Réussir

Hello Cher lecteur,

--------------------------------------------------
Vous recevez cet e-mail suite à votre inscription
sur bilingueanglais.com Si vous souhaitez
ne plus recevoir ce courrier, cliquez sur le lien
en fin de page pour vous désinscrire. Merci.
--------------------------------------------------

QUESTION

Bonjour Fabien,

Je m'appelle "Grazie" (Graziella) j'ai téléchargé ton livre, avec la remise de 5%, je t'en remercie d'avance. Après de nombreux échecs, pour apprendre l'anglais : I want to speak english fluently.

Seule et sans immersion cela est pratiquement impossible... J'aimerais pouvoir aller au States, en Angleterre aussi, mais hélas ce n'est pas d'actualité pour le moment.

J'ai également pratiquer avec la méthode [méthode à 150 euros pour 4 niveaux] et actuellement je suis abonnée sur Busuu.com et [gros site d'anglais un peu fouilli]
Mais souvent je baisse les bras, pourtant j'ai un don pour les accents, mais la grammaire et tout le côté scolaire c'est pénible mais je mis suis mis aussi.... par la force des chose : les futurs, les modaux, et j'en passe pas simple du tout.

C'est un peu idiot mais tu es ma dernière chance.....sans en faire de trop !!!

Bref ! Voici un lien très intéressant, des vidéos de musique pour travailler son anglais / gratuitement pour le moment :
www.lyricstraining.com/

Si tu as d'autres liens similaires, je suis preneuse.

Pour "friend impossible de trouver un lien pour les visionner en VO. ?????

Amicalement.

À bientôt.
Grazie


MES COMMENTAIRES :

Hello Grazie,

La grammaire est décourageante parce que terriblement ennuyeuse. Il y a une certaine "culture grammaire" à l'école. Cela date d'il y a quelques siècles à vrai dire (lorsque le seul moyen de communiquer entre pays était le courrier, donc le texte). Pour ces raisons, on "croit" qu'il faut faire de la grammaire. C'est perpétué par l'école qui répartit les connaissances de la langue sur des années comme si cela avait quoi que ce soit de naturel. Pourtant, les études montrent que l'étude de la grammaire est totalement facultative pour parler! C'est quelque chose qui est difficile à accepter après des années à faire fausse-route : on peut apprendre à parler une langue SANS étudier sa grammaire. C'est, à vrai dire, ce que font les enfants. Il y a une condition à cela : on a besoin d'être exposé à du contenu COMPREHENSIBLE dans la langue. L'idéal est d'être quotidiennement exposé à des contenus que l'on comprend à, disons, 80%. Par habitude, à force d'y être exposé, avec de l'intuition et de la déduction, on devinera la majorité du sens des 20% restant. En faisant cela quotidiennement, non seulement on évite la frustration (comprendre 80% et deviner le reste est plus un jeu qu'un labeur) mais on progresse de manière constante.

Le "défi", dans tout cela, étant donné que l'on a tous fait de l'anglais à l'école, est de trouver des contenus adaptés à notre niveau. A mon avis, le principal "piège" dans tout cela est que, en France, on peut très bien maîtriser certains points avancés (par exemple, avoir un vocabulaire riche à l'écrit) tout en étant vraiment faible sur des ponts essentiels (par exemple, la prononciation). Cela nécessite de faire certains allers-retours entre des choses simples pour reprendre de bonnes habitudes et des choses compliquées pour continuer à avancer.

Concrètement, je te recommanderais de faire ou refaire le point sur l'essentiel : la prononciation, les mots les plus courants (surtout, les verbes les plus courants, étant donné que c'est le type de mot le plus utilisé à l'oral) puis de choisir un thème qui te plaît et de l'étudier à fond en anglais. Par exemple, pourquoi pas, disons... Le maquillage?!... ;-) Faire cela va te permettre de développer ton intuition de la grammaire, c'est-à-dire de l'acquérir par la pratique, plutôt que de l'étudier comme on disséquerait un animal. L'idée clef ici est vraiment d'utiliser l'anglais en le comprenant peu à peu, plutôt qu'étudier la grammaire de manière totalement artificielle et pas du tout communicative. Ceci va aussi te permettre de confronter tes idées de la prononciation à leur réalité (en écoutant la prononciation des mots les plus courants sur un dictionnaire en ligne, par exemple) et, là, avoir une bonne oreille va évidemment t'aider. Enfin, gagner en maîtrise sur un sujet spécifique qui te plaît construit aussi ta confiance pour le jour où tu voudras faire la même chose sur d'autres thématiques (que ce soit du vocabulaire courant pour voyager, des sujets spécifiques pour s'éduquer, ou des loisirs pour se reposer). Sur ta thématique, commence simple : prends la page Wikipédia en français puis clique sur le lien "English" à gauche et explore le monde du maquillage en anglais. YouTube regorge aussi de chaînes sur le sujet, en anglais.

