Comment apprendre l'anglais quand on est nul ?

Impossible d'apprendre l'anglais ? On vous redonne méthode et ESPOIR !

« Je suis nul en anglais ! » crient à pleins poumons de nombreux apprenants. Mais est-ce la raison pour laquelle ils n'ont pas réussi ou est-ce plutôt une excuse ? Si vous avez trouvé cet article, cela signifie que vous ne cherchez plus d'excuses, mais que vous voulez trouver des solutions.

Après des mois, voire des années d'essais et d'échecs, la pratique de l'anglais devient pénible et frustrante. Il est normal de se sentir désespéré lorsque l'on n'obtient pas de résultat, car ce qui nous pousse à continuer, c'est de constater nos progrès ! Voilà pourquoi nous avons préparé cet article pour vous : pour retrouver votre motivation et un peu d'espoir à travers des méthodes établies.

Commencez par identifier votre problème et retrouvez nos solutions ci-dessous :

« Je ne suis pas motivé pour apprendre l'anglais »

Si vous vous sentez démotivé, reposez sur le principe suivant :

La qualité vaut mieux que la quantité.

De nombreux apprenants ont l'idée reçue qu'il faut étudier pendant des heures chaque jour pour obtenir des résultats satisfaisants. Certes, il y a un certain temps que l'on doit investir dans son apprentissage pour devenir bilingue, mais ces deux ou trois heures d'études ne doivent pas être votre objectif. Votre objectif, c'est le résultat : pouvoir comprendre et parler anglais. La façon dont vous allez atteindre cet objectif reste souple et si l'apprentissage traditionnel ne vous a pas convenu jusqu'à maintenant, je vous propose de changer de perspective :

  • Commencez doucement. Même 10 minutes par jour est mieux que rien. C'est encore plus vrai lorsqu'il s'agit d'une nouvelle matière. Si vous êtes toujours débutant en anglais, votre capacité à retenir de nouvelles informations est toujours un peu limitée. Plus vous vous familiarisez avec la langue, et plus votre capacité à l'utiliser va augmenter. Au bout d'un moment, vous serez capable de pratiquer l'anglais toute la journée !
  • Au début, ENGAGEZ-VOUS UNIQUEMENT DANS DES ACTIVITÉS QUI VOUS FONT PLAISIR, comme chanter vos morceaux préférés et chercher ses paroles ou bien avec des films en anglais, par exemple. Le reste peut attendre. Puisque le plus important à ce moment-là, c'est de commencer votre aventure anglaise, il faut trouver des façons de pratiquer qui vous passionnent !

Le commencement est la moitié de tout ! Le commencement est la moitié de tout !

« Je n'ai pas le temps pour apprendre l'anglais »

Bien souvent, il s'agit d'une question de priorités plutôt que de temps. Personne n'est occupé 24 heures sur 24. Le problème, c'est que nous nous ennuyons lorsque nous étudions l'anglais et du coup, nous trouvons d'autres façons de nous amuser.

Ceci est lié au point précédent, mais il est essentiel que vous personnalisiez votre apprentissage pour qu'il soit adapté à vos besoins et à vos goûts. Je vous propose de découvrir une rubrique entièrement consacrée aux ressources pour pratiquer l'anglais de façon amusante.

🤔 Pourquoi est-ce que les autres ont réussi à apprendre l'anglais, alors que vous vous sentez toujours perdu ? Je parie qu'en plus, ce n'était pas vraiment leur objectif ! C'est juste qu'ils ont trouvé une (ou plusieurs) façon(s) d'apprendre en prenant du plaisir. Maintenant que vous connaissez leur secret, vous pouvez rattraper votre retard !

Et si vous avez véritablement l'impression de ne pas avoir assez de temps pour pratiquer l'anglais, je vous propose de lire notre article Comment trouver du temps pour apprendre l'anglais où l'on parle des techniques pour mieux gérer votre temps, qui vous aideront à créer une routine pour pratiquer quotidiennement !

Ah, [la grammaire](https://bilingueanglais.com/blog/rubriques/grammaire-anglaise/) ce n'est vraiment pas mon truc ! Ah, la grammaire ce n'est vraiment pas mon truc !

« J'ai du mal à me concentrer pour apprendre l'anglais »

Le manque de concentration peut signifier une seule chose : votre approche ne vous convient pas. Si vous avez plutôt l'impression de faire une corvée, il est temps de changer quelque chose. Vous saurez que vous utilisez la bonne approche si vous êtes impatient de commencer chaque session. Heureusement, lorsque l'on apprend l'anglais seul, on a la chance d'adapter son approche selon ses propres intérêts et objectifs.

Si vous vous ennuyez lorsque vous apprenez l'anglais, utilisez un support que vous trouvez génial : des films, des séries, des chansons, des jeux vidéos, des bandes dessinées, etc.

