Homme senior positif montrant les pouces vers le haut qui a l'air content d'avoir enfin appris comment devenir bon en anglais.

Après toutes ces années de recherches, j'ai enfin trouvé comment devenir bon en anglais sur BilingueAnglais.com !

Comment devenir bon en anglais ? Nous nous noyons dans la masse d'informations disponibles de nos jours et pourtant, nous avons toujours soif d'apprendre. Si vous êtes tombé sur cet article, vous ne savez toujours pas ce qui fait que certains sont bons en anglais, alors que vous, vous avez toujours du mal à progresser. Heureusement, il y a des qualités à acquérir et des comportements que vous pouvez adopter dès aujourd'hui pour devenir bon en anglais. Notre équipe de polyglottes vous dévoile tous ses secrets. Êtes-vous prêt ? :)

Comment bien parler anglais

Certains comportements et certaines habitudes font que certains arrivent à s'exprimer naturellement, de façon spontanée en anglais. Les voici :

  • Il faut aimer s'exprimer. Cela ne se résume pas à parler, car lorsque l'on parle, nous n'avons pas le temps de vérifier si tout ce que l'on dit est correct, alors que pour progresser, il faut vérifier. Vous avez besoin de pratique lente pendant laquelle vous contrôlez tout ce que vous dites ou écrivez.

  • Vérifier et tout revérifier. Nous le faisons encore bien que cela fasse des années (voire, des décennies !) que nous apprenons l'anglais. Lorsque vous avez un doute sur la signification, l'usage ou la prononciation d'un mot : vérifiez-le !

  • Ceux qui sont bons en anglais sont curieux. Ils ont constamment envie d'apprendre plus sur les mots et les expressions qu'ils connaissent déjà : leur étymologie, leur usage, le registre dans lequel ils s'utilisent, etc.

  • Vérifiez si vous formulez bien es choses. On arrive souvent à faire passer son message, mais de façon maladroite ou bizarre pour les oreilles des anglophones. Une astuce pour parler comme un natif, c'est de chercher différentes tournures de phrase sur Google et voir laquelle est la plus populaire. Le nombre de résultats est généralement un bon indicateur.

  • How can you get GOOD at English? Pour être bon en anglais, assurez-vous de bien prononcer tous les mots que vous utilisez. Comment avez-vous lu le mot good plus haut ? Si vous avez dit /gud/, alors vous avez une lacune en prononciation anglaise, car on doit dire /gʊd/. Ne vous inquiétez pas si vous avez commis cette faute, puisqu'il s'agit d'un son anglais qui n'existe pas en français, alors de nombreux apprenants le négligent. Pourtant, pour être meilleur en anglais, il faut bien connaître tous ses sons.

  • Pouvoir distinguer les nuances du langage. Pour devenir bon en anglais, vous devez apprendre à parler de façon idiomatique. Dire quelque chose qui est grammaticalement correct est un bon début, mais cela ne suffit pas. Vous devez aussi apprendre à vous exprimer de façon idiomatique en anglais :

    • Dites-vous toujours take a coffee lorsque vous passez votre commande ? Eh oui, même si l'on comprend parfaitement ce que vous voulez dire, on remarque tout de suite que l'anglais n'est pas votre langue natale. C'est plus naturel d'utiliser le verbe have (avoir) lorsque l'on parle de nourriture ou de boissons. Dites alors I'll have a coffee, please..
  • La tournure de phrase un peu étrange de l'exemple précédent vient du fait que l'on a tendance à traduire directement du français. Le problème, c'est que les deux langues ne marchent pas de la même manière. Soyez conscients des faux amis (les mots qui ont l'air similaires en français et en anglais qui pourtant signifient différentes choses). Un autre exemple, c'est que les francophones ont tendance à oublier les verbes auxiliaires quand ils posent une question :

    • You want to come? (avec une intonation montante) vient sûrement de la traduction de la phrase « Tu veux venir ? », mais en anglais il faut ajouter le verbe do pour construire cette question correctement. Dites alors Do you want to come?.
  • Acceptez les différences entre le français et l'anglais. Les anglophones distinguent ces deux phrases :
    • I live here now. = Je vis ici maintenant.
    • I have been living here for 5 years. = Je vis ici depuis 5 ans. (avec un accent sur la durée de l'action)

🤩 Voulez-vous comprendre les nuances dans l'usage des différents temps grammaticaux ? Découvrez alors notre guide des temps anglais !


Comment devenir bon en anglais No smoking allowed. Lequel des deux a la permission d'entrer ?

