Accent tonique, accent de la phrase

Publié par Click & Speak™,
la formation d'anglais en ligne
la plus intelligente.
Comment accentuer les mots en anglais

Respectez le rythme en anglais ! Comme un boxeur qui porte ses coups, songez : quelles syllabes vais-je accentuer ? Où ?

La langue anglaise a son propre rythme qui n'est pas le même que celui du français. Ce qui donne son rythme à l'anglais, c'est avant tout son accentuation. En anglais, on accentue toujours au moins une syllabe dans les mots de plus d'une syllabe. C'est le fameux accent tonique anglais ou accent du mot (word stress). De manière similaire, on accentue toujours au moins un mot dans chaque phrase, c'est l'accent de la phrase (sentence stress).

Alors, pourquoi est-ce important ? Tant que vous ne respectez pas l'accent tonique et l'accent de la phrase, vous serez mal compris des natifs ! Qui plus est, il sera fatiguant pour vous de parler anglais avec le rythme du français. Il est donc essentiel de savoir comment accentuer les mots (et les phrases) en anglais pour communiquer clairement.

Comment on accentue en français

Pour améliorer son accent anglais, il faut déjà prendre conscience de ce que nous faisons en français parce que nous le transférons souvent, par erreur, à l'anglais.

Il y a deux grands traits qui donnent son rythme au français.

L'intonation du français

Premièrement :

En français, on a tendance à faire monter notre intonation [la hauteur de notre voix] à la fin de chaque phrase.

C'est subtil… mais c'est ce que nous faisons tous. Si je dis une phrase ou bien même un mot seul, je fais monter l'intonation sur la fin.

On ne le remarque pas forcément parce que c'est notre langue natale. Comme dit le dicton, « le poisson n'a pas conscience de l'eau ». Ce qui est caractéristique du français on ne le remarque pas, vu qu'on baigne dedans.

Quoi qu'il en soit, en français, l'intonation monte un peu à la fin des phrases ou des mots seuls. C'est ce qui contribue le plus à notre accent français.

Si on ne le remarque pas toujours, c'est aussi parce que c'est moins fort en français que dans d'autres langues. (En anglais ou en espagnol, l'intonation monte sur les syllabes accentuées mais cela se fait sur des syllabes variables et de manière beaucoup plus marquée).

Cette caractéristique du français se retrouve d'ailleurs en anglais dans les mots anglais d'origine française. Dans énormément de mots anglais empruntés au français, vous remarquerez que l'accent tonique tombe sur la dernière syllabe. Exemples :

Note : dans les transcriptions en Alphabet Phonétique International, le symbole qui ressemble à une apostrophe indique quelle syllabe est accentuée (c'est-à-dire : où tombe l'accent tonique) ; ce signe est placé avant la syllabe accentuée.

Ce qu'il faut retenir est que ce phénomène d'intonation donne une musique et un rythme particuliers au français – et on voudra s'en éloigner (hors mots d'origine française) lorsque l'on parle anglais.

Le rythme des syllabes en français

Maintenant, un second point qui donne du rythme au français, est que :

En français, on prononce toutes les syllabes à peu près de la même longueur.

Si je dis le mot :

  • CROCODILE

Toutes les syllabes ont la même durée.

Pareil si je dis :

  • INFORMATION
  • IMPORTANT
  • MESSAGE
  • ATTENTION

Toutes les syllabes ont la même durée.

Pour mieux comprendre et mieux s'exprimer en anglais à l'oral, on a besoin de mieux observer comment les langues fonctionnent – qu'est-ce qui change entre l'anglais et le français.

Donc, dans les jours et semaines à venir, en commençant dès maintenant : observez, déjà, comment nous parlons tous en français. Intéressez-vous à ces choses-là parce que ça va aiguiser votre oreille.

Le rythme de l'anglais

Maintenant, revenons à l'anglais. Est-ce que toutes les syllabes ont la même durée, comme en français ?