Avec ce type d'activités, tu auras enfin de l'anglais réel qui te traîne en tête. Partant de là, tu trouveras plus naturellement tes mots pour t'exprimer. Je te renvois vers mon livre pour plus de mises en pratique (forums, t'chats, etc.)

Enfin, il y a une place pour la grammaire, simplement, ce n'est pas une place de premier plan. Les raisons d'étudier la grammaire en anglais sont les mêmes que celles pour lesquelles on l'étudie en français à l'école (avec raison cette fois) : pour parler SANS AUCUNE faute. Faire le tour des règles permet de revenir sur ce que l'on fait et de vérifier que c'est correct. C'est comme un contrôle qualité si l'on veut. Cela a pour fonction de s'auto-corriger sur des points de détail, pour se perfectionner. Lorsque l'on débute, à l'inverse, le but n'est pas de s'auto-corriger. Il est de ne pas être critique envers soi-même du tout mais d'être enthousiaste et d'assimiler le maximum de choses! Comparons encore avec les enfants, qui passent des années à acquérir langue pour, au final, étudier la grammaire principalement pour écrire correctement.

Enfin une chose importante souvent oubliée : si on apprend avec de l'anglais correct, on répétera soi-même de l'anglais correct. C'est naturel, même sans avoir jamais étudié la grammaire. Privilégiez donc la communication (même simple) au mirage de la grammaire. (Pour une langue plus exotique que l'anglais, on voudra peut-être avoir une vue d'ensemble de la grammaire dès le début. Le but sera alors de comprendre la logique différente de la langue, pour savoir dans quoi on met les pieds, pas de s'auto-critiquer.) Voilà pour un "recadrage" supplémentaire de la grammaire.

Il reste néanmoins une responsabilité de ton côté : t'immerger! On peut s'immerger sans quitter son pays. J'ai commencé à couvrir le sujet dans "Devenir bilingue en anglais" et je suis allé plus en profondeur dans "Le don des langues". Disons que tout un chacun peut se créer un univers 100% dans la langue qu'il étudie. Les MP3s, Internet... Tout cela aide énormément. Je vois vraiment un gros potentiel dans le fait d'utiliser ton métier pour l'anglais car c'est un vocabulaire que tu ne perdras jamais (tu y penseras tout au long de la journée, ce qui est une forme d'immersion). A toi de mettre en œuvre d'autres moyens pour être exposée à de l'anglais que tu comprends en partie, chaque jour. Cela semble fastidieux au début et il y a à mon avis un cap à franchir. D'abord, il y a l'étape courte mais gourmande en énergie de tout mettre en place : trouver des sujets intéressants, des livres, des séries et que le tout soit accessible à notre niveau (au moins en partie). Ensuite, il y a mon avis une période d'acclimatation, les 2 ou 3 premières semaines à faire de l'anglais oral tous les jours. Cela vous fera peut-être presque mal à la tête et vous ne comprendrez peut-être pas encore 80% mais, une fois ce cap franchi, l'anglais ne semble plus une langue étrangère mais une langue familière et habituelle. Ca ne veut pas dire que l'on comprend tout mais cela veut bien dire que l'anglais n'est plus un effort : il fait simplement partie de notre vie. Faire 2 ou 3x20 min tous les soirs puis plusieurs fois quelques minutes dans la journée (pour vérifier un mot par curiosité, écouter quelque chose à un moment perdu) suffit à cela. (Par la suite on en fera plus mais sans effort, tout comme on ne surveille pas le temps que l'on passe à faire des choses en français.)

Il y a encore beaucoup de choses à faire pour reconcentrer l'anglais en France sur une pratique orale, communicative et adaptée au niveau de chacun (plutôt que textuelle, théorique et la même pour tous) mais c'est une des raisons pour lesquelles j'aime mon travail.

Merci pour le lien pour les clips de musique avec jeu, c'est un bon concept. Pour regarder "Friends", le moyen légal le plus simple me semble toujours être, malheureusement, les DVD, notamment en location ou en échange avec des amis.