Vous avez certainement déjà remarqué que les premiers de la classe sont toujours ceux qui adorent l'anglais et qui ont trouvé des façons amusantes de pratiquer (qu'ils les cherchent ou non).

Un autre grand problème que l'on ne peut pas nier sont les distractions. Si les notifications de votre portable attirent votre attention 10 minutes au lieu de travailler votre anglais, alors il y a un problème. Voici quelques conseils pour ne plus gaspiller votre précieux temps sur les réseaux sociaux :

« Je suis nul en anglais » « OK, un dernier épisode et je m'y remets ! »

« Je ne peux pas apprendre la grammaire anglaise »

Apprendre une langue, c'est comme faire des puzzles. 🧩 Parfois, c'est frustrant et difficile, mais c'est aussi amusant et intéressant d'essayer de trouver les solutions.

Si vous avez du mal à apprendre la grammaire anglaise, je vous conseille de commencer par vous exposer à l'anglais autant que possible. Même si vous avez l'impression d'être nul en anglais, vous ne pouvez pas nier qu'il n'y a pas besoin d'être un génie pour, par exemple écouter de la musique ! Toutes les personnes sont capables de profiter de leurs morceaux préférés, de trouver la traduction française des paroles, de les répéter et d'essayer de les comprendre et de les reproduire : c'est en forgeant que l'on devient forgeron ! 👌

Peut-être que vous vous demandez ce que cela a à voir avec la grammaire ? J'aimerais prendre un moment pour vous parler de la théorie de Comprehensible Input de Krashen. Selon lui, on peut acquérir la grammaire d'une langue étrangère naturellement en s'y exposant et en l'utilisant. Il vaut alors mieux d'apprendre en contexte, plutôt que de répéter de la théorie sèche tout le temps.

Après avoir accumulé de l'expérience avec la langue, on devient naturellement curieux ! On veut comprendre pourquoi les choses marchent comme elles le font. C'est seulement après une immersion qu'il vaut la peine d'étudier des règles de grammaire.

C'est pour cette raison que nos articles traitant la grammaire ont plus d'exemples que de règles. Découvrez par exemple nos leçons sur les verbes à particules, les modaux ou bien les différences entre le Present Perfect et le prétérit ! Je suis certain que vous trouverez cette approche beaucoup plus efficace.

En outre, il est impossible d'apprendre à parler anglais en étudiant tout le temps les règles de grammaire : la vraie pratique est essentielle. Si nous comparons ça à la façon dont les enfants apprennent leur langue natale, nous nous rendons compte qu'ils passent des milliers d'heures à parler leur première langue avant de commencer à apprendre la grammaire à l'école.

🔎 En somme, la grammaire est utile pour comprendre pourquoi les choses sont telles qu'elles sont, mais pour cela, il faut déjà avoir accumulé de l'expérience et des exemples. Imaginez que vous portiez une loupe pour découvrir le monde autour de vous : vous l'utiliseriez seulement de temps en temps pour comprendre les détails, alors que si vous l'utilisez tout le temps vous allez louper la beauté du monde !

« Je suis nul en anglais » Bull's eye! Trouvez l'équilibre entre la théorie et la pratique.

« Je ne sais pas comment construire des phrases en anglais »

En partant du paragraphe précédent, vous pouvez apprendre l'ordre des mots et comment construire des phrases de façon naturelle et intuitive ! Si vous entendez (et voyez) beaucoup de phrases correctes, vous allez naturellement retenir ces principes.

Il est bien sûr possible d'apprendre en utilisant la logique et en travaillant sur la grammaire et ensuite mettre la théorie en pratique, mais si cela n'a pas marché pour vous, peut-être que vous pourriez essayer de vous exposer à la langue, trouver des supports compréhensibles et intéressants et commencer à reproduire l'anglais.

Il existe donc un ordre naturel pour faire les choses : il faut que nous ayons des exemples concrets, que nous soyons exposés à l'anglais et que nous mettions chaque règle de grammaire en contexte. Si vous n'avez pas respecté cet ordre naturel, alors c'est normal que vous vous sentiez perdu. Heureusement, maintenant vous faites preuve de bon sens ! 🦉

« J'ai peur de parler anglais »

Si vous êtes trop timide ou que vous avez vraiment peur de parler anglais, vous n'êtes pas le seul ! C'est une difficulté tellement courante que nous avons dédié un article complet sur des méthodes pour vaincre votre peur de parler anglais. Vous allez peut-être être surpris quand je vais vous montrer un certain nombre de possibilités pour faire face à cette difficulté :