Comment mieux comprendre l'anglais

Un problème courant chez nos apprenants est que malgré les années d'efforts et une compréhension de l'anglais écrit correcte, ils n'arrivent pas à comprendre l'anglais oral ! Est-ce le cas pour vous aussi ? Les raisons pour lesquelles vous avez probablement des lacunes en compréhension orale sont nombreuses :

  • L'orthographe anglaise qui n'est pas phonétique. Le fait de savoir écrire un mot ne signifie pas forcément que vous pourrez le reconnaître à l'oral, sans parler de l'utiliser vous-même.

  • Le manque de vocabulaire. Même si l'on peut parfois deviner le sens d'un mot inconnu, vous devez quand même connaître un certain nombre de mots pour comprendre l'anglais de tous les jours.

  • La négligence de la langue parlée. Avez-vous passé de longues heures à lire et à traduire en anglais avec peu d'audio et de pratique ? C'est une erreur à éviter.

Vous reconnaissez-vous dans les problèmes que je viens de citer ? Voici alors les solutions pour devenir meilleur en anglais, avec une meilleure compréhension orale :

  • Étudiez la phonétique anglaise. C'est le meilleur conseil que l'on puisse vous donner. Si vous vous y prenez correctement, la phonétique sera l'outil révolutionnaire qui vous permettra d'analyser la musique de l'anglais, tout comprendre et vous exprimer avec un meilleur accent. Mais comment apprendre la phonétique anglaise ?

  • Intégrez plus d''(https://bilingueanglais.com/blog/17781/ressources-audio-anglais-mp3/) dans votre apprentissage. Entourez-vous d'audio et laissez-vous des périodes sans texte pour mettre de côté la langue écrite. Ce qui est génial : c'est que vous qui choisissez les matériaux que vous allez utiliser. Les possibilités sont presque infinies : films, séries, podcasts, livres audio, musique, etc.

  • Choisissez vos contenus plus méticuleusement. Donnez la priorité aux contenus non adaptés. Si vous êtes débutant, exposez-vous à un anglais authentique de temps en temps. Bien que cela fasse peur au début, si vous comptez toujours sur des contenus adaptés et artificiels, vous vous limiterez à la compréhension d'un anglais qui est parlé len.te.ment. Commencez par écouter et analyser les paroles d'une chanson. Regardez de petits extraits de vidéos avec sous-titres sur YouGlish (ou YouTube). Travaillez avec une scène de votre série ou film préféré. Exposez-vous à de l'anglais parlé pour mieux le comprendre et pour ne pas vous sentir découragé, faites-le progressivement.

Comment devenir bon en anglais Jean, 25 ans, a appris un anglais adapté et artificiel. Résultat : il ne comprend pas les vrais anglophones et ne peut communiquer qu'avec son robot !

Comment mémoriser le vocabulaire anglais

Si vous n'avez pas la bonne technique, alors les mots que vous croyiez déjà connaître vous échapperont lors d'une conversation, ils resteront du charabia quand vous écoutez sans aide visuelle (sous-titres ou autre). Voici alors mes astuces pour mémoriser le vocabulaire anglais une bonne fois pour toutes :

  • Apprenez le vocabulaire dans le bon ordre. Une erreur à éviter, c'est de gaspiller votre énergie sur des mots qui ne vous serviront pas. Les mots les plus courants se répètent, tandis que les autres n'apparaissent que de temps en temps. Donnez la priorité aux mots importants, essentiels pour toute conversation en anglais. Il y en a 5000 et si vous les maîtrisez, vous comprendrez 96 % de l'anglais de tous les jours.

  • Apprenez en contexte. Une mauvaise habitude de l'école, c'est de mémoriser des listes de mots avec leur traduction en français. Le problème, c'est que vous finirez par tout confondre, ne rien comprendre et chercher vos mots. Pour éviter cela, utilisez des exemples de phrases. Que ce soit la situation dans laquelle vous avez croisé le mot pour la première fois ou bien en cherchant sur YouGlish, donnez du contexte aux mots que vous étudiez.

  • Apprenez toutes les formes des mots. Apprenez-vous des mots sans avoir vérifié leur prononciation ? Cela vous arrive-t-il de mémoriser un verbe seulement au présent simple, sans savoir le conjuguer au prétérit ? Si la réponse est oui, alors ne soyez pas surpris si vous cherchez toujours vos mots ! Pour bien vous approprier les mots, suivez notre guide pour apprendre un mot en anglais.

  • Révisez. Lorsqu'on apprend un nouveau mot, on l'oublie au bout d'un moment. C'est ce que l'on appelle la courbe de l'oubli. Elle a été mise en évidence dès 1885 par le psychologue allemand Hermann Ebbinghaus, dans son étude de la mémoire :

Comment devenir bon en anglais Comment réviser l'anglais ?

Pour montrer à notre cerveau qu'il s'agit d'une information importante que nous voulons retenir, il faut s'y exposer plusieurs fois. 11 fois pour être exact. Heureusement, vous ne devez pas vous préoccuper de cela, car il existe des formations qui s'appuient sur un système de répétitions espacées pour réviser l'anglais.

