trop orientés sur le texte en langues vivantes -- paradoxe) sont mauvaises, et donc le réaliser, l'accepter, les abandonner... Pour, à la place, adopter de nouvelles habitudes, basées sur les phonétique" href="https://bilingueanglais.com/reussir-a-l-oral-en-anglais/">cours de phonétique.

Je t'invite évidemment à te tourner vers mon livre, puis qu'il contient un chapitre consacré à l'accent et une annexe sur la phonétique. Avec des diagrammes afin d'expliquer comment on doit placer son système vocal pour produire les sons propres à la langue anglaise. Voici pour la première étape.

En seconde étape, je te recommande de te faire plaisir : investis dans des sessions avec une orthophoniste, sur place. Ceci va te permette de te (ré)éduquer en anglais phonétiquement parlant. C'est son travail. Tu gagnes en temps et amélioreras ta précision.

Les audio books restent de loin le meilleur moyen d'entretenir son niveau d'oral à ma connaissance. Ils influent également sur ton accent à toi, de même que les séries télévisées. Tu adopteras naturellement la prononciation dans laquelle tu baignes, et n'hésite pas à la forcer. Au lieu de répéter des sons neutres (ex: méthode de langue sur cassette), répète des phrases de tes livres audio ou personnes préférés. Adopte l'accent que tu désires. Adopte des expressions de tes nouveaux amis Australiens.

Enfin, écoute les livres audio SANS support écrit. On attache une importance démesurée au fait de comprendre sans faute, à notre époque. Dans ton optique d'amélioration à l'oral : permets-toi de ne pas tout saisir niveau sens, dans le livre audio, mais d'améliorer, à force d'écoute "100% audio", ton oral. Ton but est de distinguer les sons anglais, avant tout. Une fois ce cap passé, une fois la perception à l'oral rendue automatique, tu auras le plaisir d'être à 100% à la fois niveau oral et niveau compréhension ; ce sera naturel.

Voilà. J'espère que tout cela s'avérera utile et efficace et, stp, tiens-moi au courant je suis curieux de la suite :)
Fabien




Vous désirez plus d'aide de ma part pour apprendre l'anglais ? Trois moyens :

Bons progrès en anglais !
Fabien Bilingue en anglais Snauwaert