Ne répondez pas tout de suite. Ecoutez cette phrase en anglais :

Milk chocolate is made of thirty percent of cocoa.

/ˈmɪlk ˈtʃɔk·lət ɪz ˈmeɪd əv ˈθɝ·ti pərˈsent əv ˈkoʊ·koʊ/

Est-ce que les syllabes ont toutes la même longueur ?

Ré-écoutez la phrase, prononcée cette fois-ci avec le rythme du français :

Milk chocolate is made of thirty percent of cocoa.

Vous entendez la différence ?

Ré-écoutez la phrase d'origine, avec le rythme anglais, plusieurs fois :

Milk chocolate is made of thirty percent of cocoa.

/ˈmɪlk ˈtʃɔk·lət ɪz ˈmeɪd əv ˈθɝ·ti pərˈsent əv ˈkoʊ·koʊ/

Niveau rythme, cela donne quelque chose comme :

TA TA-da da TA da TA-da da-TA da TA-da

On appelle cela le rythme morse (songez au bruit d'un télégraphe).

Vous savez comment fonctionne le morse. Ce sont des sons longs et des sons courts :

TA-TA-da-da-TA-da-TA-da-da-TA-da-TA-da

Eh bien, l'anglais, niveau rythme, c'est comme du morse. Savoir comment accentuer, c'est savoir respecter ce rythme.

Une autre image qui peut vous aider est de penser que l'anglais, à l'oral, c'est comme des montagnes russes. Ou bien encore comme une succession de pics et de vallées : ça monte et ça descend.

Accent tonique anglais L'accent tonique anglais : comme des montagnes russes

Ré-écoutez et comparez les trois enregistrements, vous verrez que c'est le même rythme à chaque fois :

MILK CHOColate is MADE of THIRty perCENT of COcoa.
TA TA-da da TA da TA-da da-TA da TA-da
--. .- .-. .- .-.

Alors, pourquoi certaines syllabes sont-elles longues et d'autres courtes ?

Ce n'est pas une question piège.

Pourquoi ?

Tout simplement…

Parce que certaines syllabes sont accentuées, et d'autres non.

C'est juste comme cela que fonctionne le rythme de l'anglais. C'est un rythme différent du français, et puis c'est tout. C'est comme en musique où divers styles de musique ont des rythmes différents.

Donc, une petite leçon que l'on peut déjà tirer de tout cela est que :

En anglais, chaque syllabe a une durée différente, selon qu'elle soit accentuée ou non.

Morse versus mitraillette

Alors, je vous ai dit que le rythme de l'anglais s'appelle le rythme morse.

Dans ce cas-là, si l'anglais c'est du morse, le français, c'est quoi ?

On dit que, le français, niveau rythme, c'est un rythme de mitraillette :

ta-ta-ta-ta-ta-ta-ta-ta-ta-ta-ta-ta-ta-ta-ta-ta

Si je reprends l'exemple de tout à l'heure, traduit cette fois en français :

Le chocolat est composé de trente pourcent de cacao.

Répétez à voix haute. Toutes les syllabes ont la même durée.

Rythme accent français versus Rythme accent anglais

Changez votre rythme

Ce n'est pas compliqué mais c'est fondamental. La qualité et la clarté de votre accent anglais dépend de cela.

Pour être facilement compris à l'oral en anglais vous devez changer de rythme par rapport au français.

Il ne suffit pas de le savoir, on a aussi besoin de le faire !

Souvent, les gens sont tellement obsédés par la peur de mal prononcer, de mal articuler, qu'ils en oublient totalement le bon rythme.

Mais si vous utilisez le mauvais rythme ça va être en vérité impossible de bien prononcer parce que, pour commencer, vos sons n'auront pas la bonne durée !

En somme :

Le rythme est sur quoi viendra se caler tout le reste.

Pensez d'abord au rythme de l'anglais et, ensuite seulement, à sa prononciation.