Comment devenir bon en anglais Vous sentez-vous toujours comme la cinquième roue du carrosse parmi les anglophones ? Suivez mes astuces pour mémoriser le vocabulaire anglais pour mieux comprendre vos amis étrangers !

Comment être bon en grammaire anglaise

Qu'est-ce qui fait que certains sont meilleurs en anglais que d'autres ? Voici les secrets de ceux qui assimilent la grammaire anglaise facilement, alors que vous butez sur des règles et des conjugaisons incompréhensibles :

  • Le fait d'avoir été exposé à l'anglais pendant de longues périodes fera que vous saurez comment utiliser les règles de grammaire instinctivement au lieu de conjuguer des verbes dans votre tête avant de commander au restaurant. En utilisant la langue, nous accumulons des milliers d'exemples corrects dans notre tête que nous pouvons utiliser pour créer de nouvelles phrases à partir des mêmes modèles de façon inconsciente. Le fait de vous exposer à l'anglais fera la différence entre les règles et l'intuition. Si vous estimez que vous êtes mauvais en grammaire anglaise, répondez-moi honnêtement : passez-vous du temps à utiliser la langue ? Si la réponse est non, alors je vous invite à découvrir nos ressources pour pratiquer l'anglais de manière amusante ! Choisissez des contenus qui vous plaisent et vous accumulerez le temps de pratique nécessaire en un rien de temps.

  • Ne jetez pas vos livres de grammaire anglaise dans la poubelle ! Les règles grammaticales peuvent être une excellente façon d'analyser et de comprendre les motifs que vous accumulez grâce à la pratique. Bien que cela paraisse contradictoire à première vue, ce sont les deux faces d'une même pièce. Cependant, si vous n'avez pas respecté l'ordre naturel de l'apprentissage d'une langue vivante, alors cela a probablement eu pour résultat un échec. Tournez-vous vers la théorie uniquement pour mieux comprendre et apprécier ce que vous avez déjà entendu ou lu en anglais. De la même manière dont vous avez appris votre langue natale : vous avez passé plusieurs années à l'écouter et ensuite à la lire avant de commencer à étudier les règles de grammaire. Ceux qui maîtrisent le mieux une langue, peuvent l'utiliser dans tous les registres.

Comment devenir bon en anglais rapidement

Pour apprendre l'anglais rapidement (ou aussi rapidement que possible), il faut que vous optimisiez vos efforts et que vous déterminiez vos priorités.

  • Focalisez-vous sur les mots les plus importants. Vous pouvez maîtriser le vocabulaire le plus courant assez vite et ainsi faire des progrès plus rapidement. Visez les 600 mots les plus utilisés de la langue anglaise, pour tenir des conversations simples et comprendre des choses basiques.

  • Si vous allez parler anglais dans une situation spécifique, imaginez comment celle-ci pourrait se dérouler. Faites un brainstorming, lancez vos idées et essayez de trouver les mots et les expressions que l'on va probablement utiliser lors de cette conversation. Cherchez-les dans le dictionnaire et préparez-vous.

  • Focalisez-vous sur ce qui vous servira. Si vous prévoyez un séjour dans un pays anglophone, apprenez à commander au restaurant, à demander votre chemin et à vous présenter. Je doute que vous parlez des animaux ou du réchauffement climatique dans ces situations ! Découvrez le vocabulaire anglais du voyage ! ⛱️

  • Prenez le temps de bien maîtriser les bases. Apprenez à vous présenter et à parler de votre vie. Les choses dont on parle le plus se répètent et si vous apprenez à vous exprimer lors de cette première conversation de façon fluide, sans chercher vos mots et avec un bon accent, vous aurez l'air d'être très bon en anglais ! C'est une manière de tricher ou de « berner » les autres et sembler meilleur en anglais que vous ne l'êtes en réalité.

  • N'oubliez pas d'apprendre la bonne prononciation de tous ces mots ! Comme nous l'avons déjà évoqué à plusieurs reprises sur notre blog et dans cet article, la plupart des apprenants négligent la langue parlée. Résultat : ils ont un mauvais accent qui les empêche de communiquer efficacement. Pour bien prononcer l'anglais, vérifiez toujours la prononciation des mots : les nouveaux et ceux que vous connaissez depuis des années. Vous serez surpris par le nombre de mots dont vous pensiez connaître la bonne prononciation !

Comment devenir bon en anglais Euh, on peut parler du réchauffement climatique ? Je n'ai jamais appris à commander au restau en anglais !

