Apprendre l'anglais quand on est mal-entendant

QUESTION

Fabien bonjour,

Tous d'abord mes félicitations pour ton esprit d'entreprise et ta volonté de faire partager tes connaissances et tes convictions à d'autres. C'est impressionnant.

Je t'écris pour te demander de l'aide; en effet, je suis relativement malentendant des deux oreilles et j'aimerais améliorer mon accent et mon aptitude à reconnaître ce qu'on me dit, en écoutant des livres audio. Mais vu mes difficultés d'audition, c'est important pour moi de trouver des livres audio sous-titrés.

Je lis assez bien en anglais et j'ai déjà pas mal de vocabulaire, et je n'ai pas d'hésitation à écouter ce que je ne comprends pas encore sauf... si je ne l'entends pas bien !!

Mais je ne sais pas où trouver des livres audio sous-titrés et là où on propose des livres audio, ce n'est marqué nulle part lesquels sont sous-titrés.

Pourrais-tu me donner des pistes, voire des conseils si tu en as.

Merci et mes souhaits de grande réussite dans tes entreprises,
Alain

MES COMMENTAIRES :

Hello Alain,

Concernant les livres audio, il n'en existe aucun de sous-titré à ma connaissance. L'alternative, plus simple, consiste à se procurer une copie texte (papier ou électronique) du livre audio, pour suivre en même temps. Les éditions audio et papier ne sont pas toujours exactement les mêmes mais c'est quand même souvent le cas. J'ai une lectrice mal-entendante, Fati, qui les utilise comme cela avec succès. Fin août 2012, elle m'écrivait pour la première fois et commençait à se mettre aux livres audio en VO et, en octobre 2012, elle m'écrivait :

"J'ai débuté ma remise à niveau avec ton 1er chapitre, la musique. Cela fait 2 mois maintenant et j'entends parfaitement les sons en chanson. La traduction est plus fluide.

Ma 2ème approche est les livres audio et le support papier avec lesquels je n'ai plus aucun mal. Bon, je regarde encore mon dictionnaire mais là encore pas de souci pour moi. J'arrive à comprendre le sens sans avoir besoin de traduire systématiquement."

Ce qui t'aidera dans un premier temps, c'est de consulter plusieurs fois par jour la définition de mots sur Dictionary.com pour écouter la prononciation tout en regardant sa transcription phonétique (clique sur le lien "Show IPA" sur le site, et la transcription en Alphabet Phonétique International apparaît). Cela te permettra de mettre un visage sur chacun des sons de l'anglais, grâce à l'alphabet phonétique et, ainsi, à mieux discerner ce que tu entends.

La chanson, les sitcoms et les livres audio sont une bonne aide et le dictionnaire en ligne te servira à décoder les mots les plus importants que tu ne comprendrais pas. Cela permet de faire la passerelle entre l'orthographe et l'écoute.

Une remarque sur les séries télé : une bonne approche, méconnue, est de se servir des séries télé (et des films) un peu comme d'un livre audio. On écoute la sérié télé... Et on lit le fichier de sous-titres dans un éditeur de texte, en même temps. (Je déconseille le Bloc-notes Windows et lui préfère de loin EditPlus www.editplus.com/download.html (payant) ou Notepad++ (pour du gratuit).) Cela évite la pression du direct qui nous pousse à tout vouloir faire en temps réel, ce qui est parfois trop ambitieux, du moins sans une bonne base de compréhension orale.

Ces approches sont, en somme, des moyens de réconcilier le support texte avec l'audio.

Ensuite, ce qui aidera beaucoup aussi, c'est d'apprendre comment fonctionne l'articulation en anglais. En plus de l'écoute, c'est un sujet que je couvre dans Réussir à l'oral en anglais ( bilingueanglais.com/reussir-a-l-oral-en-anglais/ ) Il s'agit dans ce cas de savoir où se positionne la pointe de la langue, comment se servir des cordes vocales, et d'autres détails pour utiliser notre appareil vocal de manière appropriée sur chaque son anglais. C'est une manière d'être précis dans l'utilisation de nos muscles, pour bien prononcer.

A bientôt et bonne continuation!
Fabien


QUESTION

Bonsoir Fabien,

Je voulais te dire que ta web conférence était géniale. Tu m'a donné beaucoup plus de motivation. Merci infiniment. Mon souhait est de devenir bilingue d'ici 1 an. Je suis motivé et je suis prêt à consacrer au moins 1 heure par jour. Mais voilà, au niveau de l'oral j'ai un handicap sur mes deux oreilles. j'ai une perte d'audition de -60% à droite et -40% à gauche. En français, je lis sur les lèvres. Que me propose-tu pour compenser ce petit problème?

Cordialement.
Ludovic

MES COMMENTAIRES :

Hello Ludovic,

J'ai reçu une question dans le même sens récemment et j'ai, par ailleurs, une lectrice mal-entendante qui a utilisé mes méthodes avec succès l'année dernière (2012). Elle avait commencé par appliquer mes méthodes sur la chanson, pour assimiler du vocabulaire, puis travaillait ensuite énormément avec les livres audio avec une version texte du livre sous les yeux.

Elle m'écrivait aussi : "Je tenais à dire que le Don des langues, m'a beaucoup aidé dans ma démarche. Je suis réputée pour être méthodique et rigoureuse (pour certains je suis maniaque), je me suis établie des plans comme l'indique le livre et je progresse dans l'anglais avec."

Si tu sais lire sur les lèvres en français, je t'encouragerais à faire de même en anglais. C'est presque quelque chose que j'encouragerais tout le monde à faire au sens où l'articulation est essentielle en anglais (il est important de prendre conscience des sons anglais qui n'existent pas en français et connaître leur articulation aide énormément). Ce site (ou des vidéos similaires sur YouTube) te seront peut-être utiles : www.uiowa.edu/~acadtech/phonetics/english/frameset.html Je pense à RachelsEnglish.com aussi.

Par ailleurs, en dehors de l'oral, un atout sur lequel on peut jouer c'est, évidemment, la lecture. Disposer d'un vocabulaire vaste est un atout essentiel et lire est le meilleur moyen de le développer. Pour que ce soit doublement bénéfique, prends juste soin de savoir quels sons sont utilisés dans les mots que tu lis. Les transcriptions en Alphabet Phonétique International (API, "IPA" en anglais) sont d'une aide précieuse pour cela. Lire sur Kindle est un bon moyen aussi (le dictionnaire intégré contient des transcriptions phonétiques).

Ensuite, pour devenir bilingue en anglais en 12 mois, le "secret", c'est juste la quantité! Donc de faire ce que l'on aime sans compter les heures.

A bientôt!
Fabien




Vous désirez plus d'aide de ma part pour apprendre l'anglais ? Trois moyens :

Bons progrès en anglais !
Fabien Bilingue en anglais Snauwaert