  • Préparez-vous à l'avance ! Pratiquez par vous-même, avec un prof, un partenaire de conversation ou même un ami. Songez aux choses que vous aimeriez pouvoir dire en anglais et pratiquez-les seul pour que vous puissiez vous exprimer plus facilement et pour ne plus avoir l'impression d'être nul en anglais dès votre prochaine conversation.
  • Si le problème est que vous avez honte d'avoir une mauvaise prononciation, découvrez nos astuces pour retrouver votre confiance en vous et améliorer votre accent !
  • Apprenez des phrases entières plutôt que des mots isolés. C'est l'une des erreurs les plus communes qui vous empêchent de progresser. Si vous focalisez votre énergie sur des phrases toutes faites, vous n'aurez plus besoin d'y réfléchir et ainsi, vous n'aurez plus de blocages pour parler anglais !
  • Apprenez des phrases que vous pouvez utiliser pour briser la glace. Bien souvent, le commencement est la partie la plus dure du processus. Si vous avez un arsenal de façons d'engager la conversation avec les autres (comme des blagues, des questions intrigantes ou bien des faits intéressants), vous n'aurez plus peur de parler anglais !

Ce ne sont que quelques-unes de nos astuces pour vous aider si vous avez peur de parler anglais. Si vous avez aussi cette difficulté, je vous invite à découvrir notre article Comment vaincre sa peur de parler anglais ? !

« Je suis nul en anglais » Hey! Did you know French fries are actually Belgian?

« Je m'ennuie quand j'apprends l'anglais »

Une des plus grosses erreurs que vous puissiez commettre dans votre apprentissage de l'anglais est de vous ennuyer ! Il y a tant de façons passionnantes de pratiquer l'anglais qu'il serait vraiment dommage d'étudier la grammaire toute la journée (sauf si vous adorez la grammaire...) !

Voici une liste de techniques pour apprendre l'anglais tout en s'amusant :

... et ce n'est pas tout ! Tout ce que vous aimez faire en français, vous pouvez aussi le faire en anglais !

Pour vous donner un exemple, ça fait des années que j'apprends le français et je n'essaye même plus de trouver de nouvelles façons de pratiquer. Ce que je fais, c'est d'adapter ma vie pour utiliser le français dans mon quotidien autant que possible. Je viens de commencer à jouer au jeu vidéo préféré de mon enfance (Yu-Gi-Oh!), mais j'ai décidé de le faire en français. J'ai commencé à relire une série de livres américains pour adolescents (Goosebumps) que j'appréciais beaucoup quand j'étais plus jeune. Je les ai trouvés en français et comme ça, je fais d'une pierre deux coups !

Changer son mode de vie et trouver des façons de pratiquer l'anglais qui vous passionnent est révolutionnaire dans l'apprentissage d'une langue étrangère. Je crois fortement que la manière optimale d'atteindre les 1000 heures de pratique est de s'adonner à des choses que l'on ferait en temps normal, mais en anglais.

J'imagine que vous aussi pouvez adapter votre mode de vie et vos passe-temps pour pratiquer encore plus l'anglais. Il ne s'agit pas de se limiter pour que l'on ait le temps de faire de l'anglais, mais plutôt de mêler l'utile à l'agréable ! Dites-nous dans les commentaires : quel hobby pourriez-vous commencer à faire en anglais dès aujourd'hui ? 👇

« Je ne comprends pas l'anglais »

La difficulté de compréhension orale est extrêmement courante et vous n'êtes pas seul. La preuve, notre article Comment améliorer sa compréhension de l'anglais parlé est parmi les plus populaires sur notre blog.

Pourquoi est-ce difficile de comprendre les anglophones lorsqu'ils parlent à vitesse naturelle ? Le manque de pratique, le manque de vocabulaire, la mauvaise habitude de tout traduire dans sa tête sont parmi les principales raisons pour lesquelles on a du mal à comprendre l'anglais oral.

Alors, comment pourriez-vous régler cela ? Voici quelques idées :

  • Renseignez-vous sur la phonétique anglaise !
  • Passez des périodes en écoutant uniquement de l'anglais sans texte, pour vous habituer aux différences entre la langue parlée et la langue écrite.
  • Utilisez des transcriptions phonétiques et des enregistrements audio partout. Comme ça, vous vous habituez naturellement à la langue parlée. Plus on engrange de l'expérience en faisant quelque chose, plus cela devient facile.
  • Parlez aux natifs, accumulez de l'expérience !

On discute de ce problème plus en détail dans l'article dédié à ce sujet, alors n'hésitez pas à lire l'article complet.

Voici quelques idées pour raccourcir la distance entre vous et le vrai anglais parlé :

« Je suis nul en anglais » Ça va être dur au début, mais il faut bien commencer quelque part !