Une comparaison qui peut vous aider : c'est comme si vous changiez de style de musique. Au lieu de jouer de la musique classique, eh bien, en anglais, vous jouez du jazz.

Si vous comprenez ce principe, cette différence entre le français et l'anglais, et que vous commencez à l'observer et à l'IMITER en anglais…

Alors, vous allez faire de gros progrès à l'oral. Votre accent anglais va nettement s'améliorer parce qu'au lieu de faire les choses au hasard vous les ferez comme on est censé les faire pour parler anglais – comme on aurait dû vous les enseigner dès le début. Observer et imiter va vous aider à respecter l'accent tonique et l'accent de la phrase.

Maintenant que vous êtes au courant de tout cela, respecter le rythme de la langue anglaise ne dépend plus que de vous.

Comment accentuer : sur quoi se concentrer

Concrètement : observez toujours quel mot et, à l'intérieur de chaque mot, quelle syllabe, sont accentués.

Pour savoir quelle syllabe est accentuée dans un mot anglais, deux manières de s'y prendre :

Le mieux est de faire les deux. Dans le dictionnaire en ligne, vous pouvez écouter l'audio en plus de voir la transcription.

Prenons quelques exemples pour que ce soit plus parlant. Dans les mots suivants, quelle syllabe est accentuée ? (Autrement dit : où tombe l'accent tonique ?)

…alors ?

Dans tous les cas, on accentue la première syllabe.

Maintenant, si je dis :

Quelle syllabe est accentuée ?

Très bien. La seconde syllabe est accentuée. J'espère que vous entendez la différence. Sinon, ré-écoutez.

Peut-on prédire quelle syllabe est accentuée ? Pas vraiment. Il faut, pour chaque mot, apprendre quelle syllabe porte l'accent. En ça, apprendre comment accentuer les mots anglais prend du temps mais c'est un investissement qui en vaut la peine. Plus vous vous y mettez tôt, plus c'est facile et plus votre accent anglais sera clair.

Tableau récapitulatif

Concrètement, comment faire pour accentuer la syllabe accentuée en anglais ? On a déjà vu que la syllabe accentuée était plus longue mais quoi d'autre ?

Voyons un tableau qui récapitule comment accentuer les syllabes en anglais :

Syllabe ou mot accentué Syllabe ou mot non-accentué
L’intonation change L’intonation reste inchangée
On fait durer le son On écourte le son
On y met plus d’énergie On y met moins d’énergie
Voyelle longue et articulée Voyelle courte et centralisée

Vous voyez qu'il y a un contraste.

C'est binaire : soit la syllabe est accentuée, soit elle ne l'est pas ! Et, tout aussi important que de savoir accentuer la syllabe accentuée : il faut savoir comment traiter les syllabes qui ne sont PAS accentuées – pour créer ce contraste.

Bref, pour chaque syllabe, il faut choisir son camp : est-ce que vous l'accentuez ou non ?!

Repensez aux mots de tout à l'heure… Et PRONONCEZ-LES, avec le BON RYTHME, chez vous (entraînez-vous à parler car l'anglais est une langue vivante !) :

Deux remarques

Deux remarques pour conclure sur le rythme de l'anglais :

  • Parler anglais avec un accent et un rythme français est fatiguant.

C'est fatiguant pour les personnes qui vous écoutent parce qu'elles doivent s'adapter et essayer de décoder ce que vous dites.

Mais, SURTOUT, c'est fatiguant pour VOUS !

Le rythme de l'anglais est complémentaire de la prononciation de l'anglais. Si vous utilisez le rythme français d'une mitraillette et que vous essayez de prononcer TOUTES les syllabes avec la même durée, vous allez parler lentement, chaotiquement – comme une voiture qui cale – et ça demande beaucoup trop d'énergie de faire ça.

Mettre de l'énergie sur chaque syllabe en anglais est épuisant. L'anglais n'est pas fait pour.

