Formel, neutre, informel, argot, vulgaire, tabou…

Les registres de langue en anglais

Dans quel style allez-vous communiquer ?

On ne parle pas de la même manière avec tout le monde. Si vous discutez avec mamie, vous n'allez pas parler pareil que si vous discutez avec un enfant de 4 ans. En tant qu'ado, vous ne parlez pas pareil avec vos potes qu'avec vos parents. C'est une question d'âge… mais pas que. Si vous êtes face à un inconnu, à un entretien d'embauche, ou face à un client, cela va changer votre comportement et votre manière de parler à chaque fois… On appelle cela les registres de langue.

Parler anglais n'est donc pas juste une affaire de linguistique, c'est une question sociale aussi. Maîtriser l'anglais signifie être capable de passer d'un registre à l'autre, au fil de vos besoins, pour communiquer avec le style approprié.

L'impact du registre de langue

Avant d'entrer dans le cœur du sujet, notez que le registre de langue, en anglais ou dans toute autre langue, a plusieurs composants, qui se marient bien ensemble :

  • La phonétique : dans un registre détendu, vous articulerez moins que dans un registre soutenu.
  • Le vocabulaire : dans un registre détendu, vous utiliserez des images plus familières ou des mots plus vulgaires, que vous éviteriez dans un contexte plus sérieux.
  • La grammaire : (eh oui… même la grammaire change !) dans un registre détendu, vous vous permettrez p't-être des phote de gramair… que vous ne vous permettriez point, mon cher, dans le contexte d'un échange élégant et sophistiqué.

C'est ce qui explique que vous comprenez peut-être le journaliste d'une grande chaîne de télé mais pas le natif lambda qui vous parle de manière détendue. (Le premier sur-articule souvent, le second parle plus naturellement).

Les trois composants sont liés. Exemple en français : « j'l'ai pas fait » au lieu de « je ne l'ai pas fait » (mélange de modifications phonétiques et grammaticales).

Les registres de langue

Vous l'aurez compris, les registres de langue vont du plus détendu au plus soutenu. La distinction entre des catégories voisines n'est pas toujours évidente. On est face à un dégradé ou un arc-en-ciel, pas face à des catégories nettes que l'on peut ranger dans de petites boîtes.

Je vous propose une catégorisation officielle (assez longue) puis mon propre système (plus court, plus mémorable).

ISO

Il existe un standard international pour les registres de langue. Il porte le nom, ô combien poétique, d'ISO 12620:009.

Ce standard définit 11 registres de langue :

ENGLISH FRENCH DEFINITION
bench-level applicatif Register of terms used in applications-oriented as opposed to theoretical or academic levels of language.
dialect dialectal Register that is specific to a dialect.
facetious facétieux Register related to an expression that is intended to be clever and funny but that is really silly and annoying.
formal formel Formal register.
in house maison Register of terms that are company-specific and not readily recognized outside this environment.
ironic ironique Register for irony.
neutral neutre The register appropriate to general texts or discourse.
slang argotique An extremely informal register of a word, term, or text that is used in spoken and everyday language and less commonly in documents.
taboo tabou Register that expresses a situation that people avoid because it is extremely offensive or embarrassing.
technical technique The register appropriate to scientific texts or special languages.
vulgar vulgaire Register of a term or text type that can be characterized as profane or socially unacceptable.

Ce standard est en train d'être remplacé par un nouveau (ISO/CD 12620) et le document qui le définit, disponible pour la modique somme de 150 euros, n'est plus disponible à la vente.

Cinq registres de langue

Pour les besoins éducatifs de Click & Speak™, il m'a semblé plus pratique d'organiser les registres de langue selon mes propres catégories. Les voici :

  1. Neutral (Neutre)
  2. Casual (Informel)
  3. Slang (Argot)
  4. Vulgar (Vulgaire)
  5. Taboo (Tabou)

Le registre Formal (Formel), utile pour les entretiens d'embauche, les rencontres avec la reine d'Angleterre et les réunions chez l'ambassadeur, occuperait la position 0 sur l'échelle ci-dessus.

Le registre familier (en anglais : Colloquial) est un autre nom pour informel (Casual) mais, encore une fois, notez que ces catégories sont fluides. La distinction entre casual et slang pour certains mots ne sera pas toujours évidente. Un mot qui semble vulgaire à quelqu'un peut sembler juste familier à quelqu'un d'autre.