QUESTION

Hello Fabien

Merci pour ton mail. J'ai acheté depuis quelques semaines ton ouvrage : Devenir bilingue en anglais. J'aime bien ta façon de déterminer le problème et d'y apporter la solution. Je suis tout à fait d'avis avec toi sur la manière d'apprendre une langue et on est toujours confronté aux mêmes blocages; car ce n'est plus la langue en elle-même qui pose le problème, mais il s'agit de la méthodologie à appliquer...
En ce moment, je suis arrivée à un niveau et je me sens bloquée, au point mort. Comme tu le dis, une langue c'est du verbal... Il ne faut pas passer par 36 chemins avant de s'exprimer et c'est justement cette aisance à l'expression orale qui me manque. Je suis consciente de ce problème, c'est la raison pour laquelle j'ai acheté ton bouquin. J'essaie de suivre les conseils. Cependant on est tous préoccupés par bien de choses de la vie courante et des fois, on reste prisonnier du temps. Je veux dire que le manque de temps fait que je ne suis pas véritablement régulière dans l'apprentissage de ta méthodologie. Cependant, je n'ai rien à lui reprocher... Tout compte fait, dès que j'ai un bout de temps, je m'y mets. j'écoute de la musique en anglais, je cherche les lyrics..., des livres audio...

C'est un projet de longue haleine... et dit-on à cœur vaillant, rien d'impossible...

Je te remercie pour les conseils et saches que tu es toujours le bienvenu si tu as des astuces encore à me livrer dans cette longue quête de la maîtrise de la langue de SHAKESPEARE.
Aline


MES COMMENTAIRES :

Hello Aline,
Difficile de te conseiller sans plus de détails. Ce que je peux te dire c'est que la régularité paye davantage que les efforts bruts. Il y a des efforts à fournir pour progresser sur des points précis mais, globalement, fournir de petits efforts réguliers est tellement plus efficace que toute autre méthode. Enfin, ce qui rend la régularité efficace, c'est aussi et surtout d'abandonner le français. Si tu passes ton temps à basculer entre le français et l'anglais, pour étudier ou pour t'exprimer, c'est contre-productif (et, en plus, c'est fatigant). Quand tu fais de l'anglais, essaye de te débrouiller sans recourir au français. Si tu ne comprends pas tout ce n'est pas grave. Le but c'est de baigner dans de l'anglais.

Tu arrives à trouver le temps pour de la musique en anglais. Très bien. Toutes les personnes que je connais qui ont un très bon niveau dans une langue ont commencé par là, que ce soit pour l'anglais (des lycéens, des étudiants français) ou pour le français comme langue étrangère (des hongrois, des russes, étudiants ou salariés). Ce que je te conseille c'est donc de te concentrer là-dessus. Apprendre se fait surtout inconsciemment. Fournis des efforts conscients pour apprendre de temps en temps (enfin élucider un mot qui te bloque mais que je rencontre sans cesse, par exemple, ou bien réviser la phonétique une bonne fois pour toutes) mais, majoritairement, laisse ton inconscient travailler. Ca veut dire quoi? Ca veut dire, dans ton cas, étudier des chansons en anglais régulièrement pour que les mots te traînent en tête. C'est une course de fond, pas un cent mètres. En agissant ainsi, les expressions anglophones vont s'accumuler dans ta tête et les reconnaître deviendra plus facile. C'EST LA QUE TOUT SE JOUE. T'exprimer deviendra plus facile aussi mais, pour l'instant, si tu as peu de temps, concentre-toi sur la compréhension orale avec ces chansons. Quand tu te sentiras prête (davantage de temps dispo ou bien impression que c'est un nouveau défi à relever), tu pourras utiliser d'autres conseils du livre pour travailler l'expression spécifiquement. (S'exprimer est un mécanisme différent de comprendre mais, dans les deux cas, il est indispensable d'avoir un stock d'expressions parfaitement anglaises en tête et la musique te permet de construire exactement cela).

Enfin, ne sois pas trop dure avec toi-même, prends le temps de construire ces connaissances. En faisant de l'anglais à 95% pour le plaisir, ce sera facile. Accumule les expressions...
Fabien




Vous désirez plus d'aide de ma part pour apprendre l'anglais ? Trois moyens :

Bons progrès en anglais !
Fabien Bilingue en anglais Snauwaert