Alors que, si vous utilisez le rythme morse de l'anglais, vous allez mettre plus d'énergie sur les syllabes accentuées mais moins sur les syllabes non accentuées, et c'est beaucoup plus simple et fluide de parler anglais comme cela. Ça vous demande globalement moins d'énergie.

Gardez en tête autre chose aussi :

  • Pour avoir un accent anglais convaincant, le rythme est plus important que la manière dont vous articulez.

Imaginez que vous entendiez des gens discuter de loin, que vous ne savez pas de quel pays ils sont et que vous n'entendez pas exactement ce qu'ils disent.

A ce moment-là, vous allez être capable de deviner quelle langue ils parlent juste à la MUSIQUE de la langue.

Ce que vous entendriez de loin, ce serait la musique de leur langue (la prosodie). Et cette musique, c'est avant tout le rythme.

Tout ça pour vous dire qu'utiliser le bon rythme, même si vous vous prenez un peu les pieds dans le tapis sur le reste, va vous aider à avoir un meilleur accent anglais.

Et avoir un meilleur accent anglais, en plus de vous rendre bien plus facile à comprendre, vous rend plus crédible – c'est toujours utile, que ce soit dans le travail ou dans la vie privée.

L'erreur des francophones

L'erreur que font les francophones lorsqu'ils ne prêtent pas attention à tout cela, c'est d'accentuer toujours la dernière syllabe (parce que comme on l'a vu, en français, l'intonation monte un peu à la fin des mots et des phrases). Souvent, ils n'en ont même pas conscience. Peut-être est-ce votre cas ?

Par exemple, au lieu de dire :

  • A-ny-thing (accent sur la première syllabe) ils disent a-ny-THING
  • Au lieu de dire PRE-si-dent (accent sur la première syllabe) ils disent pre-si-DENT
  • Au lieu de dire com-PU-ter (accent sur la deuxième syllabe), ils disent com-pu-TER
  • Au lieu de dire CI-ga-rette (accent sur la première syllabe), ils disent ci-ga-RETTE

Et ainsi de suite.

Ce n'est pas vraiment de notre faute si on fait ça. On ne nous a simplement pas expliqué l'accent tonique anglais et l'accent de la phrase à l'école.

Pour corriger cela, c'est simple même si ça prend du temps :

Quand vous apprenez un mot, retenez sur quelle syllabe tombe l'accent !

Et, dès que vous avez un doute sur un mot (ce qui inclut peut-être tous les mots que vous connaissez jusqu'ici !), vérifiez dans le dico.

C'est une habitude à prendre qui en vaut la peine car, rapidement, cela va faire la différence sur la qualité et la clarté de votre accent.


Le rythme de la langue anglaise a quelque chose de spécifique. J'espère que cet article vous aura aidé à en prendre conscience, en réalisant la nature de l'accent tonique et de l'accent de la phrase et comment vous pouvez, vous aussi, les imiter.

Dans le prochain article, nous irons encore un peu plus loin sur le sujet en voyant comment articuler les syllabes accentuées et les syllabes non accentuées en anglais – parce que faire la différence entre les deux améliorera et votre prononciation, et votre accent ! :-)

Voir aussi

Ce mini-cours de phonétique, Comment accentuer les mots en anglais, avait pour but de vous aider à éviter des erreurs de prononciation courantes chez les francophones mais facilement évitables, une fois que l'on en prendre conscience.

Depuis sa publication, nous n'avons pas chômé. Allez donc plus loin sur l'accent tonique et l'accent de phrase avec :

Si vous êtes abonné à Click & Speak™, vous trouverez maintenant l'accent tonique de chaque mot en cliquant dessus, avec un code inspiré du code morse. Par exemple : ● · pour le mot brother (accent sur la première syllabe), · ● pour le verbe agree (accent sur la seconde syllabe).

Bonne lecture et bonne écoute !