« Je n'arrive pas à m'exprimer en anglais »

Il est tout à fait normal que vous ayez du mal à vous exprimer en anglais. Ce n'est pas une tâche simple, ce sont en réalité deux choses que vous devez faire en même temps, à savoir :

  • trouver vos mots en anglais, construire des phrases grammaticalement correctes et compréhensibles et
  • avoir une prononciation suffisamment correcte pour que votre interlocuteur vous comprenne.

Vous avez donc à la fois la difficulté mentale de choisir les mots corrects et la difficulté physique d'articuler des sons souvent nouveaux.

Voici comment aborder chacune de ces difficultés ensemble :

« Les mots me manquent en anglais »

Si vous avez des blocages quand vous parlez anglais ou que vous avez l'impression de ne pas pouvoir trouver les bons mots, peut-être que vous apprenez le vocabulaire dans le désordre. Pour optimiser vos efforts, il faut apprendre les mots les plus utilisés en premier. Il existe une tendance, une loi naturelle selon laquelle les mots plus courants sont utilisés vraiment tout le temps (I, make, and, day) alors que d'autres sont moins utilisés et donc, moins utiles. Si vous essayez d'apprendre du vocabulaire avancé alors que vous avez toujours du mal à vous présenter en anglais, alors il faut revoir vos priorités !

Vous pouvez trouver les 5000 mots les plus utilisés dans la langue anglaise sur le site FrequencyList.com.

« J'ai un mauvais accent en anglais »

Si vous avez l'impression d'avoir une mauvaise prononciation en anglais, c'est que vous manquez très probablement de pratique. Heureusement, il existe des étapes très claires et bien définies que vous pouvez suivre pour obtenir un accent compréhensible et même naturel.

Que faut-il apprendre pour avoir une meilleure prononciation anglaise :

  • Les sonsde l'anglais. Saviez-vous qu'il y en a 39 en anglais américain dont 14 absents du français ? C'est une lacune que de nombreux apprenants ont et que vous pouvez facilement combler en découvrant notre infographie pour apprendre les sons de l'anglais.
  • L'accent tonique : Un aspect essentiel dans la phonétique anglaise qui n'existe pas en français. Bref, il faut toujours accentuer une syllabe dans chaque mot en anglais et ceci est indispensable pour avoir une prononciation correcte. Il existe peu de règles et la façon optimale d'acquérir cette mélodie de la langue serait une combinaison d'immersion (beaucoup écouter en faisant attention à la façon dont les anglophones accentuent les mots) et de toujours vérifier la prononciation des mots qui vous font douter.
  • L'accent de phrase : Un élément de la phonétique anglaise un peu particulier que je trouve fascinant ! Bref, dans chaque phrase, il faut toujours accentuer au moins un mot. Ce sont les mots les plus importants de la phrase.

« Je suis nul en anglais » Améliorez votre prononciation anglaise

Suis-je vraiment nul en anglais ?

Le problème n'est pas que vous êtes nul en anglais, c'est que votre approche a probablement été nulle. Cependant, si vous :

vous finirez par réussir !

Certains de nos utilisateurs croyaient certainement qu'ils étaient nuls en anglais aussi, mais après avoir utilisé une formation qui relie tous les aspects importants d'un apprentissage de l'anglais efficace, ils ont fait de leur rêve une réalité. Ils sont maintenant bilingues, ils profitent de tous les avantages de la langue anglaise !

Je vous invite à découvrir une super formation pour vous entraîner en anglais, Click & Speak grâce à laquelle vous n'aurez plus l'impression d'être nul en anglais et qui vous permettra de maîtriser la langue de Shakespeare de façon intelligente, progressive et amusante ! 🤩

Commentaires sur « Je suis nul en anglais ! »

0 commentaire à date. Soyez un pionnier, un aventurier – que dis-je, devenez un héro ! – en laissant le premier comm’.

📜Règles du jeu pour commenter

Cet espace est conçu pour compléter l'article, en partageant votre expérience, vos questions ou vos ressources pour apprendre l'anglais ensemble. Merci de vos commentaires énergiques, constructifs et intéressants !

Pour assurer la qualité du site, les commentaires sont relus avant d'être publiés. (Les messages kikoolol, hors-sujets ou commerciaux seront effacés). Soyez respectueux des autres lecteurs SVP.

Vous pouvez écrire en français ou en anglais ; relisez-vous et profiter de nos conseils pour s'autocorriger en anglais. Aérez votre texte grâce aux options de mise en forme (Markdown).

Qu'avez-vous appris aujourd'hui ? A vos ⌨️ et amusez-vous bien ! 🤓

Leave a comment

You are leaving a comment on « Je suis nul en anglais ! » · Comment apprendre l'anglais quand on est nul ?.

Your email address will not be published. Fields marked with an * are required.

Maintenant, lisez ceci :