Apprendre à parler un anglais *vivant*

Apprendre à parler un anglais vivant

--------------------------------------------------
Vous recevez cet e-mail suite à votre inscription
sur bilingueanglais.com Si vous souhaitez
ne plus recevoir ce courrier, cliquez sur le lien
en fin de page pour vous désinscrire. Merci.
--------------------------------------------------

Salut Cher lecteur,


SUCCESS STORY

Bonjour Fabien,

Je n'ai aucun problème avec cela. Je pense en français et parfois en anglais. J'entends les sons des mots, dans ma tête, en anglais. J'entends la chanson, car c'est une autre intonation de voix.

Je remarque que plus j'écoute des émissions en anglais, plus j'ai tendance à interpréter ce que les gens se disent sur la rue et que je n'entends pas bien clairement, en anglais. J'ai déjà fait un stage d'immersion en anglais pendant 6 mois il y a de cela 30 ans: c'est vrai, je crois qu'il faut être vigilant pour ne pas mêler les 2, soit se laisser aller à utiliser des tournures de phrases françaises en anglais et utiliser des mots anglais lorsqu'on parle en français.

Merci pour tout Fabien, tu es une source de motivation. J'ai commencé à lire un livre en anglais, ce qui est ma bête noire et çà se passe bien car j'ai choisi un sujet de livre pour lequel j'ai une vraie passion. C'est ma bête noire, car je peux regarder 5 ou 6 fois certains mots dans le dictionnaire sans pouvoir retenir leur sens. Il faudrait que je persévère à lire en anglais toute l'année qui vient. Comme cela, je me souviendrais probablement des mots qui m'échappent présentement, les voyant à nouveau à partir de différents contextes. C'est beaucoup de travail. Mais, je ne m'améliorerai pas sans efforts, n'est-ce pas?

It would be a good practice for me to write you in English. Because you've talked about learning English, but since the beginning, I have not read anything in English.

Thanks,
Jacqueline, Montréal, Québec.


MES REMARQUES

Hello Jacqueline!

Thanks a lot for your e-mail. I've got nothing to add, you're on the right track!

I will try and write in English more and more for the newsletters. I just need to make sure everyone can keep up when I do so. But that will happen for sure ;)

Sincerely,
Fabien



QUESTION

Bonjour Fabien,

Comme je vous l'avais dit, je suis actuellement en Angleterre, chez l'habitant, depuis 9 jours. Je me suis bien habituée à l'accent et je regarde tous les soirs la télévision anglaise avec les sous-titrages anglais pour m'aider. Le soucis c'est que je n'arrive pas à apprendre très très vite... A part quelques phrases ou mots, je ne sais rien dire d'autre!
J'aimerai simplement savoir quels conseils pouvez-vous me donner ? J'adore votre newsletter car vos réponses sont claires, précises, toujours munies d'exemples et ça m'aide bien ! =)

Merci, par avance, de votre réponse.
Cordialement, Julie


MES REMARQUES

Bonjour Julie!

Désolé pour le temps de réponse, j'espère que tu es toujours chez l'habitant!

Pour ce qui est de la vitesse d'apprentissage, il y a tellement de facteurs qui rentrent en jeu que c'est difficile de répondre... Le mieux, à mon avis, c'est de simplement discerner les divers facteurs qui rentrent en jeu dans la "capacité à s'adapter" :

- L'expérience de la langue dans son ensemble, du "sens".

Par exemple, peut-être que l'on connaît énormément de vocabulaire et que, en contact avec des anglophones, on a juste besoin de faire le rapprochement entre un mot déjà connu et la prononciation par la personne que l'on a en face. L'oral, alors, c'est juste de faire de nouveaux liens entre le son et le sens.

Si on a pas encore tant d'expérience que cela de la langue, il faudra alors davantage travailler le sens des mots, dans ce que l'on apprend, et pas juste l'oral. C'est peut-être plus de travail mais ce n'est pas un handicap parce que : une langue est avant tout orale! Qui plus est, cela présente l'avantage de ne pas avoir de mauvaises habitudes de prononciation à perdre.

- Etre à l'aise avec l'anglais oral de manière très générale.

En dehors de toute considération d'accent, on a besoin d'être habitué aux sons anglais qui n'existent pas en français, afin de savoir les reconnaître, c'est-à-dire les interpréter, les "décoder". Ce que cela veut dire, concrètement, c'est qu'il est bon d'être déjà habitué à AU MOINS UN accent anglais.

