De nouvelles langues vivantes

Hello Cher lecteur,

Comme prévu, seconde partie de nos deux courriers consacrés à d'autres langues que l'anglais. Ici, nous parlerons de comment avancer au mieux sur chacune de nos langues. Gardez bien en tête que MAITRISER l'anglais sera souvent la clef du succès pour apprendre (bien) plus rapidement une troisième langue (ou plus) par la suite.

Au programme aujourd'hui, des exemples avec l'arabe, le néerlandais, l'espagnol et l'italien (et l'anglais, tout de même!). Bonne lecture! -Fabien

QUESTION

Bonsoir Fabien, j'ai une question j'apprends la langue arabe et j'ai beaucoup de mal a me souvenir du vocabulaire j'ai beau répéter j'essaye dès que possible de relire le voc quand j'ai le temps mais j'ai du mal à m'en souvenir dès que je laisse passer du temps. Peux-tu me conseiller, je ne peux pas lire ou regarder des vidéos dans cette langue car je n'ai pas assez de vocabulaire pour comprendre. Merci de me répondre si possible peut-être que ton livre sur le don des langues pourrait m'aider

Merci d'avance.

Cordialement,
Nadine, France

MES COMMENTAIRES :

Hello Nadine,
Merci pour ta question. Je n'ai pas encore percé tous les secrets de la question mais je vais te dire ce qui m'aide et m'a aidé, puisque j'ai vécu exactement la même chose avec le hongrois. (Et je peux maintenant regarder des films en VO. Je ne comprends pas encore tout mais j'ai un niveau intermédiaire.)

L'arabe n'a pas grand chose à voir avec le français niveau sonorités. Ca veut dire que, pour tout nouveau mot, il est extrêmement difficile de le rattacher à quelque chose de familier. Or, la mémoire fonctionne pas association d'idées. Ca veut dire que si on ne peut pas "rattacher" ces nouveaux mots, on ne peut pas les mémoriser. C'est aussi ce qui fait que tous les mots de la langue "étrangère" se ressemblent... Tout simplement parce qu'ils ont tous le point commun d'être TRES différents de ce à quoi on a l'habitude.

La solution consiste donc à se familiariser avec la langue. En gagnant de petites bribes de la langue, de manière solide, on commence à avoir une base à laquelle raccrocher les nouveaux mots. Plus ça va, mieux ça va.

Mais comment acquérir ces premiers mots, qui peuvent sembler si difficiles?

Avant d'essayer d'acquérir des mots, il vaut mieux essayer d'acquérir des sons. Et à la place de mots seuls, on voudra acquérir des expressions. Niveau taille, on a, du plus petit au plus grand :

Sons seuls => Syllabe => Mots => Expressions => Phrases

On voudra donc se familiariser aux sons seuls en premier. Puis les associer à des syllabes. Puis ces syllabes à des mots. Ces mots à des expressions. Ces expressions à des phrases entières pleines de sens.

Cela peut sembler énormément de travail, peut-être? Mais le SON dans une langue est ce qu'il y a de plus fondamental. C'est la brique qui construit la maison.

Il y a aussi un PARADOXE : il est plus facile de mémoriser trois mots nouveaux au sein d'une phrase qu'un mot seul isolé. Tout cela à cause du fonctionnement naturel de la mémoire, par association.

En partant du principe que l'Alphabet Phonétique International (API; en anglais, IPA) est le meilleur moyen de comparer deux langues... (A défaut de pouvoir le faire de vive voix...)