Maintenant, lisez ceci :

Règles du jeu pour commenter

J'espère que les commentaires sur BilingueAnglais.com seront énergiques, constructifs et intéressants. Cet espace est conçu pour compléter l'article et partager votre expérience ou vos ressources pour apprendre l'anglais.

Pour assurer la qualité du site, tous les commentaires sont relus avant d'être publiés. Les critiques constructives ne sont pas un problème. Les commentaires irrespectueux, mal rédigés, hors-sujets ou commerciaux seront effacés.

Relisez-vous et servez-vous du vérificateur d'orthographe de votre navigateur pour vous assurer d'écrire dans un français ou un anglais sans fautes. Aérez votre texte et utilisez les options de formattage Markdown pour le mettre en valeur. Merci de participer à la vie du site et amusez-vous bien!

Leave a comment

You are leaving a comment on Comment accentuer les mots en anglais.

Your email address will not be published. Fields marked with an * are required.

  1. Je confirme. J'apprends l'anglais avec Click and speak, c'est-à-dire en écoutant et répétant ce que j'entends. Donc j'apprends en même temps l'accentuation des bonnes syllabes. Et effectivement c'est beaucoup plus important que la manière d'articuler. Je me surprends à connaître comment dire des mots alors que je ne sais pas les écrire et que je les dis souvent "approximativement" au niveau de l'articulation mais je suis comprise et personne ne me reproche de mal articuler. C'est en plus très important pour comprendre les natifs. Sans doute aurez-vous remarqué qu'il est toujours plus facile de comprendre une personne non anglaise ou américaine parler anglais, qu'un natif d'Angleterre ou des Etats-Unis. Et ce qui fait la différence est bien l'accentuation. Donc repérer l'accentuation permet ensuite de beaucoup mieux comprendre les natifs.C'est essentiel et encourageant.

  2. C'est très intéressant, mais je ne sais jamais "quand" il faut accentuer le mot, y-a-t'il un truc pour comprendre. Merci Fabien

    1. Pour le quand :

      • Il faut toujours accentuer les mots qui portent le plus de sens dans la phrase (cela varie selon le sens que l'on veut donner et ce sur quoi on veut insister).
      • Il faut toujours accentuer au moins une syllabe dans les mots de plus d'une syllabe parce qu'ils ont forcément une syllabe accentuée.
      • Les mots d'une seule syllabe s'accentuent ou non, selon la situation. Typiquement, on n'accentue pas les mots de fonction (prépositions, articles, etc.) parce qu'ils n'apportent pas grand-chose niveau sens (ils servent surtout à lier les mots entre eux, comme du ciment entre les briques).

      Répondons aussi donc à la question du comment :

      Dans chaque mot, in ne peut pas vraiment deviner quelle syllabe est accentuée. (Enfin si : si on creuse dans les livres de phonétique on peut trouver une quinzaine de « règles » qui fonctionnent chacune sur 60% des situations ou plus mais ça n'a rien de systématique et je ne suis pas convaincu que ça aide à retenir quoi que ce soit).

      La solution est donc de retenir, pour chaque mot de plus d'une syllabe, quelle syllabe est accentuée.

      Je sais, je sais… Ce n'est pas évident tout cela :-) …et c'est ce qui fait de l'anglais une fausse langue facile à l'oral.

      Mais cela vient bien avec la pratique, de telle sorte que, si on se met à observer l'accent dans chaque mot, on finit au bout du compte par accentuer correctement naturellement, en automatique, par imitation.

  3. Mais quel désastre l'apprentissage de l'anglais au collège et lycée. Effectivement, ça parait incroyable, mais j'ai découvert le principe de l'accentuation à... 28 ans, lors d'une formation via un dispositif de Pôle emploi.
    Résultat : par moment, j'ai beaucoup de problèmes pour comprendre oralement certains interlocuteurs anglais.
    J'ai aussi remarqué que ma mémoire est très visuelle.
    Donc pour identifier l'accentuation, je cherche un site magique qui pourrait montrer les mots accentués graphiquement (vous la voyez la montagne qui monte sur la syllabe...) et souligner le mot dans la phrase qui est l'objet du sens/accentuation central.
    J'ai essayé de mettre sur le coup un copain développeur pour choper les vidéos Youtube et faire ce travail de notation visuelle qui alimenterait une sorte de vocabulaire perso... mais bof, ça ne l'a pas intéressé....
    Donc si vous avez, je suis preneur.