- La différence entre accents régionaux et accents individuels.

On ne parle pas tous une langue de la même manière. Et ce, même au sein d'une même région. Il faut donc s'adapter à deux choses.

L'accent DE LA REGION... Cela vient au bout de quelques jours... On arrive à distinguer comment, dans cette région, les sons "tirent" plus ou moins dans tel ou tel sens par rapport à ce à quoi on était habitué.

L'accent DE LA PERSONNE... On ne parle pas tous de la même manière... Ce qui fait que deux voisins peuvent très bien avoir des manières de parler différentes, que ce soit au niveau du débit, du rythme, des intonations... Bien gérer un accent, c'est savoir passer d'une personne à l'autre facilement.

A mon avis, le meilleur moyen de progresser sur ces divers axes lorsqu'on est à l'étranger est de discuter un moment avec la même personne. Aller boire un verre avec quelqu'un et s'habituer à son accent sous tous ses aspects... Et ne pas hésiter à lui en parler. Discuter des accents avec un Britannique est un sujet de discussion récurrent et passionnant. Puis faire la même chose avec d'autres personnes... Tant et si bien que, à la longue, on est de moins en moins surpris par des nouveautés et de plus en plus à l'aise.

A titre d'exemple, autant mon expérience avec les Américains et les Australiens est excellente, autant, parfois, je peux être surpris par des accents britanniques. Ce qu'il y a de rassurant là-dedans, c'est d'entendre des Américains dire que, de toute manière, ils ne comprennent bien souvent pas les Britanniques!... (Rires.)

En un sens, en tant que personnes apprenant l'anglais comme une seconde langue, on a la possibilité d'être plus à l'aise avec les divers accents qu'une personne Américaine/Australienne/Britannique, qui risque de ne pas vouloir s'écarter de son propre accent et risque de considérer que le véritable accent anglais c'est son accent. (Comme les Français de France risquent de considérer que les Québécois ont un accent et les Québécois que ce sont les Français de France qui ont un accent.) Evidemment, personne n'a raison :) Il faut juste prendre l'ensemble comme de la richesse et l'occasion de découvrir de nouvelles choses. (Se dire "La nouveauté, le changement, c'est génial!")

Si tu trouves que tu ne sais vraiment pas dire suffisamment de choses actuellement, n'hésite pas à te trouver un "phrase book". (Un livre rempli d'expressions dans les deux langues.) C'est un peu de la triche... mais il vaut mieux avoir des anti-sèches et profiter de son séjour que de se morfondre de ne pas encore être bilingue! (Cela viendra... Question de temps et d'immersion uniquement.)

Une opportunité que tu as si tu connais encore peu de choses... C'est de les manier et de les PRONONCER parfaitement... Tu risques d'avoir mal à la tête au début (personnellement, j'ai trouvé que de travailler l'oral, au sens de s'approprier la compréhension et la prononciation, c'était assez "intense" mentalement -- on a pas l'habitude de travailler) mais c'est passionnant... Dis-toi aussi qu'une grosse partie de ce travail se fait de manière inconsciente, en tâche de fond si je puis dire... On arrive pas à décoder ce qu'une personne dit au début puis à force de rester concentré dessus et d'échanger... Quelques jours plus tard, on reconnaît ce que dit la personne beaucoup plus facilement.

Dis-moi ce que cela donne!

J'espère que cela t'aide et te dis à bientôt,
Fabien

P.S. : n'hésite pas à te tourner vers mon livre pour des conseils sur les accents, la prononciation/phonétique, les interactions avec les Anglais, des moyens de se faire des amis à l'étranger sur place et une foule d'aides supplémentaires!



QUESTION

Est-ce que je peux acheter ton livre en librairie?
Luc


MES REMARQUES

Bonjour Luc,

Mon livre est exclusivement disponible sur le Web.

Tu peux le commander ici et être en train de le
lire dans 5 min :

bilingueanglais.com/boutique/
(Version éléctronique, en téléchargement)

Ou bien le recevoir par la poste :

www.amazon.fr/gp/product/1451523394
(Version papier reliée, produite chez un imprimeur)


Bonne réception et bons progrès,
Fabien




Vous désirez plus d'aide de ma part pour apprendre l'anglais ? Trois moyens :

Bons progrès en anglais !
Fabien Bilingue en anglais Snauwaert