Newsletter Pratiquer son anglais (en douceur!)

QUESTION

Bonjour Fabien,

Voici mon parcours et mon témoignage aprÚs plusieurs recherches et essais pour améliorer mon anglais :

J'ai testé une application pour apprendre du vocabulaire, trÚs vite je me suis sentie à l'école et donc... je me suis vite mise à oublier l'application...

Ensuite, j'ai la chance d'ĂȘtre dans une entreprise qui nous paie les cours d'anglais, au dĂ©part gĂ©nial avec des natifs du pays, une heure par semaine en tĂȘte Ă  tĂȘte avec diffĂ©rents sujets sur notre vie, bref l'idĂ©al. Mais, depuis, ils ont changĂ© de prestataires et les cours se font par tĂ©lĂ©phone, avec une personne diffĂ©rente Ă  chaque fois si on veut, aux horaires que l'on veut... pas mal mais le sujet abordĂ© est imposĂ©... ce qui fait que je ne suis pas motivĂ©e pour faire les cours et que je repousse Ă  chaque fois.

Alors, j'ai décidé de chercher des moyens ludiques pour apprendre autrement, plutÎt pour ne pas apprendre !

1) Traduire des chansons, les apprendre et chanter Ă  tue tĂȘte dans ma voiture.
2) Regarder les films en VO, il faut savoir qu'avec les nouvelles TV, on peut changer l'audio en anglais sur les séries récentes avec les sous-titres en anglais ou en français sans besoin de chercher sur internet.
3) Lire des petites histoires en anglais à ses enfants (j'en ai 3): trÚs utile pour corriger sa prononciation en faisant attention aux H au début des mots, les pluriels et les fautes typiquement françaises; il y a sur internet des petites vidéos faites par des internautes qui nous aident à prendre conscience de ces petites erreurs.
4) Trouver des correspondants étrangers dont la langue maternelle est anglaise et qui veulent apprendre le français. Je l'ai fait sur sharedtalk, cela permet de choisir la tranche d'ùge et le pays. En chat au début, dÚs que le niveau semble similaire dans chaque langue et que le lien est sûr, il ne faut pas hésiter à basculer sur un lien Skype et parler directement. On se corrige mutuellement, le correspondant parlant en français et moi répondant en anglais, c'est un coup à prendre, mais c'est super.
5) Voir des sites sur des sujets que l'on aime...lĂ  merci Ă  Fabien pour cette astuce !
6) Faire partager son expérience et lister son parcours à Fabien pour le remercier car il est le point commun de toutes ces personnes qui veulent parler anglais. Je lis ses messages avec attention en me disant "tiens, je n'y avais pas pensé", ou "tiens, c'est ce que je fais, et ça marche !"

Quand la motivation n'y est pas, on pense en français... puis quand on ne fait plus attention et que l'on est passionné par ce que l'on raconte, on se décomplexe et on commence à penser en anglais. Voilà pour moi un repÚre de mes progrÚs ! et surtout je n'apprends plus, je prends plaisir.

Du coup j'ai sans le vouloir imposé des cours d'anglais à mes enfants, au début mon objectif c'était le plaisir de découvrir une langue, de l'oral uniquement. Mais ce professeur fait ensuite passer les diplÎmes de l'université de Cambridge, ouais ça fait beau de le dire... et là ça se corse car les enfants décrochent, au début j'étais derriÚre à les forcer pour faire les exercices, traduire et chercher le vocabulaire. Mais j'ai remarqué que ce que je n'aimais pas petite et encore maintenant, je leur imposais. L'année prochaine ils ne feront plus de cours en dehors de l'école. Ils ont poussé un grand soupire de soulagement.

Je ne dĂ©courage pas Ă  ce niveau et cherche toujours Ă  partager mon expĂ©rience d'internaute avec mes enfants. On va essayer une heure par semaine oĂč toute la famille devra s'exprimer en Anglais...et chanter en anglais pour ceux qui le voudrons bien !

Merci de ton travail et investissement...quand je lis les messages de Fabien je suis boostée...
J'ai hĂąte des prochains...

A bientĂŽt
Delphine

MES COMMENTAIRES :

Hello Delphine,

Merci pour ce joli témoignage. Je vais souligner deux choses dans celui-ci :

Déjà, ce que j'appelle L'APPROCHE MULTI-ANGLES. C'est quelque chose d'important et tu me fais réaliser que je n'ai pas insisté sur celui-ci plus que cela jusqu'ici.

En somme, pour apprendre une langue, il est important de l'attaquer de tous les cÎtés. Les séries télé sont une chose, la chanson sont une chose, etc, etc. Mais leur COMBINAISON apporte bien plus que de les prendre séparément.

Je donne un exemple d'actualité. Je suis actuellement en train d'apprendre le russe et je pars d'un niveau débutant. Mon approche multi-angle consiste à mélanger tout ceci : des cours particuliers avec deux profs différentes (l'une pour de la conversation, l'autre pour de la grammaire), la méthode Assimil, des flashcards sous Anki, une liste de fréquence (pour commencer, les 400 mots les plus courants, avec leur prononciation), un livre de grammaire. Et puis la vie sur place (ma petite amie, les rencontres avec des amis, les lieux publics et leur personnel).