Comment devenir bilingue en anglais en 1 mois

Est-ce possible de devenir bilingue en anglais en 1 mois ? Faisons le calcul ensemble. Selon les estimations européennes, on a besoin de 1200 heures de pratique pour atteindre le niveau C2 ou pour devenir bilingue. Même si vous consacrez 18 heures par jour (disons que c'est le maximum, vous allez quand même avoir besoin de manger, d'aller aux toilettes et même de dormir parfois !), on peut cumuler 540 heures en 1 mois, soit un niveau B2.

Alors en théorie, si vous partez de zéro, vous pourriez atteindre le niveau B2 en un mois au maximum, mais ce n'est évidemment pas réaliste pour l'immense majorité des gens.

Alors que peut-on réellement accomplir en 1 mois ? Même si vous ne travaillez pas et que vous n'avez pas d'autres responsabilités, je doute qu'il soit possible de faire beaucoup plus que deux heures par jour : on finit par perdre sa motivation et sa concentration. Vous totaliserez 60 heures à la fin du mois, soit presque un niveau A1 si vous êtes complètement débutant. Décevant ? Peut-être à première vue, mais gardez en tête que le fait d'apprendre l'anglais est un investissement pour la vie. Au bout d'un an, vous aurez accumulé 720 heures de pratique, soit un niveau C1 (avancé) !

Peu importe le don des langues que quelqu'un pourrait avoir, il faut que vous y consacriez le temps nécessaire.

Comment devenir bon en anglais Il est devenu bilingue en anglais en un mois... mais à quel prix ?! 😨

Comment devenir excellent en anglais

Être bon ou même très bon en anglais est une chose, mais peut-être que vous en voulez plus. Être bilingue, profiter de tous les contenus disponibles dans la langue de Shapespeare, regarder des films sans sous-titres, lire des informations pour vous développer dans votre domaine et avoir une longueur d'avance sur les autres, avoir des amis anglophones, échanger avec eux, et même pourquoi ne pas déménager dans un pays anglophone ? Quel que soit votre objectif, vous lisez cet article, car vous voulez devenir bilingue, alors voici comment devenir excellent en anglais :

  • En vocabulaire, il faut maîtriser les 5000 mots les plus utilisés en anglais. Ce chiffre représente 96 % de la langue de tous les jours, alors avec un vocabulaire aussi riche vous pourrez tout comprendre (vous pourrez deviner le sens des autres 4 % des mots) et vous exprimer dans toute situation du quotidien, travailler avec des clients anglophones ou même vivre dans un autre pays !

  • En grammaire, assimiler les 86 structures de grammaire nécessaires pour utiliser les 5000 mots cités ci-dessus en contexte.

  • En phonétique :

Si vous cherchez un cours qui vous permet d'atteindre le niveau d'anglais dont vous avez toujours rêvé, de façon progressive et intelligente, alors découvrez notre formation Click & Speak. Elle réunit tout ce dont nous avons parlé dans cet article pour maximiser vos efforts et votre temps et devenir excellent en anglais à moindre coût.

Comment devenir bilingue en anglais Click & Speak : formation d'anglais qui relie tout ce dont vous avez besoin pour devenir bilingue.

Comment devenir bilingue en anglais, étape par étape

Une façon d'organiser votre apprentissage de l'anglais, c'est de suivre les niveaux du CECRL qui compte 6 niveaux, du A1 (le niveau le plus basique) jusqu'au niveau C2 (le niveau bilingue). Nous avons déjà écrit des articles très complets, avec tout le vocabulaire, la grammaire et les sujets pour atteindre chacun des niveaux suivants :

Gardez en tête que les efforts pour atteindre chacun de ces niveaux d'anglais ne sont pas identiques. La différence entre le niveau A0, soit complètement débutant, et le niveau A1 est plus petite que celle entre le niveau C1 (avancé) et le C2 (bilingue).

Comment devenir bon en anglais Félicitations : vous avez appris comment devenir bon en anglais !

Il y a peut-être des facteurs génétiques en jeu lorsqu'il s'agit de l'apprentissage d'une langue vivante, mais il est toujours difficile de faire la distinction entre la nature et l'éducation (certaines personnes sont plus grandes que d'autres, certaines sont plus rapides, etc.). Vous pouvez devenir aussi bon en anglais qu'en français (et meilleur dans les deux si vous y consacrez le temps nécessaire). Nous espérons que vous y voyez plus clair et êtes à présent motivés pour apprendre l'anglais sérieusement.

Dimitar Dimitrov

Dimitar Dimitrov

Blogueur en chef à BilingueAnglais.com et auteur de plus de 70 leçons d'anglais.
Publié dans Comment apprendre l'anglais ?, le

Commentaires sur Comment devenir bon en anglais

1 commentaire pour le moment… Who will be next? 😉

C'est un article très intéressant

Leave a comment

Your email address will not be published. Fields marked with an * are required.