En plus de cette échelle, on définira des registres de langue spécialisés :

  • Professional (Professionnel) :
    • Technical (Technique)
    • In-house (Propre à un établissement)
    • Bench-level (Applicatif)

Les première catégories recouvrent les 5 000 mots les plus courants communs à l'ensemble de la population, tandis que les catégories spécialisées deviennent intéressantes quand vous savez dans quoi vous avez besoin de vous spécialiser. Cela se fera pendant ou après vos premiers 5 000 mots de vocabulaire, selon vos besoins professionnels.

(Le meilleur moyen de vous spécialiser étant, à mon avis, de lire et d'écouter dans votre domaine professionnel, en anglais, avec pour objectif d'apprendre quelque chose. Cela vous amène à réfléchir en anglais, à apprendre en anglais donc à laisser le français de côté, et à rentrer dans un cercle vertueux où l'anglais enrichit votre vie et vos connaissances).

Exemples

L'affaire Jean Dujardin

En tant qu'apprenant, vous voudrez être capable de passer d'un registre à l'autre, comme on change de régime avec un levier de vitesse sur une voiture. Cela se fera assez naturellement si vous prêtez attention à votre environnement social.

L'anglais – et notamment l'anglais américain – est plus détendu que le français. Cela se retrouve dans la grammaire (pas de vouvoiement) et dans l'attitude.

Paradoxalement, ceci dit, les Américains se choquent plus facilement, en particulier face à la vulgarité. Des gros mots qui passent inaperçus à la télé française deviennent inimaginables (ou ultra-beepables) à la télé américaine. C'est une différence de culture (culture puritaine américaine).

Un bon exemple est « l'affaire » Jean Dujardin où, à la fin de son discours de remise des Oscars, en 2012, ayant décroché le prix du meilleur rôle, il lâche un enthousiaste « Wow! Putain, génial, merci ! » qui choqua la presse américaine.

Pas de quoi en faire un fromage (français) ? C'est notre point de vue franco-français. Pour la presse américaine, he dropped an F-bomb (il a lâché une bombe avec le mot Fuck), chose aussi mal vue que de lâcher une caisse en plein gala :

Jean Dujardin Wins Best Actor: 2012 Oscars

Tandis que certains emploient allégrement les gros mots, d'une manière digne d'un épisode de South Park, d'autres se sentent mal à l'aise face à de tels propos… voire même sur des expressions encore plus innocentes. Je me souviens d'un acteur, lorsque je recrutais les voix off pour Click & Speak™, avec qui j'ai dû renoncer de travailler parce qu'il était mal à l'aise avec l'expression Oh, dear God!.

Registres

Malgré ces contraintes, vous ne voudrez pas parler uniquement de manière formelle car ce n'est tout bonnement pas naturel. Vous voudrez adapter votre registre :

Formal (Formel)

Pour les situations où le sérieux est de rigueur. Ça signifie bien articuler (évitez les contractions anglaises qui sont normales le reste du temps). Ça signifie utiliser le mot juste (le mot précis et non pas juste stuff, thing ou thingy). Ça signifie utiliser une grammaire correcte et largement reconnue comme telle (c'est-à-dire une grammaire standard, ex.: pas de ain't).

Neutral (Neutre)

Ce registre correspondrait à des situations avec de parfaits inconnus ou bien avec des collègues avec qui vous ne vous entendez pas plus que cela, par exemple. Rester sur sa réserve ainsi est une forme de respect. C'est le registre que l'on emploie lorsque l'on n'a pas encore brisé la glace.

Casual (Informel)

Correspond à la plupart des situations du quotidien : avec vos collègues proches, avec vos amis, avec votre famille.

Vous utiliserez des mots du type thingy (Hey, can you gimme that thingy on the table?), le mot cop au lieu de police officer ou bien encore direz it sucked au lieu de it was really bad. De nombreux mots du quotidien ont ainsi une version neutre et un équivalent informel.

Exemples supplémentaires : it doesn't matter => whatever, let's spend time together => let's hang out, tasty => yummy, buttocks => ass, sweetheart => sweetie, yes = yep

Je vous donnerai plus d'exemples de ce double langage dans un prochain article.