Voici un plan d'action pour mettre tout cela en pratique :
- Identifie quels sont existent en arabe mais pas en français en comparant ces deux tableaux : en.wikipedia.org/wiki/Wikipedia:IPA_for_Arabic et en.wikipedia.org/wiki/Wikipedia:IPA_for_French
- Observe comment les sons se combinent pour former certaines syllabe. (Certaines syllabes seront plus courantes que d'autres. L'observer t'aidera à les mémoriser).
- Pour chaque son arabe absent du français, mémorise un mot exemple. Ces deux liens sont susceptibles de t'aider : en.wiktionary.org/wiki/Appendix:Basic_Arabic_phrases et www.hobob.org/arabic/index.php/component/content/article/63/199-arabic-a-ipa

Je ne sais pas si l'arabe est une langue phonétique ou non (est-ce que l'on sait toujours prononcer le texte lu SANS jamais l'avoir entendu, comme l'espagnol? Ou bien non, comme l'anglais, le français et le russe). Si ce n'est pas une langue phonétique, je te conseille vivement d'investir dans un dictionnaire avec transcription en API.

Le don des langues est rempli de techniques et de plans d'actions similaires et détaillés pour aider à adopter une nouvelle langue vivante efficacement et sans excuses.

Bon courage! :-)
Fabien


QUESTION

Bonsoir,
En fait je prends des cours du soir en anglais, mais j'ai beaucoup de mal à assimiler, je suis en 2eme année et je patauge, c'est peut-être le fait que je prends aussi des cours de néerlandais, car j'habite en Flandre, ou parce que je ne prends pas assez de temps pendant mon temps libre pour l'exercer. La prononciation est catastrophique, je recherche toute les solutions possible pour remédier à ce problème, partir à l’étranger et communiquer avec les gens en anglais pour moi c'est un atout, et je ne veux en aucun cas être un boulet qu'on traîne sous prétexte que je ne connais pas la langue.
Merci d'avance,
Valérie

MES COMMENTAIRES :

Hello Valérie,

Le but d'une langue, qu'est-ce que c'est? C'est de pouvoir décoder les sons que l'on entend en un message qui a du sens -- pour la compréhension. Et, pour l'expression, il s'agit de convertir ce que l'on a en tête (dans notre imagination) en une série de sons que notre interlocuteur va lui aussi comprendre comme un message qui a du sens, qui lui évoque quelque chose.

Maintenant, on peut décomposer une langue en trois parties distinctes mais complémentaires : la phonétique, le vocabulaire et la grammaire.

Les trois vont nous aider à faire passer notre message. La phonétique revient à utiliser le même système de sons que les natifs ; le vocabulaire revient à utiliser des expressions qui ont du sens pour les personnes qui communiquent ; et la grammaire revient à structurer les mots d'une manière qui ne laisse pas de place au doute. Ce sont des conventions. Ce qui se dit est correct et, ce qui est correct, c'est ce qui se dit.

Le plus petit élément, dans tout ça, ce sont les sons. Avec eux, on forme des syllabes. Avec ces syllabes, on forme des mots. Avec ces mots, des expressions ; puis, des phrases. Les phrases nous permettent de faire passer notre message ou notre histoire. J'appelle cela "l'échelle de la langue", du plus petit au plus grand.

Où est-ce que je veux en venir avec tout cela?

D'abord, je veux souligner que l'on peut décomposer les langues et leur dimension TENTACULAIRE en quelque chose de digeste et d'organisé. Cela va nous aider à mettre de l'ordre dans nos idées et à prendre l'anglais (ou le néerlandais) par le bon bout.

Ensuite, je voudrais souligner que certains de ces éléments se transfèrent bien d'une langue à l'autre et d'autres non. Cela dépend de la langue et de la situation. Par exemple, beaucoup de sons anglais existent déjà en français, beaucoup de mots aussi (même s'ils se prononcent différemment) et la grammaire n'est même pas si différente que cela en vérité. Pareil pour l'anglais et le néerlandais, le néerlandais étant sans doute la langue la plus proche de l'anglais au monde (je ne le parle pas mais je l'ai étudié un peu lors d'un voyage). C'est un avantage pour un néerlandais qui apprend l'anglais mais c'est un problème pour un étranger qui apprend les deux langues.