Si je prenais chacun de ces Ă©lĂ©ments seul, non seulement cela m’ennuierait gravement (et je n'aime pas m'ennuyer! :)) mais cela perdrait en "Ă©nergie" et en efficacitĂ©. Cela perdrait en panache et j'abandonnerais. Les cours particuliers, pris seuls, sont bien trop lents pour apprendre une langue et constater nos progrĂšs. La mĂ©thode Assimil, prise seule, ne suffit pas (on a besoin d'interagir pour avoir du feedback), et ainsi de suite. L'erreur de beaucoup d'approches en anglais (et beaucoup d'arguments commerciaux fallacieux) est de croire qu'une mĂ©thode suffit. Non. Nous avons besoin d'Ă©quilibrer celle-ci.

Tu ne mentionnes pas la régularité dans ton approche. Donc, si ce n'est pas déjà le cas, je te conseille de mélanger tes différentes approches de l'anglais SUR LA JOURNEE -- plutÎt que sur la semaine, par exemple.

C'est en agissant ainsi, aussi, que le hasard fait bien les choses. On va revoir dans un livre, par chance, un mot que l'on vient de découvrir dans une série télé, par exemple. C'est ainsi que nous créons notre propre chance, en quelque sorte (plus on multiplie les contacts avec l'anglais, plus on a de chance que ceux-ci aient du sens et nous enseignent quelque chose -- cela consiste à réviser sans s'ennuyer).


L'autre Ă©lĂ©ment sur lequel j'aimerais revenir, c'est, Ă©videmment, le plaisir. Plus prĂ©cisĂ©ment : nous sommes RESPONSABLES de notre propre prise de plaisir en anglais. Si nous faisons des choses que nous n'aimons pas en anglais... Nous sommes les seuls coupables! (Hors enfants et systĂšme scolaire en tout cas). En hongrois, ma prof a vite arrĂȘtĂ© de me donner des devoirs. Elle avait bien compris que je n'aimais pas cela. La pratique est nĂ©cessaire pour progresser... Mais si vous n'aimez pas les exercices, trouvez votre pratique ailleurs! C'Ă©tait mon cas via les rencontres, les recherches sur Internet, la chanson, etc. C'Ă©tait ça mes "devoirs". (A l'inverse, si vous aimez les cahiers d'exercice, profitez-en tout en prenant soin de ne pas faire que cela.)

En somme, il est important de nous autoriser à "virer" tous les éléments que nous n'aimons pas en anglais. Le secret c'est d'aimer ce que l'on fait et le reste suivra. Amplifiez ce que vous aimez, enrichissez votre anglais, et éliminez le reste.

A bientĂŽt!
Fabien


COMMENTAIRE

Hello Fabien,

Je suis vraiment trĂšs content de m'ĂȘtre inscris Ă  ton site car tu donnes beaucoup de conseils pour apprendre l'anglais!

Pour perfectionner mon anglais je me suis créé un espace propice à l'apprentissage de cette langue, je regarde des séries en VOST, je ne vais que sur GOOGLE UK, je lis pleins d'articles en anglais, et je parle aussi avec des britanniques et des américains sur les réseaux sociaux.

Pour moi, l'apprentissage de l'anglais est une passion, pourtant il y a deux ans, je n'aimais pas plus l'anglais que ça! J'Ă©tais au niveau A1 mais grĂące Ă  un Ă©change scolaire que j'ai pu faire, cela m'a permis de dĂ©couvrir l'anglais sous une autre forme et d'y devenir passionnĂ© :) Aujourd'hui je suis au niveau B1+ et c'est grĂące Ă  des gens comme toi, qui nous donne des astuces, des conseils,... que je suis arrivĂ© Ă  ce niveau! Je travaille beaucoup l'anglais, environ 2h Ă  3h par jour! J'adore ça :) J'envisage peut-ĂȘtre de faire des Ă©tudes d'Anglais Ă  l'Ă©tranger mais pour cela je dois me perfectionner encore plus!

Thanks a lot for your advice, I love speaking English and I hope to be working in another country than France later :)

Thank you and have a good day!
Pierre

MES COMMENTAIRES :

Hello Pierre,

A vrai dire, il n'y a pas grand chose à dire sur ton approche, sinon que tu as tout compris! Apprendre l'anglais demande des heures de "travail" mais, lorsque ce travail n'est plus une corvée mais un plaisir, les heures défilent et les progrÚs suivent.

Cela me fait penser à une observation de la polyglotte hongroise Kató Lomb. Sachant qu'il n'y a que 24 heures par journée, que l'on en utilise, grosso modo, 8 pour dormir, 8 pour travailler et 8 pour se détendre. Comment pouvons-nous apprendre une langue? Sachant que l'on ne peut pas l'apprendre en dormant, cela nous laisse, soit le travail, soit les loisirs. A nous de trouver un moyen de combiner notre désir d'apprendre une langue avec l'un ou l'autre. Tu l'as trÚs bien fait. Evidemment, bénéfices doubles pour ceux qui pratiquent leur anglais pour ET leur travail, ET pour leurs loisirs.

Une petite remarque sur les séries télé. Essaye-les maintenant sans sous-titres, pour vraiment faire des progrÚs en écoute. Sinon continue comme cela, tu es en bonne voie pour devenir bilingue en anglais.

A bientĂŽt!
Fabien