Slang (Argot)

L'argot est plus détendu, plus familier et, à mon avis, plus fun aussi. Certaines personnes s'y opposent mais l'argot fait partie du plaisir d'utiliser une langue vivante de plusieurs manières possibles. Dire toujours les mêmes choses toujours de la même manière est ennuyeux ; employer de l'argot permet de pimenter notre manière de parler anglais.

L'argot n'est donc pas le signe d'un manque d'éducation mais plutôt d'une certaine créativité et, assurément, d'un certain niveau de langue (l'argot est difficile voire impossible à apprendre dans les cours d'anglais traditionnels. Un étranger qui emploie librement l'argot en anglais a de toute évidence atteint un niveau supérieur à la moyenne).

L'argot est certainement le plus étudié chez les ados, qui s'en servent pour ne pas être compris des adultes, pour se distinguer des adultes (trop vieux, trop sérieux !) et des enfants (trop jeunes ! Quand on est un ado on est déjà plus un enfant !) et par effets de mode. L'argot peut ainsi constituer une sorte de langage secret.

L'argot n'est cependant pas réservé aux plus jeunes. Chaque génération développe son propre argot et une langue vivante évolue constamment.

Voir sur le sujet : 36 mots d'argot anglais américain à connaître, mon article de référence sur l'argot ou slang américain.

Vulgar (Vulgaire)

Le langage vulgaire est généralement mal vu. Je vois deux manières de s'en servir :

  • Sous le coup de l'émotion (parce que, lorsque vous vous cognez le petit orteil contre une porte, vous ne dites pas juste « ouille » ou « zut, alors ! ») ;
  • Comme effet de style, pour se donner des airs cools voire de dur à cuir (évident dans le rap et dans le rock avant lui).

Il est souvent préférable de ne pas utiliser le registre vulgaire (pour éviter les faux pas) mais il est indispensable de le comprendre.

Conduire avec un chauffeur nerveux, en plein bouchon, à une heure de pointe est – paraît-il – une des manières les plus efficaces d'apprendre ce langage fleuri !…

Au final, employez des expressions vulgaires comme bon vous semble – ça rend souvent la langue plus vivante – mais seulement pourvu de savoir ce que vous faites.

Taboo (Tabou)

Correspond aux mots que l'on ne peut tout simplement pas dire sous peine de laisser une mauvaise impression indélébile.

Le pire de tous, en anglais américain, est certainement le N-word (c'est-à-dire le mot nigger). Ce mot est très chargé émotionnellement, culturellement et historiquement.

Signe que de tels mots sont tabous : il existe une forme euphémique du mot pour y référer sans le prononcer : N-word, F-word, C-word… Employer ces mots peut se révéler une sorte de suicide social.

Selon l'interlocuteur, la perception variera. Si certains considéreront que le mot fuck n'est qu'un mot et n'a donc rien de bien méchant (juste vulgaire), d'autres considéreront que le F-word est un mot tabou.


Voilà pour cette longue introduction aux registres de langue, un concept de linguistique utile à prendre en compte dans votre communication (orale comme écrite) en anglais.

Pour aller plus loin, vous voudrez creuser chaque registre, un à un, pour nourrir votre curiosité et enrichir votre vocabulaire.

Utilisez le bon registre et amusez-vous bien !


Voir aussi :

Commentaires sur Les registres de langue en anglais

2 commentaires à date 👏

📜Règles du jeu pour commenter

Cet espace est conçu pour compléter l'article, en partageant votre expérience, vos questions ou vos ressources pour apprendre l'anglais ensemble. Merci de vos commentaires énergiques, constructifs et intéressants !

Pour assurer la qualité du site, les commentaires sont relus avant d'être publiés. (Les messages kikoolol, hors-sujets ou commerciaux seront effacés). Soyez respectueux des autres lecteurs SVP.

Vous pouvez écrire en français ou en anglais ; relisez-vous et profiter de nos conseils pour s'autocorriger en anglais. Aérez votre texte grâce aux options de mise en forme (Markdown).

Qu'avez-vous appris aujourd'hui ? A vos ⌨️ et amusez-vous bien ! 🤓

Leave a comment

You are leaving a comment on Les registres de langue en anglais · Formel, neutre, informel, argot, vulgaire, tabou….

Your email address will not be published. Fields marked with an * are required.

Maintenant, lisez ceci :