En somme, voici ce que je vous recommande :

- Etudiez la phonétique de l'anglais ( bilingueanglais.com/reussir-a-l-oral-en-anglais/ ) ET celle du néerlandais ( en.wikipedia.org/wiki/Wikipedia:IPA_for_Dutch_and_Afrikaans ). Vous saurez ainsi quels sons sont nouveaux pour vous, comment mieux les distinguer puis comment les articuler. Plus on connaît de sons différents, plus apprendre une langue devient facile (c'est pour cela qu'il est plus facile d'apprendre une 5ème langue qu'une seconde, par exemple). Cela vous ouvrira les oreilles, ce qui est un travail de préparation précieux.

- Mettez de côté l'étude du néerlandais jusqu'à nouvel ordre. L'anglais et le néerlandais sont tellement proches que vous risquez de vous disperser sans avancer, de les mélanger, tout cela pour être frustrée et n'avoir rien à montrer pour vos efforts. Concentrez-vous sur l'anglais et son AVALANCHE de contenus disponibles, pour baigner dedans. Faites votre priorité de maîtriser l'anglais d'ici à 6 mois, par exemple. (Concentrer ses efforts paye de manière décuplée. Les diluer mène à l'ennui, l'abandon et à une mauvaise image de soi). Vous pouvez toujours utiliser quelques mots de néerlandais si vous en avez l'occasion mais faites de l'anglais votre priorité. Le but est que vous soyez submergez d'anglais et que vous en compreniez peu peu de plus en plus ce qui, avec le temps, représente énormément.

- Vous pourrez vous mettre au néerlandais facilement une fois que vous maîtrisez bien l'anglais et, le moment venu, celui-ci n’interférera plus ou très peu avec votre anglais.

En séparant ainsi vos problèmes et vos objectifs, le cheminement sera plus facile, plus agréable et plus fructueux.

Bonne route!

A bientôt,
Fabien


QUESTION

Hello Fabien,
I'm currently learning 3 languages (English, Spanish and Italian) so I'm wondering: which one do I have to buy, which one would be better for me? "Le don des langues" or "Billingue anglais". The thing is that I have to learn them for me, I want to be able to manage things in Italy, Spain, the UK etc, but I also want to progress at school for some important exams (Le bac) and be able to certify my language level with some tests like the TOEIC and DELE for Spanish.

Otherwise, It's always a pleasure to read your messages, I always learn something new, and I do what you recommend, but I can do those things only with English. Honestly I am very bad in Spanish, I am less interested and I'm not able to "immerse" myself in the Spanish or Italian world, even though I find the culture of those countries very interesting. Anyway, my english is now very fluent because of you, thanks! (Now I have to work on my written skills argh.. lol)

Well, I hope you'll have time to read my message. Have a good day!
Sarina, Paris.

MES COMMENTAIRES :

Hello Sarina,
You're using many of the strategies provided in Devenir bilingue en anglais already AND you'd like to get serious with several languages as part of your life... As such, I'd recommend reading Le don des langues first. Why? Because it's packed with advice you can use for ANY language. My goal writing it was, not only to help people who feel they are bad at languages get better, but, also, and more dearly to me: to help people who LOVE languages learn them more easily and faster. The book deals with many aspects of learning a language, including memory, in which order to start learning a language, what to expect, how to get organized... and many others. It covers both the 'internal game' and the 'external game' of learning a language.

I'm glad you enjoy my newsletters. As for your other languages, I would try to either focus on Spanish OR Italian for now. Actually, I find it very hard to give my best to each language if I study several at once... So, if I were you, I'd put most of my energy into learning the one I like best and mastering it... Afterwards, learning the other one will be pretty easy (and not as painful), because of their similarities with one another and with French. One thing you might want to do simultaneously, though, is learn the phonetics of each language, as it does not interfere negatively with your learning. Here's a chart I refer to quite often: en.wikipedia.org/wiki/IPA_chart_for_Spanish And its Italian counterpart en.wikipedia.org/wiki/IPA_chart_for_Italian And, finally, a little helper to make it all more interactive: www.ipachart.com/

Talk to you soon and keep up the good work!
Fabien




Vous désirez plus d'aide de ma part pour apprendre l'anglais ? Trois moyens :

Bons progrès en anglais !
Fabien Bilingue en anglais Snauwaert