    1. Hello Steph,
      Bienvenue au club… ! La bonne nouvelle est que ça se corrige. Pour moi, c'est de lire en anglais sur Kindle tous les soirs qui m'a permis de corriger cela. Tout simplement, je vérifie systématiquement la prononciation des mots sur lesquels j'ai un doute. L'accent tonique est bien marqué dans les dictionnaires (symbole qui ressemble à une apostrophe avant l'accent majeur du mot) ; En.Wiktionary est votre ami.

      Pour l'accent de la phrase, c'est moins évident. Il s'agit d'un mélange d'écoute et de logique (mettre en valeur les informations essentielles de la phrase).

      Teaching American English Pronunciation a une excellente présentation du sujet (accent tonique, accent de la phrase… et une tonne d'aide précieuse sur la prononciation anglaise en général).

      Un outil, utilisé dans ce livre et ailleurs, consiste à utiliser un code de point pour visualiser l'accentuation. Par exemple :

      Accent tonique example avec points

      Où • représente l'accent majeur, · représente l'accent mineur lorsqu'il y en a un et tout le reste est non-accentué.

      Et en perspectives…

      • Les Phonographs (dans C&S et sur ce blog) présentent la durée de chaque son de manière visuelle, ce qui permet de respecter le rythme. Je prévois l'ajout de mises en évidence supplémentaires comme avec ce système de points.
      • Un article sur les règles de l'accent tonique est en préparation ;-) EDIT: il est prêt ! Voir le lien.
      • Je suis en train de libérer du temps pour bosser sur de nouveaux outils :-)
  4. Merci pour votre article que j'ai lu avec intérêt, mais… n'y a-t-il pas une règle pour l'accentuation (comme en espagnol, par exemple ). Je suis de l'ancienne génération,j'ai appris l'anglais pendant des années, malheureusement sans le pratiquer beaucoup à l'oral ; je le lis et l'écris sans problème, je maintiens mon niveau en lisant beaucoup de romans en langue anglaise/américaine, mais je crois qu'il est trop tard pour moi pour une prononciation (et compréhension orale !) correcte… je devrais réapprendre tout le vocabulaire en repérant l'accent tonique ? la tâche semble insurmontable ! Je désespère…

    1. Malheureusement, oui, c'est bien ça : il s'agit, une fois que l'on a réalisé son erreur, de ré-apprendre la position de l'accent tonique dès le début !

      Je suis passé par là. Ça fait mal. La pilule est dure à avaler. Mais c'est surmontable…

      SURTOUT : dans votre cas, si vous lisez beaucoup (ce qui est mon cas aussi), mettez-vous à lire sur Kindle (ou similaire ; comme je le disais à Stéph plus haut). Mettez-vous à vérifier systématiquement les mots sur lesquels vous avez un doute et vous allez ré-éduquer votre accentuation. C'est énormément de travail au début puis la tâche se réduit (je dirais en quelques semaines).

      Deux autres choses :

      • L'article sur les règles de prononciation (il y en a mais elles ne fonctionnent jamais à 100%) est en préparation.
      • Techniquement, vous n'avez pas besoin de ré-apprendre l'accentuation d'absolument tous les mots. Une fois que vous commencez à (ré)apprendre l'accent tonique de chaque mot, vous allez développer une intuition qui vous mâchera une partie du travail.

      Pour la compréhension orale en anglais, si vous aimez lire, écouter des livres audio en anglais est d'un soutien énorme. (Ne vous limitez pas à la fiction).